Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma bonne résolution 2014

(3615 ma vie)

 

D'accord, c'est vrai, c'est un peu tard pour les bonnes résolutions.... mais tant pis, laissez-moi vous parler de ma bonne résolution de cette année 2014. Oui une seule. Eh écoutez, cela fait une de plus que les années précédentes hein ! Prendre des résolutions au nouvel an, ce n'est pas trop mon truc car de toute façon je sais bien qu'elles sont destinées à ne pas être tenues. Moi mes bonnes résolutions qui ne tiendront pas, je les prends généralement à quatre heures du matin lorsque l'incapacité à dormir me plonge en pleine crise existentielle qui sera oubliée dès le jour levé. C'est généralement lors de ces crises d'insomnies que je me dis « ah je devrais faire du sport », « ah je devrais socialiser plus »,... et que je fais des achats à la con aussi d'ailleurs. Arf, pardon compte en banque :'( Cela ne devrait pas être permis de laisser les gens faire des achats sur amazon après deux heures du matin sans leur demander trois-quatre fois s'ils sont bien certains de vouloir payer.

 

Bref, ma bonne résolution est d'arrêter de juger sur les goûts.

 

Pas les autres... parce qu'en vérité je pense avoir cessé de juger les gens sur leurs goûts assez tôt. Alors parfois je vais me demander comment une personne peut aimer telle ou telle chose que je trouve vraiment mauvaise mais cela ne veut pas dire que je vais penser que la personne elle-même est débile ou manque de goût. J'ai dépassé le stade de l'adolescence et j'ai appris à accepter qu'à chacun ses goûts, ses couleurs. Qui se discutent au fait. Je ne juge pas les gens en fonction de ce qu'ils aiment mais cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas discuter. Je déteste quand les gens coupent toute discussion avec un « les goûts, les couleurs ne se discutent pas ». Mais bref, je n'ai pas l'impression d'être quelqu'un d'intolérant. A ce niveau, le seul changement que je veux apporter à ma personne est de choisir mes mots de façon moins catégorique selon le public. Sur ce blog je ne prends pas toujours de gants parce que j'estime que le « ce n'est que mon opinion » est implicite et il y a des gens que je connais bien avec lesquels je suis parfois abrupte parce qu'ils le sont aussi et que nous savons bien que cela n'a rien à voir avec le respect mutuel que nous nous portons... mais avec des personnes plus « fragiles » ou qui me sont moins familières, j'ai pu me montrer parfois trop sèche, trop catégorique, et ça c'est une chose sur laquelle je veux travailler et sur laquelle je travaille en fait depuis quelques années, depuis le jour où mon père me l'a fait remarquer. Nous étions à table avec ma petite sœur, mon père et la copine de mon père et nous parlions de je ne sais plus quel film que mon père et sa copine avaient apprécié, que ma sœur n'avait pas vu et que j'avais détesté. J'ai commencé à descendre le film. Avec mon père et ma sœur il n'y a pas de souci parce que nous nous connaissons et communiquons de cette façon sans animosité mais j'avais oublié que la copine de mon père était également présente et elle a été blessée par mes propos. Mon père me l'a fait remarquer après coup et depuis j'essaie de faire plus attention, de m'adapter au public.

 

Mais ce n'est pas de cela que je veux parler aujourd'hui. Non, ma bonne résolution n'est pas d'arrêter de juger les autres sur leurs goûts mais d'arrêter de me juger moi-même sur mes goûts. Eh oui.

 

Voyez-vous, depuis quelques mois je vis avec ma petite sœur et son copain -qui n'est pas là très souvent mais bon- et j'ai remarqué que je suis retombée dans de vieilles habitudes dont je pensais m'être débarassée mais qui, en vérité, sont toujours bien vivaces. Si vous venez sur ce blog, j'imagine que vous écoutez de la Jpop ou de la Kpop, peut-être que vous regardez des dramas aussi. Et je ne sais pas comment cela s'est passé pour vous mais, pour ma part, j'ai mis un temps fou à « l'avouer » à ma famille. C'est venu progressivement. J'avais peur que mon père me dise que les dramas c'est « de la merde » ou que ma sœur se moque de moi parce que j'écoute des boys-bands. Cela m'a pris du temps de tout leur dire, j'y suis allée progressivement, j'avais peur d'être jugée. Mais comme c'est ma famille et que je les sais plus ouverts d'esprit que cela, tout de même, peu à peu j'ai fini par leur laisser voir mes nouvelles passions. D'abord j'en ai parlé, puis j'ai assis ma sœur devant un drama, je lui ai parlé de Johnny's, j'ai commencé à mettre des posters dans ma chance, j'ai fait écouter Epik High à mon père, lui ai montré un Jdrama et quand j'ai commencé à vivre avec ma petite sœur -avant que son copain n'arrive- la question ne se posait même plus. Quand nous sommes toutes les deux à la maison, la Kpop tourne dans le salon et je n'y fais même plus attention. Je lui parle de Jpop, de dramas et c'est juste devenu normal. Elle connait les noms des groupes que j'écoute, elle sait le temps que j'y passe, elle a l'adresse de ce blog... Et je me suis dit que c'était cool, que j'assumais, mais son copain est arrivé et je suis retombée dans mes mauvaises habitudes et me suis rendue compte que non, je n'assumais rien, c'était juste qu'avec ma sœur et mon père, avec les années, j'étais en confiance. Mais cela ne suffit pas.

Ce n'est pas que je mente, je dis que j'aime la Kpop, les dramas, mais, surtout avec la Kpop et la Jpop, j'en parle toujours comme si je m'excusais d'aimer ce que que j'aime. Je déprécie les boys-bands que j'écoute, j'essaie de dire « je sais que c'est pourri mais j'aime cela », pour éviter d'être jugée par les autres. Et c'est un cercle vicieux. J'en discutais avec ma sœur et elle me disait qu'avec elle aussi, j'avais eu cette attitude au départ et que comme je dépréciais et me moquais moi-même de ce que j'écoutais/regardais, elle n'avait pas pu prendre cela au sérieux du tout. Alors que maintenant que je lui en parle sincèrement et sérieusement, elle ne se moque plus du tout parce qu'elle comprend que j'aime sérieusement ce que j'aime. J'aimerais pouvoir faire cela avec tout le monde. Il y a des choses que j'aime que je trouve ridicules et que j'aime en partie parce que je les trouve ridicules mais il y a aussi beaucoup de groupes de Kpop -par exemple- que j'aime sincèrement parce que je trouve qu'ils font de la bonne musique et je ne veux plus commencer mes phrases par « je sais que ce n'est pas génial mais... ». Parce que je ne le pense pas. C'est juste que je sais que du point de vue « général » autour de moi, la musique que j'écoute n'est pas « de la bonne musique » que je veux créer une sorte de connivence afin de ne pas être jugée. Mais c'est de la connerie. Le copain de ma sœur écoute de la musique qui ne me plait pas après tout et je ne le juge pas pour autant ! Si je le jugeais pour cela, le problème viendrait de moi. Du coup en m'attendant à ce que les gens me rejettent pour ce que j'écoute, non seulement je me fais du mal et détruis mon estime de moi-même mais, en plus, je manque de respect aux autres en m'imaginant qu'ils seront forcément étroits d'esprit. Bien sûr que certains le seront mais partir du principe qu'ils le seront tous n'est pas une bonne attitude. Après tout, les gens ne peuvent pas voir ce que je vois si je n'essaie pas au moins de leur montrer !

Donc je veux changer la façon dont je pense et communique avec les autres, arrêter de penser que je dois m'excuser d'aimer ce que j'aime. Arrêter de dire par exemple « on peut écouter de tout du moment qu'on sait ce qu'on écoute », quelque chose que je disais beaucoup quand j'ai commencé ce blog. Alors c'est toujours vrai à un certain niveau parce que je pense qu'il est important de savoir ce qu'on écoute et des problèmes que peuvent avoir certaines chansons. Au niveau de leur message je veux dire. Par exemple j'écoute des chansons carrément sexistes parfois et je les aime bien mais c'est important pour moi de me rendre compte que le message est problématique. Mais ce n'est pas comme cela que je l'entendais à mes débuts. Ce que je voulais dire, en gros, c'est « On peut écouter de la merde du moment qu'on sait que c'est de la merde ». Et je me donnerais bien des baffes. On peut écouter ce qu'on veut. On peut écouter des chansons en les trouvant risibiles, certes, mais les chansons qu'on aime sincèrement, autant les aimer sincèrement sans se demander de comment « les autres » les perçoivent.

Je ne veux plus non plus dire des choses du genre « Je ne me moque plus des gens qui écoutent Justin Bieber depuis que j'écoute des Johnny's ». Encore une fois : pas au sens où je l'entendais avant. Parce que cette phrase est toujours vraie dans le sens où maintenant je sais ce que c'est d'écouter et aimer sincèrement une musique dont le reste du monde nous dit « c'est de la merde ». Donc maintenant, en effet, je ne me moque plus parce que je comprends. Mais avant ce que je voulais dire, c'était « Je ne me moque plus des gens qui écoutent de la merde parce que moi aussi j'en écoute » et encore une fois => des baffes. Je ne veux plus dire ce genre de choses, c'est blessant pour tout le monde. Je ne veux pas insinuer que j'écoute « de la merde » parce que j'aime ce que j'écoute et je ne veux pas non plus descendre ce qu'aiment les autres alors qu'honnêtement j'ai entendu trois chansons de Justin Bieber dans ma vie. Et je n'en ai aimé aucune, certes, mais ce n'est pas une raison pour rabaisser tout un groupe de personnes. (Et d'ailleurs, petite parenthèse, mon Dieu qu'est-ce que certains fans de Kpop m'agacent ! Parce que si j'ai un certain complexe d'infériorité, j'ai l'impression que d'autres ont un gros complexe de supériorité et ont l'impression d'avoir trouvé le Graal et d'être des martyrs. Aimer un style de musique différent n'est pas une tare mais cela n'élève pas non plus à un stade supérieur et je vois passer des commentaires qui me tapent sévèrement sur le système. Mais là n'est pas la question, j'en parlerai peut-être une autre fois à la limite.)

 

Pour en revenir au sujet, ma bonne résolution de 2014 est d'arrêter de m'excuser à demi-mots de ce que j'aime. Et je ne veux même pas dire « l'assumer » ou « le défendre ». Je n'ai pas l'intention de convertir le monde aux dramas ou à la Jpop/Kpop, et cela ne veut pas dire que je ne vais pas continuer à me moquer de certaines choses -parce qu'il y a de quoi- mais simplement dans une conversation je veux pouvoir parler de ce que j'aime normalement et sincèrement, sans me dire qu'aimer ce que j'aime me met à part, me rend inférieure (ou supérieure). Je ne veux pas déprécier ce que j'aime pour être "cool", pour être "dans la connivence". Cela ne rend service à personne et ce n'est pas "cool" non plus. Cela paraît probablement évident à certaines personnes -et tant mieux !- mais pour moi, si c'est naturel quand j'y réfléchis, ça ne l'est pas dans la vie de tous les jours. Donc voilà, ma bonne résolution 2014 ^-^ Désolée pour ce post un peu décousu~ j'espère que ce n'était pas trop bancal et je ne sais pas si c'était intéressant à lire mais je voulais le dire parce que je pense qu'il y a certaines personnes qui sont dans mon cas. Voilà voilà~ sur ce:

Parce que.

Parce que.

Tag(s) : #Blablas

Partager cet article

Repost 0