Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Sur la piste des 100 OSTs de dramas qui m'ont marquée -pour toutes les infos cliquez ICI- , go go, on continue~

 

Et ce coup-ci les gens, j'ai décidé que le thème était... euh... des « dramas happy ». C'est vague mais comme la dernière fois on a parlé de drama affreusement déprimants, je me suis dit qu'il fallait se remonter le moral. Let's go !

 

 

73 . My Boss My Hero

 

 

Un classique question comédies Jdramatesques~ A l'époque où j'ai commencé les dramas, c'était un des plus populaires, du moins côté francophone de l'internet. Faut dire que, déjà, le casting combinait Nagase Tomoya -TOKIO-, Tanaka Koki -KAT-TUN- et Tegoshi Yuya -NEWS-, sans oublier Aragaki Yui. Donc il y a quand même de quoi faire parler un petit peu -même si à l'époque je n'étais pas fan du tout d'Aragaki Yui-. Mais surtout, c'était un bon drama. Alors : de quoi parle t-il ? Ce drama tourne autour du personnage de Nagase Tomoya, Makio, un jeune homme qui a bientôt la trentaine mais est assez... sous-éduqué, disons le comme cela. Le truc c'est qu'il est censé reprendre le business du papa yakuza et que le papa en question n'a pas envie de remettre son clan aux mains d'un con. Donc il décide de renvoyer Makio au lycéen afin qu'il ait son diplôme et, s'il ne l'obtient pas, la succession ira à son petit frère. Sauf que Makio n'est pas autorisé à dévoiler sa véritable identité, il doit se faire passer pour un lycéen banal... de 17 ans... et non ce n'est jamais crédible. Par ailleurs, Makio est du genre violent et emporté donc, comme vous pouvez vous en douter, sa vie lycéenne est tout sauf calme. Cela dit, il se trouve un allié en la personne de Sakurakouji Jun -Tesshi-, une adorable poupinette à qui il vient en aide une fois et qui décide donc de le coller en l'appelant « Makki » -et entendre Tesshi donner du « Makki Makki » à tout va est tout à fait adorable-. Par ailleurs il est assisté dans sa tâche par deux yakuza qui le surveillent de loin même si l'un d'entre eux, Kazuya -Koki-, a bien du mal à rester loin de son Aniki bien-aimé.

 

Lors de son année scolaire, Makio découvrira les merveilles de l'école, les bienfaits de l'éducation, l'amitié d'une classe et, bien sûr, un goût particulièrement prononcé pour le pudding. MBMH est un drama très drôle qui va très vite et se consomne facilement. Le surjeu de Nagase Tomoya est parfait pour le registre, les personnages sont attachants, le drama ne devient jamais con au point d'entre être lourd mais fait preuve d'une absurdité bienvenue. Ce n'est pas un drama subtil, loin de là, mais il est attachant et c'est une comédie que je prends plaisir à revoir de temps en temps. Et puis, bien entendu, l'OST est très sympa. Pour être honnête, j'ai surtout retenu un morceau -et je pense que tous ceux ayant vu le drama savent lequel :p- mais sur l'OST il y a quelques pistes que je trouve agréables également. Par exemple j'aime bien Theme of Boss qui a un côté action très sympa, on a envie de passer la musique lors d'une scène précédent un combat où le personnage marche au ralenti dans une rue déserte. Aya avec ses consonnances indiennes est une autre piste que j'aime beaucoup, The Edge of the World est très belle avec sa pointe de mélancolie et son ambiance western, Ambiance western que l'on retrouve dans la plus enjouée Rodeo Rag ou encore, bien entendu, Eastern Western que je prends toujours énormément de plaisir à écouter.





Bref l'OST de MBMH est très plaisant et je vous encourage vivement non seulement à l'écouter mais également à regarder le drama qu'il accompagne, bien entendu. Néanmoins, LE morceau à retenir de ce drama, pour moi, c'est Sorafune par Tokio. La voix de Nagase est parfaite sur ce morceau et comment ne pas avoir envie tout de suite d'écouter la chanson en boucle ? COMMENT ? Indépendamment du drama, cette chanson est une de mes favorites de Tokio et dès les premières notes, je suis remplie de la même excitation que j'avais en la découvrant pour la première fois. De toute façon, je pense que les gens ayant vu le drama seront d'accord, on ne ressort pas de MBMH sans avoir Sorafune dans la tête et en en aimant chaque note.

Rah *O*

 

 

 

72 . Hana Yori Dango -1 et 2-

J'ai décidé de compter les deux dramas comme un seul, oui ^-^ Et par ailleurs, c''était bien sûr le drama à trouver pour cette semaine =)

[100 musiques dramatesques] Numéros 73, 72 et 71

… je présente le drama ou pas ? A ce stade, je ne vois pas à quoi cela servirait. Même si vous n'avez ni lu le manga, ni vu l'anime, ni vu le Jdrama, le Kdrama, le TwDrama, ou la série USA, … est-il possible que vous ne connaissiez PAS l'histoire d'Hana Yori Dango ? Enfin admettons. Donc, Hana Yori Dango, ce petit drama tout à fait confidentiel, nous raconte l'histoire de Makino, une jeune fille venant d'une famille très modeste qui se retrouve dans l'école la plus riche du Japon. Là elle découvre que l'ensemble des élèves est « gouverné » par le F4, une bande de quatre jeunes hommes issus de familles particulièrement riches, qui sèment la terreur chez ces pauvres étudiants. Makino n'a néanmoins pas l'intention de se plier à leur bon vouloir et, ce faisant, s'attiire les foudres de leur leader, Domyouji Tsukasa, un jeune homme violent et borné qui prend très mal la rebellion de Makino mais finit par tomber sous son charme. S'en suit donc un triangle amoureux entre Makino, Tsukasa et Hanazawa Rui, le meilleur ami de Tskasa, d'une nature plus réservée et mystérieuse, ce qui ne manque pas d'intriguer Makino. Sérieusement, je pense que cela ne sert à rien que je rentre dans les détails.... par contre je peux vous dire que j'aime beaucoup ce drama.

 

 

Avec le temps mon opinion sur la question a changé par contre. Déjà, j'aime nettement moins Makino qu'avant et j'avoue que je me pose plus de uestions sur Domyouji et son statut de « héros ».... mais au final, je repense surtout au drama avec tendresse et nostalgie. Certes à présent je vois plus les clichés mais il y a quelque chose de très attachant à Hana Yori Dango Même si tout n'est pas toujours parfait, même si certains passages sont maladroits, cela ne fait rien. Cela a été une de mes premières rom-coms Japonaises et les adaptations auront beau se succéder, cette version sera toujours ma favorite. D'accord Oguri Shun a deux de tension dans ce drama mais même ça, je trouve cela attachant maintenant. C'est la nostalgie qui veut cela. Et puis j'adore Matsumoto Jun dans le rôle de Tsukasa., il est drôle, attendrissant et attachant, même si son personnage devrait clairement être renvoyé de l'école. Pour moi c'est la version dramatesque qui a le plus de cœur et je l'aime avec ses défauts. Mais bon, je n'ai pas gand-chose à vous dire que vous n'ayez déjà entendu ailleurs, HYD faisant probablement partie des dramas les plus aimés existant.

 

Donc les gens, ne perdons pas de temps, plongeons-nous plutôt dans l'OST. Que vous connaissez très certainement aussi déjà mais peu importe. Essentiellement de ce drama, j'ai retenu deux instrumentaux et quatre chansons, c'est donc de cela que je vais parler. Néanmoins Hana Yori Dango, les deux, ont un des OSTs très jolis avec, en particulier, un goût prononcé pour le piano. Donc n'hésitez pas à aller tout écouter ! Mais pour le moment les gens, replongeons-nous dans les morceaux que, probablement comme moi, vous n'avez pas pu oublier -si vous avez vu le drama-.

 

Bien sûr, en premier lieu, il y a le Thème principal. Parce que... bah.... c'est le thème principal. Et il est décliné de plein de façon dans le drama donc il est assez difficile à oublier. Dedans on peut entendre la richesse de l'école de Makino et du F4, il y a aussi le romantisme de la série, c'est un thème très « fier » qui semble nous dire qu'on va rentrer dans le spectacle de notre vie. Bon Hana Yori Dango n'est pas le spectacle de ma vie mais cette musique pourrait presque m'en convaincre. Après, bien entendu, il a Mysterious Chocolate dont je me souviendrai toujours comme de « la musique qui ressemble à celle d' Harry Potter ». Sérieusement, ce n'est pas discret. Mais eh, j'aime la musique d' Harry Potter hein ! Et tout de suite Mysterious Chocolate donne une ambiance magique à tout le drama donc je ne me plains pas~


Mais, surtout, Hana Yori Dango, pour moi, question musique, c'est quatre chansons : les deux openings et les deux insert-songs. Pour parler des openings, les deux chansons sont d'arashi -donc le groupe de Matsujun qui tient le rôle principal du drama, pour celles qui ne le savent pas^^-. La première saison a eu droit à Wish et la seconde à Love So Sweet, deux chansons happy-niaises qu'il est très difficile de se sortir de la tête après avoir vu le drama . Je vous mettrais bien les openings du drama mais... d'un autre côté les clips sont choupis donc je préfère vou en faire profiter. Dans Wish les arashi chantent du haut du clocher d'ne ville de poupée et c'est trop adorable. Bon on se demande un petit peu ce qu'ils foutent sur un clocher -habillés en rouge en plus !!! … la couleur du Diaaable- et pourquoi les poupées ne flippent pas d'avoir des géants qui chantent des pop-songs sur leurs toits mais le clip est adorable quand même avec sa petite histoire d'amour entre poupées et puis la chanson est toute heureuse, ça donne le sourire~ Dans Love so sweet ce sont les arashi qui deviennent des sortes de poupées -enfin ils sont des manneqins …- quand ils ne sont pas occupés à danser -de façon évoluée en plus- au milieu de petits cœurs roses et de gerbes de couleur.... ils sont particulièrement beaux dans ce clip je trouve -surtout Bambi ♥-. Et j'adore absolument la tête du gamin blond lorsqu'il les voit les mannequins bouger pour la première fois, cela me fait toujours rire. L'idée est un petit peu glauque quand on y pense -des mecs bloqués immobiles dans une vitrine qui épie la vie de tous les passants....- mais heureusement à la fin le pétale de sakura magique les libère du vilain sort et puis bon, du moins qu'on ne réfléchit pas trop, tout va bien. Par ailleurs j'aime particulièrement le refrain de cette chanson~


Du côté des insert-songs maintenant on trouve deux chansons d'artistes que j'écoutais beaucoup à mes débuts en Jpop : Ai Otsuka et Utada Hikaru. Dans la saison 1 c'est la chanson Planetarium d'Ai Otsuka qui intervient pendant les moments les plus romantiques et on ne pourrait rêver meilleure musique pour ce genre de moments. Chaque fois que j'écoute ce morceau, je me sens nostalgique d' HYD et j'ai envie de ressortir le drama. En particulier j'ai envie de revoir la scène où l'OTP est coincé dans l'ascenseur. La voix d'Ai Otsuka est simple mais belle pour cette chanson qui donne réellement l'impression d'être allongé sous les étoiles. Quant à Utada Hikaru, c'est Flavour of life dans sa version ballade qu'elle nous offre pour appuyer l'ambiance romantique de la seconde saison... et je me souviens particulièrement de cette chanson dans une scène sous la pluie où l'OTP se sépare. J'aime énormément la voix d'Utada Hikaru, sur toutes ses chansons, et elle n'a jamais été aussi jolie que sur ce morceau. Bon peut-être qu'elle l'a été mais c'est sur cette chanson que j'ai découvert Utada Hikaru, c'est pour cela^^ et puis je l'ai tellement entendu ce morceau... il me rend triste mais c'est toujours un plaisir de l'écouter à nouveau.


Et voilà, ce sont les morceaux de l'OST de ce drama qui m'ont marquée =) Sur ce je vais aller me refaire cette scène d'ascenseur. Enfin après avoir parlé du drama suivant.

 

 

 

71 . Boys Over Flower

 

 

Forcément...

 

Bon je ne vais pas m'attarder sur le drama lui-même. Boys Over Flower est l'adaptation Coréenne du manga Hana Yori Dango donc essentiellement l'histoire est la même. Et je ne peux pas vous donner un avis véritable sur BOF étant donné que je n'ai jamais réussi à le terminer. Je me suis arrêtée à l'épisode 14 -donc 11 épisodes avant la fin-, n'ai jamais repris, n'ai pas l'intention de reprendre et mes souvenirs des débuts sont vraiment flous. Histoire de développer quand même un petit peu les raisons pour lesquelles je ne suis pas allée au bout, déjà, l'histoire d' Hana Yori Dango, à ce stade, je la connaissais quand même déjà bien par cœur donc il y avait peu de surprises en réserve pour moi. Evidemment j'ai déjà regardé et apprécié plein de remakes d'histoires que je connais déjà - To the beautiful you remake d' Hana Kimi, Itazura Na Kiss 2013 remake d' Itazura na Kiss, ou encore plus récemment la version thailandaise de Full House- mais pour que je regarde une histoire que je connais par cœur, il faut que le remake m'apporte quelque chose de plus que l'histoire. Il ne faut pas nécessairement que le remake soit meilleur que l'original mais, plutôt, qu'il soit différent et bon dans sa différence. Le souci est que BOF, s'il ne choisissait pas le même ton que les adaptations précédentes, n'a pas su apporter quelque chose qui m'accroche. Le casting était très agréable à regarder mais j'avais trouvé le drama trop « carte postale » pour moi. BOF manquait de cœur et de chaleur à mes yeux. Et puis je ne supportais pas l'actrice principale, cela n'a pas aidé non plus. Ce n'était même pas qu'elle avait fini par m'agacer, je l'avais trouvé agaçante dès sa première scène et après cela ça avait empiré. Bref, je n'ai jamais terminé BOF, je n'ai pas l'intention de le terminer et je ne vais donc pas vous en parler pendant 707 ans. Cela dit le fait que je n'ai pas vu le drama en entier ne veut pas dire que son OST ne m'a pas marquée.

 

Parce que de toute façon je pense que Paradise a marqué à peu près toutes les personnes qui regardent des dramas et trainent un peu dans des cercles sociaux en rapport. Et je ne parle pas d'être activement à fond dans ces cercles sociaux, ce n'est pas mon cas non plus, mais je discute avec des gens qui regardent des dramas et c'est dur d'échapper à Paradise. Mais avant cela, je tiens à dire que cette chanson est chantée par le groupe T-Max -qui aujourd'hui n'existe plus-, T-Max qui a également sorti ceci :

C'était important pour moi de vous montrer ce clip. Cela n'a rien à voir avec BOF mais … maintenant votre vie est meilleure. Pour reprendre sur BOF cela dit, voilà donc le morceau qui a traumatisé les spectateurs du drama :

Pour celles qui n'auraient pas observé le phénomène, c'est vraiment le « Allllmmmosst Paradiiiiisssseee » sur-utilisé qui a été l'objet de traumatisme. Si vous avez vu The Heirs, eh bien c'est un peu l'ancêtre de 'Looooove is the moment ». Bon alors moi je n'ai pas été traumatisée parce que je n'ai pas regardé assez du drama pour cela mais ça ne veut pas dire pour autant que j'ai échappé au phénomène et c'est devenu une blague récurrente à Kdramaland. A coté de cela je vous avoue que l'OST de ce drama ne me passionne pas. Il n'est pas absolument désagréable mais, sans avoir vraiment vu le drama et m'être attachée aux musiques, je lui trouve assez peu d'intérêt. Il y a des pistes que j'aime bien comme What should I do de Jisun -dont j'aime beaucoup la voix- ou encore Stranger Sun, le morceau au violon de Park Hye Ri -parce que j'aime le violon- mais sinon, pour être honnête, c'est un OST que je trouve assez insipide. N'empêche que Paradise fait qu'il est impossible à oublier.


 

 

Et sur ce les gens, c'est tout pour cette fois =)

 

La prochaine fois, je parlerai du drama dont est tiré cette screencap :

 

 

Pouvez-vous deviner le titre ? ~

 

Tag(s) : #Musiques (artistes - albums - concerts -...), #Dramas - séries et animes

Partager cet article

Repost 0