Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shitsuren Chocolatier

失恋ショコラティエ

 

Heartbroken Chocolatier (Shitsuren Chocolatier)-p1

 

Diffusé en 2014

 

 

11 épisodes

 

Avec :

 

Matsumoto Jun >>> Koyurugi Sota

Ishihara Satomi >>> Takahashi Saeko

Mizukawa Asami >>> Inoue Kaoruko

Mizuhara Kiko >>> Kato Elena

Mizobata Junpei >>> Olivier Tréluyer

Arimura Kasumi >>> Koyurugi Matsuri

Kato Shigeaki >>> Sekiuya Hiroaki

Sato Ryuta >>> Rikudo Seinosuke

Takenaka Naoto >>> Koyurugi Makoto

 

 

Dontesque ?

 

Amoureux pendant des années de Saeko, Sota vit un rêve depuis que celle-ci a accepté de sortir avec lui. Comme elle aime le chocolat plus que tout au monde, il décide naturellement de devenir chocolatier lui-même mais, la veille de la St Valentin, elle lui annonce qu'elle n'a jamais pensé qu'ils sortaient ensemble tous les deux et qu'elle était déjà en couple tout ce temps.

 

 

7.5/10

 

Il est temps de faire un véritable bilan sur Shitsuren Chocolatier alors, c'est parti, on s'y met ! Avant tout je tiens à préciser que ce bilan se veut sans spoilers. Si vous avez vu le drama néanmoins, vous pouvez cliquer sur ce lien et lire la récap de ma progression dans le drama ainsi que mon avis sur sa conclusion. Dans cet article je vais tâcher de tout bien résumer sans pour autant gâcher le plaisir des gens n'ayant pas vu le drama~ En plus j'ai bien aimé alors ce serait dommage de vous gâcher la découverte ! Shitsuren Chocolatier était loin d'être un drama parfait mais c'était un drama intéressant et je ne suis vraiment pas fâchée de l'avoir regardé. D'autant que j'avais bien failli tout laisser tomber à l'épisode 1. A la base je ne regardais ce drama que pour une seule raison : Matsumoto Jun. Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu MatsuJun dans un drama et, comme il est la raison pour laquelle je suis rentrée dans le monde des dramas, tout de même, il commençait à me manquer. J'ai donc lancé l'épisode 1 pour le voir mais j'ai déchanté très très très vite. Déjà la réalisation était atroce mais, surtout, les personnages étaient tous détestables sans que cela semble être voulu par le drama et cela me repoussait pas mal. Seulement, à en croire tous les commentaires des gens ayant lu le manga de base, les défauts des personnages étaient bien censés en être, le drama était effectivement censé tourner autour de personnages plus tordus les uns que les autres. J'ai donc décidé de laisser une seconde chance au drama et, dès l'épisode 2, ça a commencé à s'arranger. A l'épisode 3 j'étais investie.

 

Car encore une fois, oui, en effet, les défauts des personnages sont bien voulus et ça fait une différence énorme ! Si un drama vous propose comme personnage principal un personnage tordu, malsain, et somme toute pas bien sympathique et vous le vend en tant que tel ça peut donner un drama intéressant, que le ton choisi soit celui de l'humour ou du sérieux. Par exemple cela peut donner Zeni Geba ou encore Kekkon Dekinai Otoko. Maintenant si le personnage tordu/malsain/antipathique vous est vendu comme un personnage parfait, selon le degé d'antipathie et selon votre sensibilité, ça peut rapidement devenir insoutenable. Heureusement, malgré ce que j'avais pensé en regardant l'épisode 1, les personnages de Shitsuren Chocolatier sont très abîmés de l'intérieur et le drama le sait, il joue dessus. Au centre de tout, notamment, nous avons Souta, et Souta est un personnage carrément tragique en fait. Il est complètement accroc à la douleur. Pendant dix ans, il a nourri son obsession pour Saeko, amoureux d'une illusion, mais il la méprise autant qu'il l'aime. Il la désire, elle l'émerveille, elle l'inspire mais, dans ses fantasmes, il l'humilie, l'insulte, il la méprise. Il sait qu'il n'a aucune chance mais le tourment est ce qui le motive, ce qui le pousse à créer, il ne peut pas vivre sans. Il la met sur un piédestal de pureté parfois mais également la traite insconsciemment en « salope ». En cela c'est un personnage assez tragique, prisonnier de sa perversion, incapable d'être heureux à cause de cette perversion mais également incapable d'être heureux sans cette perversion. La seule porte de sortie qui s'ouvre pour lui est Elena mais est-ce une porte de sortie ou une distracton temporaire ne pouvant fonctionner sur le long terme ? Au final Souta, comme tous les personnages de ce drama en fait, a surtout besoin de se trouver lui-même, de devenir meilleur et d'apprendre à aimer sa meilleure version de lui-même. Et de toute façon, que les personnages atteignent ce but ou pas, c'est ce dont ils ont tous besoin. Ce qui, je trouve, est un thème plutôt sympa pour un drama. La romance occupe, bien entendu, une part importante du drama mais Shitsuren Chocolatier n'est pas une comédie romantique, c'est le trajet personnel de différents individus qui ont besoin d'apprendre à vivre avec eux-mêmes.

[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ
[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ

En face de Souta -interprété sans mal par un MatsuJun en forme-, nous avons donc Saeko, interprétée par Ishihara Satomi que j'ai beaucoup aimée dans ce rôle. Saeko est une jeune femme qui s'est reposée sur les hommes toute sa vie, au point d'oublier comment vivre seule, si elle a jamais eu à le faire. On n'en sait finalement pas tant que cela sur elle. On a bien un aperçu de sa mère mais elle est toujours entourée d'une aura de mystère car les autres personnages eux-mêmes n'en savent pas tant que cela sur Saeko. Elle se joue des hommes, en particulier de Souta, mais malgré tout ne peut pas vivre sans et se retrouve bientôt prisonnière d'un mariage sans véritable amour, condamnée à une vie qui l'étouffe. Souta devient son échappatoir. Saeko n'est pas un personnage très sympathique au début car elle manipule complètement Souta et semble toujours très fausse mais, plus on apprend à la connaître et plus, finalement, elle m'a attendrie. De même que Souta, ses défauts m'attristaient parce qu'elle était la première à en souffrir mais était incapable de s'en défaire. Je ne dirais pas que c'était un personnage sympathique mais elle était victime de ses propres « perversions » et c'était suffisamment triste pour qu'elle me touche et que lui souhaite quelque chose de meilleur. J'espérais vraiment qu'elle et Souta ne finissent pas ensemble tant ils exacerbaient les défauts l'un de l'autre mais je leur souhaitais le meilleur chacun de leur côté en gros.

 

Cela dit, de loin, mon personnage favori a été Elena. Elle arrive un peu plus tard et, dans un drama plus traditionnel, elle aurait été « la rivale » mais dans Shitsuren Chocolatier ce n'est pas tout à fait si clair. En tous les cas Elena s'est tout de suite imposée comme mon personnage favori parce que, dans notre trio principal, elle est de loin le personnage le plus honnête et le plus direct. Elle ne cache rien, elle annonce clairement ses intentions et assume parfaitement ses sentiments. Cela ne veut pas dire qu'elle les dit à voix haute tout le temps, il lui faut parfois un petit moment -jamais trop longtemps cela dit ^.^- mais au moins elle ne se ment pas à elle-même. Elena allait une innocence d'enfant à une maturité d'adulte et c'était un des rares personnages qui, à aucun moment, ne rabaissait les autres pour se sentir mieux. Souta, d'ailleurs, dans une scène explique à Kaoruko-san qu'il apprécie la compagnie d'Elena parce qu'elle a toujours quelque chose de positif à dire sur tout le monde. Pour autant Elena ne vit pas au pays des bisounours mais c'est quelqu'un de gentil et d'honnête qui s'assume jusqu'au bout qui prend soin de sa fierté sans que celle-ci soit jamais mal placée. Par ailleurs c'est en la rencontrant que Souta commence à devenir plus sympathique. Elle a vraiment beaucoup fait pour mon appréciation du personnage principal. Lorsqu'il est avec elle, il laisse au placard ce qu'il y a de tordu chez lui. Il devient plus honnête, plus gentil, plus heureux aussi et c'est donc grâce à ses scènes avec Elena que j'ai appris à apprécier le personnage de Souta. Et puis l'actrice qui joue Elena est magnifique ce qui ne fait pas de mal. Elle n'est pas la meilleure actrice du tas mais elle se débrouille bien et je trouve qu'elle a le physique un peu femme-enfant parfait pour ce rôle. Elle est sexy, elle peut tout à faire donner la vibe « femme fatale », mais quand elle sourit franchement, elle a un charme enfantin. Bref je la trouve superbe. Pour en revenir au personnage, comme je le disais, c'est le personnage le plus honnête du trio principal mais, pour autant, cela ne signifie pas qu'elle n'a rien à apprendre et, notamment, elle semble ne pas toujours se rendre compte de ce qu'elle mérite. Dans The perks of being a wallflower il y a une réplique qui m'a marquée à savoir : « Nous acceptons l'amour que nous pensons mériter ». Et cela s'applique particulièrement bin à Elena qui ne se rend parfois pas compte qu'elle vaut mieux que ce qu'elle accepte. C'est donc cela qu'elle doit corriger le long du drama et pour savoir si elle y parvient... il faudra le regarder~

[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ
[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ

A côté de cela, le drama nous propose beaucoup de personnages secondaires mais peu sont finalement très intéressants. Ils ne sont pas -tous- antipathiques, simplement pas très développés. Kaoruko-san, la jeune femme qui travaille avec Souta et est secrètement amoureuse de lui, est probablement la plus intéressante et la plus présente. Ce n'est pas un personnage que j'ai beaucoup apprécié jusqu'aux deux épisodes finaux cela dit. Kaoruko-san, au début, semble être relativement équilibrée mais bien vite on se rend compte qu'elle souffre d'un besoin constant de juger les autres, de les rabaisser pour se sentir supérieure et arriver à vivre avec un soi qu'elle n'apprécie pas. Alors ce n'est pas ininitéressant comme complexe mais comme elle est nettement moins développée que Souta et Saeko, elle apparaît amère et aigrie de façon assez constante, ce qui n'aide pas à l'apprécier. Dans les deux derniers épisodes finaux, on la voit plus, on voit des facettes de sa personnalité plus attachantes et tout de suite le personnage fonctionne mieux parce que du coup, même si ses défauts sont toujours là, elle ne se résume plus à cela. C'est dommage que le drama n'ait pas pris cette route dès le début. Bon et puis sinon dans les personnages secondaires on compte également Olivier et Matsuri -la petite sœur de Souta- qui sont plutôt choupis mais pas bien présents ou intéressants, le personnage de Shige -qui est tellement développé que je n'ai même pas retenu le nom du personnage....mais bon il est plutôt sympathique- et puis Rikudou, un autre chocolatier.... que j'ai beaucoup aimé. Je trouve dommage qu'il n'ait pas été un peu plus présent car, pour tout vous dire, je trouvais sympa l'idée d'avoir un personnage homosexuel dans un jdrama -ce qui n'est pas si courant- mais pour ce qu'on le voyait, Rikudou était un personnage très sympathique. Sato Ryuta, de toute façon, me ferait probablement aimer n'importe lequel de ses personnages et là, en plus, Rikudou est un personnage attachant en soi. Il est souvent drôle mais lorsque il faut passer aux choses sérieuses, il trouve toujours les mots justes. Il est un mentor occassionel dont Souta profite beaucoup et un ami et conseiller très sensé pour Elena. Un personnage que j'ai vraiment bien aimé donc~

[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ
[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ

De manière plus générale, le drama est intéressant de toute façon. Il y a des temps morts -principalement dans les épisodes 7-8 je dirais- et, à certains moments, j'ai eu l'impression que le drama ne développait pas suffisamment certains points scénaristiques qui auraient mérité de l'être mais, dans l'ensemble, je ne me suis pas ennuyée et les thèmes abordées par le drama m'ont plu. Ils n'ont pas toujours été gérés exactement comme je l'aurais souhaité mais Shitsuren Chocolatier se démarque pas mal des romances que j'ai vues ces derniers temps et c'était agréable. Et puis heureusement, la réalisation a fini par se calmer à un moment donné aussi, pfiou. Non parce que la réalisation de l'épisode 1 ce n'était juste PAS possible. La musique sur-utilisée pour dicter l'émotion -mais qui finissait par l'étouffer-, les noirs sur les fins de phrases, etc, c'était particulièremet agaçant. Après cela les défauts sont toujours là mais ils sont moins appuyés ou bien je m'y suis habituée, je ne sais pas, en tous cas ce n'était plus aussi dérangeant. Et le drama a quelques très jolis moments de mise en scène.

 

Somme toute je suis donc ravie d'avoir regardé ce drama. Il ne restera pas parmi mes dramas favoris mais il avaiit des choses intéressantes à proposer, des personnages pleins de défauts mais embarqués dans un voyage pour les corriger que j'ai trouvé plutôt bien écrit, un casting qui se tenait, une réalisation qui a mal démarré mais a fini par se calmer … Shitsuren Chocolatier ne ressemblait pas à juste une romance de plus, il faisait des choix différents de ses camarades et je ne me suis pas ennuyée, me suis impliquée dans le sort de ses personnages. Donc oui, je suis contente d'avoir dépassé mon aversion pour l'épisode 1 et d'avoir suivi ce drama jusqu'au bout =)

[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ
[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ
[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ[Le goût chocolaté de la perversion] Shitsuren Chocolatier  失恋ショコラティエ
Tag(s) : #Dramas - séries et animes

Partager cet article

Repost 0