Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bitter Blood

ビター・ブラッド

 

 

Episodes 1-2

 

 

Diffusé en 2014

 

Parti pour faire ? épisodes

 

 

 

Avec :

 

Sato Takeru >>> Sahara Natsuki

Watabe Atsuro >>> Shimao Akimura

Kutsuna Shiori >>> Maeda Hitomi

 

 

Dontesque ?

 

Natsuki est un jeune homme qui vient tout juste de devenir détective et qui, son premier jour, a la mauvaise surprise de constater que le père qui les a abandonnés lui et sa sœur, fait partie du même département que lui. Pire : il se retrouve à devoir faire équipe avec lui.

 

 

 

♥♥♥(♥)

 

Lorsque je suis tombée sur l'affiche de ce drama, je n'en avais jamais entendu parler. De manière générale, je ne suis pas quelqu'un de très informé. Du coup je suis juste tombée sur l'affiche au détour de je ne sais plus quel site et tout de suite je me suis dit « Sato Takeru dans un costard... mm... lançons l'épisode 1 pour voir ». Bon okay, cela ne s'est pas tout à fait passé ocmme cela, j'ai quand même lu le synopsis avant cela. « Mmh, un duo de flics mal assorti, des épisodes probablement répétitifs, une police incompétente et un message potentiellement bancal sur la famille... cela ne me fait pas trop envie. D'un autre côté : Sato Takeru dans un costard. Lançons l'épisode 1 \O/ ». Voilà, là vous avez le processus entier et vous pouvez donc apprécier toute l'étendue de ma superficialité. J'ai lancé l'épisode 1 et, lorsque la première scène s'est jouée, j'ai très sincèrement cru que le drama commençait avec une scène parodique. En fait non. Et cela m'a fait peur mais d'un autre côté je voulais vraiment arriver au moins jusqu'à Sato Takeru. Donc j'ai continué et au final je ne suis pas fâchée parce qu'il me plait plutôt bien ce petit drama, j'ai été agréablement surprise.

 

Mais avant de commencer à parler du scénario, je veux quand même m'attarder sur l'essentiel : l'opening. Honnêtement je n'ai pas fait super attention à l'OST et la réalisation du drama mais, en revanche, j'ai très très clairement retenu l'opening. Et pas parce que le « sang » à la fin ressemble à de la sauce au chocolat. Enfin, en vérité, il s'agit surtout de café vu que le café est un thème réccurent du drama -le père en boit énormément, le fils n'en aime pas le goût amer, le titre s'appelle « sang amer »...- mais la première fois que j'ai vu l'opening, forcément, je ne savais pas tout cela et me suis juste dit que le drama avait du sang pas très crédible. Mais bref, ce n'est pas ce que j'ai retenu. Non moi ce que j'ai retenu c'est cela :

 

 

… ces costumes *O* Plus sérieusement, l'opening est classe et fait bien la promotion de ses deux acteurs principaux. Mais bien entendu, un opening ne nous fait pas un drama ! Donc il faut s'intéresser au reste, écoutez, pour le moment le reste du drama est très sympa. Il n'a pas de grandes prétentions mais, justement, il ne se plante pas et fait un divertissement agréable.

 

Le scénario est constitué d'éléments familiers : un duo de flics improbable et pas ravi de bosser ensemble, une enquête par épisode, un fil rouge sous la forme d'un méchant dont il faut se venger... et les enquêtes elles-mêmes -une banque prise d'assaut par des méchants qui portent des masques de clowns, un kidnapping d'enfant, etc- ne sont rien qu'on ait pas déjà vu non plus. Pour autant, le drama n'ennuie pas. Déjà parce que pour le moment, même si le drama n'est pas exactement imprévisible -on voit les pièces s'emboiter et il n'est pas trop difficile de deviner où chaque épisode veut en venir- il n'est pas trop formulaïque non plus. Plus le temps passe, plus j'ai du mal avec les dramas dont les épisodes sont vraiment composés d'étapes trop évidentes mais dans Bitter Blood, même s'il y a quand même une sorte de schéma – quelque chose arrive, notre duo est sur le coup, il y a des tensions mais ils bossent ensemble, woohoo tout va bien mais oh là là le grand méchant est quand même toujours là dans le fond!-, il n'est pas martelé, du moins pas pour le moment. Du coup cela passe bien. Les enquêtes n'essaient pas de jouer sur le suspens mais, comme souvent avec ce genre de dramas, on ne vient pas pour les enquêtes de toute façon mais pour les personnages principaux. Et de ce côté-là, tout va plutôt bien.

[Impressions sur] Bitter Blood  ビター・ブラッド (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Bitter Blood  ビター・ブラッド (épisodes 1 et 2)
[Impressions sur] Bitter Blood  ビター・ブラッド (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Bitter Blood  ビター・ブラッド (épisodes 1 et 2)

Bon bien entendu, dans le véritable monde, nos personnages principaux ne pourraient jamais être partenaires. Au delà du fait qu'ils ne sont clairement pas « faits l'un pour l'autre » je trouve inconcevable que leur supérieur décide que rassembler un père et un fils aux relations conflictuelles soit une bonne idée. Tenez rien que dans l'épisode 1, Natsuki refuse d'écouter son père parce que, selon lui, chaque fois qu'il a fait ce que son père lui disait de faire, les choses se passaient mal. C'est à cause de cette amertume, à cause de leurs relations conflictuelles que leur duo est un risque pour la police et ne devrait pas exister. Mais bon, on est pas dans la réalité du tout donc … passons. Leur supérieur voulait réparer leur relation et met la sécurité de tout le monde en péril pour cela, d'accord. Par contre je vous avoue que j'arrive un petit peu moins à avaler le fait que les deux personnages se « retrouvent » aussi vite. C'est agréable dans un sens de voir qu'ils ne vont pas passer tout leur temps à se crier dessus et être en conflit mais, d'un autre côté, la façon dont Natsuki accepte aussi facilement le père qui, selon lui, l'a abandonné et contre lequel il a été en colère tout ce temps, me paraît un peu facile. J'ai un peu peur que le drama nous sorte la carte « Family is magic » si chère aux Jdramas. Mais bon, on verra bien et, en attendant, les deux personnages ont quand même une dynamique très sympa.

 

Sato Takeru joue Natsuki -ou « Junior »-, un jeune homme toujours prêt à aider son prochain quitte à se mettre en danger lui-même. Il est serviable, généreux et ne peut juste pas ignorer quelqu'un qui a besoin d'aide. Par ailleurs ses nouveaux collègues ont tendance à se moquer de lui parce que Natsuki, très en phase avec les émotions des gens en face de lui, a la larme facile. Somme toute c'est quelqu'un de très sympathique en fait et, apparemment, de capable également. Sato Takeru met beaucoup d'énergie dans sa performance et il a un potentiel sympathie de départ élevé si bien qu'il n'est vraiment pas dur de se prendre d'affecton pour lui. En revanche, Watabe Atsuro qui interprète « Gentle » ne partait pas avec la même longueur d'avance. Pas qu'il soit mauvais acteur du tout mais, justement, la dernière image que j'avais de lui était celle d'un violeur récidiviste et sans remords si bien que quand je l'ai vu apparaître dans Bitter Blood, ma première réaction a été « AAAAH ;A; COURS TAKERU COURS ! ». Heureusement il ne m'a fallu que quelques secondes pour me remettre et après cela, ça n'a été que du bonheur. En mettant de côté toutes considérations familiales, Gentle est un personnage charismatique et charmeur qu'il est assez difficile de détester. Il semble par ailleurs avoir énormément d'affection pour Junior qui, en retour, ressemble bien plus à son père qu'il ne veut le reconnaître. Je pense que ce qui me plait autant finalement dans cette dynamique est exactement ce qui me paraît le plus irréaliste : sa facilité. Dans un sens je me dis que la collaboration devrait être plus tendue que cela à cause des rapports des personnages et de leur passé mais, d'un autre côté, j'apprécie l'humour et le côté « relax » de l'ensemble. Junior et Gentle semblent naturels ensemble et c'est engageant, d'autant que les personnages secondaires sont sympathiques, à défaut d'être très développés pour le moment. Les collègues ont l'air de bien s'entendre et j'espère voir l'équipe souvent travailler ensemble à l'avenir. Cela dit, de tous les personnages secondaires, la plus importante est très certainement Maeda, le personnage de Kutsuna Shiori -que j'ai notamment déjà vue dans le film BECK et les dramas Kazoku Game et Nakuna Hara-chan-. Elle est la fille de l'ancien parternaire de Gentle, celui qui se fait tuer dans la toute première scène du drama que je pensais parodique... et apparemment elle a très mal avalé la mort de son père -ce qui est compréhensible-. Elle sera donc probablement au centre de l'intrigue « vengeance » et je m'attends également à ce qu'elle ait droit à une romance plus ou moins mise en avant avec Junior. Pour le moment le personnage n'a pas été trop développé mais elle m'a l'air d'être une jeune femme intelligente et capable et, si elle est très sérieuse à son traval, elle ne semble pas être incapable de penser pour elle-même. Je ne sais pas ce que donnera le personnage mais, à priori, cela démarre plutôt bien on va dire.

 

Et... je n'ai pas grand-chose à vous raconter de plus en fait ! Bitter Blood n'est pas un drama absolument essentiel et il ne se démarque pas par une folle originalié mais j'apprécie beaucoup le casting, je trouve les personnages sympathiques, c'est léger et en plus Sato Takeru porte des costards. Je ne m'attends pas au drama du siècle mais pour moi qui cherche à me divertir, c'est exactement ce qu'l me faut et j'ai bien l'intention de continuer~

[Impressions sur] Bitter Blood  ビター・ブラッド (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Bitter Blood  ビター・ブラッド (épisodes 1 et 2)
[Impressions sur] Bitter Blood  ビター・ブラッド (épisodes 1 et 2)
[Impressions sur] Bitter Blood  ビター・ブラッド (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Bitter Blood  ビター・ブラッド (épisodes 1 et 2)
Tag(s) : #Dramas - séries et animes

Partager cet article

Repost 0