Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Secret Love Affair

밀회

 

 

Episodes 1 à 4

 

Diffusé en 2014

 

Parti pour faire 20 épisodes

 

 

Avec :

 

Kim Hee Ae >>> Oh Hye Won

Yoo Ah In >>> Lee Sun Jae

Park Hyuk Kwon >>> Kang Joon Hyung

 

 

Dontesque ?

 

Ce drama est l’histoire d’Oh Hye Won, une femme mariée de quarante ans travaillant dans le milieu de la musique classique et trouvant un amant en la personne de Lee Sun Jae, un jeune homme de 20 ans doué au piano et d’une classe sociale inférieure à la sienne.

 

Note : naufrage de pc obligeant, les screencaps viennent de chez Koala =)

 

 

 

♥(♥)

 

J’ai réussi les gens ! J’ai regardé jusqu’à l’épisode 4 de Secret Love Affair… et c’est donc la conscience tranquille que je vais pouvoir vous dire que ce drama n’est juste vraiment pas fait pour moi. Mais n’allons pas trop vite en besogne et commençons par le début, comme toujours. Honnêtement quand j’ai commencé Secret Love Affair, je n’en savais finalement pas grand-chose. Je savais que Yooh Ah In était dedans et que le drama allait me parler d’adultère mais c’est à peu près tout. J’entendais tout le monde me parler de ce drama, les éloges fusaient avant même qu’il ait commencé sa diffusion –à cause d’un teaser de 20 minutes qui, apparemment, était très bien foutu mais que je n’ai pas regardé- et les gens semblaient presque crier à la venue du messie. Et une fois le drama entamé, si certaines personnes n’ont évidemment pas accroché, l’opinion la plus générale semblait en gros faire de ce drama « le drama pour sauver tous les autres ». C’était impressionnant comme réaction du coup, forcément, je me suis sentie encore plus intriguée –et à la fois impressionnée-. C’est donc pleine d’attentes que j’ai commencé le drama…mais malheureusement la désillusion n’a pas tardé.

 

Mais avant de parler véritablement du drama, laissez-moi continuer un peu sur cet engouement général autour du drama. Parce que cela a probablement joué dans ma perception de celui-ci. Les dramas qui provoquent un « amour de masse » ne sont pas si rares. L’année dernière on a eu I Hear your Voice et The Master’s Sun par exemple. Cette année, Man From Another Star, God’s Gift et même Bride of the Century à ses débuts. Néanmoins Secret Love Affair est un peu différent. Pour faire une comparaison, les autres dramas que j’ai cités pourraient être considérés des blockbusters et Secret Love Affair un film indépendant qui charme un public large. Avec quelque chose comme I Hear Your Voice, les gens se prennent au jeux mais il n’y a pas spécialement de prétention ni au drama ni à son public. Secret Love Affair, en revanche, sans parler de prétention dans le drama lui-même, entraîne ce genre de sentiment chez son public semble t-il, que ce sentiment soit inconscient ou pas. Evidemment cela ne vaut pas pour tout le monde mais, quand j’ai dit sur Twitter que je n’arrivais pas à accrocher au drama, on m’a répondu que c’était peut-être parce que je n’arrive pas à regarder quelque chose de calme, que c’était peut-être parce que j’étais trop jeune, que c’était peut-être parce que je n’arrivais pas à voir les subtilités dans la mise en scène. Même si tout cela était vrai, la première réaction à mon « je n’accroche pas » ne devrait-elle pas être « pourquoi ? » plutôt que de tout de suite me prendre de haut et partir du principe que je n’accroche pas car je manque de maturité/subtilité ? Mais Secret Love Affair n’est pas juste considéré comme un bon drama par les gens, il semble être considéré comme un drama « supérieur » par son public qui, du coup, se sent également « supérieur » et me l’a fait sentir. Evidemment, cela n’inclue pas tous les gens qui aiment le drama ! Non, bien entendu, il y a des tas de gens avec qui j’ai, heureusement, pu discuter sans mal. Simplement Secret Love Affair a également soulevé pas mal de réactions assez prétentieuses et cela a probablement influencé mon appréciation du drama.

 

Déjà parce que, du coup, j’ai projeté la prétention de certains fans sur le drama lui-même. Ensuite parce que toutes ces réactions m’ont pas mal mise la pression. Je n’étais plus dans un état d’esprit « ce serait bien si j’accrochais » mais plutôt « il faut que j’aime sinon je vais passer pour une idiote ». J’avais peur de passer pour une idiote auprès de moi-même et auprès des autres et je pense que cela n’a pas aidé du tout non plus. Cela dit, même sans tout cela, je n’aurais probablement pas accroché à Secret Love Affair.

[Impressions sur] Secret Love Affair  밀회 (épisodes 1 à 4)[Impressions sur] Secret Love Affair  밀회 (épisodes 1 à 4)
[Impressions sur] Secret Love Affair  밀회 (épisodes 1 à 4)[Impressions sur] Secret Love Affair  밀회 (épisodes 1 à 4)

Le souci principal de ce drama à mes yeux est qu’il ne me laisse aucune « porte d’entrée ». Je ne sais pas comment m’intéresser à ce qu’il se passe dans cette série et, en conséquence, je m’ennuie. Les qualités sont bien là mais je n’en ai pas grand-chose à faire parce que les personnages me laissent de marbre…. Or les personnages sont l’élément le plus important d’un drama à mes yeux. Je ne demande pas à les trouver forcément sympathiques, j’ai juste besoin d’une raison de m’intéresser à ce qu’ils font, un moyen de ressentir ce qu’ils ressentent. Mais là j’ai l’impression de les regarder à travers une vitre et leurs problèmes me passent au dessus de la tête. N’allons pas trop vite néanmoins.

 

La première chose qui frappe quand on commence ce drama, je pense, est sa réalisation. Les couleurs sont plutôt sombres, le drama a quelque chose d’un peu terne et à la fois de dur, je trouve. De vide aussi un peu. Et cette impression de vide est renforcée par une musique très peu présente, voire carrément absente pour la majeure partie de l’épisode 1. Ce faisant, le drama impose clairement son ambiance. Le monde autour de notre héroïne est vide et froid. Puis lorsque le personnage de Yoo Ah In entre en jeu, la musique commence à revenir et la réalisation nous fait sentir que peu à peu il met plus de couleurs, plus de passion et plus de musique dans la vie du personnage principal. Le réalisateur a clairement quelque chose à raconter et il fait très bien passer son message. Alors, c’est pas de chance, comme je n’arrivais pas à m’intéresser au contenu, le contenant n’a fait que m’assommer encore plus, mais je vois l’idée. Et par ailleurs, certaines scènes sont effectivement particulièrement bien tournées. Bon personnellement la fameuse scène où les deux personnages jouent au piano et atteignent leur orgasme m’a semblé vaguement ridicule –encore une fois : question d’investissement… à partir du moment où je ne ressens absolument pas ce que les personnages ressentent, cette scène semble juste terriblement exagérée et du même acabit que les scènes d’orgasmes culinaires de Let’s Eat- mais, en revanche, j’ai plus aimé la mise en scène du moment où notre héros repense à cette scène et la « revoit » d’un coin de la pièce. Il y a de bonnes idées dans la mise en scène et la réalisation est clairement réfléchie mais, n’arrivant pas à rentrer dans le monde du drama, cette réalisation alourdit le tout plus qu’autre chose. Et par contre, sans rapport avec le contenu, les fins d’épisodes sont clairement bien trop abruptes, on a l’impression à chaque fois que l’éditeur s’est dit « bon okay c’est pratiquement fini et j’ai envie d’aller faire pipi alors on s’arrête là-dessus, c’est bon ».

 

A côté de cela, au niveau du casting, tout se passe également bien. L’actrice principale est particulièrement bonne et Yoo Ah In ne failli de toute façon jamais à la tâche. Le reste du casting est également bon même si je n’ai réussi à retenir pratiquement aucun de leurs personnages tellement je me moque absolument de ce qu’il peut bien leur arriver. A la limite, je trouve les amis du héros plutôt attachants. Parce qu’ils ont des préoccupations réelles que je peux comprendre tandis que tous les personnages autour de l’héroine semblent enfermés dans le théatre de leur vanité et ont des problèmes dont je n’ai strictement rien à faire. J’avoue ressentir un certain mépris à l’égard de la plupart des personnages de ce côté du drama. Du coup, effectivement, j’ai surtout retenu les deux personnages principaux.

[Impressions sur] Secret Love Affair  밀회 (épisodes 1 à 4)[Impressions sur] Secret Love Affair  밀회 (épisodes 1 à 4)
[Impressions sur] Secret Love Affair  밀회 (épisodes 1 à 4)[Impressions sur] Secret Love Affair  밀회 (épisodes 1 à 4)

Malheureusement cela ne signifie pas pour autant que je m’y intéresse. De façon étrange je les trouve intéressants mais ils ne m’intéressent pas. Je sais, ça parait contradictoire. Mettons plutôt que je trouve leurs caractéristiques intéressantes mais que l’émotion ne passe jamais si bien qu’ils me laissent parfaitement froide. Les épisodes 3 et 4 ont un petit peu amélioré ce sentiment car ils mettaient plus l’accent sur le personnage de Yooh Ah In –avec des émotions que j’ai ressenties, comme lorsqu’il pleure sa mère par exemple- et sur les deux personnages ensemble plutôt que séparément, mais non, je ne suis toujours pas convaincue. L’héroïne est clairement un personnage fort, écrite avec soin pour être une femme complexe et pas juste un stéréotype de plus mais, malgré le fait que je vois ses préoccupations, son charisme, son intelligence et à la fois ses défauts, je ne ressens rien pour elle. Je pense que c’est un tout. Comme le drama, le personnage et l’actrice sont très « contenus », cela me donne l’impression que le personnage lui-même n’est pas passionné par ce qui lui arrive. Et si le personnage ne s’intéresse pas à ce qu’il se passe, pourquoi devrais-je m’y intéresser ? Le héros semble déjà nettement plus impliqué, probablement parce qu’il est plus jeune et parce qu’il n’a pas vécu dans le même contexte, si bien qu’il se sent plus libre de s’exprimer, mais il m’ennuie quand même et honnêtement je le trouve nettement moins intéressant sur le papier de toute façon que l’héroïne. Je comprends bien qu’elle est censée être renfermée sur elle-même, qu’il est sa chance pour une nouvelle forme de liberté, qu’il est un jeune homme naïf qui la voit comme une déesse. Je comprends ce qu’on essaie de me dire mais autant mon cerveau enregistre, autant mon cœur s’en moque.

 

Et je suis désolée mais pour moi, un drama doit être ressenti. A la limite dans un film je pourrais accepter de ne pas être émotionnellement impliquée et je pourrais laisser le film parler uniquement à ma tête… mais dans un drama, il faut que toutes les semaines j’ai envie de retrouver les personnages et leurs situations,  ce que je ne peux pas faire si je ne ressens strictement rien. Comme malheureusement l’émotion ne prend pas et que je ne peux pas la forcer, je crains que Secret Love Affair ne soit juste pas fait pour moi et je n’ai donc pas l’intention d’aller plus loin que l’épisode 4. Il m’a déjà fallu me forcer pour arriver jusqu’ici et, bien que je reconnaisse les qualités du drama et apprécie sa volonté de proposer quelque chose de différent de d’habitude, je n’ai pas envie de me forcer à regarder quelque chose qui ne me plait pas et m’ennuie. Secret Love Affair ce sera donc sans moi. Pour autant, n’hésitez pas à tenter le coup ! Je sais que je parais bien négative mais Secret Love Affair est probablement un drama à tenter car il a effectivement à proposer une ambiance que l’on voit peu dans le domaine des Kdramas. Avec un peu de chance vous accrocherez –la majorité semble accrocher après tout !- et puis sinon, rien ne vous oblige à continuer de toute façon~

Tag(s) : #Dramas - séries et animes

Partager cet article

Repost 0