Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Raid 

Serbuan maut

 

 

Sorti en 2011

 

Réalisé par Gareth Evans

 

 

Avec :

 

Iko Uwais >>> Rama

Doni Alamsyah >>> Andi

Yayan Ruhian >>> Mad Dog

Ray Sahetapy >>> Tama

Joe Taslm >>> Sgt. Jaka

Pierre Gruno >>> Lt. Wahyu

 

 

Dontesque ?

 

Au cœur du ghetto de Jakarta, une esquade d'agents d'élite s'apprête à envahir un immeuble afin d'atteindre le quinzième étage et d'arrêter un puissant boss du crime. Mais une fois à l'intérieur ils sont rapidement repérés et à partir de là, leur mission la plus urgente devient juste de survivre.... ce qui s'avère moins que facile.

 

 

8.5/10

 

Je me souviens des affiches de ce film lorsqu'il est sorti. Je me souviens également de toutes les critiques élogieuses qui avaient fusé à son sujet et je me souviens de tous les gens qui disaient « c'est le meilleur film d'action depuis des lustres ! ». Mais je ne m'étais pas déplacée pour aller le voir parce qu'honnêtement la dernière fois qu'un film d'action récent m'a enthousiasmée au point de payer ma place de cinéma remonte à … longtemps. Il est très possible que je choisisse mal mes films mais cela fait juste un bail que je n'ai pas vu un flm d'action « basique » -j'entends par là un film d'action vraiment centré sur son action, le terme « basique » n'a rien de péjoratif... un exemple serait Die Hard qui est un film que je revois en boucle et adore absolument- sortir au cinéma et me satisfaire réellement. Du coup je n'étais pas très motivée et peu à peu le film m'est sorti de la tête. Et puis il y a quelques jours, j'ai vu la bande-annonce du deux :

… au delà du fait que la présence de Matsuda Ryuhei au casting m'a forcément interpelée, cette bande-annonce m'a donné envie de me jeter sur le film, là tout de suite. Du coup j'ai commencé par me jeter sur le 1. Et … arf, qu'est-ce que je regrette de ne pas être allée au cinéma pour le coup. Croyez-moi, je ne ferai pas la même erreur avec le second volet : dès qu'il sort en France -il est prévu pour juillet- je fonce. Mea Culpa film, tu étais effectivement le meilleur film d'action que j'ai vu depuis un moment. Tu es même un des meilleurs films d'action que j'ai vus, point.

 

Et pour une raison toute simple déjà : on voit l'action. Pas de caméra qui a la tremblote, on voit l'action, on comprend l'action. Le réalisateur n'use pas d'effets de ralentis pour que l'on voit ce qu'il se passe, il sait juste quels plans et quels angles utiliser pour qu'on comprenne et voit tout. Les combats sont rapides, il y a des coups qui viennent de partout -oui les gens dans ce film ne sont pas cons et n'attendent pas poliment leur tour : quand ils sont quatre, ils attaquent à quatre- et on voit chacun d'entre eux. L'action est précise, rapide et comme elle est bien chorégraphiée, elle n'a nul besoin d'effets pour l'embellir, juste d'un mec qui sache tenir une caméra. Et ça, cela fait du bien ! Parce que dans beaucoup de films sortis récemment je veux bien croire que l'action soit sympa sous la tonne d'effets qu'on lui impose mais si je ne peux pas la voir, cela me fait une belle jambe. Ici, apparemment, le réalisateur n'avait pas beaucoup de budget et est donc allé à l'essentiel, il s'est concentré sur l'important et le film n'en est que meilleur.

 

[Action Heaven in Hell] The Raid (Serbuan maut)[Action Heaven in Hell] The Raid (Serbuan maut)
[Action Heaven in Hell] The Raid (Serbuan maut)[Action Heaven in Hell] The Raid (Serbuan maut)

Par ailleurs, les coups, les combats, ne sont pas tout ce que l'on visualise bien : je trouve que le réalisateur a fait un excellent travail au niveau de l'espace. On a une assez bonne idée de comment fonctionne l'immeuble et on arrive à visualiser où se trouvent les personnages. Je ne veux pas dire par là qu'on a en tête comme un plan détaillé de l'immeuble mais on arrive à savoir qui est où et qui fait quoi. Il y a également un véritable sentiment d'oppression au fur et à mesure que les personnages s'enfoncent dans les couloirs de l'immeuble et à force on désespère de revoir la lumière du jour, on a autant envie de sortir que nos personnages principaux. A la base j'aime beaucoup l'idée d'un endroit clôs pour un film d'action, je trouve que tout de suite cela fait monter la pression. Alors du coup cela limte un peu les décors mais je n'ai eu aucun sentiment de répétition ou de lassitude devant The Raid, le film tirait vraiment parti de son environnement. En fait je n'ai tellement pas ressenti de lassitude que je me suis repassée chaque combat deux fois, trois pour certains -oui c'est l'avantage par rapport au cinéma ça par contre-.

 

J'ai aussi beaucoup apprécié le fait d'arriver à différencier les personnages. Le film n'est pas une grande étude de personnages et se concentre plus sur l'action que sur la backstory de chacun mais les personnages ne sont pas non plus tout à fait de la chair à canon et rapidement on nous offre quelques caractéristiques pour chacun qui m'ont permis de déterminer qui était qui. Même lorsque je ne retenais pas forcément les noms, encore une fois, je savais qui était où et qui faisait quoi. Cela donnait une identité aux personnages. Et en particuler, malgré qu'on ne passe pas tant de temps que cela auprès du personnage principal dans sa vie « normale », je me suis quand même attachée à lui. Il mettait tant d'acharnement à vouloir survivre -et avec de bonnes raisons- et à sauver ses camarades que, véritablement, je l'encourageais et, lors d'une scène où il semblait fini, j'ai presque eu la larme à l'oeil -bon mais j'ai aussi eu la larme à l'oeil lors de la scène où les tireurs commencent à abattre la police... parce que la scène était classe-. Le film connait une apothéose d'action sur la fin mais avant cela The Raid n'est pas qu'une succession de gens qui se tapent dessus, il y a aussi des moments d'attente. Le film prend le temps d'avoir des moments calmes pour faire monter la pression et cela joue énormément, ça rend le film plus efficace. J'ai retenu mon souffle avec les personnages lorsqu'ils se planquaient pour ne pas se faire tuer.

[Action Heaven in Hell] The Raid (Serbuan maut)[Action Heaven in Hell] The Raid (Serbuan maut)
[Action Heaven in Hell] The Raid (Serbuan maut)[Action Heaven in Hell] The Raid (Serbuan maut)

Je retenais d'autant plus mon souffle que le film était très clair sur une chose : la mort ce n'est vraiment pas agréable.... ce que je veux dire par là c'est que la violence n'est vraiment pas déguisée. Alors oui, bien entendu, certains personnages qui doivent durer plus que les autres ont une endurance un peu boostée mais la violence est loin d'être glorifiée. Elle est crue et si vous êtes sensibles, ce film n'est peut-être pas fait pour vous. Le sang coule mais ne gicle pas à la Tarantino et les os se brisent. La première fois qu'on rencontre le « big boss » il est occupé à tirer sur des mecs et quand le premier coup de feu part, j'ai vraiment sursauté. The Raid n'est pas un film gore dans le sens où la violence ne vire pas à la débauche quasi-voyeuriste mais la violence y est brute donc vraiment, si vous ne supportez pas cela, faites attention. Pour ma part j'ai trouvé que cela ajoutait encore à l'efficacité du film. Pour finir, je salue également l'utilisation de la musique dans ce film. Elle était là et elle donnait toujours exactement le bon ton mais elle n'était pas omniprésente. Elle complimentait les scènes mais ne prenait jamais le dessus sur le reste et il y avait également beaucoup de moments silencieux.

 

Vous pouvez le constater, j'ai vraiment vraiment aimé ce film. Et du coup j'attends le second de pied ferme ! J'imagine qu'il sera un petit peu différent vu qu'il y aura plus de locations et plus de budget mais je suis très enthousiaste, j'ai hâte que juillet arrive ! Merci bande-annonce de The Raid 2 : Merandal ♥

 

Et d'ailleurs la bande-annonce du 1 :

Tag(s) : #Cinéma Asiatique

Partager cet article

Repost 0