Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nazotoki wa dinner no ato de

謎解きはディナーのあとで

 

 

Diffusé en 2011

 

Adapté du roman d'Higashigawa Tokuya

 

10 épisodes

 

 

Avec :

 

Sakurai Sho >>> Kageyama

Kitagawa Keiko >>> Hosho Reiko

Shiina Kipei >>> Kazamatsuri Kyoichiro

 

 

Dontesque ?

 

Hosho Reiko est une très riche héritière qui, cachant son identité, travaille le jour comme détective dans la police. Néanmoins elle n'est pas très douée et c'est son nouveau majordome, Kageyama, qui lui donne généralement la solution de ces enquêtes sur un plateau.

 

 

6.5/10

 

Etant une grande amatrice d'histoires policières et d'enquêtes fines et déstabilisantes forçant tous les rouages de mon esprit à tourner à folle vitesse et étant par ailleurs amatrice de haute gastronomie, regarder Nazotoki wa dinner no ato de était bien entendu une évidence et la raison pour laquelle il m'a fallu des années pour m'y mettre est évidemment que j'attendais d'avoir suffisamment le temps de me pencher sur la complexité d'un scénario qui, nul doute, ferait de l'ombre aux meilleurs écrits d'Agathe Christie et Sir Arthur Conan Doyle réunis.... Ca ou j'ai un faible énorme pour Bambi -Sakurai Sho- et une mémoire pourrie faisant que j'avais oublié l'existence de ce drama, suis tombée sur son affiche il y a une semaine, me suis dit « eh Bambi » et retrouvée aussi sec devant l'épisode 1. Je vous laisse choisir l'explication qui vous semble la plus probable. En tous les cas, je me suis retrouvée devant Nazotoki wa dinner no atode de, un drama dont j'avais entendu peu de critiques positives mais également peu de critiques négatives, tout le monde semblant s'accorder à dire que le drama est assez oubliable.... ce n'est pas faut. Après avoir regardé le drama en l'espace de trois jours -oui, je l'ai tout de même vraiment bien enchainé-, je me retrouve divertie mais frustrée et contente d'avoir regardé le drama mais pas franchement motivée à regarder le SP. Malgré tout, je suis effectivement contente d'avoir regardé ce drama parce que certaines choses fonctionnent vraiment bien.

 

En premier lieu, j'ai appréciié l'ambiance visuelle du drama. Et par « ambiance visuelle » je ne veux pas dire « Bambi en costume » -même si j'ai apprécié cela aussi, bien entendu-. Non, le drama est juste vraiment dynamique avec plein d'effets qui font penser à un anime et qui sont utilisés juste ce qu'il faut pour rythmer un peu les scènes tout en n'étant pas présents à outrance. Au delà de l'opening qui lui, clairement, est réalisé comme une bd, principalement le drama se sert d'un montage rapide permettant de souligner une punchline ou de texte mis à l'écran pour donner plus de poids à une réplique ou une scène. Par exemple lorsque notre héroïne, Reiko, hurle à Kageyama qu'il est viré, les mots « virés, virés, virés » apparaitront à l'écran, fusant vers Kageyama et ricochant sur le personnage impassible. Ou bien, lorsque Reiko finit par reconnaître qu'elle n'arrive à rien et, rafalant sa fierté, demande à Kageyama de l'aider, les mots « défaiite » ou encore « fierté détruite » s'abattront en grosses lettres derrière le personnage. Les procédés sont utilisés juste ce qu'il faut et j'ai trouvé que cela rendait le drama plus agréable à suivre. Par ailleurs la mise en scène parfois donne dans une absurdité tout à fait sympathique, notamment quand l'ami Kazamatsuri est à l'écran. Bref, le drama ne souffre pas d'un problème de réalisation. Non, très clairement, le gros souci du drama est son scénariio.

 

Au vu du synopsis, je pense que vous vous en doutez, le drama fait partie de ces jdramas qui développent une enquête par épisode jusqu'à ce qu'on en arrive fatalement au dernier cas le plus étendu où il faut sauver l'agence de détectives/prouver l'innocence d'un des enquêteurs/sauver l'hôpital/sauver le poste de Yankumi/sauver Willy/etc. C'est assez prévisible et NazoDi ne manque pas de suivre la formule à la lettre. J'espérais que les règles posées en début de drama et le schéma répétitif -un cas se produit, on a un montage rapide de l'enquête, Reiko est à table, Kageyama se désole de l'amateurisme de sa maîtresse, Reiko est humiliée, Kageyama résoud l'affaire et petite conclusion- seraient détournées pour créer un effet comique mais, si cela arrive une ou deux fois, ce n'est jamais très poussé et cela n'arrive pas assez souvent si bien que les épisodes ont une structure vraiment répétitive. Il est arrivé un point où je m'interrogeais sur ce qu'il se passait dans la tête des acteurs, s'ils s'ennuyaient de devoir rejouer les mêmes scènes encore et encore. Ils ne le laissaient pas paraître mais je me demandais quand même. Bref, le drama est très répétitif. Mais à la limite, cela l'empêche de devenir un très bon drama, cela ne veut pas dire qu'il n'est pas très sympa et je ne me suis pas ennuyée... non, ce qu'il y a de nettement plus impardonnable que le schéma répétitif les gens, c'est la fin, clairement.

[Des énigmes au diner] Nazotoki wa dinner no ato de  謎解きはディナーのあとで
[Des énigmes au diner] Nazotoki wa dinner no ato de  謎解きはディナーのあとで[Des énigmes au diner] Nazotoki wa dinner no ato de  謎解きはディナーのあとで
[Des énigmes au diner] Nazotoki wa dinner no ato de  謎解きはディナーのあとで[Des énigmes au diner] Nazotoki wa dinner no ato de  謎解きはディナーのあとで[Des énigmes au diner] Nazotoki wa dinner no ato de  謎解きはディナーのあとで

Comme je le disais, NazoDi suit la formule établie à la lettre ce qui signifie qu'à la fin, on a droit à une histoire s'étendant sur deux épisodes et faisant monter la pression pour nos deux personnages principaux. Enfin. Du moins c'est que l'avant-dernier épisode, se terminant sur un cliffhanger -attendu mais cliffhanger néanmoins- veut nous faire croire. Car en vérité dès le début de l'épisode suivant -et final-, tout tombe à plat et le drama se recentre sur les personnages secondaires au lieu de continuer à nous parler des personnages principaux. Le drama ne saisit pas du tout l'occasion de pousser les émotions des personnages à leur paroxysme et on retombe sur ce que le drama fait depuis le début pour finir sur une note décevante. C'est vraiment dommage. J'imagine que c'est une façon de nous dire « regardez le SP » mais... cela ne me donne pas envie de regarder le SP, cela me laisse juste anticiper qu'il ne sera qu'une déception de plus. Donc, non, vraiment, le final est foiré.

 

Du coup, pourquoi ai-je regardé ce drama et suis-je contente de l'avoir regardé ? Bien entendu ce n'est pas uniquement pare que la réalisation était sympathique, il fallait qu'il y ait un peu autre chose ! Et cet autre chose peut tenir en quatre mots : Bambi et Shiina Kippei. Bon et quelques petites autres choses égalements mais essentiellement ce sont ces deux acteurs qui m'ont gardée devant l'écran. Notez bien, Kitagawa Keiko est tout à fait sympathique dans le rôle de Reiko également. Elle joue son rôle avec l'énergie qu'il faut, elle est très jolie dans ses robes et ses coiffures, elle est sympathique et elle a une bonne alchimie avec Bambi.Le problème c'est que le personnage est assez statique. Notez, c'est vrai des autres également. Notamment le détective Kazamatsuri -Shiina Kippei donc- est toujours imbus de lui-même et complètement à l'ouest et Kageyama -Bambi- est toujours le majordome dévoué et parfait -au delà de sa langue acérée- qui sait tout faire et résoud tout et dont on ne sait strictement rien. Mais ces deux personnages, aussi uni-dimensionnels soient-ils sont nettement moins frustrants que Reiko. Les traits exacerbés de la personnalité de Kazamatsuri sont source de comédie et une comédie qui fonctionne et Kageyama a beau être complètement irréaliste et avoir une backstory inexistante, au moins il fait preuve d'intelligence, il a des compétences diverses, une personnalité -on découvre peu à peu son côté « nerd » par exemple-, etc. Reiko est frustrante parce que jusqu'au bout, elle est la riche héritière volontaire, certes, mais gâtée et dont le cerveau ne sert pas à grand-chose. En fait dans l'épisode 3, Kageyama résume carrément la situation lui-même après que Reiko lui dise que ce coup-ci elle a résolu l'affaire -mais en fait non- :

Je suis soulagé de l'entendre. Honnêtement je commençais secrètement à m'inquièter. Depuis que je prend part aux enquêtes de Mademoiselle Reiko, c'est moi seul qui les résoud. Ce faisant, Mademoiselle Reiko est devenue assez insignifiante.

Kageyama

En effet.

 

Et malheureusement, Kageyama avait de quoi s'inquiéter, c'est à se demander ce que faisait Reiko avant qu'il arrive ! Vu ce que Kazamatsuri est compétent, il devait y avoir pas mal d'affaire non résolues... Enfin voilà, Reiko est frustrante parce qu'elle est tout à fait incompétente et n'évolue pas du tout. Elle est gâtée et immature au début, gâtée et immature à la fin et la seule personne qui semble voir une évolution est son père mais il est absent quasiment tout le drama donc ceci explique cela car d'évolution il n'y a point. Le personnage n'est pas antipathique, il n'est juste pas bien passionant. Ou alors simplement par rapport à Kageyama parce qu'en revanche, oui, ces deux-là je les shippais de tout mon petit cœur de fangirl. Ils ont vraiment une dynamique attachante. Il est clair qu'ils apprécient la présence l'un de l'autre, sont intéressés par l'autre et s'amusent lorsqu'ils sont ensemble. Kageyama a beaucoup se moquer souvent de Reiko, il lui laisse souvent entendre également l'affection qu'il a pour elle... en fait il est très clair que la possibilité d'une relation romantique entre ces deux-là est une des accroches du drama qui en joue énormément. Il y a énormément de sous-entendus, de semi-déclarations, de regards affectueux volés en douce... mais cela n'aboutit jamais sur rien parce que, bien sûr, le drama veut que vous regardiez l'épisode d'après ! Et le SP ! Et le film ! Bref, le drama nous tease sans arrêt et je l'ai assez mal vécu mais à la fois, j'aimais beaucoup voir le duo à l'écran alors....

 

Comme je le disais, Bambi et Shiina Kippei sont les deux attraits principaux de NazoDi. Bambi était, de toute façon, un choix de casting évident pour Kageyama qui rejoint en quelque sorte ses personnages de The Quiz Show II et Kazoku Game. Alors, clairement, les personnages de Quiz Show II et Kazoku Game étaient autrement flippants mais ces trois personnages partagent le côté « apparence charmante qui cache autre chose ». Et c'est quelque chose que Bambi gère particulièrement bien. Il est capable de rendre Kageyama absolument charmant et à la fois mystérieux, très divertissant voire inquiétant à quelques reprises dans le drama. Quant à Shiina Kippei dans le rôle de Kazamatsuri, c'est simple, il est hilarant. Le personnage est persuadé d'être un génie ainsi que la meilleure chose qui soit jamais arrivée à la gente, il est absolument narcissique, exubérant et vit dans son propre monde. Et c'est à mourir de rire. Ce genre de personnages se retrouve souvent dans les Jdramas et ils peuvent être insupportables ou géniaux, en l'occurence on est clairement dans le second cas de figure. J'ai adoré Bambi mais chaque fois que Shiina Kippei était à l'écran, il lui volait la vedette. Bref, beaucoup d'amour pour Shiina Kippei dans ce rôle~

 

Au final, Nazotoki wa Dinner no ato de est loin d'être un drama désagréable mais également loin d'être un très bon drama. La comédie fonctionne bien, la relation entre les deux personnages principaux est engageante et amusante encore que parfois frustrante, Bambi est parfait, Shiina Kippei est hilarant, la réalisation est dynamique.... mais l'héroïne est frustrante, les enquêtes pas passionantes, le final décevant et les personnages un peu trop unidimensionnels. Si vous êtes fan d'un membre du casting, si vous cherchez quelque chose de très peu profond pour vous détendre, pourquoi pas mais vous ne loupez probablement pas grand-chose en ne regardant pas le drama. En attendant comme j'adore absolument Bambi, c'est vrai que j'ai avalé le drama...

All hail our Lord and Savior Kazamatsuri!All hail our Lord and Savior Kazamatsuri!
All hail our Lord and Savior Kazamatsuri!
All hail our Lord and Savior Kazamatsuri!All hail our Lord and Savior Kazamatsuri!

All hail our Lord and Savior Kazamatsuri!

Tag(s) : #Dramas - séries et animes

Partager cet article

Repost 0