[Entre la vérité et le mensonge] A liar and a broken girl 嘘つきみーくんと壊れたまーちゃん

Publié le 14 Mai 2014

A liar and a broken girl

嘘つきみーくんと壊れたまーちゃん

 

 

Sorti en 2011

 

Réalisé par Seta Natsuki

 

 

Avec :

 

Omasa Aya >>> Maa-chan

Sometani Shota >>> Mii-kun

Suzuki Kyoka >>> Dr. Sakashita

Tabata Tomoko >>> Det. Kamiyashi

 

 

 

Dontesque ?

 

Lorsqu'ils étaient enfants, Maa-chan et Mii-kun ont été tous deux enlevés et ont été retenus prisonniers ensemble pendant très longtemps, ce qui a donné naissance entre eux à un lien partculièrement fort. Après avoir grandi séparément, alors qu'un cas d'enlèvement se produit là où vit Maa-chan, Mii-kun vient la trouver, décidé à la protéger.

 

 

7.5/10

 

Aujourd'hui : un film. Je trouve vraiment triste que je regarde de moins en moins de films. Enfin je n'en vois pas aucun et ces derniers temps, bien que je n'en ai pas parlé, j'ai vu Amazing Spiderman 2, 28 jours plus tard, L'effet papillon, Goodbye Lenin, etc mais, malgré tout, je regarde dix fois moins de films qu'avant et cela me rend triste parce qu'à la base j'étais quelqu'un qui allait beaucoup au cinéma et regardait beaucoup de flms. Par ailleurs, ceux que je regarde maintenant ne sont pas très récents. Ce n'est pas forcément un problème mais cela veut dire tout de même que je suis moins « au courant ». et je mets cela en partie sur le compte du fait que les films sont de plus en plus longs, si bien que j'ai plus de mal à les caser. Mais, clairement, les dramas me prennent également plus de temps. Cela dit hier soir je me suis dit « Mila, ce soir tu regardes un film » alors j'ai pris le premier qui me tombait sur la main, je n'ai même pas lu le synopsis, juste le titre, et je me suis lancée. Et j'ai aimé d'ailleurs. Mais ce film n'est clairement pas pour tout le monde car il est... étrange.

 

Ce film fait partie de ceux qui se reposent énormément sur la question de point de vue. L'histoire elle-même est importante, bien entendu, mais plus important encore est le narrateur, la personne à travers les yeux de laquelle on assiste à l'histoire. Le film tourne autour de deux personnages : Maa-chan et Mii-kun. Maa-chan est notre « fille brisée » et Mii-kun le jeune homme dont le film adopte le plus souvent le point de vue. C'est lui qui nous raconte 90% de l'histoire et elle est donc à prendre avec des pincettes car Mii-kun est un menteur, c'est dans le titre. Et il nous le rappelle également sans cesse. En effet, chaque fois -ou presque- qu'il ment, Mii-kun se tourne la caméra et, en un petit apparté parfois repéré par les autres personnages et parfois pas, nous sort « uso dakedo » ou, en gros « mais (ce que je viens de dire) est un mensonge ». Au delà du fait que ces petits appartés, généralement soulignés par un effet dans le décor, ajoutent à l'ambiance déjà assez irréelle du film, ils servent également de rappel. Le film nous rappelle que cette histoire nous est racontée par Mii-kun et que Mii-kun ment si bien que ce que nous voyons est la réalité telle que Mii-kun veut bien nous la montrer. Peut-être aussi telle que lui-même aimerait la voir. Jusqu'où va le mensonge et où commence la vérité ? De même, la réalisation et la mise en scène instaurent une ambiance un peu surréaliste. Ainsi, de temps en temps, quelqu'un pourra voler quelques minutes ou bien, pendant un jeu de balle, les personnages pourront quasiment se télétransporter via la magie du montage. D'autres moments sont réalisés de manière tout à fait « normale » mais certaines scènes nous rappellent encore une fois que nous ne sommes pas exactement dans la réalité mais dans une représentation déformée de celle-ci et on ne sait pas à quel point.

[Entre la vérité et le mensonge] A liar and a broken girl  嘘つきみーくんと壊れたまーちゃん [Entre la vérité et le mensonge] A liar and a broken girl  嘘つきみーくんと壊れたまーちゃん
[Entre la vérité et le mensonge] A liar and a broken girl  嘘つきみーくんと壊れたまーちゃん [Entre la vérité et le mensonge] A liar and a broken girl  嘘つきみーくんと壊れたまーちゃん

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si on ne voit pratiquement jamais la violence directement dans ce film. Cela ne veut pas dire que le film n'est pas violent : il y a beaucoup de violence et le film est difficile. Maa-chan et Mii-kun ont tous deux été enlevés quand ils étaient jeunes et leur kidnapping leur, a bien entendu, laissé pas mal de cicatrices. Maa-chan, en particulier, a été victime d'une véritable torture mentale et physique mais, si on la voit en partie, en particulier lors de certaines scènes -n'étant pas, pour le coup, vues du point de vue de Mii-kun, du moins il me semble- elle est plus souvent suggérée que montrée. De même, lors des évènements du film, un serial-killer rode dans la ville et on ne nous montre jamais réellement un meurtre ou un cadavre, tout juste du sang sur un trottoir ou un bras ensanglanté. La violence est là mais encore une fois, le flm la suggère plus qu'il ne nous la met directement sous les yeux et, à mon avis, cela traduit l'effort que fait Mii-kun pour se « débarasser » de cette violence. D'autant qu'il construit en partie son mensonge pour Maa-chan et qu'elle le dit elle-même: elle n'aime pas quand les gens meurent. La violence, Mii-kun n'a ni envie de la voir ni de la montrer à Maa-chan ou à nous. Il ne peut pas complètement l'ignorer mais il la met de côté autant qu'il peut. Du coup on est en droit de se demander ce qu'il nous cache ou déforme d'autre.

 

Le résultat est un film qui semble assez léger dans sa mise en scène mais traite de sujets graves et ne s'en détourne pas. Les séquelles de l'enlèvement sont bien là, dans le détachement de Maa-chan, ses accès de violence, sa paranoïa, dans les mensonges compulsifs d'un Mii-kun qui voudrait nier la réalité et protéger Maa-chan. Tout est bien là et la noirceur se ressent mais, à la fois, il y a une certaine légèreté surréelle au film qui le rend non seulement intriguant mais également agréable à regarder. Ce n'est pas un film étouffant dans sa construction mais ses thèmes sont difficiles et tout cela cohabite très bien.

[Entre la vérité et le mensonge] A liar and a broken girl  嘘つきみーくんと壊れたまーちゃん
[Entre la vérité et le mensonge] A liar and a broken girl  嘘つきみーくんと壊れたまーちゃん [Entre la vérité et le mensonge] A liar and a broken girl  嘘つきみーくんと壊れたまーちゃん

Par ailleurs, les personnages sont très intéressants, en particulier Mii-kun, probablement parce que c'est celui qu'on apprend le plus à connaître. Maa-chan est plus détachée de nous. Cela ne la rend absolument pas inintéressante, vraiment pas, mais simplement Mii-kun nous dévoile plus sa complexité dirons-nous. En tous cas les deux acteurs étaient très bons. Au début j'ai trouvé le jeu d'Omasa Aya peut-être un peu maladroit mais cela s'est très vite estompé et arrivée à la fin du film, j'étais tout à fait embarquée dans sa prestation. Et Sometani Shota dans le rôle de Mii-kun était excellent. Il a ce visage qui semble très pur dans ce film et cette expression qui donne l'impression qu'il est un peu détaché de tout. Il sourit et il parle facilement aux autres, il donne une impression presque de liberté et, à la fois, on sent bien qu'il se cache quelque chose de bien plus noir en dessous. En le voyant jouer là-dedans, je me suis dit qu'il avait forcément du recevoir d'autres rôles après cela alors je suis allée voir sa filmographie et... déjà il a commencé à jouer en 2002 à l'âge de 10 ans donc ce n'est pas un débutant et, ensuite, en l'espace de 12 ans, il a joué dans plus de 35 films et une vingtaine de dramas o.o Même si dans certains il n'a que de petits rôles, je trouve cela assez balèze... enfin du coup comme cela si je peux le voir dans autre chose, j'ai l'embarras du choix !

 

Pour en revenir au film, c'est un film que je vous recommande tout à fait. Bien sûr, le film étant assez particulier de toute façon, il y a des gens qui n'accrocheront pas et je le comprends mais, pour ma part, c'est un film que j'ai trouvé très intéressant et qui m'a gardée investie dans ses personnages et son histoire tout le long. A la limite la conclusion s'étirait peut-être un peu trop mais je pense que c'était justifié malgré tout et l'histoire m'a surprise et touchée donc... je suis contente de l'avoir vu !

Rédigé par Milady

Publié dans #Cinéma Asiatique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :