Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SA2014 - QC10: A quel bisho Coréen appartient cette fraction de visage?

Réponse: Gong Yoo - daisuke

http://www.milady-s-stuff.fr/2014/08/jeu-de-piste-2.html

 

 

 

Bakumatsu Rock

幕末Rock

 

Episodes 1 et 2

 

 

Diffusé en 2014

 

Part pour faire 12 épisodes

 

 

Avec :

 

Taniyama Kishou >> Sakamoto Ryouma

Morikubo Showtaro >>> Katsura Kogorou

Suzuki Tatsuhisa >>> Takasugi hinsaku

 

 

 

Dontesque ?

 

En effet, la question se pose...

 

Donc voilà, pour garder le contrôle sur la populace et maintenir le status-quo, le shogunat utilise la musique pop et notamment un boys-band : le Shinsengumi. Sur ce arrive Sakamoto Ryuma, notre héros qui lui veut jouer sa propre musique, le rock et la faire partager au monde parce qu'une étoile filante lui a dit que ce serait cool. En gros.

 

 

Ze fuck ?

 

Et je n'sais paaas, je n'peux paaas, et je reste plantééeee lààà … Non sérieusement je reste plantée là et je ne sais pas, je n'ai aucune idée de ce qu'il se passe sur mon écran. Pas parce que le scénario n'est pas compréhensible, il est très facile à suivre, mais parce que sérieusement, ze fuck ? Au début je trouvais cela ridicule mais je n'avais vraiment pas mesuré toute l'étendue du truc. A la fin de l'épisode je pensais que j'avais cerné et je me disais « okay c'est bon, je regarde le 2, j'écris un article et je laisse cela derrière moi » mais... rah les gens, je me suis fait mal aux côtes à force de rire et du coup maintenant je vous avoue que j'ai un peu envie de voir ce qu'il va se passer ensuite parce que si l'anime continue d'être drôle comme cela, lui et moi allons être copains. Bon cela dit dans un effort de raison, je le rattraperai probablement à la fin de sa diffusion, pas le suivre semaine après semaine et écrire dessus -de toute façon je ne vois pas trop ce que je pourrais dire toutes les semaines à moins de vous poster à chaque fois un gif de moi prostrée entre le rire et la consternation-.

 

Pourquoi la consternation ? Eh bien voyez-vous il y a un détail qui pour moi fait la beauté et à la fois le ridicule de l'anime. Notez bien, l'anime est ridicule de A à Z -et c'est parfaitement voulu- donc il n'a pas réellement besoin de ce détail mais le détail aide car il est de taille. J'étais très occupée à me dire « cet anime est du grand n'importe quoi » quand subitement j'ai réellement entendu le nom du personnage principal -jusque là je n'avais pas fait gaffe- et subitement je me suis dit « attends... attends, attends... ce nom-là, c'est pas un nom au hasard, je le connais ! ». Et là toutes les pièces ont commencé à se mettre en place. L'ête Tokugawa, le Shinsengumi, Takasugi Shinsaku, Sakamoto Ryoma... Il y avait aussi des noms que je ne connaissais pas vu que je suis loin d'être une experte en histoire Japonaise -sérieusement grâce à cet anime je me rends compte que j'ai un gros manque de culture auquel il est temps de remédier- donc je suis allée lire un peu et donc oui, ce que nous propose Bakumatsu Rock est une sorte de gros bordayl reprenant des figures importantes de l'histoire du pays. Je ne vais pas vous faire un cours d'histoire parce que comme je l'ai déjà dit, je ne m'y connais pas suffisamment mais, rapidement :

 

=> la période du Bakumatsu correspond à la fin du shogunat Tokugawa, se situe entre l'ère Edo et l'ère Meiji et c'est la période notamment où le Japon a ouvert ses frontières. Donc pour laisser rentrer le rock, of course o.o

 

=> le Shinsengumi est un squad de samurais, la plupart des ronin, qui étaient chargés de protéger les représentants du shogun à Kyoto. On les présente beaucoup comme des guerriers particulièrement efficaces et stricts dôtés d'un sens de l'honneur prononcé mais j'ai aussi lu souvent qu'ils étaient en gros des assassins sans pitié. J'ai vu plusieurs représentations différentes mais je dois dire que je n'avais jamais vu le genre de représentation qu'en donne Bakumatsu Rock... en effet dans cet anime-là le Shinsegumi est un boys-band. Vouip. Des petits Johnny's avant l'heure avec leur horde de fangirls, leurs concerts et leurs costumes ridicules.

[Impressions sur] Bakumatsu Rock  幕末Rock (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Bakumatsu Rock  幕末Rock (épisodes 1 et 2)
[Impressions sur] Bakumatsu Rock  幕末Rock (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Bakumatsu Rock  幕末Rock (épisodes 1 et 2)

=> Sakamoto Ryouma, notre personnage principal qui ici veut faire entendre sa musique à tout le monde après qu'une étoile filante lui soit tombée sur la gueule -normal-, en réalité était une figure importante ayant participé grandement à la fin du shogunat Tokugawa. Et il avait aux fesses pas mal de gens dont le shinsengumi bien entendu.

 

=> Katsura Koguro (/Takayoshi Kido), le « sensei » de la bande qui joue de la batterie, et Takasugi Shinsaku sont également des figures historiques ayant participé au renversement du shogunat et à l'avènement de l'ère Meiji. Et tous les deux ont étudié dans l'école de Yoshida Shouin, un intellectuel très important de l'époque qui ici est une sorte d'allumé qui a une coiffure entre l'afro et le céleri et découvre des joueurs de rock.

 

En fait ce que l'anime nous dit est que le shinsengumi est un boys-band qui joue de la musique traditionnelle et contrôlée par l'état pour protéger le status quo et les nouvelles idées introduites par nos révolutionnaires sont symbolisées par le rock, expression de la liberté et de la nouvelle influence de l'Ouest auquel le Japon ouvre ses frontières. Si on y réfléchit bien, c'est parfaitement sensé. Bon, d'accord, non. Et c'est risible. Et tout à fait glorieux aussi o.o Parce que cela ne s'arrête pas là, ha ha, non. Au début je pensais que cela s'arrêterait là, que ce serait juste ridicule parce que les bishos transpirent des paillettes quand ils jouent, parce que le shinsegumi est un p*t*** de boys-band, parce que le héros s'est pris une étoile filante dans la tête et que ça lui paraît normal, parce qu'il travaille dans un restaurant où il vend des pizzas et parce que tout le monde a des coupes drôlement cheloues mais après cela, on nous introduit au concept de « peace soul » et là j'ai commencé à sérieusement rigoler non stop. Donc, apparemment, il y a quelque chose qui s'appelle «ultra soul », donc l'ultra-âme et c'est un truc super puissant qui apparaît lorsque les gens sont au comble de leur coolitude. Les fragments d'ultra-soul sont des peace souls qui ont été assignées à cinq personnes après qu'elles se soient pris une étoile filante dans la face. Lorsque ces personnes jouent de la musique trop géniale, les peace souls se réveillent et désintègrent le haut des vêtements des bishos en faisant plein de lumière et si les cinq personnes qui ont des peace souls jouent ensemble et atteignent une sorte d'orgasme soul-esque, ils pourront reformer une ultra soul, une âme supra puissante qui changera les temps. Donc j'imagine que c'est comme cela que le shogunat Tokugawa verra sa fin. Tout ceci me paraît parfaitement sain et normal o.o

[Impressions sur] Bakumatsu Rock  幕末Rock (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Bakumatsu Rock  幕末Rock (épisodes 1 et 2)
[Impressions sur] Bakumatsu Rock  幕末Rock (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Bakumatsu Rock  幕末Rock (épisodes 1 et 2)
[Impressions sur] Bakumatsu Rock  幕末Rock (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Bakumatsu Rock  幕末Rock (épisodes 1 et 2)

Mais si vous voulez tout savoir, ce n'est même pas encore cela qui réellement m'a faite m'écrouler sur la table. Non je crois que le moment qui VRAIMENT m'a fait me dire « oui, je veux regarder ce truc », est celui où notre héros et ses copains se retrouvent à un concert du shinsengumi et où ils montent sur scène pour commencer à jouer leur musique, parasitant complètement le concert de base. Leurs fringues disparaissent, la lumière apparaît et Ryouma commence à chanter « Ressentons le power of rock » et le shinsengumi répond en chanson. Ils chantent un duo et c'est GLORIEUX. Purement GLORIEUX. C'est plus difficile à faire passer que le reste en article mais je vous assure que la scène valait son pesant d'or et le second épisode m'a donc tout à fait convaincue que cet anime était … ce qu'il est. Quoi que ce soit. A côté de cela je dois dire que je ne suis pas trop fan des dessins, du style, mais que les scènes de musique lorsque tout devient complètement barré sont quand même assez jouissives dans leur n'importe quoi -sauf quand, comme dans le concert de l'épisode 2, l'animation est du cgi et devient laide-. Et pour le moment chacune de ces scènes est plus magique que la précédente comme si l'anime était en compétition avec lui-même. J'espère qu'il va gagner. Quant aux génériques... j'aime beaucoup l'opening parce que finalement jusqu'à ce que le méchant arrive, on a aucun moyen réel de savoir à quelle époque se déroule l'anime. Franchement les Johnny's ont porté des costumes plus chelous que ceux de nos héros ! Et vu les éclairages, la guitare, le stade de personnes... on pourrait penser que c'est juste un anime sur la musique à notre époque avec des mecs qui donne dans le visual tendance samurai chelou. Quant à l'ending j'en aime bien les couleurs et je trouve très drôle tous ces bishos dénudés. Pas aussi drôle que le reste de l'anime mais bon... cela me fait rire quand même.

 

De toute façon, vous l'avez compris, Bakumatsu Rock est un grand moment de comédie pour moi. Je ne pense pas que ce soit le meilleur anime foutraque au monde, surtout que je n'ai pas beaucoup d'éléments de comparaison, mais en attendant j'ai été morte de rire quasiment tout le long donc, oui je pense que je rattraperai cet anime une fois qu'il sera terminé, histoire de me faire du mal aux abdos et, bien sûr d'en apprendre plus sur la VERITABLE histoire du Japon. Of course.


Tag(s) : #Anime

Partager cet article

Repost 0