Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Glasslip

グラスリップ

 

Episodes 1 et 2

 

 

 

Diffusé en 2014

 

Parti pour faire 13 épisodes

 

Studio P.A. Works

 

 

Avec :

 

Fukagawa Seria >>> Fukami Touko

Ousaka Ryouta >>> Okikura Kakeru

Hayami Saori >>> Takayama Yanagi

Taneda Risa >>> Nagamiya Sachi

Shimazaki Nobunaga >>> Imi Yukinari

Yamashita Daiki >>> Shirosaki Hiro

 

 

 

Dontesque ?

 

Fukami Touko est une jeune fille souriante et enthousiaste vivant près de la mer où sa famille tient une boutique de travail sur verre. Avec ses amis elle aime traîner toujours dans le même café et la vie est calme jusqu'au jour où Kakeru, un jeune homme qui vient d'intégrer son lycée, lui annonce que si elle peut voir le futur, lui peut l'entendre. Et aussi, il y a des poulets.

 

 

♥♥♥(♥)

 

Anime, round 3 avec Glasslip. Anime dont finalement je ne savais pas grand-chose avant de le commencer. En fait pour les animes qui vont commencer c'est une sorte de règle générale car je ne regarde pas les synopsis en détails et ne lis pas non plus les reviews des premiers épisodes afin de ne pas me laisser trop influencer -par contre je les lis après et pour cela je vais chez Minalapinou... allez-y aussi  \O/ son article sur Glasslip: ICI- . J'ai choisi Glasslip selon en gros deux critères : les dessins me plaisaient et j'avais vaguement lu qu'il s'agirait d'un slice of life avec une bande de copains au milieu. Ah et puis si, tout de même, je savais qu'il y allait avoir un rapport avec le métier de souffleur de verre. Voilà. Donc par exemple, je ne savais strictement RIEN de la dimension fantastique de l'anime-alors qu'il m'aurait suffi de lire le synopsis sur Wikipedia... mais non je n'ai même pas fait cela- et autant vous dire que cela m'a prise de court car moi je m'attendais en gros à Orange Days version anime. Et dans Orange Days personne n'entend la voix du futur. Cela dit, si Glasslip m'a surprise -et pas qu'une fois-, pour le moment mon bilan est plutôt positif. J'ai quelques petits reproches à adresser à l'anime mais dans l'ensemble j'ai quand même bien aimé ces deux premiers épisodes.

 

J'aime beaucoup leur ambiance estivale déjà. Il y a quelque chose de très chaud dans les dessins et dans les couleurs choisies ce qui me plait parce que chez moi il fait moche et que bordayl on est en Juillet, j'obtiendrai ma dose de soleil d'une manière ou d'une autre >.< Non plus sérieusement, j'aime beaucoup l'ambiance estivale de Glasslip, il y a beaucoup de lumière et les contours de l'écran sont souvent flous, accentuant l'impression de chaleur. J'aime également bien la tête des personnages, en particulier Yukinari. Je ne sais pas exactement à quoi cela tient, c'est la combinaison de la forme de ses yeux et de sa bouche qui lui donne toujours un air mécontent. Enfin bref. Notez que j'apprécie également beaucoup la musique de l'anime. Dès le début de l'épisode 1 qui nous montre juste des images de la vlle avec une musique à la fois tranquille et enjouée, j'ai accroché à l'OST. En fait pour moi les 4 premières minutes de l'anime ont été juste rythmée par la musique parce que comme une imbécile j'avais oublié de rétablir la balance son de mon lecteur, si bien que les voix avaient été supprimés, j'ai même regardé l'opening en pensant qu'il n'y avait qu'un instrumental et c'est en voyant apparaître les premiers sous-titres que je me suis dit « bon non quand même... ». C'est con par contre mais j'aimais mieux l'opening quand il n'y avait que l'instrumental. J'aime beaucoup aussi la version avec le chant mais dans les animes que j'ai entièrement regardés aucun n'avait déjà eu d'opening entièrement instrumental alors l'idée me plaisait, d'autant que c'était un joli instrumental. Tant pis. Cela dit justement causons de l'opening et de l'ending.


L'opening avec la voix me plait beaucoup quand même comme je le disais. C'est une très jolie chanson et j'apprécie également les images. A la limite le style du titre est la seule chose qui me chagrine un petit peu mais ce n'est pas un gros défaut. Autrement j'aime surtout le fait que l'opening ait une certaine cohérence. Au début on voit les personnages principaux vivre tandis que Kakeru, le mystèreux nouveau venu, semble les écouter exister du haut de sa falaise. C'est une jolie image je trouve. Je pense même que j'aurais préféré l'opening s'il s'était arrêté là-dessus. Mais bon, il fallait quand même nous montrer les poulets. Et l'ending -qui a une chanson sympathique et une ambiance plus « choupie »- nous remontre les poulets. Parce qu'apparemment les poulets sont la représentation animale de nos personnages principaux. J'aime bien cet ending notez. Je ne suis pas fan des passages chibis mais j'aime bien les illustrations et la façon dont dans chacune d'entre elle, comme dans l'opening, Kakeru semble toujours à l'écart du groupe. Tel le poulet Jonathan qui apparemment serait exclu par les autres poulets. Pauvre Jonathan ;A;

 

Et là vous vous demandez : mais pourquoi je vous parle de poulets ? J'en sais rien moi, je ne sais même pas pourquoi l'anime nous en parle alors. Apparemment les poulets c'est juste cool au Japon, il y en avait un aussi dans Tonari no Kaibutus-kun, c'était même pour cela que j'avais décidé de regarder l'anime donc vous voyez bien que le poulet est un animal attractif!... YOU WILL BOW TO THE CHICKEN GOD ! Non plus sérieusement dans l'épisode 1 on nous présente le groupe d'amis qui ont pour règle de ne pas sortir les uns avec les autres -mais sont tous apparemment amoureux les uns des autres...- et puis subitement Kakeru se pointe, tout le monde recueille un poulet chez lui -même les parents ont des histoires de poulets à nous raconter!- et dans l'épisode suivant finalement il s'avère que l'héroïne voit le futur tandis que Kakeru l'entend. Je trouverais cela étrange mais honnêtement cela ne l'est pas tant que cela. Ca m'a prise de court parce que ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais mais Glasslip est un anime et même avec le peu d'animes que j'ai vus, j'ai vu des choses nettement plus étranges. Bref il semble que ce drama soit un slice of life sur les déboires amoureux d'adolescents qui prédisent le futur et élèvent des poulets. Pour le moment c'est surtout les deux premiers points qui m'intéressent.

[Impressions sur] Glasslip  グラスリップ  (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Glasslip  グラスリップ  (épisodes 1 et 2)
[Impressions sur] Glasslip  グラスリップ  (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Glasslip  グラスリップ  (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Glasslip  グラスリップ  (épisodes 1 et 2)
[Impressions sur] Glasslip  グラスリップ  (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Glasslip  グラスリップ  (épisodes 1 et 2)

Au niveau des déboires amoureux, cela semble être pas mal le bordel dans cette bande de copains et d'après ce que j'ai cru comprendre, si je ne me plante pas dans mon interprétation, je dirais que Sachi -la jeune fille timide et calme dont on ne sait pas grand-chose pour le moment et qui, honnêtement, ne m'interpelle pas des masses- a le béguin pour Touko -notre héroïne, toujours souriante et enthousiaste mais un peu maladroite... bref rien de supra original sous le soleil mais elle m'est sympathique et elle a l'air de vivre tellement dans son trip que finalement elle en est attachante-, Yanagi -la jeune fille la plus affirmée du tas et la présentée comme étant la plus attirante- est amoureuse de Yukinari -son demi-frère qui est un sportif en cours de rééducation et semble avoir l'air mécontent quasiement tout le temps- qui craque pour Touko -parce que bordayl c'est l'héroïne-. Et enfin Hiro -le jeune homme toujours souriant, extraverti et choupi- kiffe Sachi. Quant à Touko elle kiffe tout le monde mais véritablement personne, ce qui ne saurait durer vu que Kakeru est de la partie maintenant et que probablement tout cela va se développer en Kakeru/Touko -mais on ne sait jamais hein, peut-être pas-. Voilà maintenant ils n'ont plus qu'à démêler tout cela et je leur souhaite bonne chance ! Pour le moment je dirais que les personnages qui me plaisent le plus sont Touko pour son côté à l'ouest, Kakeru un peu pour la même raison et puis Yukinari et Hiro parce que même en anime j'aime les bishos, on y peut rien. Hiro a tout de la poupinette et Yukinari me plait juste parce qu'il me plait. Néanmoins je ne peux pas dire que je sois encore parfaitement attachée à eux. Heureusement il y a l'histoire du futur pour me garder vraiment intéressée car je veux savoir ce que Touko et Kakeru vont faire de ce pouvoir. Touko déclare vouloir voir le futur après qu'il lui soit arrivé quelque chose dont elle se serait passé et du coup j'imagine qu'elle est motivée par la possibilité, à l'avenir, d'échapper à son « destin »... ce que j'aimerais bien la voir essayer de faire.

 

Finalement, dans ces premiers épisodes, ce qui m'a le plus dérangée sont les plans « économies ». Je sais que c'est quelque chose de fréquent dans les animes mais c'est quelque chose que j'ai toujours un peu de mal à accepter. Dans l'épisode 1 en particulier on a plusieurs scènes où on écoute les personnages parler en ne regardant qu'une illustration fixe pendant 20 secondes et c'est typiquement le genre de choses qui m'agacent. Mais heureusement cela ne m'a pas empêché de bien apprécier les épisodes 1 et 2 de Glassslip. Cela dit, dans un effort de raison et parce qu'il y a d'autres animes en ce moment qui me plaisent plus, je le mets de côté dans la colonne "à rattraper quand il sera terminé". Mais je le verrai en entier, c'est décidé!

[Impressions sur] Glasslip  グラスリップ  (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Glasslip  グラスリップ  (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Glasslip  グラスリップ  (épisodes 1 et 2)
[Impressions sur] Glasslip  グラスリップ  (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Glasslip  グラスリップ  (épisodes 1 et 2)
[Impressions sur] Glasslip  グラスリップ  (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Glasslip  グラスリップ  (épisodes 1 et 2)[Impressions sur] Glasslip  グラスリップ  (épisodes 1 et 2)
Tag(s) : #Anime

Partager cet article

Repost 0