Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Natsume Yuujinchou

夏目友人帳

 

 

Diffusé en 2008

 

Adapté du manga de Midorikawa Yuki

 

13 épisodes

 

Réalisé par Omori Takahiro

 

 

Avec :

 

Kamiya Hiroshi >>> Natsume Takashi

Inoue Kazuhiko >>> Madara/Nyanko-sensei

 

 

Dontesque ?

 

Natsume Takashi semble être un jeune homme comme les autres mais il a un secret : tout comme sa grand-mère Reiko, il est capable de voir les youkais, des esprits généralement invisibles au commun des mortels. A cause de cela, il a souvent été rejeté par les autres qui avaient peur de lui ou le traitaient de menteur. Natsume est donc devenu un jeune homme plutôt introverti qui tient à garder son aptitude secrète. Lorsqu'il emménage à la campagne où vivait sa grand-mère, il trouve dans ses affaires le Livre des Amis dans lequel Reiko a inscrit le nom des youkais qu'elle a vaincus. Le Livre permet à Natsume de contrôler les youkais dont les noms sont contenus à l'intérieur. Il est donc en possession d'un objet précieux et puissant sur lequel plus d'un youkai aimeraient mettre la main.

 

 

9/10

 

De même que pour Otome Youkai Zakuro, le facteur décisif de ma décision a été l'avis positif de Minalapinou mais, pour le coup, Natsume Yuujinchou était un anime dont j'avais déjà entendu parler et que j'avais même déjà commencé -j'en avais vu l'épisode 1 il y a quelques années- mais que j'avais laissé de côté, allez savoir pourquoi. Ce n'était pas une question de manque d'intérêt, je pense que je devais plutôt manquer de temps. Toujours est-il que Natsume Yuujinchou était un anime qui m'avait déjà interpellée par le passé et comme Mina en disait du bien, que l'anime pouvait rentrer dans cette semaine -Natsume se défend!-, je me suis dit qu'il était temps de m'y remettre. Alors pour cette semaine je n'ai regardé que Natsume Yuujinchou et pas ses suites mais c'est essentiellement, encore une fois, par manque de temps et j'ai l'intention de regarder les suites une fois la semaine anniversaire passée. Car pour ne pas changer, j'ai adoré l'anime. Je m'y attendais, ayant développé une confiance assez aveugle envers Minalapinou, mais cela fait plaisir quand même ! Et en premier lieu, un petit mot sur l'opening.

 

Lorsque l'opening a commencé la première fois, je vais être honnête, je me suis dit « eh bien voilà qui est tout à fait décevant ». Les premères images étaient assez peu impressionantes, la chanson ne me semblait pas très enthousiasmante non plus. Et puis subitement l'opening a réellement démarré, la chanson a pris de l'intensité aussi et pour tout vous dire, au final j'aime particulièrement cet opening, en grande partie parce que j'adore cette chanson : Issei no Koe de Kita Shuuhei. Je la trouve touchante et pleine d'espoir... je ne suis pas certaine de savoir à quoi cela tient. Et dans un sens c'est vrai que l'opening met un certain temps à démarrer mais cela ne me dérange plus, je prends beaucoup de plaisir à le regarder/l'écouter, surtout que maintenant je connais les personnages donc cela me fait plaisir de les voir. Et au passage, j'aime également beaucoup l'ending. La chanson utilisée est Natsu Yuuzora par Atari Kousuke et elle est très reposante. Par ailleurs l'ending est très calme lui-même. On y voit simplement Nyanko-sensei -le chat- jouer dans les herbes, Natsume regarder passer les nuages jusqu'à ce qu'il soit temps de rentrer à la maison. C'est tout calme mais c'est joli et, de toute façon, cet anime a tendance à briller dans sa simplicité.

L'anime se présente comme une collection d'histoires se déroulant dans le quotidien de Natsume, notre protagoniste. Il n'y a pas une « grande affaire » qui se dessine pendant l'anime puis occupe les deux derniers épisodes, le seul véritable fil rouge de cet anime est Natsume et son évolution. Il était donc évidemment essentiel que le personnage principal soit intéressant et, tant qu'à faire, attachant. Autant vous dire que c'est très réussi. Je vous avoue qu'à la base j'avais un peu peur car je ne me souvenais pas du peu que j'avais vu de l'anime et j'avais peur que Natsume soit soit un Gary Stu en puissance soit un jeune homme torturé à nous la jouer « le monde ne me comprend pas ». Au final, heureusement, le personnage n'est pas du tout un stéréotype et il est un jeune homme plutôt normal. Il est gentil mais pas absolument parfait et il a souffert du regard des autres mais il ne se la joue pas martyr pour autant, c'est juste qu'il est devenu peu sociable au fil du temps, préférant ne pas se mêler aux autres sans pour autant être désagréable. Au delà du fait qu'il peut voir les youkai, Natsume est un jeune homme plutôt ordinaire et c'est très bien, cela permet de s'identifier facilement à lui tandis que l'on suit son histoire. Peu à peu, Natsume apprend à s'ouvrir aux autres, à leur faire confance et il commence également à ressentir la gentillesse de certanes personnes et à vouloir la leur rendre. Son évolution est écrite de façon progressive et, à la fin de l'anime, Natsume a beaucoup grandi sans que cela semble forcé du tout. Il est plus heureux, plus ouvert, plus confiant et sa relation avec les youkais a beaucoup changé. Et puis bien sûr, sa relation avec Nyanko-sensei aussi. Ah Nyanko-sensei ♥

 

Nyanko-sensei, ou Madara de son véritable nom, est un esprit très puissant que Natsume libère par erreur au début de l'anime et qui, sous la forme d'un chat -un maneki-neko- reste aux côtés de Natsume. Les gens peuvent le voir lorsqu'il est sous cette forme -sa véritable forme étant bien plus imposante et intimidante- et Madara passe le marché avec Natsume que s'il le protège contre les autres esprits alors Madara pourra récupérer le Livre des Amis à la mort de Natsume. Encore une fois, au début, j'avais peur. Je craignais que Nyanko-sensei appartienne à la catégorie de ces bestioles insupportables que l'on trouve parfois dans les shoujo et souvent dans les histoires de types magical-girls j'ai l'impression. Bon, encore une fois, absolument pas. Et en fait, je me suis carrément attachée à Nyanko-sensei, à ses airs bougons, son désespoir de voir Natsume commencer à vouloir aider tout le monde autour de lu, etc. Sa personnalité en tant que Madara change énormément, de même que sa voix, et elle est moins attachante mais on la voit moins de toute façon. Nyanko-sensei est un personnage principal à part entière à mes yeux et il m'a beaucoup fait rire mais m'a également beaucoup touchée car il devient évident au fil d'anime que vivre aux côtés de Natsume l'a énormément changé. Déjà, il vient en aide lui aussi aux autres mais surtout, il s'est attaché à Natsume et l'épisode 11 qui lui est consacré est un de mes favoris. La dernière image de cet épisode m'a vraiment mis les larmes aux yeux. Mais bon de toute façon ça c'était un effet récurrent de Natsume Yuujinchou. On m'avait prévenue, on m'avait dit que j'aurais besoin de mouchoirs et... on avait raison >.<

[30 millions d'amis un peu envahissants] Natsume Yuujinchou  夏目友人帳[30 millions d'amis un peu envahissants] Natsume Yuujinchou  夏目友人帳
[30 millions d'amis un peu envahissants] Natsume Yuujinchou  夏目友人帳
[30 millions d'amis un peu envahissants] Natsume Yuujinchou  夏目友人帳[30 millions d'amis un peu envahissants] Natsume Yuujinchou  夏目友人帳

Jusqu'à l'épisode 6, cela dit, ça allait plutôt bien. L'épisode 2 m'avait un peu serré le cœur mais j'avais les yeux secs et commençait à me dire « ben zut alors, j'ai un cœur de pierre ou bien les gens racontaient juste n'importe quoi ? ». Mais l'épisode 6 m'a confirmé que non, les gens ne racontaient pas n'importe quoi et à partir de là, effectivement, les vannes étaient ouvertes. Pas parce que l'anime est terriblement triste ! Il l'est parfois mais en l'occurence je pleurais plus devant la beauté de l'ensemble. En vérité chaque épisode est un mix d'émotions et il y a toujours quelque chose qui m'allait droit au cœur. Je pense que la raison pour laquelle c'est à l'épisode 6 que j'ai vraiment commencé à tout ressentir pleinement est que cet épisode était également une étape pour Natsume. Chaque épisode présente son lot de youkais et les youkais sont différents les uns des autres, ils amènent avec eux des histoires, des émotions et bien entendu des physiques différents. Certains m'ont fait rire, comme l'adorable mais pas très futé/loquace Santo dans l'épisode 5, certains m'ont fait peur -dans l'épisode 12 j'ai notamment bien flippé-, certains m'ont attendrie et rendue un peu mélancolique -comme le Dieu de la Rosée du Matin dans l'épisode 2- et certains m'ont carrément tiré des larmes -comme l'Hirondelle ou encore Hotaru-. Mais en tous cas, chaque fois c'était un plaisir. Et dans l'épisode 6, Natsume, pour la première fois, s'attache réellement à un youkai. Jusque là, Natsume aidait les youkais qui lui demandaient de l'aide. Dans l'épisode 5, déjà, il s'était proposé pour aider Santo mais dans l'épisode 6, pour la première fois, réellement, il se prend d'amitié pour un youkai et, à partir de là, sa relation avec les youkais change. Et j'imagine que l'anime avait particulièrement bien réussi à me « connecter » aux émotions de Natsume parce que moi aussi j'ai commencé à m'impliquer encore plus et j'ai tout vécu d'autant plus intensément. L'épisode 6 a été mon premier épisode à mouchoirs et le suivant avec l'adorable petit renard a confirmé que oui, décidément, les kleenex allaient devenir mes meilleurs amis.

 

Par ailleurs, j'aime juste vraiment beaucoup l'univers de Natsume Yuujinchou. Les youkais font juste partie de la vie de Natsume, ce sont des êtres qui occupent le monde ordinaire. Certes Natsume a un pouvoir spécial mais ce n'est pas comme s'il rentrait dans un autre monde pour vivre une aventure épique et il n'est ni dans une galaxie lointaine ni dans un univers différent du nôtre, il est dans sur notre Terre de tous les jours et les youkais sont quelque chose du quotidien. Je trouve cela fascinant personnellement, cette vision d'un folklore Japonais parfaitement intégré à l'ordinaire et décrit avec énormément de simplicité. Et si au début Natsume fuit les youkais, finalement il les intègre réellement à sa « normalité ».

 

Bref il y a une ambiance particulière à Natsume Yuujinchou qui m'a beaucoup plu. Et, au passage, bien que je sois absolument ravie qu'il y ait plein de saisons après celle-ci, la fin de celle-ci faisait une très jolie conclusion. J'adore le fait qu'elle finisse sur une note aussi simple et en réunissant exactement les personnages que je voulais voir. Et les toutes dernières images ainsi que les dernières lignes de Natsume sont juste parfaites, vraiment. Si c'était la véritable fin, s'il n'y avait pas de suite, je ne pourrais rêver meilleure dernière note. Mais il y a des suites et … yay *O* Je vais me faire une joie de les découvrir et, en attendant, si vous n'avez pas vu cet anime, je vous y encourage grandement.

[30 millions d'amis un peu envahissants] Natsume Yuujinchou  夏目友人帳
[30 millions d'amis un peu envahissants] Natsume Yuujinchou  夏目友人帳[30 millions d'amis un peu envahissants] Natsume Yuujinchou  夏目友人帳
[30 millions d'amis un peu envahissants] Natsume Yuujinchou  夏目友人帳[30 millions d'amis un peu envahissants] Natsume Yuujinchou  夏目友人帳[30 millions d'amis un peu envahissants] Natsume Yuujinchou  夏目友人帳
[30 millions d'amis un peu envahissants] Natsume Yuujinchou  夏目友人帳[30 millions d'amis un peu envahissants] Natsume Yuujinchou  夏目友人帳
Tag(s) : #Anime

Partager cet article

Repost 0