Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Premiers Pas

 

Qu'est-ce qui me pousse, au juste, à toujours revenir à mes débuts ? Je ne sais pas mais il y a juste quelque chose de comfortable et de récomfortant à revenir en arrière... du coup, aujourd'hui, je vous propose une série de « premiers pas ». Mais des premiers pas Japonais bien entendu, histoire de coller au thème de la journée quand même ! Etant donné que je n'ai pas commencé forcément de manière très originale, j'espère que comme cela, ça fera remonter des souvenirs agréables pour vous aussi =) Alors parfois cela dit, il faut savoir que mes premiers pas sont surtout ceux dont je me souviens ! Quand je vais vous parler de mes premiers animes, par exemple, il est possible que j'en ai en fait regardés avant cela sans m'en souvenir à présent. Mais je vous parle des expériences qui m'ont marquée~ alors allons-y, tous ensemble !

 

Mes premiers mangas : Tout de suite je ne commence pas avec quelque chose de simple dis-donc car je ne suis pas trop certaine de savoir quels ont été mes premiers mangas -et là je ne parle pas de ceux que j'ai achetés. Je pense, mais je peux me tromper, que mes premiers mangas ont du être les Yu Gi Oh. C'était à une époque où je ne lisais pas du tout de mangas mais une amie avait la série et par curiosité, j'avais jeté un œil et continué à lire. Ce ne sont pas les mangas qui m'ont faite accrocher néanmoins. J'ai aussi lu les Fruit Basket relativement tôt mais je ne suis vraiment pas fan de Fruit Basket -je pense que j'ai en partie été influencée par l'anime que j'avais regardé en français parce que j'étais tombée dessus à la télé et dont les doublages sont atroces... bon et puis je n'aime pas les dessins du manga, bien que j'en apprécie l'histoire- et c'est lorsqu'un copain de lycée m'a passé les Gokinjo d'Ai Yazawa que j'ai commencé à véritablement me lancer dans les mangas. Ce même copain m'a fait découvrir Kaori Yuki et CLAMP -dont je ne suis pas fan des dessins mais j'aime générament leurs histoires-. C'est également grâce à lui que j'ai lu les Chevaliers du Zodiaque qui me faisait bien rigoler à l'époque -je crois que j'ai découvert cela trop tard...-. Dans mes premiers mangas, mon meilleur souvenir reste les mangas d'Ai Yazawa néanmoins qui m'a beaucoup influencée dans la suite de ma découverte de l'entertainment Japonais. En tous cas une fois mon goût pour les mangas confirmés, j'ai commencé à en lire sur internet – Mars, Hana Kimi, Death Note par exemple- et ça a été le début de tout~

 

Mes premiers animes : Alors techniquement je pense que mes premiers animes ont du être, encore une fois, Yu Gi Oh -décidément!- et Lucile Amour et Rockn' Roll. Ils faisaient partie de ces animes qui passaient à la télé aux moments où ma sœur et moi regardions la télé pendant les vacances, profitant de l'absence des parents. A l'époque nous regardions tout et n'importe quoi pourvu que cela passe. Nous regardions les rediffusions de Ma sorcière bien aimée, d'une Nounou d'Enfer, et les dessins-animés tels que Code Lyoko -il me semble que cela passait par là non?- et Martin Mystère. Et donc il y avait Yu Gi Oh ! et Lucile. Le premier nous le regardions essentiellement parce que Kaiba avait la classe -et nous sommes même allées voir le film au cinéma pour cela! Et après nous avons loué la vidéo... au total que je crois bien j'ai vu ce film au moins trois fois et que je l'ai trouvé mauvais à chaque fois mais que cela ne m'a jamais empêchée de le revoir... que voulez-vous, je le trouve drôle- avec son manteau qui volait sans vent -nous n'étions pas encore habituées à l'époque, nous ne savions pas que les personnages de manga pouvaient produire leur propre vent- et Lucile nous faisait beaucoup rire. Maintenant le premier anime que j'ai VERITABLEMENT regardé -donc en regardant tous les épisodes, pas juste en regardant ceux sur lesquels je tombais- doit être, en fait, Hikaru no Go. Ou Naruto. Un des deux. Mais je penche pour Hikaru no Go que nous regardions avec mon père. C'était lui d'ailleurs qui nous avait assises devant car il joue au go depuis de nombreuses années, était président de son club et avait donc découvert l'anime avec plaisir. Nous connaissions tous l'opening quasi par cœur :p -le premier-. Maintenant je me souviens juste de la mélodie mais je ne saurais pas retrouver les paroles je pense.

Rah Lucile et ses chansons de ouf.

Non y a pas à dire, c'est purement magique. Et au passage après tout ce temps les cheveux rouges et jaunes de Matthias me font toujours rêver. Dis Matthias c'est pour qui ces couleurs Baby ? Si c'est pour moi, je le savais~

A toi de jouer ! (c'est l'heure du d-d-du-dueel!) … on la sort encore celle-là à la maison quand il faut déboucher l'évier o.o

 

Le premier anime que j'ai acheté : Le coffret de X de Clamp. Et en fait ma petite sœur et moi nous étions côtisées pour l'acheter celui-là. C'est assez triste du coup parce qu'à présent elle est tout à fait incapable de le revoir tant elle n'aime pas les dessins... et moi-même je vous avoue que j'ai du mal avec les dessins mais comme j'aime vraiment bien l'histoire, je passe par dessus^^ Et en vérité X est un des très rares animes que j'ai achetés alors je dois le rentabiliser :p J'ai déjà du mal à terminer les animes alors c'est vrai que j'en achète peu, à moins que j'aie un gros gros coup de cœur comme c'était arrivé pour Samurai Champloo par exemple.

Je me souviens qu'on avait essayé de montrer l'anime à mon père mais qu'on avait eu le malheur de commencer par l'épisode 0 si bien qu'il en a toujours le souvenir de cet anime dont il n'a vu qu'un épisode auquel il n'a strictement rien compris.

Les premiers mangas que j'ai possédés : Alors je pense que c'était Card Captor Sakura.... les trois premiers tomes, je n'ai jamais acheté la suite car finalement cela ne me plaisait pas -j'ai lu le manga sur internet après cela en revanche-. La première série que j'ai possédée en entier a été Comte Cain de Kaori Yuki qui m'avait été offerte par le copain dont je parlais déjà dans « mes premiers mangas ». Après cela j'ai commencé à acheter pas mal d'Ai Yazawa, j'ai également acheté les Angel Sanctuary, j'ai commencé à investir dans plusieurs one shots car j'aimais bien pouvoir lire des histoires avec un début et une fin. Et le premier manga que j'ai acheté dans une langue étrangère doit être Death Note en anglais car je ne pouvais pas attendre la suite en français. A moins que j'ai acheté Boys Next Door en allemand de Kaori Yuki d'abord... mmh... tout ceci demande réflexion. Enfin c'est un des deux en tous cas ^^

 

 

Ma première fanfiction : Avant les Johnny's est venue … la fanfiction sur Death Note !!! -enfin avant cela Harry Potter et encore avant cela Buffy the vampire slayer mais cela n'a rien de Japonais alors-. Cela dit c'était juste une fanfiction. Un -mauvais- one-shot que j'ai malheureusement perdu. Je dis « malheureusement » non pas parce que c'était un chef d'oeuvre -clairement- mais parce que je suis attachée à toutes mes fanfics, même celles dont j'ai un peu honte -donc 99% d'entre elles-. Je suis triste de les avoir quasiment toutes perdues. Mes toutes premières, celles sur BTVS ça va parce que je les écrivais à la main d'abord mais celles sur Harry Potter et celle sur Death Note ont été englouties dans les crash de pcs et de sites internet :( Enfin pour vous dire en gros de quoi cela parlait -c'est un bien grand moment-, c'était un one shot très court dans lequel L ou Light mourrait, je ne sais plus lequel. Ce n'était pas du yaoi -je n'en ai écrit qu'une fois et c'était bien plus tard- mais il y avait une idée de bromance contrariée. A l'époque j'étais dans ma passade « phrases courtes et retours à la ligne pour écrire un poème sans rimes ». Depuis mes phrases se sont pas mal allongées, même dans les fanfics. Bref voilà, c'était ma première fanfiction ayant un rapport avec le Japon et après cela, bien plus tard, sont venues les fanfictions sur les Johnny's, à commencer par celle sur Yamapi : Son rêve. Je n'en suis pas bien fière non plus mais en même temps je ne suis pas vraiment fière de mes fanfics en général, rapport au style d'écriture qui évolue et au fait que mes idées me semblent nazes à présent. Si j'écrivais une fanfic que j'aime aujourd'hui cela dit, nul doute que dans dix ans elle me semblerait bien naze également.

 

Mon premier Jdrama : L'histoire, vous commencez à la connaître par cœur : je voulais lire Kimi Wa Petto, les dessins ne me plaisaient pas, j'ai cherché un anime, je suis tombée sur le drama, je l'ai lancé par curiosité, je suis tombée amoureuse de Matsujun et BAM, j'étais une dramateuse. Depuis j'ai acheté et adore le manga mais je n'ai clairement pas lâché les dramas~ C'était en 2006 ^^ Je ne pense pas que j'ai besoin d'entrer dans les détails, c'est une histoire que j'ai racontée milles fois~

 

Mes premiers pas dans la Jpop -hors génériques- : Bien entendu les premières chansons de Jpop que j'ai entendues ont été celles utilisées par les animes et quelques dramas que j'avais vus. Mais sinon, quels ont été mes premiers pas dans la Jpop ? Eh bien je dirais qu'à mes débuts j'écoutais surtout deux types d'artistes Japonais : des chanteuses solo et du visual kei. Depuis je me suis pas mal éloignée du visual kei mais à l'époque Gackt, Moi Dix Mois -je crois- et the Gazette ou encore AnCafe étaient des trucs que j'écoutais. Maintenant de temps en temps je vais réécouter une chanson ou vérifier les actus des groupes qui en ont encore mais c'est tout. J'ai découvert miyavi via le visual d'ailleurs aussi, de même que L'arc-en-ciel, deux groupes/artistes que j'ai beaucoup écoutés à mes débuts. Maintenant je les écoute encore mais nettement moins, je suis moins au courant de ce qu'ils font, rattrapant plutôt une fois de temps en temps tout d'un coup. Quant aux chanteuses, à mes débuts, j'écoutais Mika Nakashima, Kokia, Utada Hikaru, ce genre d'artistes.


Cette chanson est ma chanson favorite de tous les temps et tous les univers, clairement.

Of course :p

Etc etc, etc.

 

Premier VRAI gros coup de cœur bishotesque : Ah Yamapi ♥ Oui, bien entendu, mon premier coup de cœur a été MatsuJun mais à l'époque je n'avais pas franchement d'éléments de comparaison. Yamapi, je l'ai vraiment CHOISI et je ne suis pas tombée qu'un petit peu amoureuse. J'étais obsédée. Certaines connaissent l'histoire mais je lui avais même écrit une lettre que la Johnny's Entertainment m'avait renvoyée car elle dépassait la limite de poids autorisé. Oh et il n'y avait que du papier dedans hein, pas de cadeaux ! J'avais juste apparemment énormément de choses à raconter à Yamapi. Je lui racontais ma vie comme si ça allait l'intéresser, j'étais persuadée qu'il verrait en moi quelqu'un de particulier, que ma déclaration d'amour serait différente des autres et qu'il me répondrait juste à moi. A la place j'ai eu droit à un « écris moins » de l'agence o.o Comme vous pouvez le constater, depuis, je n'ai pas spécialement travaillé l'art de la concision mais, en revanche, j'ai pas mal laissé de côté mon Yamapisme. Et non ce n'est pas parce qu'il n'a pas répondu à ma lettre, c'est juste que j'ai grandi, que j'ai plus d'éléments de comparaison et que Yamapi a joué dans Proposal Daisakusen.

 

- A l'époque j'avais imprimé cette photo en plein d'exemplaire pour la coller dans mon agenda, mes cahiers de brouillons, mes murs, et les murs de ma soeur pour lui faire une blague parce que j'ai un sens de l'humour pourri comme cela... cela dit ça n'a jamais marché parce qu'elle ne l'a même pas remarquée: la photo n'était pas assez grande, j'imprimais pas en énorme pour économiser le papier et l'encre... j'aurais du afficher ma lettre à la place, ça aurait recouvert entièrement au moins deux de ses murs-

 

 

Ma première chanson de Johnny's -en dehors des génériques- : C'est directement lié à la catégorie d'avant ~ ma première chanson de Johnny's, en dehors des génériques de dramas, a bien entendu été une chanson de NewS et, plus particulièrement : Kibou ~yell~. Et je me souviens avec une parfaite netteté des circonstances dans lesquelles j'ai entendu cette chanson. J'étais dans la cuisine, ma petite sœur était avec moi et nous faisions des dessins. J'essayais -en vain- de dessiner une main à un personnage et ma sœur dessinait un Terminator. Comme je n'aime pas vraiment le silence, j'ai proposé d'écouter de la musique et ma sœur était d'accord alors je me suis levée pour mettre dans le lecteur un cd que je venais de graver avec dessus des chansons que j'avais téléchargées mais pas encore écoutées. Kibou ~yell~ a commencé à jouer et la raison pour laquelle je me souviens de ce moment est parce que Bibi et moi nous sommes retrouvées à rire si fort que Bibi était quasiment couchée sur la table. Autant vous dire que je n'ai pas tout de suite continué à écouter NewS, je n'étais pas préparée. Après cela j'ai découvert KAT-TUN et je suis revenue à NewS, j'ai commencé à apprécier également. Et après cela il ya eu les KinKi Kids avec ma première chanson d'eux : Happy Happy Greeting -et encore une fois je me souviens exactement de la première fois où j'ai entendu cette chanson, comme quoi ça m'a marquée... vous pouvez l'écouter ici: http://www.tudou.com/programs/view/RL1j9d-qs8U/ et cette chanson me met toujours de bonne humeur ♥-

Yes. This is purely AWESOME. Surtout la chanson. Mais surtout les costumes. Mais surtout la choré. Surtout les gros plans sur les visages avec les yeux écarquillés qui semblent dire « je vais te bouffer ». Okay tout est superbe. Et au passage un truc que j'adore est le logo. Forcément dans NEWS le E et le W se suivient mais du côté dans le logo cela fout l'est à gauche, l'ouest en bas et le sud à droite. Tss. Encore un fail éducatif de la JE qui ira rejoindre, entre autres, Sexy Summer.

 

Mon premier concert de J-musique pour de vrai : Le 24 mars 2008, un conceet d'An Cafe. Suivi d'un concert de l'arc en ciel un peu plus tard cette année-là. Mais donc AnCafe a été le premier groupe japonais que j'ai vu en live. Et je n'étais même pas une GRANDE fan du groupe, je les aimais beaucoup mais je n'achetais pas leurs albums et ne les écoutais pas en boucle, je ne connaissais même pas tous leurs noms. Mais je voulais aller à un concert et puis Mel -de |ce blog| que vous devriez carrément lire si vous ne le faites pas déjà- y allait alors c'était une excellente occasion. C'était dans une toute petite salle : la Loco, quelque part dans Pigalles, Paris. Nous étions derrière des messieurs assez antipathiques mais le concert était sympa malgré tout et j'en garde un très bon souvenir de ce concert. De celui de l'arc également d'ailleurs -au Zénith- malgré la cheville blessée et les heures à attendre devant la salle sous le concert. Après cela il y a eu deux concerts de miyavi -un à Paris, un à Tokyo- et je crois bien que c'est tout pour la Jmusique. Ah non, j'ai également vu Kubozuka Yosuke en concert à Tokyo par coïncidence. Et je dois dire que de tous les concerts auxquels j'ai assisté -malgré qu'il y en ait finalement peu- les deux meilleurs ont clairement été ceux de myv. L'arc était extra et AnCafe sympa mais myv en live est extraordinaire et, lors du concert à Tokyo en décembre 2012, il a joué beaucoup de chansons que je n'aimais pas sur ses albums et que j'ai absolument adoré en concert, il a une présence énorme.

 

 

Premiers albums de J-musique : Alors je ne sais plus pour le coup mais je suis au moins certainees que c'était un album de miyavi. Peut-être bien MYV Pops parce que j'ai toujours eu un faible pour les chansons de cet album telles que Are you ready to ROCK, Gigpig Boogie, Itoshii Hito, We love you ~ sekai wa kimi wo aishiteiru, etc. Si ce n'était pas celui-là alors c'était Miyavism avec Selfish Love ~Aishitekure, Aishiteru Kara~, Dear my love … et encore We Love You. C'était un des deux albums. Et ils correspondent tous les deux à ma période favorite de myv, encore que j'apprécie bien également This Iz the Japanese Kabuki Rock. Après cela j'ai moins suivi car j'avais plus de mal. Mais bon, son album de 2013 était en fait tout à fait sympathique avec plein de pistes dedans qui m'ont plu comme Chase it, Justice, Horizon, Day 1 ou Ahead of the Light. Guard You aussi. Donc voilà, miyavi est le premier artiste dont j'ai acheté des albums et je continue d'apprécier ce qu'il fait~

 

Premier single de Johnny's acheté : WAVER de Domoto Tsuyoshi. Après avoir entendu la version live de Screen, je m'étais dit « il me FAUT cette chanson, il faut que j'achète ce single ». A l'époque je n'achetais pas de single de la JE car pour moi cela relevait souvent de l'arnaque -et d'ailleurs je n'ai pas changé d'avis- mais Screen n'était pas sur les albums de la Johnny's Entertainment alors j'avais investi dans le single. Et au début, d'ailleurs, j'avais flippé. Car voyez-vous Tsuyo réinvente parfois ses chansons en live et pour le coup la version live de Screen n'avait rien à voir avec sa version album.... du coup en écoutant le single pour la première fois, j'avais cru avoir fait une erreur à la commande ! Heureusement, non. Et maintenant j'apprécie les deux versions, même si j'ai toujours une nette préférence pour le live comme c'est généralement le cas avec Tsuyoshi. Après cela, j'ai acheté beaucoup des singles des KinKi Kids et de Tsuyoshi -je les ai pratiiquement tous en fait- car en France ils sont très peu chers dans les boutiques d'occasion, faute de succès. J'ai aussi quelques singles de KAT-TUN que j'ai achetés ou qui m'ont été offert mais j'en ai clairement moins car ils sont beaucoup plus chers.

 

Premier album deJohnny's acheté : Mmmh... je ne suis pas absolument certaine mais je pense qu'il s'agissait du Best Of de KAT-TUN. Donc leur premier album parce que cela me paraît carrément logique de commencer une discographie avec un album s'intitulant Best Of, pas vous ? En même temps c'est vrai que si c'est tout ce qu'ils ont sorti, c'est leur meilleur o.o J'adore beaucoup de ce qui est sorti après mais leur premier album reste mon favori niveau "ensemble". Enfin je pense que c'était mon premier album acheté question Johnny's. De toute façon, si ce n'est pas celui-là, c'en est un autre de KAT-TUN car j'ai surtout acheté du KAT-TUN et du KinKi, pas grand-chose d'autre ou alors seulement pour offrir. C'est que les Johnny's ils reviennent chers quand même :'( Enfin les KinKi en France pas vraiment, encore une fois, mais les KAT-TUN, tout de suite, ça fait un trou dans le budget. Et pas un *petit* trou.

Premier coffret drama : … o.o … Euh … Oula. Alors, à priori, je dirais Yume no California. C'est difficile à savoir parce que j'ai plusieurs coffrets dramas, certains que j'ai achetés en ligne, d'autre dans des boutiques à Paris, etc et aussi parce que je n'ai pas toujours achetés les dramas dans l'ordre où je les ai regardés, j'ai aussi acheté plus tard des dramas que j'avais vus à mes débuts. Donc je ne peux pas me baser sur l'ordre de mes articles et impossible de dire si j'ai acheté IWGP avant ou après Zeni Geba par exemple. Mais je pense que mon premier a été Yume No California et que j'ai du enchaîner avec Wakaba no Koro et Ningen Shikkaku, tous ces dramas ayant en rapport d'être des dramas impliquant un KinKi Kids ou les deux. Faut dire que leurs dramas n'étaient pas faciles à trouver autrement ! Et puis une fois ceux-là achetés, j'en ai acheté d'autres, le plus cher et le plus volumineux étant celui de Jumong que je n'ai toujours pas réussi à terminer de regarder ^^' Mais un jour je le ferai ! Parce que cela me fait un peu mal d'avoir payé et de ne pas le regarder tout de même.

 

 

En tous cas, en reliant tout cela, je pense qu'on peut dire que mon copain de lycée qui m'a prété mon premier manga d'Ai Yazawa est la personne à remercier à 80%. Avec le temps, probablement, je serais arrivée où j'en suis maintenant d'une autre façon mais grâce à lui cela fait de celle-là et … je trouve que je m'en suis plutôt bien tirée~ donc merci à lui~ et remerciez-le également car sans lui, qui sait, vous n'auriez peut-être pas de Guru à l'heure qu'il est ! Et vous les gens, quels ont été vos premiers pas? Et surtout n'oubliez jamais la leçon essentielle du jour:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

#BounceBounceBounceWizNewS

Tag(s) : #Blablas

Partager cet article

Repost 0