[Bisho du jour] Chen Bo Lin陳柏霖

Publié le 29 Août 2014

 

Bienvenue dans ma troisième journée anniversaire les gens~ et pour l'introduire : Chen Bo Lin. Je cherchais qui mettre à l'honneur aujourd'hui et mon esprit me faisait tourner autour de toujours les mêmes noms -Jay Chou, Vic Zhou, Show Luo, Vanness Wu, etc- ansi que quelques nouveaux que je ne connais pas encore suffisamment -par exemple Lego Li- et je commençais à désespérer de trouver celui qu'il me fallait lorsque subitement une lueur est descendue du ciel -plus ou moins- et une voix à travers les nuages s'est faite entendre -plus ou moins- « Mila, Chen Bo Lin est celui qu'il te faut ». Et comme je ne suis pas chiante et que j'aime beaucoup Chen Bo Lin, j'ai écouté la voix.

 

Chen Bo Lin est un acteur sur lequel je suis tombée en regardant le film Blue Gate Crossing dans mes jeunes années de fangirlisme aveugle -en comparaison avec mes années actuelles de fangirlisme aveugle- et à l'époque, j'étais passée complètement à côté du film mais nettement moins à côté de Chen Bo Lin que j'avais retrouvé un peu plus tard dans Kung Fu Dunk pour mon plus grand plaisir. Cela fait un certain temps que je n'ai pas vu ce film mais j'en garde un bon souvenir. C'était un film plutôt kitsch avec une réalisation parfois approximative et un scénario la plupart du temps absurde mais je l'ai vu deux ou trois fois et je me suis toujours amusée en le regardant. Ce n'est clairement pas un grand film. Je dirais même que ce n'est pas vraiment un bon film, mais c'est un film qui me plait et ce essentiellement parce que (1) dedans il y a du kung fu et que j'ai un faible pour à peu près tous les films qui ont du kung-fu (2) j'adore la musique... et les paroles ! « moi je fais du kung fu, kung fu, non je ne fais pas de tofu, tofu » c'est quand même magique, ne le niez pas ! (3) Jay Chou a le rôle principal et j'aime énormément Jay Chou (4) Chen Bo Lin est superbe. Je ne sais même plus exactement quel est son rôle -il me semble qu'il joue le capitaine alcoolique qui se trouve être le grand-frère de l'héroïne- mais il est superbe (5) Baron Chen aussi est superbe... et pour le coup lui je ne sais vraiment plus qui il joue mais Baron Chen est toujours magnifique, surtout les bras nus en tenue de basket. Bon néanmoins je me verrais mal vous recommander absolument Kung Fu Dunk et ce n'est pas le film qui m'a rendue fan de Chen Bo Lin. Non, pour cela il a fallu attendre In Time With You, le drama dans lequel lui et Ariel Lin jouent deux meilleurs amis qui se rendent compte petit à petit que leurs sentiments vont un peu plus loin que la simple amitié.

 

 

In Time With You, avec probablement In the good way, est le meilleur TwDrama que j'ai vu jusque là. Je ne sais pas si c'est mon favori -il fait partie du top3 cela dit- parce qu'il se partage mon affection avec d'autres dramas peut-être moins parfaits mais que j'ai vraiment beaucoup aimés... mais c'est un excellent drama. Les acteurs sont très bons, je me suis vraiment attachée à cet OTP, j'ai adoré la réalisation -même les monologues en voix off qui m'insupportent d'habitude m'ont plu dans ce drama parce qu'ils avaient quelque chose à dire- et surtout j'ai vraiment aimé les personnages qui étaient écrits comme de véritables êtres humains avec lesquels on pouvait s'identifier. C'est un drama que je ne manquerais vraiment pas de vous recommander et jusque là c'est le drama dans lequel, à mes yeux, Chen Bo Lin livre sa meilleure prestation. Son personnage a un caractère assez passif et étonnant si bien qu'il pourrait facilement taper sur les nerfs mais j'ai trouvé que Chen Bo Lin le jouait exactement comme il fallait et le rendait vulnérable sans devenir exaspérant. Et puis le drama porte un très joli regard sur l'amitié et les relations. Bref, vraiment regardez le. Et c'est grâce à ce drama que la « lumière m'est venue ».

 

En vérité, cela dit, quand la lumière descendue du ciel m'a signifié qu'il était temps pour moi de donner une place de choix à Chen Bo Lin, je me suis rendue compte que finalement, je l'avais très très peu vu jouer ce monsieur ! Oh il avait mon affection éternelle pour avoir joué dans In Time With You mais finalement mon affection était basée sur ce drama et sur deux films, dont l'un auquel je n'avais même pas spécialement accroché. Il était donc temps pour moi de me rattraper. Ce que j'ai fait autant que possible avant aujourd'hui et chaque film que j'ai vu -Chen Bo Lin ayant finalement joué dans peu de dramas et ayant un rôle très secondaire dans presque chacun d'entre eux- n'a fait que confirmer que j'apprécie énormément cet acteur ! Et carrément pas toujours pour les bonnes raisons -j'ai vu beaucoup de mauvais films où je l'ai surtout aimé parce que j'aime sa tête ^^'- mais au moins je l'apprécie énormément.

 

 

Le premier film que j'ai regardé a été PK.COM.CK. Et si vous avez lu mon article sur la queston, vous savez à quel point j'avais galéré à l'écrire. Le temps passé n'a pas spécialement rendu cela plus facile. Pas parce que j'ai oublié le film, il est encore très frais dans ma mémoire, mais parce que ce film est, comme je le disais dans mon article, une affaire de sensations avant tout et tout dépend de si vous y rentrez ou pas. L'histoire est celle d'un jeune homme qui, après être sorti d'une école de médecine, a fait tous les « bons » choix dans sa vie. Et par « bons » je veux dire qu'il a fait les choix lui permettant d'avoir une vie rangée et approuvée par ses parents. Sauf que lui n'est pas heureux, il se sent étouffé et frustré. Du coup, de plus en plus, il repense à son meilleur ami dont il n'a plus aucune nouvelle et avec lequel il trouvait un sentiment de liberté. Lorsqu'il reçoit une invitation pour une réunion d'anciens élèves, il y voit la chance de retrouver son ami. Ce qui rend ce film si particulier est sa forme. Les thèmes, le scénario, ne sont pas bien originaux et, je pense, ne prendront personne de court. C'est véritablement dans la façon dont ils sont portés à l'écran que le film séduit -ou perd, c'est selon-. Construit comme un long rêve dont la réalité est le noyau mais voit ses règles complètement déformées, le film utilise beaucoup sa musique et est pratiquement construit comme une succession de clips musicaux dans lesquelles l'action est chorégraphiée, les décors surréalistes et les images parfois devenues animation. A cause de cela, forcément, certaines personnes risquent de trouver le film très lourd mais pour ma part, je me suis retrouvée embarquée dedans complètement. Je me suis laissée porter par la musique, le rythme des images, le jeu des lumières et bien entendu les performances des acteurs et ce film m'a, en conséquence, énormément plu. Bien que je ne puisse pas vous assurer qu'il vous plaira, du fait de sa forme particulière, je vous encourage à y jeter un œil dans l'espoir qu'il vous parle comme à moi !

 

 

Après avoir regardé PK.COM.CK, je me suis surtout orientée vers des comédies. J'étais à une époque de ma vie où j'avais envie/besoin de légèreté -et j'y suis toujours d'ailleurs- si bien que les films les plus posés/mélancoliques me tentaient moins. J'ai donc commencé par regarder LOVESICK et Bug Me Not sans trop savoir à quoi m'attendre. Enfin du côté de LOVESICK je m'attendais quand même à un OTP particulièrement efficace. Après tout ce film réunit Ariel Li et Chen Bo Lin, c'est-à-dire l'OTP de In Time With You ! C'est donc confiante et avec énormément d'enthousiasme que je me suis lancée. Ce que j'ai eu devant les yeux.... n'était pas bon. Chen Bo Lin y compris. C'est fou d'arriver à pondre un scénario pareil, qui a écrit ce truc ? C'était comme regarder un drama en accéléré avec tous les clichés que cela inclus, y compris la rivale garce qui surgit complètement de nulle part -et vraiment de nulle part pour le coup... elle aurait pu surgir du sol que cela ne m'aurait pas plus choquée que cela-, la noble idiotie et bien entendu la course jusqu'à l'aéroport. Pourquoi ? T.T L'histoire est celle d'Ariel Lin -enfin son personnage mais je n'ai pas retenu le nom du personnge parce que voilà juste à quel point elle ne m'intéresse strictement pas- qui est blessée par son copain : après qu'il soit devenu une star, il la trompe. Ariel le prend mal car elle pensait qu'il était l'homme de sa vie et elle est dégoûtée de l'amour et des hommes au point de joindre une sorte de club anti-hommes présidé par sa tante. Sauf qu'en travaillant dans l'hôpital familial elle tombe sur Chen Bo Lin -idem pour le nom, son personnage est encore plus fade que celui d'Ariel qui a au moins le mérite d'être antipathique et donc un peu plus mémorable-, aka Mr Parfait. Elle est tout de suite attirée mais comme elle vit mal le fait d'être attirée, elle décide de ruiner sa vie. Il y a TELLEMENT de choses qui ne fonctionnent pas dans ce film les gens ! Déjà le personnage de Chen Bo Lin est gravement en manque d'une personnalité, ensuite l'OTP n'a aucune alchimie et enfin et surtout le personnage d'Ariel Lin est carrément antipathique. Qu'elle ait été blessée par l'amour, très bien. Qu'elle ait développé une méfiance à l'égard des hommes, d'accord aussi. Mais la façon dont elle s'acharne sur ce pauvre Chen Bo Lin dont le seul crime est d'être ennuyeux à mourir, non. L'OTP est très peu engageant et forcément dans une comédie romantique, c'est handicapant. Le plus triste dans cette affaire cela dit...................... c'est que j'ai aimé le film OTL Je ne sais pas les gens, je devais être faible ce jour-là. Je ne vous recommanderais CERTAINEMENT pas de le regarder mais je n'en ai pas décroché et même si je suis convaincue que c'était une grosse perte de temps... arf. Enfin bon quand même, économisez les heures de votre vie les gens.

 

 

Et malheureusement je ne vous recommanderais pas plus Bug Me Not. Apparemment la comédie ne réussit juste pas à Chen Bo Lin. Encore que dans Bug Me Not il soit une des rares choses que j'ai appréciées... pas parce qu'il était extraordinaire et, encore une fois, son personnage est assez fade, mais il est tellement tellement agréable à regarder, je n'y peux rien. Bug Me Not est un film étrange les gens. Et pas dans le bon sens. L'histoire est celle d'une jeune fille qui peut parler aux insectes. Notamment elle a un pote coccinnelle qui s'appelle Coochie et dont elle ne se sépare plus depuis qu'elle l'a trouvé dans une poubelle -bien bien, tout cela me paraît normal-. Cette jeune fille est amoureuse d'Hyland -Chen Bo Lin-, un jeune homme qui ne supporte pas d'être touché par qui que ce soit et passe sa vie à essayer de vendre des inventions bizarres devant la boutique en face de chez l'héroïne. Comme Hyland ne supporte pas d'être touché, afin d'éviter les contacts, il a développé des réflexes particulièrement rapides et il s'avère qu'en fait l'héroïne et lui sont dotés d'ultra-powers -de plus en plus normal-. Et il existe dans leur ville un parc où se réunissent d'autres jeunes dôtés d'ultra-powers -OF COURSE!-. Okay les gens, si vous ne l'aviez pas encore deviné, ce film est un gros bordel. Et malheureusement rien n'est très bien foutu. La romance n'est pas bien prenante, l'humour n'est pas bien drôle et l'action est carrément risible, sans parler des effets spéciaux qui, eux, sont à pleurer tellement ils sont laids. Le casting n'est pas mauvais mais le film est bien trop brouillon. Et puis il est « sale ». Disons que l'humour est très pipi-caca et comme les effets spéciaux sont laids et font danser les cafards, j'ai trouvé le film « sale ». C'est bizarre comme sensation, je ne la ressens pas souvent, mais devant ce film... je n'ai pas pu m'en empêcher. Néanmoins mon principal reproche est que malgré tout le bordel que c'était, malgré le fait que les messages éculés m'aient fait soupirer, voilà, j'écris ce paragraphe un mois après avoir vu le film et je m'en souviens déjà à peine. Je me souviens vaguement de l'histoire, je revois quelques scènes, je sais ce que j'en ai pensé, certes, mais tout est très flou. Ce film arrive donc à être bordélique, mauvais et à la fois carrément fade. Bref, je ne le recommanderais pas non plus.

 

 

Après cela, étant donné que les comédies ne lui réussissaient pas, je suis passée à autre chose : un film d'horreur, The Eye 10. Sauf qu'en fait c'était aussi une comédie =_= C'est juste que je ne le savais pas. J'avais vu The Eye et The Eye 2 qui se prenaient tous deux très au sérieux -et le premier était même effectivement plutôt réussi- donc je pensais que The Eye 10 serait également un vrai film d'horreur -au passage le « 10 » ne veut pas dire qu'il y a eu neuf films avant celui-là, il se réfère aux dix façons d'invoquer les esprits mentionnées dans le film-. En fait non, c'est un film d'horreur/comédie. Et c'est nettement plus drôle qu'effrayant. Enfin ce n'est pas à mourir de rire mais c'est encore moins effrayant. A la base le film part de l'idée que quatre amis sont en voyage en Thailande et qu'en suivant les instructions d'un livre acheté par l'un d'eux, ils décident d'invoquer des fantômes. Sauf qu'il y a un petit twist à la Jumanji : il y a dix façons d'invoquer les fantômes et lorsqu'on commence à « jouer », il faut aller jusqu'au bout de la partie... sinon on se retrouve hanté pour toujours. Nos personnages principaux, néanmoins, ne vont pas tout de suite jusqu'au bout car leurs invocations ont été bien plus efficaces qu'ils ne s'y attendaient et ne le souhaitaient. J'aime bien l'idée de ce film en fait. Et par moment, il fonctionne. Certains moments de comédie sont effectivement drôles, certaines idées d'horreur sont effectivement effrayantes -sur le papier en tous cas-....le souci c'est qu'en gros un tiers du film fonctionne et qu'il est noyé de façon très éclatée dans les deux tiers qui restent. Tout de même, je suis plutôt contente de l'avoir regardé ce film. Vu les critiques que j'en avais lues je m'attendais vraiment au pire des navets mais au final il y a plusieurs scènes que j'ai véritablement appréciées. Quant à Chen Bo Lin, ce n'est pas le rôle de sa carrière mais il n'est pas mauvais et surtout, j'adorais carrément son look dans ce film avec les cheveux longs ébouriffés et le style décontracté. Tellement sexy ♥

 

Et...... eh bien écoutez, c'est tout ce que j'ai vu malheureusement pour le moment. Je n'ai vraiment pu voir qu'une petite fraction de ce qu'il a fait et pas la meilleure il faut croire... j'ai pioché au hasard et il semble que je manque de chance-. Néanmoins tout cela ne m'a pas découragée, j'ai toujours envie de voir plus de Chen Bo Lin. Pour le moment In Time With You reste de loin le meilleur de ses projets à mes yeux et, à côté de cela, j'ai surtout vraiment aimé PK.COM.CK -que je vous recommande même si son excentricité pourrait vous agacer-, j'ai toujours beaucoup d'affection pour Kung Fu Dunk même si ce n'est clairement pas un grand film, j'ai raisonnablement apprécié The Eye 10 et j'auais tendance à recommander Blue Gate Crossing car bien que ce n'ait pas été un coup de cœur pour moi, c'était un film bien foutu et un film qui semble plaire à beaucoup de monde. J'aurais aimé que mon voyage dans la filmographie de Chen Bo Lin soit un plus franc succès mais heureusement il n'est pas terminé et je continuerai de regarder ses films et de vous en parler après ma Semaine Anniversaire !

 

En attendant il y a au moins une chose sur laquelle il ne peut pas nous décevoir et ce sont ses photos :p

 

[Bisho du jour] Chen Bo Lin陳柏霖

Rédigé par Milady

Publié dans #Cinéma Asiatique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :