Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

No Breathing

노브레싱

 

 

Sorti en 2013

 

Réalisé par Jo Yong Sun

 

 

Avec :

 

Seo In Guk >>> Won Il

Lee Jong Suk >>> Woo Sang

Park Chul Min >>> Jae Suk

Park Jung Chul >>> Coach Jang

Shin Min Chul >>> Jung Dong

Kim Jae Young >>> Dae Chan

Yuri >>> Jung Eun

 

 

Dontesque ?

 

L'histoire de deux adolescents qui font de la natation. L'un d'entre eux est Woo Sang, une star nationale et l'autre Won Il, un jeune homme doué contre qui Woo Sang avait perdu quand ils étaient enfant, mais qui à présent ne veut plus nager à cause d'une tragédie familiale.

 

 

 

7/10

 

Les gens, causons peu, causons bien, en fait ne causons pas, regardons ces screencaps :

[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱
[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱
[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱

Ah. Que c'est joli tout cela o.o Et je pense que cela résume assez bien ce que vous avez besoin de savoir mais parce qu'il paraît que je suis censée écrire des choses, alors écrivons. Et commençons par la queston habiituelle -même si on est bien d'accord que la réponse est évidente- : pourquoi ce film ? Eh bien vous connaissez mon amour de Lee Jong Suk donc.... forcément je me devais de regarder ce film. Et c'est vraiment surtout pour lui parce qu'autrement les films de sport ce n'est pas trop mon genre de films favori et j'ai beau vraiment bien apprécier Seo In Guk, je ne pense pas que je me jetterais sur tout ce qu'il fait sans me poser de question, il n'entre pas encore dans cette catégorie d'acteurs capables de me faire regarder absolument n'importe quoi – EDIT : j'ai changé d'avis après King of High School Savy...-. Néanmoins il était un bonus très apprécié. Et en vérité, maintenant que j'ai vu le film, je dois dire que la prestation de Seo In Guk était problablement plus intéressante que celle de Lee Jong Suk.

 

Faut dire que le personnage en soi est de toute façon plus fun. Lee Jong suk n'est absolument pas mauvais dans le rôle de Woo-Sang, il est charismatique, il a du charme et il m'a donné envie de m'intéresser à son personnage. Certes la poupinette Jong Suk me ferait m'intéresser au destin d'une pomme de terre -et en même temps si Gaksital nous a appris quelque chose c'est que les pommes de terre sont des êtres sensibles et tragiques- si elle le voulait mais, en l'occurence, il m'a émue en plus. Lorsqu'il était sous la pluie tel le puppy abandonné ou lorsqu'il pleurait, j'en avais le cœur tout serré -d'autant que Lee Jong Suk a une facilité quand il s'agit d'interpréter la fragilité... à la base il a un visage assez délicat qui lui donne un air vulnérable si bien que lorsqu'il joue la détresse ou la douleur, je ressens toujours une sorte d'instinct protecteur à son égard et j'ai toujours mal pour lui-. Et lorsqu'il essayait de s'attirer les faveurs du personnage féminin principal, je kyattais intérieurement. Et parfois extérieurement mais on ne peut pas m'en vouloir, la poupinette appelle le kyah ! Bref Lee Jong Suk n'est vraiment pas mauvais, c'est juste qu'honnêtement son personnage n'est pas bien passionant. Il a droit à un développement, on voit sa détermination et la façon dont il veut dépasser son rival mais, à la fois, peu à peu commence à ressentir pour lui de l'amitié puis du respect. On voit aussi qu'il a des relations difficiles avec son père et que c'est en partie responsable de sa froideur au quotidien. Mais malgré tout je ne dirais pas que Woo Sang était un personnage passionant et s'il avait été interprété par un acteur que j'aime moins, je n'y aurais probablement pas fait trop attention. Cela dit, si on parle de « fadeur », la palme dans ce film revient très clairement à Jung Eun, le personnage féminin principal. Je ne remets pas en cause la prestation de Yuri qui, sans me sembler extraordinaire, était plutôt charmanate, mais le personnage lui-même est terriblement fade. On sent que les scénaristes ont voulu la rendre absolument cool en lui faisant jouer de la guitare et mener les deux garçons par le bout du nez mais le fait est que le personnage m'a semblé très plat et que lorsqu'elle était à l'écran, je rigolais parfois doucement tant je trouvais le personnage inutile. Enfin elle n'était pas déplaisante, elle était plutôt mignonne même, autant dans l'attitude que physiquement, mais le personnage aurait tout aussi bien pu ne pas exister.

[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱
[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱

Elle n'est pas la seule notez bien : par exemple les deux copains de Won Il, aussi adorables soient-ils, étaient finalement assez peu importants. Mais bon, un peu comme Jung Eun, ils étaient mignons. L'un d'entre eux a même droit à sa propre histoire un petit peu mais elle intervient de manière assez abrupte et je vous avoue qu'elle m'est du coup un peu passée au dessus de la tête, le film nous balançant cela et nous réglant cela très rapidement et sans prévenir. Cela ressemblait vraiment à un gros prétexte pour faire bouger les choses. Peu importe, de toute façon le vrai sujet du film est la bromance entre Woo Sang et Won Il. Et je dois dire qu'elle est tout à fait ADORABLE. C'est comme si on avait pris deux chiots choupissimes et les avait foutus ensemble dans un parc. Au début ils ne se connaissent pas et puis aussi ils se disputent un peu mais après cela c'est juste du bonheur et des arcs-en-ciel de partout.

 

Won Il, le personnage de Seo In Guk donc, est un jeune homme assez particulier. Depuis la mort de son père, il n'aime vraiment pas la natation ni les piscines mais peu à peu, bien entendu, il retrouvera l'envie de nager et de se « battre », contre son rival Woo San. Et j'apprécie l'effort de lui donner un petit peu d'épaisseur mais très honnêtement même sans cette backstory, je crois que j'aurais pris autant de plaisir à regarder Seo In Guk dans ce rôle. Won Il a une personnalité du type « extraverti, insouciant et vaguement étrange ». Il est surtout profondément gentil. Il veut toujours venir en aide, même quand les gens ne lui demandent rien et aimeraient même mieux qu'il s'abstienne. Lorsqu'il pête un plomb à un moment du film, c'est véritablement une « cassure » dans son personnage et un tournant. Avant cela il est vraiment du genre à prendre la vie comme elle vient et à sourire à tout le monde. Ce qui fait probablement que Woo San ait du mal à lui résister. Alors bien entendu son allure insouciante et son motto du « fun avant tout » cachent une difficulté à s'engager à cause de son passé mais en attendant Seo In Guk livre une prestation pleine de dynamisme, d'humour et de charme. Il est tout à fait irrésistible et, la plupart du temps, me collait un sourire immense sur les lèvres. Par ailleurs son amitié avec Woo Sang est très attachante. Pas à un niveau bien profond car, encore une fois, le film ne touche pas vraiment profondément, mais c'est agréable de voir ces deux personnages apprendre à se connaître, à s'apprécier et former une amitié dans une rivalité saine les poussant tous les deux en avant.

 

Le film a des thèmes assez communs -le dépassement de soi, l'exaltation de la jeunesse, etc- qu'on a déjà vus dans plein d'autres œuvres auparavant mais ce sont des thèmes positifs et toujours agréables à retrouver donc cela m'a convenu. Et puis j'ai trouvé que le film se présentait bien. Mon seul souci a été que parfois les images avaient des transitions étranges. Comme des tâches de couleurs qui flashaient sur l'écran de façon tellement rapide que c'en était presque subliminal. Mais honnêtement, je me demande si ce n'était pas mon lecteur qui me jouait des tours en fait.... En tous cas j'ai aimé l'ambiance estivale et dynamique du film ainsi que sa bande-son. No Breathing n'est pas un film essentiel qui manquera à votre vie si vous ne le regardez pas mais il est agréable à regarder. Le casting a beaucoup de charme, les personnages sont sympathiques, le film ne manque pas d'énergie et je pense qu'un de ces jours je le reverrai certainement pour tout le choupisme de la poupinette Jong Suk et de Seo In Guk.

[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱
[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱
[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱
[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱[Bromance et maillots de bain] No Breathing  노브레싱
Tag(s) : #Cinéma Asiatique

Partager cet article

Repost 0