Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Friend 2 : The Great Legacy

친구 2

 

 

Sorti en 2013

 

Réalisé par Kwak Kyung Taek

 

 

Avec :

 

Yu Oh Sung >>> Lee Jong Suk

Kim Woo Bin >>> Choi Sung Hoon

Joo Jin Mi >>> Lee Chul Joo

Jung Ho Bn >>> Eung Gi

Jang Young Nam >>> Hye Ji

 

 

 

Dontesque ?

 

17 ans après les évènements du premier film, Lee Jong Suk sort de prison. Une fois sorti, il doit retrouver sa position usurpée par l'un de ses anciens subalternes. Par ailleurs, après l'avoir rencontré en prison, il prend sous son aile Choi Sung Hoon, le fils de l'ami pour le meurtre duquel il est allé en prison. Bien sûr Sung Hoon ne sait rien du passé de Jong Suk.

 

 

8/10

 

Wouhou, le Woobie ! … bon et pas que lui, il y a des choses autour du Woobie. Notamment : trop d'habits. Mais pas que. Il y a aussi un décor, un scénario et des tas de bons acteurs. Et un premier film aussi. Oui, vous avez du le remarquer mais il y a un « 2 » dans le titre et s'il y a un 2, c'est parce qu'il y a eu un 1 avant. En fait il y a même eu une sorte de 1bis si on veut... Le film Friend est sorti en 2001 et ça a été un gros succès. Il racontait l'histoire de quatre amis d'enfance dont les destins se faisaient tragiques tandis que la réalité se « resserrait » sur eux. A la fin du film l'un d'entre eux -je spoile le film 1 parce que c'est la base du film 2 de toute façon-, Dong Su se faisait tuer et Jong Suk en prenait la responsabilité, se retrouvant en prison. Donc ça c'était en 2001 avec Yu Oh Sung et Jang Dong Gun. Après en 2009 il y a eu la version 1bis dont je vous parlais : le drama de MBC avec Hyun Bin et Kim Min Joon intitulé Friend : Our Legend. C'est un drama qui a excellente réputation -il reprend la même histoire avec le même scénariste aux commandes et le drama a été entièrement tourné avant d'être diffusé ce qui lui assure probablement une cohérence que d'autres dramas n'ont pas- mais dont je n'ai vu que l'épisode 1 si bien que je n'ai pas d'avis dessus. La raison pour laquelle j'avais abandonné n'était pas que le drama lui-même ne me plaisait pas -au contraire- mais que la censure risibile et excessive m'exaspérait. Un de ces jours néanmoins, je me relancerai certainement car j'avais bien aimé le premier film. Car oui, j'ai vu le premier film donc. Je m'en souviens mal pour tout vous dire car c'était il y a longtemps... je me souviens donc surtout de quelques scènes -en particulier la scène de Bad Case of Loving You … bizarrement c'est LA scène qui m'a marquée... je pense que c'est parce que je retiens plus facilement les scènes avec une musique- et de la fin. Heureusement c'était suffisant pour profiter de la suite et là, j'en viens à la suite donc.

 

Dans Friend 2, trois générations nous sont présentées. En flash-back nous avons le père de Jong Suk -interprété par Joo Jin Mo- et, qui se côtoient, Jong Suk -Yu Oh Sung toujours- qui vient de sortir de prison et Sung Hoon -Kim Woo Bin- le fils de Dong Su qui n'a aucune idée de la raison pour laquelle Jong Suk s'est retrouvé en prison. Au passage -et ce sera la dernière fois que j'en parle, je vous jure- Kim Woo Bin joue un personnage qui noue une relaton très forte avec un personnage nommé Lee Jong Suk … Le Woobie et la poupinette Jong Suk FTW \O/ Mais, hum, bref. Laissons cela de côté. Enfin pas complètement. On va laisser les noms de côtés mais sinon la relation entre Sung Hoon et Jong Suk a clairement été mon aspect favori du film. Il y a plein de bonnes choses autour mais pour moi c'était vraiment le cœur du film et pour tout vous dire, parce que cette relation est dans ce film, j'ai préféré ce second volet au premier. Le premier était très bon mais pour être honnête, j'avais eu l'impression d'avoir déjà vu ce genre d'histoires plusieurs fois auparavant. Alors cela ne m'avait pas empêchée de vraiment apprécier Friend et de pleurer toutes les larmes de mon corps en voyant ce que le destin réservait à ces pauvres personnages mais j'ai trouvé Friend 2 un petit peu plus unique je pense. Déjà, j'ai trouvé cela intéressant de voir trois générations de gangsters dans un seul film et de constater la façon dont les valeurs ont changé tandis que l'idée de « famille » perd un peu de son évidence, remplacée par la valeur de l'argent. Mais surtout, encore une fois, il y avait Jong Suk et Sung Hoon. Le véritable moteur du film était l'ancien sulbaterne de Jong Suk ayant pris le contrôle et tâchant de se débarasser de lui pour asseoir son pouvoir et c'était un pan intéressant de l'histoire, j'étais intéressée par la lutte de pouvoir et c'était ce qui nous donnait l'action du fim, poussait les personnages à bouger, etc. La rivalité était prenante et j'avais envie de savoir qui aurait le dessus -bien entendu j'étais pro Jong Suk-. Mais le cœur du film n'était pas là, le coeur était dans la relation Jong Suk/Sung Hoon et même plus particulièrement Sung Hoon... ce qui mettait pas mal de responsabilité sur les épaules du Woobie d'ailleurs.

[La génération d'après] Friend 2 : The Great Legacy  친구 2[La génération d'après] Friend 2 : The Great Legacy  친구 2
[La génération d'après] Friend 2 : The Great Legacy  친구 2[La génération d'après] Friend 2 : The Great Legacy  친구 2
[La génération d'après] Friend 2 : The Great Legacy  친구 2[La génération d'après] Friend 2 : The Great Legacy  친구 2

Sung Hoon est un personnage auquel on s'attache peu à peu et pour lequel j'ai ressenti une compassion et une pitié grandissante. La scène où il parle de sa mère m'a vraiment prise à la gorge. Elle l'a eu quand elle était toute jeune et il a connu plein de beaux pères, tous plus violents les uns que les autres. Il les a toujours rendus responsables du malheur de sa mère et du sien jusqu'à ce que sa mère finisse par lui dire qu'en gros son erreur avait été d'accoucher de lui. Sung Hoon a développé un rejet à l'égard d'absolument toutes les figures masculines d'autorité et, je pense également, un certain « dégoût » à l'égard de lui-même. Habitué à être battu il a fini par déterminer que dans ce monde la faiblesse était le pire des défauts, qu'il fallait frapper fort pour être entendu et survivre. Du coup il est devenu violent -et pense, comme il le dit, que puisqu'il est une « erreur » à la base, il est naturel que sa vie entière ne soit faite que d'erreurs- et la mort de son meilleur ami le pousse à une extrémité qui l'envoie en prison pour un an. Il y rencontre Jong Suk et pour la première fois, il apprend à avoir confiance en une figure paternelle. Bien sûr il ne sait pas que Jong Suk est allé en prison pour avoir ordonné la mort de son père et on ne peut que trembler à l'idée qu'un jour il le découvre et que son monde s'écroule. Sung Hoon est un personnage tragique et cela m'a fait mal de le voir sombrer de plus en plus mais du coup il était fascinant à regarder. Et Woobie lui rend vraiment justice. J'avais un peu peur au début car je trouve honnêtement que dans les premières scènes Woobie se montre parfois maladroit mais plus le film avance plus il rendre dans son rôle et il m'a vraiment vendu le personnage, j'ai pleuré et j'ai tremblé avec lui. J'avais lu beaucoup d'éloges à son égard par rapport à son interprétation de Sung Hoon et je ne peux que me joindre au choeur de louagnes. Du coup j'ai hâte de le retrouver dans un autre film -pas qu'avant cela je n'avais pas hâte notez bien... j'ai toujours hâte de retrouver le Woobie-.

 

Et Jong Suk n'était pas moins bien interprété par un Yu Oh Sung en retenu mais au jeu intense malgré tout. Au fil du film il est clair que Jong Suk s'est attaché à Sung Hoon et j'avais de plus en plus peur que la vérité éclate car je craignais pour les deux. Et puis Jong Suk m'a aussi touchée parce que cet homme a passé des années en prison et sort trouver un monde qui a changé sans lui et dans lequel il doit se battre à nouveau pour trouver sa place. Sans oublier que ses valeurs se font obsolètes au fil du temps. Lui aussi était donc un personnage intéressant que j'ai beaucoup apprécié.

 

De manière générale, de toute façon, j'ai beaucoup aimé ce film. La réalisation est peu colorée, forcément, mais très belle et particulièrement efficace, créant une sensation d'étouffement pour les personnages. Le film n'est pas sanglant mais il y a quand même des moments vraiment violents et d'autant plus marquants que la violence n'est pas glorifiée du tout. Pour ma part j'ai trouvé ce film prenant et vraiment touchant ce qui fait que je l'ai beaucoup aimé, plus que le premier même. Je ne manquerai donc pas de le recommander !

[La génération d'après] Friend 2 : The Great Legacy  친구 2[La génération d'après] Friend 2 : The Great Legacy  친구 2
[La génération d'après] Friend 2 : The Great Legacy  친구 2[La génération d'après] Friend 2 : The Great Legacy  친구 2
[La génération d'après] Friend 2 : The Great Legacy  친구 2[La génération d'après] Friend 2 : The Great Legacy  친구 2[La génération d'après] Friend 2 : The Great Legacy  친구 2
[La génération d'après] Friend 2 : The Great Legacy  친구 2[La génération d'après] Friend 2 : The Great Legacy  친구 2
Tag(s) : #Cinéma Asiatique

Partager cet article

Repost 0