Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rurouni Kenshin

るろうに剣心

 

 

Réalisé par Ohtomo Keishi

 

Sorti en 2012

 

D'après le manga de Watsuki Nobuhiro

 

 

Avec :

 

Sato Takeru >>> Himura Kenshin

Takei Emi >>> Kamiya Kaoru

Kikkawa Koji >>> Jine Udoo

Aoi Yu >>> Takani Megumi

Aoki Munetaka >>> Sagara Sanosuke

Tanaka Taketo >>> Yahiko

etc etc etc

 

 

Dontesque ?

 

Autrefois assassin redoutable, Kenshin a abandonné son ancien nom pour devenir un samurai errant qui a juré de ne plus tuer. C'est dans ces circonstances qu'il fait la rencontre de Kaoru à qui il vient en aide et qui semble se trouver dans une situation difficile. Hanté par son passé, devra t-il rompre son vœu pour protéger la jeune fille et les nouvelles personnes dans sa vie ?

 

 

8/10

 

Il y a des Semaines Anniversaires où je regarde des films, dramas, animes qui ne sont pas excellents parce que, thème de la semaine oblige, je les choisis au casting et que parfois, bah, les acteurs jouent dans de mauvais projets. Mais cette SA je dois dire que tout ce que j'ai vu était, pour la plupart, très enthousiasmant. Je ne sais pas si c'est moi qui étais dans les bonnes dispositions ou juste que j'ai fait les bons choix -je pense que c'est cela... je suis du genre éclairée ♥- mais en tous cas je suis assez ravie de ce que j'ai regardé pour cette semaine et Rurouni Kenshin est également un film qui m'a énormément enthousiasmée ! Et puis je suis contente de l'avoir enfin regardé parce qu'il est sur la liste de mes choses à voir depuis en gros sa sortie. Pourquoi ? Eh bien en grande partie parce que j'adore Sato Takeru -l'acteur principal- mais également, tout simplement, parce que le sujet m'intéresse et parce que la bande-annonce laissait entrevoir un film à la réalisation très belle. En revanche je dois vous avouer n'avoir jamais lu le manga ni regardé aucune des adaptations animées. En vérité j'ai du lire peut-être juste le premier chapitre du manga mais la traduction -qui était une fantrad- était tellement mauvaise que je n'avais pas pu continuer. Donc mon avis sur ce film est celui de quelqu'un n'ayant aucune réelle connaissance de l'oeuvre originale, gardez cela en tête. En tous cas, en tant que néophyte, j'ai adoré ce film du début à la fin en passant par toutes les scènes du milieu. Et je suis ravie de vous annoncer que Sato Takeru, aka une de mes raisons principales de regarder ce film donc, était vraiment très bon.

 

C'était vraiment le bon choix de casting pour le coup. Enfin je ne connais pas le personnage de base mais en tous cas dans le film Sato Takeru était excellent. Il a un visage très délicat, un peu féminin et un air très innocent qui le font paraître doux et innofensif, il joue très bien la surprise, la timidité et la moitié du temps on a envie de lui faire un calin mais, lorsqu'il revient à sa personnalité de « Battousai », Sato Takeru est également convaincant en machine à tuer, il n'est pas ridicule lorsqu'il devient subitement menaçant et que même sa voix change. Ce n'est pas si évident à faire et Sato Takeru gère très bien les deux, ce qui me fait dire que le choix de casting était vraiment bon. Et d'un point de vue tout à fait superficiel -parce que pourquoi s'en priver ? C'est ma marque de fabrique après tout-, je me rends de plus en plus compte que le visage de cet acteur exerce sur moi une véritable fascination, j'aurais passé mon temps à en prendre des screencaps -comme je l'avais fait dans Real- si le reste du film n'avait pas été aussi beau et prenant -sérieusement pour prendre en screencaps toutes les belles images du film il aurait en gros fallu que je prenne tout le film en screencaps-. Bref Sato Takeru était très bon et il tenait un rôle en soi intéressant et charismatique. Le passé de Kenshin, lorsqu'il était encore « Battousai », donne véritablement des frissons dans le dos et on ne nous cache pas le mal qu'a fait Battousai autour de lui mais on croit très facilement à la sincérité de Kenshin lorsqu'il dit vouloir devenir quelqu'un d'autre -en grande partie grâce à l'interprétation-, on s'attache à lui et finalement son parcours, ses aspirations ont commencé à me tenir vraiment à cœur si bien que lorsque ses résolutions sont mises à l'épreuve, je priais de tout mon cœur pour qu'ils les tiennent. Et puis j'ai beaucoup aimé la sorte de famille qu'il se trouve.

[Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心 [Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心
[Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心 [Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心
[Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心 [Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心

Les personnages secondaires, en particulier du côté des méchants, ne sont pas aussi creusés que Kenshin mais cela ne m'a pas dérangée outre-mesure. Du côté des gentils, j'ai beaucoup aimé, donc, la nouvelle petite famille de Kenshin et j'espérais vraiment les voir rester ensemble malgré que finalement je ne sache pas tant de choses à leur sujet. Kaoru et Megumi, les deux personnages féminins, m'ont tous les deux plus -j'ai eu plus de mal avec Megumi au début car je la trouvais vraiment sans-gêne mais je m'y suis attachée au fil du film- j'ai aussi trouvé le gamin qui veut devenir un guerrier sympathique et la grande gueule qu'est Sanosuke m'a plu de manière quasi-instantanée avec sa lame qui fait deux fois sa taille. Avec les méchants il est probablement le personnage qui fait le plus « manga » à mes yeux mais c'est bien fait, cela ne jure pas avec le reste du film -qui, de toute façon, retient clairement un esprit manga, forcément- et pour les méchants cela m'a fait le même effet. Ils sont hyper stylisés, souvent caricaturaux et certaines de leurs actions m'ont fait l'effet d'être quasiment chorégraphiées -je ne sais pas bien comment le dire mais, par exemple, lorsqu'ils vont voir Kenshin au restaurant et commencent à lui tourner autour, j'avais l'impression de voir les murènes tourner autour d'Ariel dans La Petite Sirène- mais dans le contexte du film, cela fonctionne très bien et le casting est généralement convaincant. J'ai d'ailleurs eu le plaisir de voir Ayano Gou à l'écran et je suis toujours vraiment ravie de le voir, même dans des petits rôles. J'espère qu'il sera dans la suite ! Et vivement la suite d'ailleurs -EDIT : du coup elle est sortie depuis que j'ai écrit cet article, wouhou \O/- parce que j'ai très envie de retrouver les personnages principaux et de les voir faire face à de nouveaux obstacles. Peut-être des antagonistes un peu plus complexes ce coup-ci, histoire de monter la barre -qui est déjà haute- ? Enfin, j'ai envie de voir la suite, voilà~ Je veux plus de ces personnages... et plus de combats aussi, plus de cette réalisation !

 

Le film est magnifique à regarder. Il n'y a pas un seul plan qui ne soit pas beau et le film arrive particulièrement bien à gérer son ambiance. J'ai en particulier en tête la scène de combat où Battousai obtient sa cicatrice mais, par exemple, lorsque on en arrive au climax et que Kenshin se lance dans la bataille, j'en avais les larmes aux yeux. J'ai beaucoup apprécié les combats de ce film. Ils gardaient leur côté « combat de shonen » mais ne semblaient pas ridicules pour autant. L'action était facile à suivre sans que la caméra n'abuse d'effets de ralenti, gardant toujours le rythme plutôt soutenu, et certaines chorégraphies étaient particulièrement bien orchestrées. Par ailleurs j'ai apprécié le fait que les combats aient tous une ambiance et une signfication différentes. Tout n'était pas filmé de la façon, les couleurs et la musique s'adaptant aux enjeux et aux personnages. En tous cas j'ai été enthousiasmée par chaque combat et j'en voulais toujours plus, il y en a certains que je me suis même passés deux fois. Bref, le film était vraiment beau à regarder, certaines compositions de scènes étaient particulièrement magnifiques et la musique était vraiment réussie également, il va falloir que j'aille me trouver l'OST. A la limite la seule musique qui m'a un peu prise de court est la chanson de One Ok Rock à la fin. J'aime beaucoup cette chanson -que je connaissais avant de voir le film- mais entendre les paroles en anglais après tout le film en Japonais et, malgré tout, très ancré dans la culture Japonaise, cela m'a fait bizarre. Cela dit j'aime beaucoup la chanson~

[Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心 [Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心
[Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心 [Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心
[Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心 [Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心

Par ailleurs j'ai apprécié le contexte de l'histoire. Le film se déroule dans un Japon qui est entré en contact avec l'occident et qui connait un véritable changement, ce qui est un plus pour moi. « Nous avons vécu par l'épée et nous mourrons par l'épée » nous dit deux fois un des « antagonistes » mais l'histoire se déroule dans une ville où l'épée est interdite et à une époque où finalement il semble que les épées soient peu à peu en train de devenir obsolètes -on en est pas encore là mais...-. Alors c'est peut-être juste moi et peut-être que je délire un peu mais cette idée de monde qui change, pour moi, rajoute une grosse couche de mélancolie au film parce que Kenshin et certains autres personnages sont les représentants d'une époque qui se meure. J'avais eu le même sentiment devant le Pirates des Caraibbes 2 ou 3, je ne sais plus lequel, lorsque l'un des personnages faisait remarquer que le monde ayant « produit » Jack Sparrow était en train de mourir. Dans Rurouni Kenshin, c'était un plus pour moi, cela conférait quelque chose d'un peu triste au film. Qui, au passage, jonglait vraiment bien entre ses ambiances, alliant des scènes véritablement sérieuses, des scènes légères et des scènes qui, sans être réellement choquantes, restent un peu dures -je pense néanmoins à la scène où l'on voit les accrocs à l'opium-. Je ne pense pas que le film sera insoutenable pour qui que ce soit mais j'apprécie le fait qu'il soit crédible dans plusieurs registres.

 

Bref, je pense qu'on peut dire que j'ai aimé ce film.... j'imagine que certaines personnes n'accrocheront pas parce que, bien entendu, on ne peut pas plaire à tout le monde mais, pour ma part, le film m'a tout à fait convaincue. J'ai trouvé la réalisation très belle, beaucoup apprécié la composition des plans, le jeu des couleurs pour créer une atmosphère, la musique. J'ai trouvé que le casting était bon, particulièrement Sato Takeru, et même si les personnages n'étaient pas tous très développés je me suis attachée aux personnages principaux et j'ai apprécié les méchants. J'ai aimé les scènes d'actions comme les scènes plus calmes construisant les personnages et j'ai donc hâte de voir la suite en espérant qu'elle sera encore meilleure ou au moins aussi bonne. Et puis pour le coup je vais peut-être me trouver les mangas aussi~ En tous cas je vous recommande le film ! -EDIT : Du coup j'ai revu le film quelques semaines plus tard avec mon père et je confirme ce que j'ai déjà dit dans mon article... et mon père a aimé aussi ^^-

[Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心
[Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心 [Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心 [Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心
[Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心 [Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心
[Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心 [Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心 [Le vagabond à la gueule d'ange et au passé de démon] Rurouni Kenshin  るろうに剣心
Tag(s) : #Cinéma Asiatique

Partager cet article

Repost 0