Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TOP3 de mes scènes favorites de

-cf. ICI-

 

Nagareboshi

流れ星

 

 

/!\ aux spoilers -cf. ici-

A lire aussi: l'article bilan qui ne spoile pas

 

 

Allez les gens, il est temps de revenir juste un petit peu encore sur Nagareboshi ^^ Tout de suite, mes trois scènes favorites du drama avec de la triche becoz la triche, c'est cool -n'apprenez pas cela à vos enfants tout de même-. Go !

 

 

3 . « Rentrons à la maison » (ep. 4)

[TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星 [TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星 [TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星
[TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星 [TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星

La situation : Maria ayant reçu une permission de l'hôpital, elle rentre chez elle pour la première fois depuis son hospitalisation. Comme elle n'est pas au courant de la situation avec Risa, cette dernière doit s'effacer et évacuer la maison afin que Maria ne se doute de rien. Néanmoins, en chemin, le frère de Risa commence à la harceler. Arrive Kengo qui fait comprendre au frère qu'il faut qu'il laisse Risa tranquille. Après cela Kengo et Risa s'apprêtent à partir chacun de leur côté mais Kengo s'arrête, se retourne et lance « Rentrons à la maison... ensemble ».

 

Pourquoi j'aime cette scène : Parce que je pense que c'est le moment où Kengo se rend réellement compte que Risa n'a nulle part où aller et qu'en lui demandant de se cacher et d'errer dans les rues en attendant que sa petite sœur soit partie, il la traite comme une « usine à organe », comme un foi sur pattes et non comme un être humain. Bien sûr, Kengo étant qui il est, dès qu'il s'en rend compte, il rectifie le tir. C'est la première fois dans le drama qu'il reconnaît verbalement la place de Risa dans leur famille, il fait de son foyer celui de Risa également. Je pense que c'est également le moment où il se rend compte qu'il ne veut pas juste sauver Maria mais également sauver Risa. Il l'a déjà empêchée de se suicider dans l'épisode 1 mais à présent, il veut également la sauver de manière plus générale, la sauver de la solitude et de l'emprise de son frère, même s'il ne s'en rend pas forcément compte tout de suite.

 

Et puis il y a une force dans les mots « rentrons à la maison ». Ce sont des mots qui me parlent. Et je pense qu'un très bon exemple de la force de ces mots est Kimi wa petto -dans lesquels ils sont répétés un nombre incalculable de fois-. Kimi wa petto est une romance, certes, mais une romance atypique et les sentiments amoureux des deux personnages principaux n'est pas l'essentiel du drama, son sujet est la création pour deux personnes d'un endroit où ils peuvent toujours revenir, être acceptés, se montrer tels qu'ils sont et se reposer des agressions du monde extérieur. Bien entendu fonder un foyer avec quelqu'un -un ami, de la famille, un conjoint, ...- est basé sur une forme d'amour mais pas forcément l'amour romantique. Et il y a quelque chose de très puissant à l'idée de foyer, de maison. Il ne s'agit pas juste d'un endroit. Je ne sais pas comment vous faites vos crises de larmes vous mais souvent, je me suis rendue compte en discutant avec des amies, les gens ont tendance, dans les grosses crises, à se répéter une phrase. Une phrase qui a du sens pour eux, ça peut être n'importe quoi. Pour ma part c'est « je veux rentrer à la maison ». C'est ma phrase de « crise ». Et quand je pense à « la maison », en fait ce à quoi je pense est l'époque où je vivais avec ma famille, où je n'avais pas à m'occuper du monde extérieur, etc. Une époque simple, facile où « la maison » était synonyme de repos. Après un foyer n'est pas forcément parfait, bien entendu, mais c'est quand même quelque chose de précieux et c'est ce qu'offre Kengo à Maria dans cette scène. Il n'est pas encore question d'amour romantique entre eux mais, simplement, il lui fait savoir qu'elle a un endroit où rentrer et pour quelqu'un comme Risa qui n'avait nulle part où aller et en était à souhaiter être une méduse et s'évaporer dans l'océan... c'est énorme.

 

 

2 . Tous les moments avec des méduses

[TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星 [TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星
[TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星 [TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星
[TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星 [TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星

« … okay donc 80% du drama en fait ? »

 

Même pas d'abord ;A; Bon okay il y a beaucoup de scènes avec des méduses dans Nagareboshi mais cela ne représente pas 80% du drama quand même ! En tous cas, j'aime toutes ces scènes et, surtout, leur progression. Les méduses sont un thème très important de Nagareboshi et la façon dont les personnages se situent par rapport à elles reflète leur évolution.

 

La première rencontre des deux personnages se fait dans l'aquarium où travaille Kengo, il découvre Risa qui regardait les méduses. Ils commencent à parler du fait que les méduses ne se laissent pas juste porter par le courant mais sont trop faibles pour lui résister et Risa souligne que c'est triste comme existence jusqu'à ce que Kengo lui explique que les méduses n'ont pas de cerveau et ne ressentent ni la douleur, ni la tristesse, ni la joie ou le désespoir. Lors de leur seconde rencontre, elle lui demande ce qu'il se passe quand les méduses meurent et il lui répond qu'elles disparaissent, s'évaporent dans l'océan. Risa, alors, commence à envier les méduses et que leur existence, subitement, lui semble meilleure que la sienne. Kengo également, quitte à se réincarner, souhaiterait se réincarner en méduse mais, lui, je pense, aspire au calme et peut-être à une vie moins compliquée alors que pour elle, il me semble, il s'agit véritablement d'une envie de disparaître. Elle a perdu tout ce qu'elle avait à ce stade et elle veut juste cesser de penser, cesser de ressentir, cesser d'exister. D'où la tentative de suicide un peu plus tard dans le même épisode.

 

Après cela, plusieurs fois dans le drama, elle va vers les méduses, notamment celles qui se trouvent dans la chambre de Kengo. Elle va les voir parce que ça la calme, ça l'apaise -ce que je comprends, je pourrais regarder des méduses pendant des heures moi aussi- mais peu à peu un transfert s'effectue. Ce ne sont plus les méduses qu'elle vient trouver mais Kengo car c'est sa présence à lui qui l'apaise et la rassure. Les méduses sont le pont entre Kengo et Risa et si, au début du drama, Risa souhaitait surtout rester sur le pont, voire en sauter, à la fin du drama le pont est effectivement devenu le chemin qui la mène à Kengo et un chemin qu'elle a envie de faire pour atteindre l'autre bout, vivante et auprès de la personne aux côtés de laquelle elle se sent le mieux.

 

Enfin d'un point de vue esthétique, j'aime juste ces scènes parce qu'elles sont jolies à regarder. J'aime l'éclairage bleu, j'aime le mouvement des méduses dans leur aquarium, le silence apaisant, et tout ce qui passe entre les personnages sans qu'ils aient besoin de trop parler. C'est reposant.

 

 

1 . La fin

[TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星 [TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星
[TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星
[TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星 [TOP3 des scènes de] Nagareboshi  流れ星

La situation : Après qu'un an ait passé, Kengo et Risa ne sont plus en contacts. Via une suite d'évènements, Kengo se présente à la boutique où travaille Risa pendant qu'elle n'est pas là et, l'apprenant quelques minutes plus tard, elle se rue dehors pour le retrouver. Elle course dans toute la ville pour le trouver mais ne tombe pas dessus. Triste et déçue elle décide de se rendre à l'observatoire dont lui avait parlé Kengo car une pluie d'étoiles filantes est prévue. En haut de l'observatoire elle tombe sur Kengo qui était occupé à réparer un aquarium. Ils discutent un petit peu, elle lui tourne le dos. « Risa, rentrons à la maison ». Elle se tourne vers lui « J'ai déjà entendu cela ». Elle lu tourne à nouveau et, alors, il la prend dans ses bras par derrière. « Rentrons à la maison ». Il la serre plus fort. « Rentrons à la maison ». Et les larmes aux yeux, finalement, elle répond « oui ».

 

Pourquoi j'aime cette scène : Okay, la fin de Nagareboshi avait son lot de défauts mais cette scène était juste parfaite et j'en avais des étoiles méduses plein les yeux. Déjà, elle marche à cause, encore une fois, de ces mots « rentrons à la maison ». Et à ce stade, Kengo n'offre plus à Risa une maison -elle a déjà sa place dans cette maison- il lui fait comprendre que le foyer n'est plus complet sans elle, qu'elle a été absente trop longtemps. Risa a toujours besoin d'un foyer mais, surtout, le foyer et Kengo ont besoin d'elle à présent. Elle est un membre à part entière de leur famille et il veut la ramener vers cette famille . Et Risa ressent cette connexion également. Je pense d'ailleurs que si les larmes de la jeune fille étaient en partie des larmes de joie d'avoir retrouvé Kengo, il y avait également une grosse part de soulagement, le soulagement de savoir que sa famille n'a pas disparu, qu'elle l'attend et que c'est bon, elle peut rentrer.

 

Ensuite, j'aime énormément la façon dont Kengo s'y prend. Il y a beaucoup de douceur dans chacun de ses gestes, j'aime la façon dont il finit par juste murmurer « Rentrons à la maison », j'aime la simplicité. J'aime aussi énormément le fait qu'il ne lui dise pas qu'il l'aime. En fait, de tout le drama, les mots « je t'aime » ne sont jamais prononcés. Que ce soit « suki » (« like ») ou « ai » (« love »), aucun des deux personnages ne verbalise ce sentiment. Jusqu'au bout. Parce que cela ne sert à rien de toute façon. Kengo et Risa savent qu'ils aiment et sont aimés, leur lien n'a pas besoin d'être exprimé avec des mots. Et honnêtement j'aurais trouvé une déclaration tout à fait étrange venant de la part de Kengo, qui n'a pas tendance à s'exprimer directement. De même pour Risa. Le long du drama l'évolution de la relation entre ces deux personnages a toujours été basée sur une communication plus silencieuse, plus subtile que cela et de grandes déclarations auraient sonné fausses. J'ai aimé l'évidence de cette dernière scène et parfois les plus belles déclarations sont celles qu'on a pas besoin de faire.

 

 

 

 

Sur ce...

 

C'est tout \O/

 

Tag(s) : #TOP des scènes de, #Dramas - séries et animes

Partager cet article

Repost 0