Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Time Spiral

タイムスパイラル

 

 

 

Diffusé en 2014

 

8 épisodes

 

 

Avec :

 

Kuroki Meisa >>> Aizawa Natsuki

Gackt >>> Tatsumi Shuya

Hiraoka Yuta >>> Yuki Kentaro

Kishimoto Kayoko >>> Aizawa Yoshimi

Kitaro >>> Chubachi-sensei

 

 

Dontesque ?

 

Aizawa Natsuki est une brillante étudiante dans une université scientifique mais elle est victime de violentes crises d'angoisse à cause d'un épisode traumatisant de son enfance. En effet, ayant été enlevée lorsqu'elle était enfant à la place de son meilleur ami, elle a frôle la mort et ne doit la vie qu'à l'intervention miraculeuse d'un homme qu'elle n'a jamais revu depuis. Et subitement, cet homme réapparait devant elle mais il ne semble pas avoir vieilli du tout.

 

 

 

~oOo~

J'ai l'impression d'avoir regardé plus de Jdramas en une semaine que cette dernière année... en vérité, c'est faux, mais c'est l'impression que cela me fait parce que je les regarde en concentré. J'en profite avant de me retrouver croulant à nouveau sous les dramas en cours. Et cette fois-ci les gens, toujours parce que je rattrape 2014, je vous propose un drama que j'ai choisi parce que voyage dans le temps + Gackt = FUCK YEAH. Et d'ailleurs en guise d'introduction à ce drama, il faut que je vous parle de Gackt. Donc parlons de Gackt!

 

 

Enfin pas de Gackt en général en fait mais de lui et moi. Parce que mon appréciation de ce drama repose en gros sur son concept et sur mon affection pour Gackt. Donc parlons de lui et moi très rapidement. J'ai très tôt été exposée à Gackt lors de mes débuts dans la Jpop -et mon innocence s'en est pris un sacré coup-. C'était un mec sur lequel on ne pouvait pas s'empêcher de tomber, tout le monde en parlait, en bien et en mal -même ma petite soeur qui a toujours eu 0 intérêt pour la Jpop savait qui c'était-. J'ai écouté un temps sa musique, en groupe et en solo, mais m'en suis rapidement désintéressée. De la musique en tous cas -à l'exception d'une ou deux chansons- car Gackt lui-même est resté planté dans mon esprit comme une sorte de concept bizarre. Je l'ai retrouvé plus tard lorsque je suis tombée dans les KinKi Kids et que j'ai commencé à regarder l'émission Domotou Kyoudai. Gackt y a longtemps été un invité réccurent et sa particularité était... qu'il ne faisait pas grand-chose en fait, avec son visage en tous cas. L'épisode dont je vous parle souvent et qui m'a le plus marquée le concernant reste celui où, Gackt n'ayant pas pu venir j'imagine, le staff l'avait remplacé par une réplique de lui en carton. Et comme il était dans le fond et qu'il avait pour habitude de très très peu bouger -mais aussi un peu parce que j'ai la perspicacité de la betterave mon totem-, il m'avait fallu une éternité pour me rendre compte de la supercherie. Une pierre de plus s'était ajoutée à l'édifice « Gackt » dans ma tête. Et depuis, je regarde ses clips de temps en temps, je parle de lui avec mes amies et Gackt continue d'être ce concept étrange dans un recoin de ma tête. Pour résumer en gros mes sentiments par rapport à lui : il me fait rire, je suis la plupart du temps incapable de le prendre au sérieux et il est un sujet de blague infini -Aerin et moi avons testé, nous avons tenu des heures sur la question- mais j'ai aussi énormément d'affection à son égard et s'il n'existait pas, je serais drôlement triste. Voilà, vous savez à peu près où je me situe et maintenant on va parler de ce drama que j'ai commencé à 40% pour le concept -j'ai un faible pour tout ce qui touche aux voyages temporels- et à 60% pour Gackt -parce que j'ai un encore plus gros faible pour ce qui touche à Gackt-.

 

Et, écoutez, j'ai au moins commencé le drama pour les bonnes raisons ! Du moins en ce qui me concerne parce que j'ai apprécié Time Spiral pour justement ces deux choses : le concept et Gackt. Au niveau du concept, comme je vous le disais, le drama touche juste à un sujet que j'aime, celui du voyage temporel et, s'est-il avéré, des dimensions parallèles. Balancez un peu de destin là-dedans et vous avez de quoi me garder devant l'écran. Cela dit le drama m'a un peu rappelé Mirai Nikki -le drama- au niveau de l'effet. Les deux n'ont pas grand-chose à voir dans leur concept mais ils m'ont laissé le même sentiment, à savoir que le scénario était bancal mais heureusement suffisamment fun et basé sur une idée qui m'intéressait suffisamment pour que je me laisse porter par les évènements sans trop m'apesantir sur les soucis de l'histoire. Car Time Spiral, en effet, exploite son concept de façon maladroite et il vaut sans doute mieux ne pas trop réfléchir. A la base, c'est vrai, les voyages temporels sont difficiles à gérer et on se retrouve souvent avec des paradoxes sur les bras mais disons que cela peut être plus ou moins bien fait et Time Spiral m'a donné le sentiment qu'il ne fallait pas trop gratter la surface. Mais il y avait de bonnes idées et j'ai aimé le fait que toute l'affaire soit une quête personnelle car cette quête avait un enjeu auquel on pouvait se rattacher. Bien sûr je ne peux pas vous en dire beaucoup plus … mais bref, même beaucoup de questions restaient en suspens et même si tout n'était pas forcément parfaitement imbriqué, les évènements se succédant et l'atteinte ou non de l'objectif m'ont tenue en haleine.

[Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル [Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル
[Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル [Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル [Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル

Parlons donc de Gackt. Dans ce drama il joue « Tatsumi-sensei » un homme mystérieux qui voyage dans le temps et qui semble en particulier tourner autour de notre héroïne, Natsuki, interprétée par la toujours très belle Kuroki Meisa. Laissez-moi commencer par cela : dans ce drama Gackt est mauvais et en plus c'est une erreur de casting. Pourquoi c'est une erreur de casting ? Eh bien mettons que Gackt a une existence en dehors de ses dramas assez forte qui ne se laisse pas oublier dans ses rôles, surtout vu le physique particulier qu'il a. S'il était un excellent acteur -ce qu'il n'est pas-, il serait peut-être fort au point d'en faire oublier « Gackt » sous le personnage mais comme il n'en est pas capable, il semble au contraire miser un peu dessus en choisissant des rôles étranges dans lesquels sa Gacktittude est un atout. Ce qui est très bien -j'apprécie beaucoup en tous cas- mais le rôle dans Time Spiral n'est pas étrange en soi. Les circonstances du rôle le sont et, au début, le rôle est mystérieux donc « appartient » à ses circonstances mais le fait est que Tatsumi est une personne humaine qui, en soi, n'a rien de l'étrangeté que Gackt lui apporte. Donc mauvais choix de casting. Et, ensuite, Gackt est mauvais dans ce rôle parce qu'on dirait qu'il s'ennuie à mourir et qu'il passe quasiment tout le drama les mains dans les poches même dans les moments les plus tragiques pour son personnage. Bref il est mauvais et à la base le caster était une erreur -encore que du coup, au début, quand on est encore au stade vaguement A Sleeping Forest de « ce monsieur est-il gentil ou un méchant stalkeur ? », Gackt apporte au rôle un côté « va t-il tuer l'héroïne, la manger et se servir des os comme décoration d'intérieur ? » fort divertissant- MAIS, c'est là qu'entre en jeu mon affection pour ce type, j'ai quand même réussi à me sentir touchée parce que Tatsumi était mal interprété mais que cela me faisait de la peine de voir Gackt sembler avoir mal. Personne ne doit faire de mal à Gackt ! Et oui je vais continuer à l'appeler Gackt parce qu'honnêtement c'est tout ce qu'il nous laisse voir, même son look hurle « pop star ». J'ai sérieusement éclaté de rire lors de certaines de ses scènes, en particulier lors d'une scène de course au ralenti où je pouvais à peine voir l'écran parce que je pleurais de rire -pas de pot c'était censé être un moment super tendu... mais aussi Gackt au ralenti, c'est dur de ne pas en rire-. Paradoxalement, il a été le cœur émotionnel du drama pour moi parce qu'encore une fois, affection pour Gackt oblige -THE PLASTICMAN CAN people ><-. Mais si vous n'avez pas ce genre de sentiments je crains qu'il ne vous reste qu'un mauvais acteur dont, dans le meilleur des cas, vous pourrez rigoler en regardant votre drama.

 

Autour de son personnage, néanmoins, il y a des choses que j'ai appréciées. En fait, une, surtout. Et c'est sa relation avec l'héroïne lorsqu'elle est enfant. Et je dis bien « enfant ». Je n'ai rien du tout contre le personnage d'Aizawa adulte qui est quelqu'un de très bien à défaut d'être très intéressante -au delà de l'eshétique de Kuroki Meisa qui est décidément du domaine de l'oeuvre d'art- et qui a une jolie relation avec son meilleur ami -interprété par le toujours agréable à regarder Hiraoka Yuta-. Elle est par ailleurs au cœur de relations intéressantes qui découlent toute du même événement -son kidnapping- donc, non, vraiment, je n'ai rien du tout contre le personnage ni même contre sa relation avec notre voyageur temporel dont le manque de crédibilité était essentiellement du à Gackt en plus de quelques raccourcis dans l'écriture plus excusables. Simplement, justement, cette relation entre adultes -surtout dans ce qu'elle avait de « romantique »- n'était absolument pas crédible et donc ne m'a pas remuée plus que cela. En revanche, la relation entre Gackt et la petite Natsuki a provoqué quelque chose chez moi, pour de vrai. On apprend très tôt que c'est Gackt qui a sauvé Natsuki de ses kidnappeurs lorsqu'elle était toute jeune. Mais il y a plusieurs versions de cette histoire ! Parce que ce point de la vie de Natsuki est le point de départ à toute la quête de Gackt, tout commence là et comme jusqu'ici il n'a pas eu le résultat qu'il voulait, il est revenu à ce point de départ plusieurs fois et a tenté plusieurs choses. Dans plusieurs versions néanmoins, il y a cette phrase qu'il lui dit « Tout va bien se passer » et je ne sais pas exactement pourquoi, cette phrase par Gackt dans ce contexte, cela m'a parlé. Je pense que c'est parce qu'elle est une enfant au point le plus stressant de sa vie et qu'il est cet être irréel qui ne devrait pas se trouver là, il y a l'idée qu'il est quelqu'un de magique, un héros envoyé pour la sauver et la rassurer et une relation s'installe entre la petite fille qui a peur et ce héros sorti de nulle part. Ca, cela m'a parlé et touchée, même si j'ai du mal à vous expliquer pourquoi.

[Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル [Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル
[Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル [Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル
[Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル [Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル

[spoiler] Laissez-moi discuter de la fin pour les personnes ayant vu le drama donc. A la fin, comme vous le savez si vous avez vu le drama, Gackt décide de ne pas sauver Natsuki mais il retourne quand même à ce point 0, détache le bandeau qu'elle a sur les yeux et, les yeux dans les yeux, lui dit que tout va bien se passer, qu'elle est forte. C'est la seule scène qui m'a presque mise les larmes aux yeux. J'ai des raisons de contexte personnel mais aussi, encore une fois, il y a cette affaire de présence rassurante -oui Gackt peut être rassurant- qui vient dire à une petite fille effrayée qu'elle ira bien, que tout cela va passer, qu'elle va se libérer parce qu'elle est forte. Cela me parle, c'est tout. Et du coup j'en veux au drama de ne pas s'être terminé là-dessus pour tout vous dire. La scène arrive après que Gackt ait confirmé que Mami est en vie -Mami à laquelle je n'ai JAMAIS pu m'attacher d'ailleurs- et qu'il ait couru dans la fac pour trouver Natsuki mais le drama se terminer lorsqu'il retrouve effectivement Natsuki. Au delà du fait que cette fin fermée fasse un peu happy-end à la con plaquée là, j'aurais tellement aimé que le drama finisse sur les mots de Gackt. Bref je suis frustrée, d'autant que rah, la scène où il lui parle enfant pour la dernière fois est magnifiquement tournée ! Avec la voix grave de Gackt, c'est le genre de fin qui laisse une impression... je trouve en tous cas. [/spoiler]

 

Reprenons-nous. Time Spiral a de bonnes idées. Au delà de son concept de voyage temporel et apparemment inter-dimmensionnel, il y a des relations qui sont intéressantes. La relation entre Natsuki et sa mère -pleine de culpabilité d'un côté mais de fierté de l'autre-, la relation entre Natsuki et son meilleur ami -encore une fois pleine de reconnaissance mais teintée de culpabilité- la relation entre Natsuki et son héros d'enfance -subitement je me fais la réflexion qu'elle est carrément « the girl who waited » et j'imagine Gackt jouant le docteur... et je rigole toute seule... mais j'ai peur aussi un peu- … malheureusement l'écriture et le casting ne leur rendent pas suffisamment justice et le drama a plus de potentiel qu'il n'est réussi. Néanmoins, c'est un drama agréable à regarder, je l'ai enchainé en une seule soirée -le fait qu'il soit court a contribué- et je ne le regrette pas. De là à le conseiller...

[Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル
[Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル [Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル
[Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル [Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル
[Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル [Stalking you through time: Gackt] Time Spiral  タイムスパイラル
Tag(s) : #Dramas - séries et animes

Partager cet article

Repost 0