Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

23:59

 

 

Sorti en 2011

 

Réalisé par Gilbert Chan

 

 

Avec :

 

Tedd Chan >>> Tan

Henley Hii >>> Jeremy

Lawrence Koh >>> Dragon

Tommy Kuan >>> Lim

Josh Lai >>> Chester

Mark Lee >>> Sergent Kuah

Stella Chung >>> Shirley

Susan Leong >>> Yi Gu

Benjamin Lim >>> Capitaine Hong

 

 

Dontesque ?

 

Des soldats entamant la dernière semaine de leur entrainement se racontent des histoires de fantôms, s'amusant de ces légendes auxquelles aucun d'eux ne croit. Aucun sauf un qui jure avoir vu un fantôme et que ce fantôme en a après lui.

 

 

6/10

 

Vous commencez peut-être à en avoir marre les gens mais je n'y peux rien : il fait moche, je suis crevée et mon moral est bas donc j'ai besoin de films d'horreur... donc je regarde des films d'horreur et je vous en parle. Bon et puis c'est vrai aussi qu'une fois que je commence, c'est un drogue et j'ai du mal à m'arrêter. Cela finira par passer mais pour le moment... il va falloir que vous soyez indulgents avec moi. Et puis je suis sûre que parmi vous il y a des gens qui aiment autant les films d'horreur que moi ! -même si d'après les contacts que j'ai eus avec la plupart d'entre vous, il semble que les films d'horreur ne soient pas au goût de la majorité- Donc aujourd'hui j'ai pour vous 23:59, un film venu de Singapour qui est « inspiré de faits réels » parce que tous les films d'horreur sont inspirés de faits réels ces derniers temps de toute façon. Et non, je ne compends toujours l'intérêt de cette précision. Enfin heureusement dans 23:59 c'était plus quelque chose que j'avais lu avant de voir le film qu'une information que le film lui-même insiste à nous mettre devant les yeux. Bref, revenons au début. Je suis tombée sur 23:59 en écumant la secton « horreur » de Netflix et j'ai cliqué dessus, c'est à peu près tout. Et le film était... pas mauvais ?

 

En fait c'est un petit peu difficile de vous raconter quoi que ce soit sur ce film car 23:59 est vraiment... dans la moyenne ? Il n'est pas mauvais mais il n'est pas vraiment bon non plus, il a tenu mon attention mais je l'aurai oublié dans un mois. Bref c'est un film assez oubliable. Mais, tout de même, il y a de bonnes choses et quelques mauvaises à souligner. Et histoire de finir par le positif, commençons par ce qui ne fonctionnait pas : le scénario ? Okay, pour être honnête, je ne sais pas exactement ce qui ne fonctionnait pas. Clairement il y a un souci au niveau du scénario qui explique un tout petit peu trop mais sans expliquer vraiment à mon goût -c'est-à-dire qu'on nous parle trop de la backstory des fantômes mais qu'elle n'est pas très solide- mais le principal souci du film, je n'arrive pas à mettre mon doigt dessus. Je n'ai jamais ressenti, à l'exception d'une seule scène, de véritable angoisse. J'étais inquiète pour les personnages mais je n'étais pas vraiment effrayée. Pourtant le film fait plein de choses comme il faut : il laisse le temps à l'ambiance de se poser, il ne nous met pas trop les fantômes devant les yeux, il créé des personnages auxquels on s'attache... mais quelque chose n'a juste pas pris. Peut-être les fantômes n'étaient-ils pas assez menaçants ? Et surtout... ils auraient presque tout aussi bien pu ne pas exister. Car finalement le gros du film est la descente aux Enfers des soldats, leur paranoïa... Du coup les fantômes auraient tout aussi bien pu être des hallucinations. Et cela pose un autre souci par rapport aux explications de la fin : on nous explique des choses qui honnêtement ne m'intéressaient pas des masses. Les fantômes n'étaient qu'un outil, je n'avais ni besoin de savoir d'où ils venaient ni besoin qu'ils soient même réels. J'étais nettement plus intéressée par les soldats.

[Une minute avant minuit] 23:59[Une minute avant minuit] 23:59
[Une minute avant minuit] 23:59[Une minute avant minuit] 23:59
[Une minute avant minuit] 23:59[Une minute avant minuit] 23:59

C'est là qu'est la réussite du film en vérité. Les personnages sont immédiatement identifiables, le casting est bon et je me suis tout de suite attachée au héros qui nous est présenté sous son meilleur jour -le meilleur ami qui protège quitte à se mettre la majorité à dos, défenseur du faible, etc- tout en n'étant malgré tout pas parfait au point d'en être irréaliste -on ne nous fait pas le coup de la super recrue et il se montre assez dur avec son ami même si, bien entendu, il est parfaitement réaliste qu'il soit sceptique... je le serais aussi même si je serais également terrifiée en même temps-. L'acteur est bon et c'est un plaisir de le suivre le long du film. Je m'inquiétais pour lui et pour son meilleur ami également car je n'avais vraiment pas envie qu'ils meurent, ni l'un ni l'autre. En général, de toute façon, le film a un casting qui se tient vraiment bien et, au delà des soldats, j'ai également beaucoup apprécié leur instructeur qui se rapproche un peu d'une figure paternelle pour ses troupes et offre quelques moments de comédie sympathique, remis à sa place qu'il est toujours par son supérieur qui ne prend pas au sérieux ses craintes surnaturelles. De plus, bien entendu je n'ai jamais fait mon service militaire et si j'avais fait mon service militaire, je ne l'aurais pas fait à Singapour donc je n'ai aucune idée de si oui ou non le film est réaliste mais, en tous cas, il paraît crédible et du coup on prend la situation au sérieux.

 

Mais vraiment je ne peux m'empêcher de penser que le flm aurait été bien meilleur si finalement il ne nous avait jamais confirmé l'existence de ses fantômes et s'il avait laissé la possibilité que toute l'affaire ne soit que le résultat de la paranoïa des soldats, exacerbée par l'attitude de leur instructeur. Au final 23:59 était un film compétent. Il est joliment filmé, il a des personnages dont on se soucie, les acteurs sont bons, certaines scènes sont inquiétantes... mais il est également souvent assez plat, facilement oubliable et il ne m'a pas gardée gluée à l'écran tout le long.

Tag(s) : #Cinéma Asiatique

Partager cet article

Repost 0