Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Sorti en 1994

 

Réalisé par Jan de Bont

 

 

Avec :

 

Keanu Reeves >>> Jack Traven

Dennis Hopper >>> Howard Payne

Sandra Bullock >>> Annie

 

 

 

Dontesque ?

 

Lorsqu'un terroriste voit contrarié son plan de recevoir de l'argent contre la vie d'otages piégés dans un ascenceur, il décide d'obtenir son argent autrment et, au passage de se venger de Jack Traven, l'officier qui a été acteur principal de sa défaite. Il pose alors une bombe dans un bus, bombe menaçant la vie de tous les passagers à partir du moment où le bus dépasse les 80 km/h. Jack finit par arriver à atteindre le bus et à monter à bord mais le bus a déjà dépassé la vitesse indiquée et, à présent, si le bus ralentit et retombe sous la vitesse de 80kmh, la bombe explosera.

 

 

Love.png

C'est moi ou ces derniers temps je donne des tas de bonnes notes à plein de choses ? C'est mon second ILU/10 en un mois ! En même temps je regarde beaucoup de bonnes choses. Dont Speed. J'ai eu un gros coup de cœur pour ce film que j'aurais revu dans la foulée si je n'avais pas été à moitié morte de fatigue. N'empêche que, crevée comme j'étais, le film m'a tenue parfaitement éveillée, gluée à l'écran, jusqu'à sa fin. Avant de parler de la fin, néanmoins, parlons du commencement. A la base, j'aime les films d'action. Mais je trouve de moins en moins de films qui me contentent parfaitement dans les films les plus récents. Bien entendu, il y en a, quand même ! Mais dans les films d'action « simples », je n'ai rien vu depuis un moment qui se rapproche de Die Hard question coup de cœur à part The Raid. Et même si j'adore The Raid –car j'adore The Raid-, il n'a pas le facteur attachant de Die Hard qui fait que je plus le temps passe, plus je revois Die Hard et plus je l'aime. Du coup je me suis dit que j'allais regarder un peu en arrière et revenir aux années 90. Ainsi, je suis tombée sur Speed -qu'assez extraordinairement, je n'avais jamais vu- et tout dans l'idée de ce film me parlait. Le coup du bus qui n'a pas le droit de ralentir en particulier et puis, bien entendu, Keanu Reeves dans le rôle principal car j'ai beau ne pas le trouver excellent acteur, j'ai beaucoup d'affection à son égard et je suis toujours ravie de le regarder dans à peu près n'importe quoi, surtout si le « n'importe quoi » en question est un film qui bouge. J'ai donc lancé Speed et après un générique qui aurait pu paraître un peu longuet sans la police d'écriture un peu rétro et la super bande-son, le film a commencé avec une mission sauvetage qui m'a tout de suite embarquée.

 

Le film ne commence en effet pas dans un bus mais avec un ascenseur dans lequel des personnes sont enfermées tandis qu'un terroriste menace de tout faire péter et de les tuer si jamais on ne lui donne pas l'argent qu'il a demandé. Et tout de suite, le film nous pose notre personnage principal, la façon dont il réagit aux situations, tout cela dans une scène d'action qui tient en haleine. Le film venait de commencer et j'étais déjà accrochée à mon siège parce que même si je me doutais que le héros n'allait pas mourir, j'étais en revanche nettement moins rassurée pour les otages, j'étais persuadée qu'un ou deux d'entre eux finiraient par mourir dans cet ascenseur. Et plus tard dans le film je vous avoue que j'ai craint pour la sécurité d'à peu près tout le monde -à raison pour certains...-. Et ça, d'ailleurs, c'est un truc qu'on voit de moins en moins dans les films d'action : les personnages semblent tellement indestructibles que finalement on ne craint plus grand-chose -c'est le sentiment que j'ai eu devant Taken 3 par exemple... très mauvais film au passage-. En l'occurence dans ce film, notre héros, malgré qu'il soit très bon à ce qu'il fait, a quand même, ses moments de faiblesse où je grimaçais de le voir aussi mal en point. Ce qui, bien entendu, ne rendait ses victoires que plus satisfaisantes.

 

C'est lorsque le film en arrive à ce bus que véritablement j'ai senti le rush d'adrénaline. Déjà, le film introduit plusieurs personnages à partir de ce point-là, tous mémorables pour ceux mis en avant. Et puis, tout simplement, il y a la situation : on a un bus qui doit toujours rouler à plus de 80 km/h -pas évident quand des piétons veulent traverser, qu'il y a des bouchons, des feux rouges, etc- pour ne pas qu'une bombe explose et des passagers qui flippent. Dans le genre tendue, la situation se pose-là quand même. Et le film en tire tout ce qu'il peut, exploitant son idée à fond pour donner un film super prenant. Je n'en ai pas décroché une seconde et plus le temps passait, plus la situation évoluait, plus j'étais dedans. Les cascades sont bien entendu très réussies et tout semble très réel -il me semble que Keanu Reeves effectue la plupart de ses cascades lui-même donc ça aide à y croire aussi-, l'action est bien filmée et, en gros, j'ai complètement pris mon pied. D'autant que je m'étais attachée à ces personnages...

[Les transports en commun sont dangereux pour la santé] SPEED[Les transports en commun sont dangereux pour la santé] SPEED
[Les transports en commun sont dangereux pour la santé] SPEED[Les transports en commun sont dangereux pour la santé] SPEED
[Les transports en commun sont dangereux pour la santé] SPEED[Les transports en commun sont dangereux pour la santé] SPEED[Les transports en commun sont dangereux pour la santé] SPEED
[Les transports en commun sont dangereux pour la santé] SPEED[Les transports en commun sont dangereux pour la santé] SPEED

Jack, notre héros, est un personnage très sympathique qui fait preuve de courage, veut aider les gens, prend le temps de s'intéresser à eux et de les rassurer, de les complimenter quand ils ont fait quelque chose de bien. Et à la fois, comme il n'est pas non plus tout à fait un surhomme, il a ses moments de doute, notamment une scène où il est complètement découragé et baisse les bras, persuadé qu'ils vont tous mourir. Il faut qu'Annie, la passagère du bus qui en est devenue conductrice, le remette dans le droit chemin pour qu'il se reprenne. Et, en parlant d'Annie, voilà encore un personnage que j'ai aimé. Interprétée par Sandra Bullock -que je n'avais pas vue depuis longtemps d'ailleurs-, Annie est un personnage qui, sans qu'elle soit développée à fond, a du charisme, de la présence et développe avec Jack un rapport que j'ai trouvé engageant. En pleine action, j'en étais à les shipper ensemble. Clairement c'était ce que le film voulait que je fasse mais j'aurais facilement pu juste me dire « okay à la fin le héros finit avec la femme sexy becoz c'est un film d'action, ils sont tous les deux sexy et voilà » alors que là, en fait, sans non plus sortir le carnet à fanfiction -je n'ai pas vraiment de carnet à fanfics, c'est pour l'image- et sans faire des kya devant mon écran, j'étais quand même investie dans cette relation, ils avaient une bonne dynamique tous les deux. Le fait que Keanu Reeves m'ait fait complètement fondre dans ce rôle a aidé. Honnêtement il y a des scènes où je trouvais son jeu trop statique mais il a beaucoup de charme et il est très bon dans les scènes d'action alors tout va bien.

 

Que vous dire, franchement ? Ce n'est pas un film que je vais vous analyser à mort … donc résumons : l'action est très réussie et tout à fait jouissive, le film est très divertissant, il part d'une très bonne idée, la tension est toujours présente, le casting est très sympa, le héros est très engageant et de même pour Keanu Reeves malgré un jeu moyen, les personnages secondaires, sans être supra creusés, restent mémorables, les dialogues sont parfois un peu « cheesy » comme diraient nos amis anglophones mais cela rend le film attachant et il y a certaines répliques qui m'ont fait pas mal fait rire... j'ai passé un EXCELLENT moment devant ce film et j'ai décidé qu'à présent il fait partie de la catégorie « Die Hard » des films d'action dans mon classement... et c'est la meilleure catégorie du classement. Bienvenue Speed dans la catégorie des films d'actions qui me donnent envie d'appuyer sur « replay » à peine le film terminé :')

Tag(s) : #Cinéma Occidental

Partager cet article

Repost 0