Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Om Shanti Om

ओम शान्ति ओम

 

 

Sorti en 2007

 

Réalisé par Farah Khan

 

 

 

Avec:

 

Shahrukh Khan >>> Om Prakash Makhija / Om Kapoor

Arjun Rampal >>> Mukesh 'Mike' Mehra

Kiron Kher >>> Bela Makhija

Shreyas Talpade >>> Pappu Master

Deepika Padukone >>> Shanti Priya / Sandy

 

 

 

Dontesque?

 

Om rêve de gloire et d'amour. Tous les jours il se rend sur le pont pour admirer et parler à l'affiche de Shanti, une actrice célèbre qu'il aime de tout son cœur. Un jour le destin s'en mêle et il sera amené à rencontrer la jeune femme.

 

 

 

8/10

 

J'avais déjà vu Om Shanti Om il y a quelques années et une fois après cela. J'avais écrit après mon premier visionnage et j'avais un souvenir du film plutôt net. En revanche je ne me souvenais pas de mon article, je ne l'ai relu qu'il y a quelques jours après avoir, une fois de plus, revu Om Shanti Om parce que j'étais dans la maison paternelle pour le week-end et qu'on m'avait demandé un Bollywood fun à regarder. Forcément, j'ai choisi celui-là parce que, dans mon expérience limitée des Bollywoods, c'est mon favori. En rentrant, j'ai relu mon article sur la question et je n'ai pas du tout aimé ce que j'y ai lu : une sorte de condescendance très limite. Condescendance alimentée avant tout par mon ignorance totale du genre car je crois bien que c'était mon second Bollywood après Devdas et je n'étais juste pas préparée à voir Om Shanti Om -que je conseille quand même, même aux gens qui débutent parce que vous serez peut-être moins fermés que moi et que ce film est génial-. Des fois je n'aime pas trop mon moi-passé. Tout le temps en fait.

 

Bref, maintenant que le temps a passé, que j'ai grandi, que -sans en avoir vu des milliers non plus- je capte mieux les Bollywoods, et que j'aime Sharuhk Khan -oui il a fini par m'avoir... on ne résiste pas éternellement au pouvoir du Khan, il lui a fallu plus de quatre films pour m'avoir mais maintenant c'est fait-, recommençons et parlons d'Om Shanti Om, c'est-à-dire l'anti-dépresseur par excellence. Quand je suis déprimée dans la vie, j'ai tendance à me tourner vers les films d'horreur ou les comédies musicales. Et quand j'ai le temps -non parce qu'ils sont longs quand même- : les Bollywoods. Parce que les Bollywoods, lorsqu'ils sont funs, ils ne boudent vraiment pas leur plaisir et ils y vont à fond. Et même s'ils sont longs, le souci pour moi est plus de les caser que d'arriver à me concentrer dessus : une fois les trois heures dans l'emploi du temps trouvées, tout va très bien. Avec mon père et sa copine, nous nous sommes mis devant ce film de 22h à en gros 1h du matin, nous étions tous absolument crevés et à la fin personne ne dormait, tout le monde était parfaitement réveillé et dans le film.

 

Au cœur d'Om Shanti Om, nous avons deux personnages : Om et Shanti. Et la star du show a toujours été Om à mes yeux. J'aime bien Shanti, l'actrice est très belle, elle joue bien, et le personnage est un personnage gentil et tragique pour lequel on ne peut qu'avoir de la peine -même s'il y a un passage où elle se joue un peu des sentiments d'Om selon comment on prend la scène et c'est pas cool-. Mais Shanti est plus le « but » du personnage principal, sa passion et sa raison d'avancer dans la vie. Elle a ce côté inatteignable tout le long du film, même pour moi, qui fait que je n'ai jamais pu réellement m'y attacher. Et même si le film nous propose un meilleur ami fort sympathique ainsi qu'un méchant délicieusement vil -que beaucoup de gens trouvent joli à regarder mais personnellement la moustache me bloque- c'est véritablement Om que je regarde dans ce film, interprété par Sharuhk Khan donc. Et quel festival les gens ! SRK y va à fond dans son personnage, dans un jeu qui peut parfois sembler tellement gros que j'en rougissais devant l'écran, un peu gênée -ces « fiish it » à la place de « fuck it » parce que « fuck » c'est pas possible me font toujours ressentir une sorte d'embarasse de seconde main-. Mais à la fois il fait cela très bien et son enthousiasme est très contagieux. Il a vingt ans de plus que son personnage -et sa partenairre du coup qui, elle, a un âge plus proche de celui de son personnage- et il porte des pantalons moulants et chemises à fleurs -glorieuses les chemises- mais c'est parfaitement irrésistible. Toute la reconstitution des années 70, de toute façon, sorte de Grease en plus kitsh avec des tas de parodies d'autres styles dans tous les sens, est extrêmement divertissante et plaisante.

Le film ne s'essouffle néanmoins pas dans la seconde partie se déroulant 30 ans plus tard -les personnages se réincarnent au cour du film- et reste toujours vraiment drôle avec simplement d'autres parodies remplaçant les premières. Et même si parfois je ne captais pas forcément les références -celles à d'autres Bollywood surtout... enfin il y en a certaines que je saisissais et généralement je comprenais quand il y avait une référence quelque part mais comme je suis loin d'être experte en Bollywoods, je n'étais pas toujours sûre de savoir à quoi-, cela ne m'a pas empêchée de beaucoup rire. En même temps pour ne pas rire devant Om Shanti Om, il faut vraiment le vouloir et faire de gros efforts. Parce que même si finalement le film connait un tournant plutôt tragique [spoiler] et ne finit pas *tout à fait* en happy-end en fait puisqu'à la fin du film, Om et Shanti sont toujours séparés -mais bon il est aisé de les imaginer ensemble dans une autre réincarnation, d'autant qu'il faut une fin heureuse à ce film, cf la suite de phrase- [/spoiler], porté par l'idée optimiste de son personnage principal que « si ce nest pas un happy-end alors ce n'est pas la fin », il empile de la bonne humeur sur de la bonne humeur et du rire sur du rire, jusqu'à sa conclusion. Les clichés sont un petit peu partout, les résolutions sont souvent un peu grossières -le plan final ne pouvait décidément fonctionner que dans un Bollywood- mais le film est indéniablement plein d'une énergie jubilatoire et c'est un plaisir de tous les instants, jusqu'au générique de fin où toute l'équipe du film -des acteurs jusqu'aux mecs qui ont réglé les caméras- ont droit à leur défilé sur le tapis rouge, ce que je trouve super sympa.

 

Et puis, certes, y a du kitsh partout mais cela n'empêche pas d'être esthétique et les couleurs fleurissent un peu partout, dans les décors et bien entendu, les costumes des personnages. Les robes colorées font du bien aux yeux, les décors sont très beaux et certaines mises en scène sont juste magnifiques à regarder même lorsqu'elles font également sourire à cause de la capacité des personnages à se téléporter d'un décor à un autre et de changer de fringues en un claquement de doigts. Et bien entendu il y a la musique et la bande originale de ce film est probablement ma BO de Bollywood favorite parce que j'en aime toutes les chansons. Le disco étrange et parodique d'Om -qui reste ma favorite...-, la party song de base qui te demande de lever les mains en l'air, la chanson d'amour, le final dramatique, même les plus petits morceaux qu'on entend très peu, j'aime tout.

 

Au final Om Shanti Om a fini par s'imposer par un de mes films favoris simplement parce que chaque fois que je le regarde il me peint un sourire immense sur le visage. J'aime son esthétique kitsh, j'aime ses couleurs et sa musique, ses acteurs et sa bonne humeur. J'aime ce film, tout simplement.

Tag(s) : #Cinéma Asiatique

Partager cet article

Repost 0