[L'attaque des nazis morts-vivants] Dead Snow (Død snø)

Publié le 21 Mars 2015

Dead Snow

Død snø

 

 

 

Sorti en 2009

 

Réalisé par Tommy Wirkola

 

 

Avec :

 

Charlotte Frogner >>> Hanna

Ørjan Gamst >>> Standartenführer Herzog

Stig Frode Henriksen >>> Roy

Vegar Hoel >>> Martin

Jeppe Laursen >>> Erlend

Evy Kasseth Røsten >>> Liv

Jenny Skavlan >>> Chris

Ane Dahl Torp >>> Sara

Lasse Valdal >>> Vegard

 

 

Dontesque ?

 

Une bande d'amis se retire dans une petite cabane au beau milieu de montagnes enneigés. Ils ne tardent malheureusement pas à découvrir qu'ils ne sont pas seuls dans leur réclusions et que des soldats nazis morts-vivants en ont après eux.

 

 

7/10

 

L'hiver nous a quitté les gens :'( Les manteaux ne seront bientôt plus nécessaires du tout tandis que les températures remontent et les jounées se font plus longues. ET JE NE SUIS PAS D'ACCORD. J'aime l'hiver moi. Je veux plus d'hiver. Je veux pouvoir porter mon joli manteau et je veux que la nuit tombe vite parce que j'aime bien pouvoir me cacher dedans -un peu comme dans le manteau en fait, c'est cela d'avoir une estime de soi dans le caniveau-. Je ne suis pas prête à laisser l'hiver me quitter les gens. Mais bon, puisqu'il faut bien, quoi de mieux pour faire son deuil de l'hiver qu'un film qui s'appelle « Neige Morte » pas vrai ? Avec des nazis zombies en plus. Or tous les films devraient avoir des nazis zombies, c'est à cela qu'on reconnaît les vrais chefs d'oeuvre. En l'occurence je dois tout de même bien admettre que je m'attendais à plus... le film m'avait beaucoup été recommandé et du coup j'étais drôlement motivée. Mais malgré cette mini-déception, c'était super sympa à regarder.

 

Et en premier lieu, même si je me doute que ce n'était probablement pas censé être le point de focus du film, j'ai beaucoup apprécié la musique. Le film est Norvégien et les chansons utlisées aussi, à priori. Or ce n'est pas de la musique que j'ai l'habitude d'entendre et écoutez, c'était sympa d'avoir quelque chose de neuf dans les oreilles un petit peu. Du son nordique les gens ! Honnêtement j'étais même contente d'écouter parler les personnages, il y a un certain exotisme à entendre autre chose que du français, de l'anglais, du coréen ou du japonais. Mais bien entendu s'il n'y avait que cela, le film ne serait pas grand-chose et, au début, dans le premier tiers en gros, cela ne me suffisait clairement pas, le reste me semblant assez peu inspiré. C'est que Dead Snow commence de façon tout à fait banale voyez-vous. A l'inverse des personnages on sait ce qu'il va se passer du coup les voir passer par tous les stades clichés du film de ce genre -la cabane dans les bois sans voiture, l'homme louche et plus âgé qui met en garde, les jeunes dont les deux principales préoccupations sont en gros la fête et le sexe, etc-, même avec les blagues et les références, c'est assez peu enthousiasmant. D'autant que nos protagonistes, comme c'est souvent le cas dans ce type de films malheureusement, ne sont ni excessivement intéressants ni franchement attachants. Heureusement cette première partie n'est que l'introduction vers quelque chose de bien plus fun qui se lance lorsque nos SS zombis font leur apparition. C'est là que la comédie, réellement décolle.

[L'attaque des nazis morts-vivants] Dead Snow  (Død snø)[L'attaque des nazis morts-vivants] Dead Snow  (Død snø)
[L'attaque des nazis morts-vivants] Dead Snow  (Død snø)[L'attaque des nazis morts-vivants] Dead Snow  (Død snø)

Oui car, je ne sais pas si je l'ai bien précisé mais Dead Snow est une comédie pure et dure. Les personnages ne sont pas au courant et ils courrent très sérieusement pour leurs vies mais Dead Snow vire de plus en plus dans l'absurde et il en devient de plus en plus drôle. Je n'ai pas ri aux éclats comme j'ai pu le faire devant Shaun of the Dead, autre zombi-comédie, celle-ci britannique- mais j'ai gardé un sourire amusé sur le visage pendant toute la dernière partie où les choses deviennent de plus en plus grosses : Pensez « personnage essaie de balancer du feu à la gueule des zombis, vise TRES mal et met accidentellement le feu au chalet comme un blaireau » ou encore « personnage qui fuit à toute vitesse et trébuche parce que ses tripes se sont accrochées à un arbre comme l'aurait fait un pull en laine ». Oui, au fait, c'est un film de zombis donc cela veut dire qu'il y a du gore, on fait rarement l'un sans l'autre. D'autant que nos nazis zombis sont plutôt redoutables. Oubliez les zombis lents que l'on peut aisément distancer si on a un minimum d'endurance -et qu'on n'est pas encerclé bien entendu-, les zombis de ce film sont rapides et même pas trop cons. Ce ne sont pas des petits Einstein en uniformes mais ils sont capables de grimper à un arbre et, même, ils semblent réellement communiquer. Du coup c'est d'autant plus difficile de leur échapper et forcément, les entrailles volent avec du sang bien rouge sur de la neige bien blanche. Mais le gore n'est pas effrayant et il est surtout utilisé, une fois de plus, à des fins comiques dans tout ce qu'il a de comique. Il est explicite donc si vous avez l'estomac faible, cela pourra vous déranger mais si c'est l'aspect malsain d'un certain réalisme qui vous fait peur, ne vous inquiétez pas pour cela.

 

Au final, Dead Snow était un film fort sympathique. Je me suis bien amusée devant et pour les amateurs de comédies horrifiques, cela vaut probablement le détour, histoire de rire un bon coup tout en profitant des effets pratiques~

 

Si vous avez aimé ce film, vous aimerez peut-être également:

 

Rédigé par Milady

Publié dans #Cinéma Occidental

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :