Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Second Love

セカンド・ラブ

 

 

Diffusé en 2015

 

7 épisodes

 

 

Avec :

 

Kamenashi Kazuya >> Taira Kei

Fukada Kyoko >>> Nishihara Yui

Hayami Akari >>> Noguchi Ayako

Koshiba Fuka >>> Takeuchi Sora

etc

 

 

Dontesque ?

 

Yui est une jeune femme de la trentaine qui travaille en tant que professeur de science dans un lycée. Enfermée dans une existence monotone et engagée dans une liaison adutère avec un collègue marié, elle est insatisfaite par sa vie. Kei, quant à lui, est un jeune homme doué en danse contemporaine qui a vu son avenir subitement s'écrouler devant ses yeux. Il continue de passer des auditions tout en travaillant mais rien ne semble aboutir et, désespéré, il ressent de moins en moins l'envie de vivre. Jusqu'à ce qu'il rencontre Yui.

 

 

6/10

 

Dois-je vraiment lancer cet article en expliquant pourquoi j'ai décidé de regarder ce drama à la base ? Y a t-il une personne parmi vous qui ne sache pas déjà pourquoi ? Enfin allez, faisons comme si ce n'était pas évident : j'ai lancé le drama pour Kame. Parce que là où il va, je vais aussi, c'est tout. Et des fois j'ai de mauvaises surprises. Dans le cas de Second Love j'aurais tendance à dire que c'est plus mitigé. Au début j'ai eu énormément de mal à accrocher puis dans l'épisode 4 j'ai commencé à me dire « ah finalement peut-être que.... » mais l'épisode 5 m'a fait déchanter et maintenant je suis juste vraiment mitigée. Il y a des choses dans le drama qui franchement auraient pu fonctionner, des idées et des thèmes qui m'ont plu, mais c'était mal assemblé, pas toujours très bien écrit et je n'ai pas réussi à m'investir suffisamment pour retirer autant de ce drama que je l'aurais voulu. Enfin puisque je suis du genre positive dans la vie, commençons justement par causer un peu de ce qui fonctionnait : la réalisation était jolie.

 

C'est une des premières choses à m'avoir frappée dans le drama et également ce qui m'a inspirée à passer plusieurs heures de ma vie à monter un mv pour l'épisode 1 : les images sont belles, vraiment belles. Les couleurs sont superbes -je ne saurais pas très bien expliquer en quoi, je ne m'y connais pas suffisamment, mais elles le sont- et le réalisateur réussit vraiment à imposer son ambiance. De temps en temps il abuse un petit peu sur les ralentis, en foutant là où ce n'est pas vraiment nécessaire, mais la plupart du temps ils sont quand même bien placés. La réalisation arrive même presque à rattraper les scènes de danse qui, je dois bien le dire, ne m'ont pas franchement impressionnée. Bon en revanche elle ne rattrape absolument pas les scènes de sexe/passion et c'est quand même dommage parce que non seulement ces scènes sont dans tous les épisodes quasiment mais, en plus, elles sont la base même de notre OTP. Et quand un drama romantique foire la base de son OTP cela n'augure rien de bon. Mais voilà, lorsque ces deux-là, qui étaient quand même censés être ensemble à la base à cause d'une attraction physique, couchent ensemble ou s'embrassent, en gros Fukakyon ferme les lèvres en attendant que cela passe et Kame lui lèche/suce le visage tout en faisant tout le reste du boulot. Notre Yui pourrait tout aussi bien être une poupée gonflable que cela ne changerait rien. Elle va même dire à Kei « Nous faisons peut-être trop l'amour »  quand même ! C'est dur de sentir la passion lorsque l'un des deux participants semble vouloir être partout sauf là où il est. Et c'est triste parce qu'au delà de cela il est clair que le drama veut se la jouer érotique et se vendre sur son côté « ooouh comment c'est osé » alors qu'au final une scène de baiser d'A Million Stars From the Stars était plus érotique que l'ensemble des scènes de sexe de Second Love -rapport à l'alchimie KimuTaku/Fukatsu Eri qui est assez balèze... je vais pas le dire souvent mais bien que Pride soit mon OTP Kimu-esque favori, Kimu avait plus d'alchimie avec Fukatsu Eri-. Mais bref pour revenir à ce que je disais, les bases de l'OTP sont bancales. Pendant un temps -okay l'épisode 4- on les voit réellement faire preuve de complicité et se rendre heureux mais cela ne dure pas très longtemps parce qu'essentiellement, Kei ne devient pas quelqu'un de très sympathique.

 

Et c'est dommage. C'est dommage parce qu'il me semble qu'il était très possible, tout en gardant les principaux traits de caractère de Kei -son ambition et la façon dont il fait passer son rêve avant tout en particulier- de le rendre plus attachant, de nous donner envie de le soutenir dans son entreprise au lieu de lui en vouloir de mal se comporter avec Yui. Il y avait moyen en somme de ne pas nous faire choisir de camp mais simplement de soutenir deux individus dans et en dehors de leur relation. C'est difficile à gérer mais c'est faisable. Dans ce drama néanmoins, cela ne passe pas pour le coup. Déjà parce que Kame n'est juste pas très bon. J'aime énormément Kame comme tout le monde le sait et je sais qu'il peut être bon. Il n'a peut-être jamais été absolument renversant mais il est capable de jouer la comédie et de « rendre » un rôle. J'ai également vu suffisamment de ses dramas et films pour savoir que son visage est capable de mouvement. Dans ce drama ce n'est malheureusement pas évident... Kame est très inexpressif dans le rôle de Kei et il ne lui apporte donc pas la nuance qu'il aurait fallu au personnage.

[Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ [Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ [Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ
[Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ [Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ
[Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ [Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ [Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ

Par ailleurs, et pour le coup le fait que le drama ait été ramené de 10 épisodes à 7 a du énormément jouer, plus de scènes d'OTP heureux n'auraient pas été de trop afin de plus montrer le bonheur que Kei prenait à être avec Yui et également pour lui laisser plus de temps pour peser sa décision. C'est dommage de prendre parti contre quelqu'un dont les motivations sont pourtant, sur le papier, si facilement compréhensibles. C'est dommage drama, c'est dommage. Enfin du coup, clairement, j'ai pris parti pour Yui. Au début ce n'était pas parti pour car dans l'épisode 1 je n'étais pas plus accrochée que cela par son personnage, ni par l'écriture ni spécialement par l'interprétation de Fukakyon que, jusqu'au bout, j'ai trouvé un peu trop « monotone » dans le sens où elle affichaiit un peu toujours la même expression de « je suis sur le point de pleurer même quand je souris ». Bon, c'est un petit peu injuste, elle a d'autres expressions mais elle met peu d'énergie dans sa performance si bien qu'elle m'a donné un sentiment de mollesse un peu tout le long et a eu du mal à vraiment m'impliquer. N'empêche que j'ai pris parti pour Yui parce qu'elle est entourée de gens complètement déraisonnables qui veulent la restraindre -sa mère-, contrôler sa vie -son amant-, la jugent et l'accablent -ses élèves- ou bien la font se sentir minable et non importante. La voir prendre son indépendance, s'affranchir du regard des autres, s'interroger sur son avenir et prendre ses décisions pour elle-même est donc très satisfaisant et son évolution est clairement l'axe du drama qui m'a le plus intéressée et tenue devant l'écran.

 

Par ailleurs, comme je le disais dans mon dernier article de Cernes, la relation entre Kei et Yui, même si au final j'espérais qu'elle se termine et ne se renoue pas, était intéressante parce qu'elle ouvrait des portes pour les deux personnages. J'aurais vraiment aimé voir deux individus rentrer dans une relation, en tirer du positif, se séparer pas parce qu'ils ne s'aiment pas mais parce qu'ils ont des visions de l'avenir différentes et entamer de meilleurs chapitres de leur vie, ç'aurait été plutôt original pour un drama et, bien fait, j'aurais trouvé cela très intéresant. Pour cela bien entendu il aurait fallu que Kei soit mieux écrit et mieux interprété. Mais malheureusement, à la place, le drama perd son temps avec ses personnages secondaires. A sa décharge le fait qu'il ait été raccourci ne l'a pas aidé car du coup il accélère beaucoup de choses -des personnages dont on pensait qu'ils seraient très importants voient leurs axes complètement torchés et semblent terriiblement anecdotiques après avoir plombé l'ambiance pour, du coup, rien- mais d'un autre côté le drama a été raccourci parce que personne ne le regardait et les gens ne le regardaient probablement pas parce qu'il n'est juste pas très bon … donc … voilà. Bref, comme je le disais, le drama perd son temps avec ses personnages secondaires, dont certains qui auraient facilement pu être coupés. L'amant de Yui et sa mère étaient nécessaires parce qu'ils sont en grande partie la raison de la frustration de Yui et que cette frustration définit Yui. En revanche la lycéenne mystérieuse n'a aucun véritable lien avec les personnages et n'apporte strictement rien au drama si bien que nous « teaser » ce mystère pendant tout le drama est juste du gâchis de temps d'écran. Et c'est pareil pour l'ex de Kei. Techniquement elle n'apporte rien à la trame principale. Elle n'a jamais d'influence réelle sur la relation de l'OTP et elle n'est pas une partie importante de ce qui définit Kei en tant que personnage tout en ayant elle-même aucune existence en dehors de sa relatiion avec Kei et, par association Yui. Elle fait un personnage assez pathétique, quasiment constamment à côté de la plaque -une fois seulement elle a dit quelque chose que j'ai trouvé pas trop con... mais elle s'est « rattrapée » dans sa scène suivante donc bon- et juste suffisamment présente pour être très sérieusement agaçante.

 

Au final Second Love me semble être un drama qui avait du potentiel et dont certaines idées et scènes sortent du lot mais dont, pour en faire réellement quelque chose, il aurait fallu conserver le format en 10 épisodes, ne pas trop s'éparpiller et changer le casting pour avoir deux acteurs avec plus d'alchimie et un jeu plus expressif/varié. Cela fait pas mal de changements à faire. Au final je n'ai pas détesté Second Love, il avait ses points positifs mais certainement pas assez pour rendre le drama passionant. En espérant que Kame se retrouve dans un meilleur drama la prochaine fois~

[Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ [Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ
[Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ [Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ
[Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ [Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ [Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ
[Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ [Artificielle passion] Second Love  セカンド・ラブ

 

NOTE – Détails

 

Personnages – 12/20 Il y a de bonnes idées et de bonnes évolutions, des surprises agréables. Mais malheureusement il y a aussi pas mal de manques au niveau de Kei et des personnages secondaires.

L'histoire … 8/15 Un peu pareil en fait : il y a de bonnes idées, de bons thèmes, certaines évolutions qui sont intéressantes, mais aussi beaucoup de manques et de progressions foirées.

Le rythme … 7/15 Là clairement cela pêche, rapport aux épisodes sapés, mais ce n'est jamais non plus insupportable. Le rythme fait du mal au scénario mais ne rend pas l'expérience douloureuse pour autant.

Le jeu des acteurs … 7/15 Encore une fois, ce n'est pas catastrophique, c'est juste moyen et malheureusement la relation principale en souffre et avec elle tout le drama.

La fin … 7/10 Je trouve la fin maladroite dans l'exécution mais à la fois il y a des choses que j'apprécie dedans et [spoiler] notamment le fait que Yui et Kei se soient séparés d'un commun accord et ne se retrouvent pas en sacrifiant leurs rêves respectifs mais parce que ces rêves se rejoignent d'une certaine façon. [/spoiler]

La réalisation … 8/10 Malgré quelques ralentis un peu superflus et bizarrement positionnés, le drama est très joliment réalisé.

La musique … 7/10 J'aime bien la bande-son. Elle ne m'a pas non plus renversée mais j'aime bien la musique de ce drama et en particulier l'insert-song de MISIA, Shiroi Kisetsu. Elle me rappelle mes débuts en Jpop, cela a quelque chose de nostalgique.

Le facteur X2/5 Oui, Kame est particulièrement joli dans ce drama. Et franchement Fukakyon aussi.

Le facteur « rewatch » … 0/5 Nope.

 

Total … 58/100

 

Tag(s) : #Dramas - séries et animes

Partager cet article

Repost 0