Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Song of the south

 

La mélodie du sud

 

 

Sorti en 1946

 

Réalisé par Harve Foster et Wilfred Reymond

 

 

Avec :

 

James Baskette >>> Oncle Rémus

Bobby Driscoll >>> Johnny

Luana Patten >>> Ginny

 

+ plein de détails sur Wikipedia

 

 

 

Dontesque ?

 

Johnny, un petit garçon, est laissé par son père aux mains de sa mère et sa grand-mère dans la plantation de côton de cette dernière. Il y fera la rencontre de l'Oncle Rémus, un vieil homme noir qui deviendra son ami en lui racontant des histoires.

 

 

5,5/10

 

Vous n'avez pas idée à quel point je n'étais pas enthousiaste à l'idée de voir ce film. Enfin encore le regarder, pas de souci, mais écrire dessus ? … T.T Car voyez-vous ce film est connu pour être le film le plus raciste de Disney, au point où la compagnie, à une époque, a fait pas mal d'efforts pour s'assurer que personne ne le voit. Or, je ne suis pas très à l'aise avec ce type de controverses parce que j'ai toujours peur de dire une connerie. Ce ne sont clairement pas des sujets que je fais passer sous le tapis mais je ne me sens pas toujours équipée pour repérer et dire ce qu'il faut. Déjà que j'ai eu du mal avec Dumbo, … mais bon, projet oblige, causons de Song of the South et... oui, c'est difficile de passer à côté des problèmes de ce film. Parce qu'ils sont un peu au cœur de tout le schmilblick. Des stéréotypes d'hommes noirs à une sacrée édulcoration de l'esclavage, ce film à de quoi faire grimacer, clairement.

 

Le film, comme le titre l'indique, se déroule dans le sud des USA. Je n'ai pas réussi à choper exactement en quelle année se passe l'histoire mais en tous cas pas longtemps après la guerre de Sécession -donc un peu après 1865- et les anciens esclaves sont dépeints comme contents de leur ex-condition et pas pressé de quitter leurs « propriétaires », ils ont quasiment toujours le sourire, leur vie continue de tourner autour de leurs anciens maitres et ceux-ci sont également présentés sous un jour positif. En fait la situation est même si peu expliquée qu'un enfant n'ayant pas été éduqué encore sur la question de l'esclavage ne relèverait peut-être même pas. Maintenant, honnêtement, même si c'est problématique, je ne peux pas dire que j'ai été enragée par le film. C'est probablement du à l'époque du film... il y a plus contemporain et plus insidieux contre quoi se révolter réellement on va dire, si bien que ce film qui date un peu, dont les problèmes sont évidents -et probablement connus de ceux qui en ont entendu parler- et que personne ne regarde plus franchement de nos jours ne me met pas hors de moi mais me fait simplement grimacer quand je le regarde. Maintenant la question c'est : devriez-vous grimacer avec moi ? C'est-à-dire : faut-il que vous regardiez ce film ?

 

Des films à problèmes il y en a plein et il y en a certains qui valent la peine d'être vus et d'autres non. Par exemple Autant en emporte le vent a une représentation des esclaves noirs carrément raciste et en fait assez proche de celle de Song of the South. Mais c'est aussi un film important dans l'histoire du cinéma, une prouesse technique, sans oublier le portrait intriguant d'une femme et une histoire épique aux décors et aux costumes somptueux dans laquelle Clark Gable et Vivian Leigh crèvent l'écran. Je pense qu'il est important de relever les problèmes du film, de ne pas les dissimuler, d'en parler, mais je pense également qu'il y a des choses dans Autant en emporte le vent qui font que le film justitfie qu'on y jette un œil. Je suis en revanche nettement moins convaincue pour ce qui est de Song of the South.

 

Le fillm a ses bons éléments bien entendu. La technique est loin d'être baclée : c'est du Disney après tout. L'incrustation de l'animation dans les prises de vues réelles est très bien foutue -une prouesse technique pour l'époque- et l'animation est réussie. Les petites séquences animées sont également amusantes et divertissantes pour la plupart, encore que pas non plus ce que Disney a fait de meilleur. Dans le bon toujours, la musique est mémorable et très agréable à l'écoute, entrainante et gaie. Et n'oublions pas que l'acteur interprétant Uncle Remus est quasiment un Père Noël dans la mauvaise saison dans le sens où il est extrêmement sympathique et attachant, on a envie de s'asseoirsur ses genoux pour qu'il nous raconte une histoire. Le souci c'est que l'intérêt du film s'arrête un peu là. L'histoire principale, celle qui inclut le gosse, n'a que peu d'intérêt et le gosse en soi n'est pas très attachant je trouve, en partie parce que l'acteur est assez maladroit et en partie parce que le personnage est juste assez fade. En fait honnêtement c'est juste un film que je trouve très oubliable, son histoire est bien moins marquante que sa réputation et ses points positifs pas assez positifs pour que je passe outre tout ce que le film a de plat à côté. Sans oublier les grimaces.

 

A mon avis vous pouvez donc parfaitement zapper ce film. A la limite regardez-le pour avoir une idée de ce qui fait polémique dedans et par curiosité parce que c'est un film important dans l'histoire de Disney mais si vous cherchez juste à apprécier un film, j'ai le sentiment que vous pouvez trouver mieux.

 

NOTE – Détails

 

Le scénario – 12/20 C'est une histoire assez simple, elle a un certain charme et les petites histoires avec les frères lapin, renard et ours sont amusantes. Mais ce n'est pas un film qui me restera longtemps en mémoire et tout ce qui concerne le gamin m'est sorti de la tête quasiment deux jours après avoir vu le film.

 

Les personnages – 7,5/15 Les seuls personnages intéressants sont Oncle Rémus -qui a ses soucis dans la caractérisation mais est un personnage profondément chaleureux et attachant- et les trois animaux qui sont définis par des traits simples mais sont colorés et divertissants. Les autres personnages, pourtant personnages principaux, sont oubliables au possible.

 

Le jeu des acteurs – 7,5/15 Encore une fois, l'acteur qui interprète Oncle Rémus est excellent, les voix des personnages animés sont bien gérées, le reste est fade.

 

La réalisation – 12/15 Alors bien entendu maintenant c'est moins "wow" mais la technique est très bien gérée et impressionante, voire carrément révolutionnaire, pour l'époque. En général c'est également un film joliment réalisé et très agréable à regarder.

 

La musique11/15 Ce n'est pas ma BO favorite de films Disney mais elle reste joliment composée et j'aime en fredonner certains airs de temps en temps. De toute façon y a pas le choix parce qu'une fois qu'on l'entend, on l'a dans la tête à vie.

 

La fin – 5/10 Je n'ai strictement rien à en dire.

 

Le facteur X – 1/5 L'importance du film dans la filmo Disney

 

Le facteur « rewatch » - 0/5 Somme toute je me suis quand même ennuyée à plus d'une reprise. Je ne suis pas fâchée d'avoir vu le film, mais je ne le reverrai pas.

 

Total – 56/100

Tag(s) : #Cinéma Occidental, #Disney

Partager cet article

Repost 0