Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Seaside Motel

シーサイドモーテル

 

 

Réalisé par Moriya Kentaro

 

Sorti en 2010

 

 

Avec :

 

 

Ikuta Toma >>> Kameda Masayuki

Aso Kumiko >>> Candy

Yamada Takayuki >>> Asakura Yosuk e

Tamayama Tetsuji >>> Aida Toshio

Emoto Tokio >>> Chi Bo

Narumi Riko >>> Ninomiya Rui

Furata Arata >>> Kattsutoshi

etc

 

 

Dontesque ?

 

Dans un hôtel intitulé « Seaside Motel » où la mer n'est nulle part en vue, plusieurs personnages vont vivre des heures étranges et voire leurs destins s'influencer.

 

 

7,5/10

 

Généralement je commence par « pourquoi ai-je regardé le film dont je vous parle aujourd'hui ? » mais en l'occurence je dois bien admettre que je n'en sais rien. Pas que je n'aurais pas eu de bonnes raisons ! Le synopsis est attirant et le casting rempli d'acteurs que j'apprécie : Ikuta Toma, bien entendu, Yamada Takayuki, évidemment, et puis Narumi Riko, Emoto Toko, Aso Kumiko sur lesquels je ne crache pas non plus. Donc oui, j'aurais eu de bonnes raisons de regarder ce film, sauf que je n'étais pas au courant de tout cela. J'avais le film sous la main alors je l'ai regardé, c'est à peu près tout. Cela ne fait pas une histoire très intéressante ou divertissante mais c'est ce qu'il s'est passé et... bah écoutez, j'ai apparemment de bons films sous la main même quand je ne le sais pas, c'est cool ! Seaside Motel s'est avéré être un film franchement sympa, une comédie noire qui m'a embarquée de son début à sa fin.

 

Le film se basant beaucoup sur son évolution et sur la façon dont les histoires se répondent, il faut bien entendu lui laisser le temps de s'installer et de nous laisser voir où il veut en venir mais j'ai trouvé que Seaside Motel était prnant dès le début, en grande partie grâce à sa mise en scène qui a un feeling très « pièce de théatre » dans ses débuts tandis que l'on voyage de chambre d'hôtel en chambre d'hôtel. Au début j'ai cru que le film serait entièrement filmé à l'intérieur, en vérité non, mais malgré tout je n'ai pas pu m'empêcher de penser que le film avait quelque chose de très théatral dans la mise en scène et cela ne m'a pas déplu du tout. J'ai eu un gros faible pour les décors au passage. Les couleurs utilisées dans les chambres font que les décors ressemblent à des tableaux et c'est très approprié puisque l'un des fils rouges prédominants de ce film est un tableau qui est accroché dans toutes les chambres et dont le personnage d'Ikuta Toma cherche à savoir quel endroit il représente. L'ambiance visuelle du film a été un de ses principaux attraits à mes yeux mais j'ai aussi immédiatemment accroché simplement parce que l'histoire me parlait. La première historie dans laquelle on tombe est celle de Masayuki -Ikuta Toma-, un vendeur de peu de talent qui est bloqué dans cette campagne jusqu'à ce qu'il ait vendu tout son stock de crème, et de « Candy » -Aso Kumiko-, une call girl bien plus doué à la vente, tellement douée en fait que Masayuki ne sait jamais si elle est sincèr avec lui ou fait juste son travail. Une bonne dynamique s'installe très vite entre ces deux-là, l'énergie passant vraiment bien entre les deux acteurs, et leur association est vraiment divertissante. Du coup même si je ne savais pas encore où le film allait me mener, j'étais contente de regarder.

 

Puis petit à petit les histoires commencent à s'entre-mêler légèrement : elles ne se fondent jamais complètement les unes dans les autres, elles s'entrechoquent et leurs thèmes se répondent. Un événement de l'une aura un impact sur l'autre mais si, à la fin, certains personnages se rejoignent, les histoires ne sont jamais fondues dans un grand tout. J'ai apprécié la façon dont c'était fait. Quelque part je pense que le film aurait pu même encore plus jouer sur les chocs entre les différents axes mais, malgré tout, c'était bien fait comme tel et le film passait le bon temps sur les bonnes histoires pour arriver à une conclusion qui m'a à la fois tiré un sourire et rendue un peu mélancolique. Car les différentes hsitoires présentes dans le film ne sont pas les seuls éléments à se côtoyer, le film a également plusieurs tons qui se marient les uns avec les autres. Seaside Motel est une comédie noire et la plupart du temps un film drôle mais il est également cynique vis-à-vis de certains de ses personnages et parfois très mélancolique, voire carrément triste. Je ne me suis pas retrouvée en larmes à la regarder mais je dois bien admettre quand même avoir ressenti de la tristesse lors de quelques scènes. Parce que si certains personnages m'ont fait rire à leurs dépends tout le long, certains étaient touchants dans leur pathétisme. Tous sont venus chercher dans ce « Seaside Motel » -donc « hôtel du bord de mer »- quelque chose que, comme la mer inexistante au milieu des montagnes où se trouve l'établissement, ils n'y trouvent pas : pour certains une partie de jambes en l'air, pour d'autres de l'argent, pour d'autres encore la mer tout simplement. Ou bien pour Masayuki, ils ne savent pas exactement ce qu'ils sont venus chercher. En fait Masayuki n'est même pas venu chercher quoi que ce soit, il se rend simplement compte dans cette chambre d'hôtel que quelque chose lui manque. Et je pense que sa partie de l'histoire est celle à m'avoir le plus touchée. C'est celle qui ouvre le film et nous mène au bouclage de la boucle et elle avait ce goût doux-amer qui m'est resté dans la bouche après avoir fini le film.

[Océan introuvable au milieu des montagnes] Seaside Motel  シーサイドモーテル [Océan introuvable au milieu des montagnes] Seaside Motel  シーサイドモーテル
[Océan introuvable au milieu des montagnes] Seaside Motel  シーサイドモーテル
[Océan introuvable au milieu des montagnes] Seaside Motel  シーサイドモーテル [Océan introuvable au milieu des montagnes] Seaside Motel  シーサイドモーテル

Le casting en général est très bon et même si tous les personnages ne sont pas entièrement développés, on les cernes assez rapidement et ils fonctionnent bien les uns avec les autres. Bien entendu certains axes sont un peu moins divertissants que d'autres mais ils occupent moins de place de toute façon et les deux histoires qui sont le plus à l'écran -celle de Masayuki et sa call girl ainsi que celle de notre escroc chanceux et de sa copine qui cherchent à échapper aux yakuzas- étaient les meilleures à mes yeux. Petite mention quand même pour l'histoire du personnage de Furata Arata. Elle disparaît pendant une grosse portion du film, elle est à peine présente en fait, mais sa scène finale m'a étrangement fait l'effet d'un petit coup de poing émotionnel, je ne m'y attendais vraiment pas. Maintenant, j'ai quand même un léger « oui mais » : le film aurait pu être bien plus. Il est drôle mais il aurait pu être plus drôle -je ne suis pas tenue les côtes et pourtant certaines situations auraient pu devenir hilarante-, j'ai été touchée mais j'aurais pu l'être plus, c'était noir mais ça aurait pu aller plus loin. De même que le réalisateur utilise parfois certains effets -par exemple des écrans séparés pour nous montrer deux scènes se déroulant en même temps- mais le fait si sporadiquement que cela semble finalement un peu incongru, il aurait pu user plus des entrechocs entre les histoires pour donner quelque chose de mieux rythmé. Le film avait un gros potentiel qui n'est pas pleinement exploité et c'est triste de se dire qu'il aurait pu être bien plus.

 

Mais je ne boude pas mon plaisir et le fait est que ce film dont je n'attendais rien -parce que je n'en savais rien- m'a amusée et touchée pendant quasiment son intégralité. J'ai adoré le casting, beaucoup aimé l'ambiance visuelle, j'ai pas mal souri, un peu « aww :(» -é aussi -si je veux c'est un verbe- et même si on aurait pu avoir plus, j'aime déjà bien ce que j'ai eu~

[Océan introuvable au milieu des montagnes] Seaside Motel  シーサイドモーテル [Océan introuvable au milieu des montagnes] Seaside Motel  シーサイドモーテル
[Océan introuvable au milieu des montagnes] Seaside Motel  シーサイドモーテル
[Océan introuvable au milieu des montagnes] Seaside Motel  シーサイドモーテル [Océan introuvable au milieu des montagnes] Seaside Motel  シーサイドモーテル
[Océan introuvable au milieu des montagnes] Seaside Motel  シーサイドモーテル [Océan introuvable au milieu des montagnes] Seaside Motel  シーサイドモーテル
[Océan introuvable au milieu des montagnes] Seaside Motel  シーサイドモーテル
[Océan introuvable au milieu des montagnes] Seaside Motel  シーサイドモーテル [Océan introuvable au milieu des montagnes] Seaside Motel  シーサイドモーテル
Tag(s) : #Cinéma Asiatique

Partager cet article

Repost 0