Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alice no Toge

アリスの棘

 

 

Diffusé en 2014

 

 11 épisodes

 

 

 

Avec :

 

Ueno Juri >>> Mizuno Asumi

Odagiri Joe >>> Nishikado Yusuke

Nakamura Aoi >>> Bandai Yuma

Musaka Naomasa >>> Ebisu

Kuiyama Chiaki >>> Hoshino Miwa

 

 

Dontesque ?

 

Lorsqu'elle était enfant, Asumi a perdu son père dans une opération ayant mal tourné. Les médecins en charge, au lieu de dévoiler la vérité, semblaient couvrir un secret et avaient accusé le père d'Asumi d'avoir donné dans le trafic de drogue. Privée de son père dont la réputation avait été trainée dans la boue, Asumi a grandi pleine de haine et, des années plus tard, intègre l'hôpital dans le but de se venger.

 

 

6/10

 

Cet article sort bien tard et, pour être honnête, ayant laissé le drama vers l'épisode 6, je n'étais pas certaine de le terminer un jour mais un projet -qui n'a jamais abouti- s'est présenté et je n'ai pas eu le choix. J'ai encore sévèrement trainé pour écrire l'article mais... finalement je me suis dit « bon je me suis forcée à regarder la série, j'ai commencé l'article, autant terminer de l'écrire ». En gros. Mais on aura tout le temps de parler des raisons pour lesquelles j'ai galéré à terminer le drama alors parlons plutôt d'abord des raisons qui m'ont poussée à le commencer. Je ne suis pas très fan de séries hospitalières donc à priori le drama ne semblait pas fait pour moi mais, en vérité, Alice no Toge est une histoire de vengeance bien plus qu'une histoire d'hôpital. Par ailleurs le drama compte au casting Ueno Juri et Odagiri Joe que j'aime énormément tous les deux -encore qu'à l'époque je connaissais encore mal Odagiri Joe et ce drama a plutôt fait partie de ceux qui ont construit ma fangirlitude à son égard-, sans oublier qu'il semblait faire référence à Alice aux Pays des Merveilles, une histoire que j'aime beaucoup et que j'étais impatiente de découvrir revisitée ou, en tous cas, utilisée. Ce qui m'attendait, malheureusement, était une déception à quasiment tous les niveaux. Sauf peut-être au niveau Odagiri Joe qui était très bon et m'a permis de finir le drama. Mais ça aussi on reviendra dessus. Prenons les déceptions dans l'ordre... et je pense qu'une des premières a été de constater que le drama n'a, en fait, strictement rien à voir avec Alice aux Pays des Merveilles.

 

Eh non, je sais, c'est dommage mais le seul lien avec Alice est le fait que le père a offert le livre à sa gosse lorsqu'elle était petite. Au delà de cela... moui Si, on peut se dire à la limite qu'Asumi entre dans un monde qu'elle ne comprend pas, vit des trucs et apprend à grandir grâce à cela mais honnêtement, le scénariste aurait tout aussi bien pu choisir Peter Pan ou A la croisière des mondes que cela n'aurait pas changé grand-chose. Non, la raison pour laquelle Alice a été choisi est que ce bouquin est bon pour la promo. On colle le nom quelque part et tout de suite, cela se vend mieux... Cela dit, je ne suis pas aussi aigrie que ce paragraphe le laisse penser, l'affaire « Alice » est un détail et le drama a de bien plus gros problèmes que cela. Malgré tout, avant de commencer, à parler de cela, un petit mot sur la réalisation qui, à défaut d'être bien subtile, est tout de même très jolie. Au début elle abuse un peu trop des gimmicks à la con et à la fin, elle peut se montrer assez reloue au point de gâcher certaines scènes de la conclusion, mas dans l'ensemble malgré tout, le mec qui a réalisé cela a un bon sens de l'esthétique et sait construire un plan pour donner une atmosphère. Et les musiques sont très sympas également donc bon point pour cela. Par contre, pour revenir à cette histoire de fin qui est réalisée de façon parfois un peu reloue, en vérité elle est également assez mal écrite et elle a fait partie de mes déceptions. Au delà réellement du contenu, du point d'arrivée, ce sont tous les fake-outs et les longueurs qui ont eu raison de moi : le drama ne voulait juste PAS finir. Le dernier épisode m'a d'abord fait rire à cause de sa réalisation puis vaguement bailler puis juste soupirer et au final je suis restée sur un « meh ». Honnêtement au bout d'un moment j'avais juste envie que la série se décide à finir.

[Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘
[Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘
[Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘
[Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘

Faut dire qu'à la base je n'étais pas très investie parce que les personnages ne sont juste pas très intéressants. Du moins... okay le personnage le plus important ne m'a pas intéressée car sinon il y en a deux auxquels j'ai à peu près accroché.

 

Le premier c'est bien entendu Nishikado, le personnage d'Odagiri Joe. A l'époque j'étais encore nouvelle en matière d'Odagirittude mais le monsieur a un sacré charisme, il a un regard très expressif et, forcément, cela faisait beaucoup pour le personnage. Personnage dont j'ai apprécié l'évolution. Et puis surtout, c'est triste à dire mais il était juste meilleur que l'héroïne à absolument tout ce qu'elle voulait faire. Il réfléchissait mieux, il était plus prudent et plus efficace. S'il s'était occupé de sa vengeance, celle-ci se serait nettement mieux déroulée. Il n'arrêtait pas de lui donner de bons conseils et elle, bien entendu, elle n'écoutait rien et se foutait dans la merde, au point où cela en devenait parfois agaçant. Enfin au moins Nishikado était un bon personnage et je dois dire que j'appréciais nettement mieux l'héroïne lorsqu'elle était avec lui que sans lui pour une raison que je vous expliquerai dans très peu de lignes, juste après vous avoir parlé de Yuma, c'est-à-dire le second personnage auquel je me suis un peu attachée. Pas que Yuma soit un personnage hypra complexe et forcément passionant tout seul, d'autant qu'il se retrouve au centre d'un triangle amoureux qui ne fait qu'alourdir le drama pour rien du tout... mais le pauvre est dans le camp ennemi -sans l'avoir chosi ou le savoir- d'Asumi et elle le manipule complètement ce qui signifie bien entendu que ce jeune homme tout à fait adorable, innocent, aimant et loyal, ne pourra finir que blessé. Il n'est peut-être pas le personnage le plus passionant de Dramaland mais c'est toujours triste de voir un personnage sympathique -qui plus est interprété par un acteur également attachant- devenir un « dommage collatéral ».

 

Mais venons-en au cœur du problème : notre héroïne, Asumi, et sa lutte contre son « grand ennemi ». Qui au début nous est inconnu et je ne suis pas certaine que ç'ait été une bonne chose. En effet pendant la première partie du drama, Asumi ne sait en vérité pas exactement de qui elle est censée se venger et elle va de victime en victime, découvrant chaque fois un bout de la vérité jusqu'à enfin trouver l'ennemi dont elle passera la dernière partie du drama à se venger. Le souci étant que le drama met du coup un peu de temps à démarrer tout cela pour arriver à un affrontement final qui m'a honnêtement laissée sur ma faim. Mais encore une fois c'est en grande partie à cause du personnage d'Asumi que j'ai trouvé très générique. On ne la connait pas suffisamment. On nous a montré rapidement ce qu'elle avait perdu mais on ne sait pas ce qu'elle aurait pu être, ce à côté de quoi elle est passée, parce qu'elle n'a pas de personnalité en dehors de son obsession vengeresse. Elle est un personnage terriblement fade. Et c'est pour cela que je l'aimais quand elle était avec Nishikado : il la rendait plus humaine et du coup cela nous donnait une idée d'à quoi elle renonçait pour poursuivre sa vengeance -cela aurait pu marcher avec son père adoptif également peut-être mais l'acteur était assez moyen et son axe pas suffisamment bien écrit pour lui donner suffisamment de poids-. Mais ces scènes n'étaient pas assez nombreuses et au final Asumi était juste un personnage très limité dont on ne savait pas grand-chose. Maintenant, bien entendu, il aurait été possible de jouer à fond le « elle ne vit que pour sa vengeance » mais le drama ne fait même pas cela. Asumi est mise en scène de façon très clichée par la réalisation -ce qui accentue le côté générique- et elle ne va jamais assez loin dans sa vengeance pour qu'elle soit réellement intéressante en tant que personnage obscur. En comparison, Guilty que je regardais en même temps que ce drama à l'époque, avait un personnage principal autrement plus intéressant ! L'héroïne de Guilty avait des choses à perdre, on savait exactement ce à quoi elle renonçait, ce qui donnait à ses choix un véritable enjeux et poids et lorsqu'elle se lançait dans sa vengeance, elle allait jusqu'au bout ce qui faisait d'elle un personnage réellement intéressant. Guilty avait plusieurs défaut mais il allaiit au bout de l'écriture de son personnage principal, ce qu'Alice no Toge néglige de façon fatale pour la série à mes yeux. Même Ueno Juri, qui est une excellente actrice, ne pouvait pas rattraper cela et la seule raison pour laquelle j'espérais qu'elle arriverait à mener sa vengeance n'était pas que j'étais intéressée ou attachée à elle mais que par principe je voulais voir les méchants punis pour leurs actes vils et cruels.

 

Après Alice no Toge est un drama qui a eu pas mal de succès auprès des spectateurs internationaux, j'ai surtout lu des retours positifs, donc peut-être suis-je juste passée complètement à côté du truc, mais c'est vrai que voir ce drama dans la liste des meilleurs dramas de son année m'a surprise tant je le trouve sans personnalité. Ce n'est même pas qu'il soit particulièrement mauvais car ça le rendrait plus intéressant, je le trouve juste véritablement fade, à l'image de son héroïne. Du coup, vous vous en doutez ce n'est pas un drama que je vous conseille. Dans la catégorie « vengeance », il y a mieux à voir. Pour profiter d'Ueno Juri, il y a mieux à voir. Et pour profiter d'Odagirie Joe, il y a mieux à voir aussi. Donc pour ma part je vous dirais de passer votre chemin.

[Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘
[Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘
[Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘
[Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘

 

NOTE – Détails

 

Personnages – 11/20 Quelques personnages secondaires valent le coup mais le personnage principal manque cruellement d'approche et c'est tout de même fort dommage.

 

Histoire – 10/15 Le scénario tient suffisamment en suspense mais honnêtement, je n'ai pas l'impression d'avoir vu quoi que ce soit de révolutionnaire non plus et à la fin, encore une fois, il y a des rajouts inutiles qui sentent un peu le désespoir.

 

Rythme – 8/10 C'est bien soutenu au début et si à la fin il y a des longueurs, je pense que le drama s'en sortait bien niveau rythme.

 

Casting – 12/15 Les acteurs ne livrent pas la performance de leur vie parce que les rôles eux-mêmes ne sont pas les rôles de leur vie mais ils sont tous bons et relèvent pas mal le niveau.

 

Esthétique – 7,5/10 Comme je vous le disais, c'est joli à regarder, encore que pas subtil ni parfaiit.

 

Musique8/10 J'ai beaucoup aimé l'OST de ce drama et c'est probablement le seul élément que j'ai « emporté » avec moi.

 

La fin – 5/10 J'ai honnêtement été très très déçue et en plus c'était long avec des moments de réalisation ridicules. Je ne descend pas en dessous de 5 parce que ce n'était pas non plus rageant mais...

 

Facteur X – 0,5/5 C'est sympa de voir Ueno Juri et Odagiri Joe dans le même drama mais bon il y a mieux à voir avec chacun d'entre eux.

 

Facteur Rewatch – 0/5 Forcément.

 

 

62/100

[Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘
[Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘
[Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘
[Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘 [Alice au pays des médecins véreux] Alice no Toge  アリスの棘
Tag(s) : #Dramas - séries et animes

Partager cet article

Repost 0