Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Seigi no Mikata

正義の味方

 

 

Diffusé en 2008

 

10 épisodes

 

 

Avec :

 

Shida Mirai >>> Nakata « Kumako » Yoko

Yamada Yu >>> Nakata Makiko

Mukai Osamu >>> Yoshikawa Naoki

Hongo Kanata >>> Okamoto Riku

 

 

Dontesque ?

 

Depuis sa plus tendre enfance, Kumako vit sous le joug tyrannique de sa grande sœur Makiko. Désormais son seul espoir est de trouver un homme pour épouser Makiko et l'arracher à sa famille.

 

 

 

6,5/10

 

Si vous avez un peu suivi le blog ces derniers temps, vous savez que j'ai pas mal écrit sur commande de mudaepo. Or le dernier article commandé par celui-ci est un article sur Shida Mirai, une actrice qu'il prétend aimer mais qu'il est infoutu de reconnaître la moitié du temps. En même temps si mudaepo était honnête cela se saurait. Mais revenons à Shida Mirai : le fait est que je ne l'ai pas vue tant jouer que cela, du coup j'ai du retard à rattraper. Bien entendu je ne vais pas regarder toute sa filmographie : elle est longue comme quinze de mes bras et j'ai déjà celle d'Eita dont je dois m'occuper, faut pas déconner. Mais tout de même, il y a quelques petites choses que je veux regarder avant d'écrire mon article donc vous allez sans doute voir un peu Shida Mirai sur ce blog quelques temps. Et j'ai décidé de commencer par Seigi no Mikata parce que cela avait l'air drôle. J'ai lancé l'épisode 1 un soir et ma première impression a été « tout ceci m'est étrangement familier ». Petit à petit je me suis rendue compte que cela m'était familier parce que je l'avais déjà vu cet épisode 1 ! Et l'épisode 2 aussi. « Ah, j'avais commencé le drama c'est vrai ! Et jamais fini, pourquoi déjà ? ». Queudale, il s'est avéré que j'avais déjà vu tout le drama, il m'était juste complètement sorti de la tête. Mais il me revenait petit à petit, jusqu'à la dernière scène où le retournement final n'a eu, du coup, aucun effet de surprise sur moi. Si cela se trouve dans un an je le reverrai en pensant ne l'avoir jamais regardé :D -okay peut-être pas tout de même-. La bonne nouvelle c'est que j'ai trouvé le drama fort sympathique les deux fois. Pas mémorable -clairement o.o- mais sympathique.

 

Parce qu'effectivement c'est un drama fun. Il est, comme vous vous en doutez peut-être si vous vous y connaissez un peu en Jdramas, légèrement formulaïque, ce que j'ai tendance à ne pas trop apprécier en général, mais ce n'est pas trop exagéré et, surtout, il y a sur le côté des axes qui évoluent -plutôt rapidement même- et donnent au drama un caractère moins épisodique. Notamment nous avons les deux romances : celle de Makiko et Naoki ainsi que celle de Kumako et Riku. La première, Makiko/Naoki est avant tout utilisée comme motivation au personnage de Makiko et comme ressort comique tandis que la seconde est plutôt sous-développée, se terminant de manière également incertaine, mais malgré tout elle est agréable à regarder. Ces deux histoires permettent de donner une direction à la série. Oui beaucoup d'épisodes ont le même schéma mais chaque romance avance ce qui permet de faire évoluer la situation des personnages et de nous donner l'impression qu'il y a réellement une histoire à suivre. Par contre il est clair que les personnages masculins sont assez peu intéressants. Ils sont tous les deux gentils et fort agréables à regarder -Mukai Osamu, bien entendu, est toujours un plaisir pour les yeux et Hongo Kanata est... okay Hongo Kanata est surtout jeune et trop maigre à mon goût dans ce rôle mais c'est sympa de le voir quand même- mais ils n'ont que peu d'intérêt. Naoki en particulier est juste vraiment là pour être le but à atteindre, le type parfait, sorte de Saint Graal de la quête de Makiko. Il n'a même pas vraiment de personnalité au delà de sa perfection. Cela dit j'ai bien apprécié ses scènes avec Kumako. Plus qu'avec la grande sœur, je trouvais que Naoki et Kumako avaient de jolies scènes ensemble. Riku est déjà un peu plus intéressant, il paraît un peu plus complexe -même si je me serais passée de sa meilleure amie reloue qui vient construire en partie son personnage- mais bon, clairement les deux personnages masculins sont juste là pour servir de compléments aux personnages féminins. Ce qui m'a convenu. Cela ne m'aurait pas dérangée, bien entendu, que Naoki et Riku soient plus intéressants mais le cœur de la comédie était le conflit Kumako/Makiko et je n'en veux pas au drama de s'être concentré là-dessus.

[Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方 [Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方
[Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方 [Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方 [Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方
[Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方 [Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方

Makiko, réellement, est une personne très égoïste. Et je vous avoue que parfois j'avais du mal à comprendre ce que les gens pouvaient bien lui trouver, parmi ceux qui avaient vu sa véritable personnalité. Enfin elle est très belle et tout -encore que j'ai trouvé Yamada Yu bien plus jolie dans d'autres de ses dramas- mais elle a une personnalité exécrable. Ce n'est pas grave car le drama est une comédie et que son attitude de « démone » est le running-gag du drama mais dans une histoire plus sérieuse, le personnage aurait été sérieusement difficile à encaisser. Il y a des aspects d'elle que j'appréciais tels que son assurance et son refus de se laisser marcher sur les pieds mais elle était toujours motivée par les mauvaises choses. Du coup lorsque finalement Kumako est sur le point de retrouver sa liberté mais se met à pleurer parce que sa grande sœur va lui manquer, je vous avoue que j'étais un peu en mode « Pourquoi ? Qu'y a t-il que tu puisses bien pouvoir regretter ? ». Néanmoins en tant que personnage comique, Makiko fonctionne et Yamada Yu l'a vraiment bien cernée, en particulier au niveau du regard d'acier. Et Shida Mirai est également vraiment bien dans son rôle. La jeune actrice a un excellent timing comique et elle a ce physique et cette attitude un peu « fille d'en face » qui font qu'il est facile de s'y identifier et de la prendre en affection. Si je n'arrivais pas franchement à cerner d'où pouvait bien venir son affection pour sa grande sœur, l'actrice arrivait néanmoins à me la vendre. Et je trouve franchement dommage que nos deux personnages n'aient pas plus évolué.

 

Oui, c'est un défaut du drama, Makiko et Kumako font pas mal de surplace. Comme je le disais, leurs situations évoluent et cela joue en faveur du drama mais je pense qu'il aurait été bon également de faire évoluer les personnages à l'intérieur de ces situations. Parce qu'en plus les actrices auraient vraiment pu le vendre ! A la fin, lors d'une scène où Makiko a les larmes aux yeux -mais pas pour les raisons qu'on pense-, j'étais à deux doigts de pleurer avec elle parce que Yamada Yu était juste vraiment bonne. Sauf qu'au final, si Kumako a légèrement évolué grâce à l'influence de sa sœur et à sa relation avec Riku, Makiko, elle, a fait du surplace. Et elle était pourtant le personnage que j'avais le plus envie de voir changer, même un tout petit peu. Je ne demandais pas à ce qu'elle devienne quelqu'un d'autre -et à la fin la liste des retombées positives de ses actions « démoniaques » m'a beaucoup fait rire- mais pour tout ce qu'elle a de drôle, Makiko peut être drôlement diffiicile à « avaler » si bien que quelques signes d'évolution n'auraient pas été de trop. Mais le drama, de la même façon qu'il ne donne pas de réel intérêt à ses personnages masculins parce qu'ils ne sont que des accessoires, ne développe pas de véritables personnages en les personnes de Makiko et Kumako qui sont avant tout des outils comiques.

 

Tout va donc dépendre de si l'humour du drama vous fait rire ou non. En l'occurence, c'est une série que j'ai trouvé amusante. L'ego de Makiko a quelque chose de fascinant et les interactions des deux sœurs étaient rendues très divertissantes par nos interprètes. Par ailleurs les personnages secondaires, à défaut d'être supra développés, étaient agréables ! Certains parce qu'ils étaient drôles, d'autres parce qu'ils étaient juste sympathiques, pour certains les deux. Le drama avait beau opérer selon un certain schéma, je l'ai regardé en une semaine sans problème et sans m'ennuyer. Bien entendu si ce n'est pas le type de comédie auquel vous accrochez, vous aurez bien plus de mal mais, de toute façon, si la comédie de ce drama ne vous plait pas, mieux vaut passer votre chemin car il n'y a pas grand-chose d'autre à en tirer, ce n'est pas une série qui va retourner votre monde ou vous avoir « en plein dans les feels ». Et, comme je m'en suis rendue compte, ce n'est pas un drama que je trouve super mémorable non plus, c'est plus un bon moyen de passer le temps quand on a envie de rigoler sans se prendre trop la tête. En tous cas c'est un drama où Shida Mirai est très bonne et comme elle était ma motivation de base, je suis doublement contente.

[Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方 [Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方
[Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方 [Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方
[Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方 [Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方

 

NOTE – Détails

 

Personnages – 14/20 Les personnages sont hauts en couleur pour les principaux, divertissants pour la plupart, agréable pour le reste. Mais personne n'est très développé au delà du ressort scénaristique qu'il est censé être.

 

L'histoire – 09,5/15 La trame en soi n'a rien de spécial on va dire. Mais c'est un drama efficace question humour et j'apprécie le fait qu'il y ait au moins une histoire, un fil rouge tout le long, pas juste une vague trame qui n'est réellement développée que dans le dernier épisode.

 

Le rythme – 08/10 Je n'ai personnellement pas vu le temps passer et chaque épisode coulait bien.

 

Casting – 12/15 Pour les actrices principales surtout. Le reste faisait du bon boulot aussi -petit faible pour la mère de Naoki- mais ils étaient moins marquants.

 

La fin – 7,5/10 J'ai mes regrets mais dans l'ensemble, cela se tenait bien, j'ai apprécié l'épilogue.

 

L'esthétique – 6/10 Rien de spécial à raconter.

 

La musique – 6/10 Idem.

 

Le facteur X – 2/5 Pour le fun et les jolis acteurs/trices ~

 

Le facteur rewatch – 2/5 Je suis un peu le derrière entre deux chaises parce que clairement j'ai revu ce drama sans souci mais d'un autre côté c'est parce que je ne m'en souvenais pas. Ce n'est pas un drama que j'irais revoir en m'en souvenant...

 

TOTAL – 67/100

 

 

[Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方 [Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方 [Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方
[Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方 [Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方
[Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方 [Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方 [Esclave et tyran] Seigi no Mikata  正義の味方
Tag(s) : #Dramas - séries et animes

Partager cet article

Repost 0