Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

X-Men 3

The Last Stand

 

 

 

Sorti en 2006

 

Réalisé par Brian Singer

 

 

Avec :

 

Hugh Jackman >>> Logan/Wolverine

Patrick Stewart >>> Charles Xavier

Ian McKellen >>> Erik/Magneto

Halle Berry >>> Ororo/Storm

Famke Jansseen >>> Jean Grey/Pheonix

James Marsden >>> Scottt/Cyclops

Rebecca Romijin-Stamos >>> Mystique

Shawn Ashmore >>> Bobby/Iceman

Aaron Stanford >>> John Allerdyce/Pyro

Anna Paquin >>> Marie/Rogue

 

 

Dontesque ?

 

Tandis qu'un « vaccin » à toutes les mutations est créé et provoque des remous dans la communauté mutant, les tensions arrivent à leur apogée et la guerre éclate enfin.

 

 

6/10

 

Go 3 ! Je les ai décidément avalés ces films. Mais … arf, ce troisième volet fut une déception. Franchement je m'attendais à bien mieux que cela et … meh. Et la première déception a été : où est Nighcrawler ? Il était cool Nightcrawler, pourquoi s'en débarasser ? Non seulement il avait un super pouvoir et était joué par un bon acteur mais en plus c'était un personnage intéressant en lui-même et également par rapport aux autres et notamment Storm qui, dans ce volet, prend une décision dont j'aurais aimé la voir discuter avec Nightcrawler en particulier. Ouais, on a un autre monsieur bleu à la place de Nightcrawler – X-men doit avoir son quota de personnages bleus après tout :P mais je trouve le personnage de Beast mal introduit et honnêtement son évolution dans le gouvernement parait trop facile alors même qu'on nous parle de la persécution de sa communauté- mais ce n'est pas la même chose, rendez-moi mon Nightcrawler T.T Mais sa disparition et l'apparition de Beast sont assez représentatives du majeur problème de ce film qui passe à côté de sa fonction de « film de fin ». D'accord, il y a eu d'autres films de X-Men et clairement il y a une volonté de laisser quelques pistes ouvertes mais la trilogie X-Men est malgré tout, justement, une trilogie, et à moins de vouloir briser réellement la formule, une trilogie commence par un film qui introduit le monde, les conflits, les personnages, continue avec un film qui complexifie les intrigues et se termine avec un film qui résoud les conflits d'une façon ou d'une autre. Avec quelques pistes ouvertes si on veut faire une suite. Mais X3 ne fait pas cela du tout, il précipite les conclusions, les torche même -un gros LOL à la conclusion de tout l'axe « Scott » quand même... on a rarement vu plus inutile comme perso décidément-, tout cela pour lancer d'autres axes. Qu'il torche aussi.

 

Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de bonnes idées dans le tas bien entendu. Par exemple, j'aimais bien l'idée du « vaccin » parce que cela créé un bon conflit pour les mutants en tant que communauté et en tant qu'individus. Le fait que ce vaccin existe implique qu'ils ont une maladie et bien entendu, c'est insultant mais, d'un autre côté, pour certains mutants, le vaccin est une solution inespérée. Par exemple pour Rogue, on ne peut que comprendre qu'elle soit tentée, privée qu'elle est par son pouvoir, de tout contact physique. Que se faire « guérir » soit la bonne décision ou pas, on comprend ces sentiments. Et pour certains mutants tels que Magneto ou encore Pyro -qui est un petit con, c'est incroyable, c'en est presque drôle-, la privation de leurs pouvoirs semble être une punition potentiellement très appropriée également ainsi qu'un moyen plus certain de protéger l'humanité que de les enfermer dans une prison -clairement le second volet a prouvé que cela ne marche pas éternellement-. Bref ce vaccin, ce « remède » est une bonne source de conflit et un exemple de nouvel élément introduit par ce troisième volet qui fonctionne. Le souci c'est qu'il est accompagné d'autres nouveaux éléments qui fonctionnent nettement moins bien. Par exemple : Jimmy. Jimmy, l'enfant dont le pouvoir est de neutraliser les pouvoirs des autres, l'enfant à la base du vaccin. Son personnage était-il bien nécessaire ? Voilà un gosse qui a passé, apparemment, la majeure partie de sa vie dans une chambre fermée et il y a une grosse bataille pour le libérer/le tuer mais au final son personnage n'apporte pas grand-chose à l'histoire. Il aurait tout aussi bien pu ne pas exister, les deux camps auraient juste pu s'affronter pour le contrôle/la destruction du rmède. Il en va un peu de même avec le personnage de « l'ange ». En vérité ces deux personnages ont des fonctions scénaristiques : Jimmy montre jusqu'où les scientifiques sont prêts à aller, l'ange donne au type responsable du projet la motivation de créer le remède. Non parce que trouver son gosse en train de se taillader le dos dans la salle de bain, y a difficilement plus traumatisant. Donc oui, les personnages ont des fonctions scénaristiques. Mais ils ne sont pas vraiment développés et ils ne sont pas vraiment nécessaires, ils auraient pu être bien moins présents ou carrément absents. Car là ils alourdissent le tout sans apporter quoi que ce soit d'essentiel.

[La dernière bataille] X-Men 3:  The Last Stand[La dernière bataille] X-Men 3:  The Last Stand[La dernière bataille] X-Men 3:  The Last Stand
[La dernière bataille] X-Men 3:  The Last Stand[La dernière bataille] X-Men 3:  The Last Stand

A côté de cela, nous avons les axes lancés dans les films précédents qui ne vont nulle part. J'ai déjà parlé de Cyclops, aka le personnage le plus inutile de l'histoire de l'inutilité -okay j'exagère un peu mais franchement... c'est triste ce que les scénaristes ont fait de lui- et de la disparition déprimante de Nightcrawler. Mais dans le tas, je trouve aussi que Pyro n'a pas été pleinement exploité et je n'aime pas du tout le sort qui a été réservé à Mystique. La façon dont son « arc » se conclue est très rapide et très décevante. Et j'avais du mal à l'avaler même, à y croire. [spoiler] Parce que Magneto, aussi consacré à sa cause soit-il, m'avait semblé avoir une forme d'affection pour Mystique si bien que je n'ai juste pas réussi à avaler son abandon aussi rapide. J'imagine que c'était pour montrer à quel point il a perdu son humanité mais on le voit s'émouvoir de la mort de Xavier alors écarter Mystique aussi vite ? Moui. [/spoiler]. Et après nous avons les axes qui, véritablement, sont exploités du début à la fin de la trilogie mais qui sont mal exploités. En fait il y en a surtout un : Jean. Jean, ses pouvoirs, sa relation avec Wolverine. Mais cela ne marche pas. Déjà parce que Jean a été en grande partie définie via un triangle amoureux foireux, ensuite parce que sa relation avec Wolverine n'est pas crédible depuis le début et enfin aussi parce que tout est très résumé à mes yeux. J'aime bien l'idée, j'apprécie l'actrice -sans la trouver extraordinaire dans ce rôle non plus- mais le travail de base n'a pas été suffisamment fait si bien que la concluion et son grand grand moment de fin ne prennent pas. Ils ont vraiment choisi ce qu'il y avait de plus bancal dans leur trilogie et en ont fait l'axe majeur de ce troisième volet, à mon sens c'était une erreur.

 

Alors oui, bien entendu, il y a des choses dans ce film qui marchent. C'est toujours fun à regarder, Wolverine est toujours charismatique, Mystique toujours bad-ass, la relation Xavier/Magneto a quelques vrais bons moments, l'action est tout à fait divertissantes. Mais le film est un gros bordel scénaristique. Il y a trop de choses dedans et trop de choses qui ne vont nulle part parce que X3 n'a pas le temps de tout développer de toute façon. C'est dommage. Après un second volet vraiment réussi, j'attendais beaucoup de la conclusion et j'ai été laissée sur une déception. Tant pis j'imagine.

Tag(s) : #Cinéma Occidental

Partager cet article

Repost 0