Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

The Wolverine

 

 

 

Sorti en 2013

 

Réalisé par James Mangold

 

 

Avec :

 

Hugh Jackman >>> Logan/Wolverine

Okamoto Tao >>> Yashida Mariko

Fukushima Rila >>> Yukio

Sanada Hiroyuki >>> Yashida Shingen

Yamanouchi Haruhiko >>> Yashida

Svetlana Khodchenkova >>> Dr. Green

Etc

 

 

 

Dontesque ?

 

Après la mort de Jean, un Wolverine s'est retiré aussi loin de la civilisation que possible, brisé et perdu. Jusqu'à ce qu'une jeune femme japonaise, Yukio, vienne le trouver et l'invite à l'accompagner au Japon pour dire adieu un homme dont il avait sauvé la vie à Nagasaki en 1945.

 

 

 

5.5/10

 

Wouhou, toujours plus de Wolverine les gens ! Encore que pas tout à fait « wouhou » pour des raisons que vous allez découvrir bientôt... mais mettons pour le moment qu'au moins "wouhou becoz Hugh Jackman" -qui commence à pousser le « veineux » à des extrêmes de plus en plus balèzes... et c'est cool s'il en a envie et que cela lui plait mais c'est vrai que j'ai toujours peur quand il contracte un muscle qu'une veine explose ><- parce que ça, c'est toujours très vrai. Et dans l'ensemble The Wolverine est meilleur qu'Origins, notamment au niveau de la réalisation qui est bien moins maladroite ici... du coup forcément, j'ai préféré Origins. Bah ouais, sinon c'est pas drôle. Mais je trouve juste Origins plus fun que Wolverine pour diverses raisons : la réalisation kitsh d'Origins avait quelque chose d'amusant déjà mais aussi le film était plus dense et il y avait plus de mutants dedans ce qui donnait lieu à des scènes de combat plus divertissantes. Pas que je crache du « simple » combat et de l'action entre êtres humains mais quand on a un univers plein de mutants avec des pouvoirs de ouf, autant les mettre en scène non ? D'autant que c'est bien cool les ninjas hein mais normalement ils n'auraient pas du tenir une seconde ne serait-ce que parce que les griffes de Wolverine auraient du couper leurs lames en morceaux. A moins qu'elles ne soient en adamentium mais le film ne l'établit jamais et Wolverine n'a pas l'air plus choqué que cela que ses griffes qui coupent des trains, éviers, hélicoptères et métaux divers, n'arrivent pas à casser quelques lames. Apparemment si c'est « made in Japan » alors c'est aussi « Wolverine proof ». Bref, j'en étais à « plus de mutants = cool ». Non seulement parce que la découverte de nouveaux pouvoirs ou de nouvelles façons de les utiliser est toujours fun mais aussi parce que je me demande si Wolverine est bien suffisant pour faire tenir un film -cela dit on peut avoir des personnages de tête non-mutants, c'est très bien aussi-.

 

Un « oui » semblerait pourtant évident. Wolverine est un homme vieux de plus d'un centenaire qui a un passé douloureux, trouble, complexe. Il est un guerrier qui n'a plus de cause et ne sait plus pour quoi vivre après avoir tout perdu. Il devrait forcément y avoir un moyen d'écrire quelque chose d'intéressant sur lui, pas vrai ? C'est un anti-héro qui n'a rien à envier à Batman niveau « enfance pourrie » et « conflits intérieurs » après tout ! Le souci c'est que, déjà, dans quasiment tous les films X-Men, Wolverine a tendance à prendre un rôle central, voire à carrément complètement tirer la couverture à lui dans la trilogie de base, si bien qu'on l'a beaucoup vu et qu'il n'est pas forcément le personnage qui a le plus besoin de spin-off -qui a dit « Scott » ? Qu'il se dénonce ! Oh, oops, cela doit être moi en fait-. Et ensuite les scénaristes ne semblent pas vraiment savoir quoi faire de lui, l'enfermant dans des scénarios un peu bateau. Origins avait du potentiel mais tombait dans une histoire d'amour et de vengeance tristement banale, ignorant ses éléments les plus intéressants. The Wolverne, lui, est un film d'action un peu basique et les deux ont en commun leur prévisibilité, le premier en partie parce que c'était une préquelle ce qui n'aidait pas et le second parce qu'il est cousu de fil blanc, tout simplement. Sérieusement, QUI n'avait pas vu venir le « twist » de la fin ? Il était évident depuis le tout début du film ! Mais pour revenir à ces mots « film d'action un peu basique », entendons-nous bien, je n'ai rien contre les films d'action -ça va, je pense que ce n'est un mystère pour personne, pas si vous suivez un peu ce blog- mais il faut qu'ils soient réussis et The Wolverine ne m'a pas entièrement convaincue.

[Le combat de l'immortel] The Wolverine[Le combat de l'immortel] The Wolverine
[Le combat de l'immortel] The Wolverine[Le combat de l'immortel] The Wolverine[Le combat de l'immortel] The Wolverine

L'action elle-même est plutôt réussie cela dit. Rien d'impressionant au point d'en être vraiment inoubliable -on a vu bien mieux dans la saga elle-même- mais cela se tient bien et il y a une scène en particulier où Yukio affronte un ninja pour défendre Wolverine qui m'a bien plu. Le souci c'est qu'entre les scènes d'action, il y a aussi le scénario et il a les sabots assez lourds. Encore une fois, rien de catastrophique mais le film aurait pu être plus, il avait des personnages intéressants ! Wolverine est à un stade de sa vie où il a tout perdu, Yukio a un pouvoir très difficile à porter, et même si je n'ai pas été fan de l'association Wolverine/Mariko -ils n'avaient pas une dynamique très prenante, je préférais largement les scènes de Wolverine et Yukio-, j'aimais bien l'idée qu'elle ait grandi avec des récits de lui. Cela créait une relation spéciale entre eux, celle d'une petite fille à son héros imaginaire devenu réalité... du coup j'ai trouvé l'axe romantique -tellement évident que ce n'est même pas un spoiler- vraiment superflu. Déjà qu'on avait droit à toutes les hallucinations de Jean... Je ne comprends pas pourquoi les scénaristes veulent absolument lui coller un axe romantique dans tous les films, ils ne marchent quasiment jamais. Je suis pas contre l'idée de romance, j'aime bien la romance, mais il faut l'écrire mieux que cela. En l'occurence, je pense surtout que ce film était trop long. Il ne creuse pas très profond et les 130 minutes se font vraiment sortir, 100 auraient suffi. Il y a des thèmes intéressants, bien entendu, des thèmes importants pour Wolverine -notamment celui d'immortalité car Wolverine est destiné à voir passer le temps et à perdre beaucoup de gens tandis qu'il ne vieillit pas vraiment.... et l'idée de le rendre vulnérable était bonne aussi, ça le plaçait dans une situation très différente de d'habitude- mais ils ne sont pas aussi bien exploités qu'ils pourraient/devraient l'être. De même que le décor nippon n'est que cela : un décor. Le film pourrait utiliser le pays et sa culture pour faire réellement quelque chose mais finalement c'était surtout un prétexte pour balancer des ninjas et jouer sur le facteur cool des katanas.

 

Bon, The Wolverine n'est pas un mauvais film. Son plus grand crime à mes yeux est surtout d'être très oubliable et un peu plat. A part la fin qui, elle, est assez marquante mais pas forcément dans le bon sens – [spoiler] le coup du gros robot était assez ridicule... en revanche, j'aime bien l'idée de couper les griffes de Wolverine, ça demande un certain courage et c'est un gros choc pour les spectateurs, cela change pas mal la donne... et juste l'image des griffes en train d'être brisés, ça m'a fait mal à l'intérieur [/spoiler] -. Et la post-fin mais cela ne compte pas. En clair : ça passe et ça s'oublie, ce n'était pas un film très utile. Mais Hugh Jackman FTW !

Tag(s) : #Cinéma Occidental

Partager cet article

Repost 0