Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ai wo kudasai

愛をください

 

 

 

Diffusé en 2000

 

12 épisodes

 

 

Avec :

 

Kanno Miho >>> Ririka

Eguchi Yosuke >>> Motohiro

Ito Hideaki >>> Chuya

etc

 

 

Dontesque ?

 

Ririka est une jeune femme qui a été abandonnée enfant par ses parents et élevée dans un orphelinat où elle était maltraitée. Elle essaie de faire de son mieux pour surmonter tout cela mais elle a ce vide au fond d'elle qu'elle n'arrive pas à combler. La seule source de véritable bonheur dans sa vie est sa correspondance épistolaire avec Motojiro, un homme l'ayant sauvée du suicide il y a des années de cela. Depuis elle échange des lettres avec lui et sors quasiment tous les soirs chanter un poème qu'il lui a offert et qu'elle a mis en musique. C'est lors d'une de ces soirées-là qu'elle fait la rencontre de Chuya, un jeune homme qui aspire à vivre de sa musique.

 

 

6,5/10

 

En ce moment je suis d'humeur à regarder des vieux Jdramas. Et à la base celui-là je l'avais repéré pour un article que je devais écrire pour un autre blog. L'article a finalement été annulé mais j'avais quand même envie de regarder ce drama. Parce que dedans il y a deux acteurs que j'apprécie : Ito Hidekai -que j'ai peu vu jouer finalement mais qui a mon affection éternelle pour Yasha- et surtout Kanno Miho qui est une actrice que je trouve vraiment bonne et que je prends de plus en plus plaisir à découvrir. Il faudra vraiment que j'explore sa filmographie comme il faut un de ces jours car plus je la vois, plus je l'aime. Et, en grande partie grâce à elle, j'ai vraiment vraiment aimé les trois premiers épisodes de ce drama, j'étais à fond dedans. Et puis le drama a commencé à me sembler long et arrivée à l'épisode 6, j'avais juste envie d'en finir … mais il restait encore six épisodes après cela. Je vous avoue que j'ai un petit peu beaucoup lutté dans la seconde partie pour ne pas passer en mode « avance rapide »... en fait à partir de l'épisode 6 les seules scènes que j'ai vraiment appréciées sont celles de Chuya, le personnage d'Ito Hideaki, pour une raison dont on discutera plus tard. Toutes mes scènes favorites pratiquement ont Chuya dedans.

 

Mais Kanno Miho était véritablement excellente. A la fin de l'épisode 5, par exemple, lorsqu'elle s'effondre complètement, suffoquant qu'elle se sent seule et suppliant quelqu'un, n'importe qui, de l'entendre, elle m'a vraiment agrippé le cœur et l'a brisé de toutes les façons possibles. Son charisme et son talent font beaucoup pour le personnage qui, pour le coup, passe le plus clair du drama à trainer les pieds -littéralement, elle a une démarche lente et semble véritablement se trainer pendant la majorité de la série- dans la ville et à aller pleurer sur son sort à droite et à gauche. Ne vous méprenez pas, je compatissais grandement à sa situation. Avoir été abandonnée enfant n'est déjà pas facile mais elle a en plus du subir la maltraitance de ses gardiens et se retrouve, adulte, cible d'une discrimination révoltante de la part de la société. L'attitude de ses collègues à son égard, plus exactement d'une collègue en particulier, était à vomir et m'a fait me demander plus d'une fois ce qu'il pouvait bien se passer dans la tête de ces personnes pour qu'elles agissent de cette façon. Du coup je me sentais drôlement coupable de me sentir aussi agacée par Ririka... jusqu'à ce que je finisse par ne plus me sentir coupable parce que non, je ne suis pas un être dénué d'empathie qui se sent ennuyée par les tragédies d'autrui, je suis juste une spectatrice qui aime bien quand une série est bien écrite et Ai wo kudasai a de gros manques question écriture. En fait, essentiellement, il manque de place, il manque de non-dits. Enfin déjà, on a toutes les pistes qui ne vont nulles parts et surtout le coup des amis de l'orphelinat qui réapparaissent dans le drama à un moment donné et auraient pu être mieux exploités mais sont finalement très anecdotiques -et très approximativement interprétés, cela n'aide pas- et ne sont finalement qu'une occasion manquée. Mais surtout, le drama semble avoir ce besoin constant de tout expliquer tout le temps. Le personnage de Ririka passe son temps à nous dire comment elle se sent que ce soit via des monologues, via des lettres à Motojiro ou via des dialogues avec d'autres personnages. Et c'est très bien de nous parler des sentiments du personnage principal mais cela doit passer par le jeu de l'actrice, par la réalisation et pas toujours par du texte noir sur blanc qui nous répète encore et encore les mêmes choses. Tout est sur-expliqué dans ce drama alors que finalement, nous laisser comprendre et ressentir les choses nous-mêmes aurait été bien meilleur. Laisser le drama ne faire que 10 épisodes n'aurait pas été plus mal non plus mais, surtout, le drama aurait du en répéter moins et en montrer plus à la place, cela aurait tout de suite rendu l'expérience bien moins reloue.

Oui alors du coup je suis désolée, j'ai surtout des screencaps de scènes avec Chuya en fait ^^"Oui alors du coup je suis désolée, j'ai surtout des screencaps de scènes avec Chuya en fait ^^"Oui alors du coup je suis désolée, j'ai surtout des screencaps de scènes avec Chuya en fait ^^"
Oui alors du coup je suis désolée, j'ai surtout des screencaps de scènes avec Chuya en fait ^^"Oui alors du coup je suis désolée, j'ai surtout des screencaps de scènes avec Chuya en fait ^^"
Oui alors du coup je suis désolée, j'ai surtout des screencaps de scènes avec Chuya en fait ^^"Oui alors du coup je suis désolée, j'ai surtout des screencaps de scènes avec Chuya en fait ^^"
Oui alors du coup je suis désolée, j'ai surtout des screencaps de scènes avec Chuya en fait ^^"Oui alors du coup je suis désolée, j'ai surtout des screencaps de scènes avec Chuya en fait ^^"Oui alors du coup je suis désolée, j'ai surtout des screencaps de scènes avec Chuya en fait ^^"

Oui alors du coup je suis désolée, j'ai surtout des screencaps de scènes avec Chuya en fait ^^"

Niveau répétition, j'ai aussi un gros regret vis-à-vis de la chanson Zoo de l'héroïne. C'est une chanson que j'ai tout de suite vraiment beaucoup aimé et il va sans dire qu'elle s'est tout de suite retrouvée dans plusieurs de mes playlists mais je risque de la sauter quelques temps parce qu'elle est vraiment BEAUCOUP répétée dans le drama. Et le souci c'est qu'elle est souvent répétée exactement de la même façon. Je suis toujours frustrée des répétertoires très restreints des chanteurs de drama qui passent souvent toute la série à répéter les trois mêmes chansons mais là on n'en avait qu'une et elle nous était jouée plusieurs fois par épisodes et y a un moment donné je suis désolée mais overdose. Surtout qu'elle était généralement répétée toujours dans la même version. Probablement qu'une seule version avait été enregistrée mais du coup au bout de trois fois de la même version sans que les émotions du moment du personnage ne se fassent entendre dans le morceau, j'en avais marre je vous avoue. En fait mes usages favoris de cette chansons sont généralement les moments où Chuya la chante pour pousser Ririka à lui parler -parce que dans ces moments-là la chanson est utilisée d'une autre façon- et ce passage où Ririka est dans une réunion dont elle se déconnecte complètement et où elle commence à chantonner, comme un murmure, Zoo dans sa tête. Parce qu'à ce moment-là, on a une version plus personnelle de la chanson, elle porte une idée différente et cela fait du bien, ça fait vivre un peu ce morceau que l'on nous assène depuis le début du drama. Enfin,malgré tout, très jolie chanson, très jolies paroles et dans une semaine ou deux, je ne la sauterai plus sur la playlist, je l'écouterai avec plaisir -que ce soit dans sa version chantée par Kanno Miho ou dans sa version chantée par le groupe qui l'a composée, Echoes... mais je préfère celle de Kanno Miho pour tout vous dire-. Et vous pouvez l'écouter tout de suite -mais ne regardez pas la vidéo, écoutez juste la musique, le mv spoile- :

Pour revenir à ce que je disais, le drama devient assez relou parce qu'il nous dit tout noir sur blanc et se répète pas mal, sans oublier qu'à la base, bon, il n'a pas un sujet fun -pas que se répéter et tout assener soit une excellente idée dans un drama au sujet plus fun notez... les overdoses sont juste de natures différentes-. Et c'est probablement pour cela que j'ai aimé Chuya autant que je l'ai aimé : il était juste plus vivant, plus léger. Du coup cela faisait du bien de se trouver en sa présence. Et de voir le sourire d'Ito Hideaki aussi, j'aime beaucoup le sourire d'Ito Hidekai. Mais surtout cela faisait du bien de souffler un peu et il n'y avait en gros que durant les scènes de Chuya que cela arrivait. Ririka était toujours torturée et faisait du mal à la fois à son entourage et à elle-même. Chuya, d'ailleurs, lui fait la remarque lors d'une scène où lui et elle discutent des relations humaines : elle n'a que des relations « irréelles ». Une relation épistolaire avec un homme qu'elle ne voit jamais -ce qui ne rend pas le lien forcément moins important et moins sincère bien entendu mais dans le contexte, c'est loin d'être suffisant- et des relations avec des hommes mariés qu'elle n'aime pas mais qu'elle veut approcher pour avoir un aperçu de leur vie. Et c'est pour cela, lui dit-il, qu'elle a besoin d'un ami comme lui, quelqu'un de plus simple, qui l'attache à une forme de réalité plus basique et moins douloureuse. Et le drama avait besoin de cette relation également donc heureusement qu'elle était là. Il y a bien un moment dans l'épisode 11 où j'ai trouvé qu'il déconnait et je ne vais pas vous dire que j'ai apprécié toutes ses actions tout le temps mais il était toujours là pour s'inquiéter de Ririka, la conseiller et la soutenir. J'ai aussi aimé les petites touches d'attention que le drama faisait passer comme lors de cette scène où ils sont tous deux dans un taxi et où Ririka a une lettre très personnelle à lire si bien que sans qu'elle ne demande rien, Chuya passe la tête par la fenêtre du taxi et commence à chanter Zoo pour qu'elle sache qu'il a la tête à l'extérieur et qu'elle peut lire sa lettre et avoir l'intimité dont elle a besoin. C'est un détail, le drama n'appuie pas dessus du tout mais je l'ai remarqué et cela disait beaucoup de choses sur Chuya et sur ses sentiments pour Ririka. Et c'est exactement de ce genre de détails dont Ai wo kudasai avait besoin. S'il y avait eu plus de cela et moins de blabla, le drama aurait été bien meilleur.

 

Je ne demanderai pas plus de personnages attachants car le style du drama ne s'y prêtait pas forcément mais, en revanche, je n'aurais pas dit non à plus de personnages charismatiques. Ririka a beaucoup de charisme et Chuyo est engageant mais à côté de cela, ce n'est pas exactement Byzance. Il y a quelques personnages intéressants sur le papier -par exemple la jeune collègue de Ririka qui soulève quelques points intéressants même si son écriture n'est pas soignée de façon suffisamment constante- mais je ne sais pas si cela venait de l'écriture ou des performances, les personnages manquaient de véritable charisme à mes yeux. Après il est fort possible aussi que comme je commençais à me détacher du drama, cela soit venu de moi, tout simplement.

 

Je n'ai juste pas trouvé mon compte dans Ai Wo Kudasai. La série avait du potentiel et m'a confirmé que j'aimais beaucoup Kanno Miho donc c'est déjà cela, sans compter que j'ai profité comme il se doit du sourire d'Ito Hideaki et que j'ai découvert une nouvelle chanson que j'apprécie beaucoup. Le bilan final est donc loin d'être tout à fait négatif. Mais je ne peux pas vraiment conseiller ce drama, je ne le reverrai pas et malgré des thèmes intéressants, je n'ai pas l'impression d'avoir vu quoi que ce soit de follement passionant non plus. Bref « sans plus » en gros.

[Au coeur du zoo humain] Ai wo kudasai  愛をください [Au coeur du zoo humain] Ai wo kudasai  愛をください
[Au coeur du zoo humain] Ai wo kudasai  愛をください [Au coeur du zoo humain] Ai wo kudasai  愛をください [Au coeur du zoo humain] Ai wo kudasai  愛をください
[Au coeur du zoo humain] Ai wo kudasai  愛をください [Au coeur du zoo humain] Ai wo kudasai  愛をください
[Au coeur du zoo humain] Ai wo kudasai  愛をください [Au coeur du zoo humain] Ai wo kudasai  愛をください
Tag(s) : #Dramas - séries et animes

Partager cet article

Repost 0