Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hoshi no Kinka

星の金貨

 

 

 

Diffusé en 1995

 

12 épisodes

 

 

Avec :

 

Sakai Noriko >>> Aya

Osawa Takao >>> Shuichi

Takenouchi Yutaka >>> Takumi

 

 

Dontesque ?

 

Aya est une jeune femme sourde et muette qui travaille à Hokkaido en tant qu'assistante au médecin du village, Shuichi, dont elle est amoureuse. Lorsqu'il reçoit une certaine lettre, il se voit obligé de retourner à Tokyo dans l'hôpital géré par son père et dans lequel travaille son demi-frère Takumi. Avant de partir il promet de revenir épouser Aya qu'il aime de tout son cœur également. Mais à Tokyo il est victime d'un accident qui le rend complètement amnésique.

 

 

 

6/10

 

Comme vous le savez, il y a en gros une semaine, mon ordinateur, fidèle compagnon, m'a lâchée. Je me suis trouvée toute désemparée mais heureusement ma petite sœur avait son book à me prêter. Il n'est pas super puissant, on ne peut pas y faire deux choses à la fois mais c'était suffisant pour regarder quelques épisodes de drama. Par contre, bien entendu, j'avais perdu tout ce qui était sur mon pc et il a fallu que je me rabatte sur ce que j'avais de stocké à côté. J'ai hésité à enfin regarder Wakamono no Subete -non parce que cela fait des années que j'ai acheté ces dvds et je n'ai toujours pas regardé la série- mais les dramas qu'il me reste à voir avec KimuTaku sont tellement peu nombreux que je préfère continuer à me garder celui-là sous le coude. Alors à la place j'ai commencé un drama dont j'avais entendu beaucoup de bien : Hoshi no Kinka. En plus il y avait Takenouchi Yutaka dedans et c'est un gros bonus pour moi parce que je l'aime. Cela dit, bien qu'il soit dedans, je ne regarderai pas la saison 2 d'Hoshi no Kinka avant un bail parce que si la saison 1 a des qualités certaines elle a aussi pas mal de défauts, trop de défauts, des défauts qui l'ont emporté sur le reste à mes yeux et qui ont rendu le visionnage parfois sérieusement difficile.

 

Mais tout de même il y a des choses qu'on ne peut pas retirer à Hoshi no Kinka et, en premier lieu, le drama a un très joli OST. La chanson Aoi Usagi est une très jolie balade et les instrumentaux qui accompagnent la série sont très beaux, ce sont des morceaux que j'aimerais probablement réécouter en dehors de leur contexte également. Par ailleurs le drama a un casting solide et notamment Sakai Noriko fait beaucoup pour le personnage d'Aya. Elle est très convaincante et elle fait ressortir la vulnérabilité mais la force de son personnage de façon à réellement toucher le spectateur et nous mettre de son coté. Et franchement il aurait été très facile de rendre Aya assez insupportable. Hoshi no Kinka est censé être une sorte d'adaptation d'un conte dans lequel une petite fille, en gravissant une montagne, donne ses habits à tous les gens dans le besoin qu'elle croise jusqu'à ce qu'elle arrive nue et tremblante de froid en haut de la montagne. Là, pour la récompenser, les étoiles se mettent à tomber du ciel et se transforment en argent. Aya est censée être cette petite fille mais sa version de donner se rapproche souvent de se laisser marcher dessus et cela peut devenir assez agaçant en fait. On a de la peine pour elle, on est de son côté, mais le drama pousse les choses jusqu'à ce que parfois on lui en veuille de ne pas se battre plus ou de ne pas carrément tout envoyer valser. Et puis j'en veux au drama parce qu'honnêtement on enchaine les épisodes avec la promesse qu'à la fin les étoiles vont se changer en or pour notre héroïne mais la pluie d'étoiles à laquelle a droit Aya est assez décevante en fait. [spoiler] Oui, elle est sortie dans le monde et c'est cool, j'ai aimé que ce soit traité comme quelque chose d'important en soi, et oui elle s'est fait deux amis et c'est super mais au final elle s'en est pris plein la gueule et elle n'a même pas retrouvé l'homme qu'elle aime. Et Takumi ne compte pas comme une récompense, on en reparlera. Donc non, la pluie d'étoiles n'était pas suffisante. [/spoiler] Surtout que par contre, la montée de la montagne alors là y avait pas de souci, celle-là ils ont pas lésiné dessus. La chanson d'opening commence en gros par « je me demande combien de douleur je peux endurer encore ? » et oui, c'est en gros cela. Tout le drama fait d'Aya un punching ball humain et semble n'être qu'une succession de malheurs et de faux espoirs qui tombent sur la gueule de notre héroïne. IL!FAUT!LA!FAIRE!SOUFFRIR!PLUS!TOUJOURS!PLUS ! Et c'est d'ailleurs pour cela que la saison 2 n'est vraiment pas pour tout de suite pour moi : le synopsis que j'ai lu dit « alors qu'elle se remettait des évènements de la saison 1, une tragédie menace de briser Aya ». Super =_= Je suis désolée mais regarder quelqu'un souffrir sur une autre saison sans que rien de plus n'en ressorte ne me tente pas.

 

Alors oui, tout de même, elle a droit à quelques relations qui se déroulent à peu près bien. Notamment elle se fait une amie en la personne de sa collègue Sonoko et les infirmières en général s'attachent à elle. Par ailleurs il y a Yoshihiko, le patient à la maladie grave qui doit se faire opérer mais a abandonné l'idée de vivre. Leur relation était très jolie et la façon dont ils se donnent mutuellement de la force et du courage réchauffait le cœur. Je me suis beaucoup attachée à Yoshihiko et franchement cela m'a pas mal malmenée -non parce que dans un drama aussi triste où tout le monde s'en prenait plein la gueule, s'attacher au patient quasiment en phase terminale ne semblait pas exactement judicieux- mais son personnage était juste vraiment engageant. [spoiler] Lorsqu'il tombe dans le coma, j'ai vraiment eu le cœur brisé, j'avais super peur. Cela dit j'ai adoré qu'Aya utilise sa voix pour l'encourager, même si elle ne peut pas vraiment former de mots. Ses sentiments passaient et ont atteint Yoshihiko, c'est l'essentiel. Et j'ai aimé le fait que sa voix soit utilisée pour cela quand la scène où on l'a entendu pour la première et seule autre voix était la scène horrifique où Takumi l'agresse et la menace. [/spoiler] Pour revenir aux infirmière par ailleurs, j'ai aimé la façon dont leur attachement à Aya était mis en scène petit à petit via leur apprentissage du langage des signes. Et justement, pour parler de ce fameux langage.... je ne sais pas pourquoi mais je n'ai juste pas supporté le fait que lorsqu'Aya parlait, au lieu de nous mettre des sous-titres, il fallait que les gens autour d'elle « traduisent » ce qu'elle disait tout le temps. En particulier Shuichi. Sae - Orange Days – l'aurait tapé très fort :P Non mais plus sérieusement, cela ne m'a pas plu, j'aurais largement préféré que ce qu'elle disait soit simplement sous-titré. Et franchement si on avait coupé le temps perdu à répéter ce qu'elle venait de dire, sans oublier tout le temps gâché sur les politiques de l'hôpital et quelques retournements à la con à la fin, on aurait largement pu avoir avoir un drama de 10 épisodes, voire 9, ce qui n'aurait pas été plus mal. Mais pour causer de Shuichi puisque son nom vient d'apparaitre dans la conversation -tout à fait, dans ma tête c'est une conversation, je sens que vous me répondez tandis que vous lisez-, c'est un personnage à peu près sympathique la plupart du drama. Il n'est pas aussi intéressant que d'autres mais au début c'est un homme attentionné, gentil et tout ce qu'il y a de plus décent si bien qu'on n'a pas de mal à imaginer que Sae soit tombée amoureuse de lui. Après, bon,il y a des moments où il déconne vers la fin mais à sa décharge, on va dire qu'il n'est vraiment pas dans une situation facile parce qu'en plus d'avoir perdu la mémoire, il se retrouve entre les griffes de la pire personne possible. Au début la jeune femme paraît plutôt innoffensive mais plus le drama avance plus elle commence à ressembler à un déchet humain et franchement je pense que le drama aurait facilement pu se passer de l'écrire comme cela sans pour autant perdre de son potentiel dramatique mais bon... tant pis.

[Pluie d'étoiles au sommet] Hoshi no Kinka
[Pluie d'étoiles au sommet] Hoshi no Kinka[Pluie d'étoiles au sommet] Hoshi no Kinka
[Pluie d'étoiles au sommet] Hoshi no Kinka[Pluie d'étoiles au sommet] Hoshi no Kinka
[Pluie d'étoiles au sommet] Hoshi no Kinka[Pluie d'étoiles au sommet] Hoshi no Kinka

Parce que le véritable gâchis n'est pas là. Le véritable gâchis les gens, c'est Takumi, le personnage le plus réussi et à la fois le plus foiré de tout ce drama. Mais avant de parler du personnage, tout de même, laissez moi dire que j'ai beaucoup apprécié Takenouchi Yutaka dans ce rôle. Ce n'est pas si souvent que je l'ai vu interpréter un personnage aussi excessif, on lui donne souvent à jouer des personnages plus introvertis, mais Takumi porte ses sentiments à fleur de peau et Takenouchi Yutaka n'a pas peur d'aller au bout de sa performance. Il peut pleurer comme un gamin et devenir subitement menaçant, effrayant. Et si cela ne le met pas exactement en valeur en face de la caméra, peu importe. Très bien pour lui ! -et notons quand même que la plupart du temps il est magnifique parce que c'est Takenouchi Yutaka malgré tout- Et maintenant causons de Takumi, aka probablement le personnage le plus fascinant de ce drama mais également le personnage le plus « trahi » par l'écriture. Il y a plusieurs stades à son évolution. Pendant une bonne partie du drama, on nous le présente un peu comme le riche bad-boy type qui ne croit pas en l'amour, boit trop et enchaine les conquêtes pour masquer qu'il est véritablement blessé à l'intérieur. J'ai eu du mal pendant cette phase du drama d'ailleurs parce que je trouvais que le drama n'appuyait pas suffisamment sur la gravité de ses actes et que cela me dérangeait. Le drama voulait me présenter comme « option viable » pour l'héroïne un type qui disait d'elle qu'il était le seul à pouvoir l'aimer parce qu'après tout, elle était handicapée. Le drama voulait me faire croire que trois dessins sur un carton étaient suffisants pour se faire pardonner une agression sexuelle. Et je n'étais pas prête à l'avaler. Mais le personnage est devenu subitement fascinant lors d'une scène en particulier, une scène où il pète vraiment complètement les plombs. Il menace Aya, il la malmène, il la frappe, il la torture psychologiquement, la force même à parler dans une scène violente et terrifiante. Je ne vous cache pas que c'était très difficile à regarder. Mais à ce stade du drama, Takumi était devenu autre chose, le drama allait enfin au bout de son idée, en faisant un type brisé jusqu'au plus profond de son être. On avait eu un aperçu de ce personnage-là -qui est introduit lors d'une scène où il essaie d'étrangler une jeune femme au lit plus ou moins « pour de faux »... la scène est très rapidement rangée au placard mais subitement, elle revient en mémoire- et, là, ah, on voit ce qu'il y a sur la surface et, okay, j'étais partante pour ce Takumi-là, pour voir la face monstrueuse ressortir pleinement. Mais après cela le drama joue au yoyo avec son personnage et c'était très gênant car je ne savais plus du tout ce qu'il voulait que je ressente à son égard, s'il restait dans son idée ou si subitement j'étais censée voir à nouveau Takumi comme un jeune homme blessé derrière lequel se cachait un prince charmant pour l'héroïne. Un coup on nous le montrait grandi, plus mature, plus raisonnable et, pouf, subitement il enlevait l'héroïne en mode « Misery ». Puis il grandissait à nouveau mais subitement, il retombait en mode stalker. Sur twitter je parlais de lui avec une amie qui me disait « non mais à la fin il devient un homme meilleur grâce à elle » sauf que le souci c'est qu'il semble être devenu un homme meilleur tellement de fois dans le drama tout cela pour retomber dans l'effrayant et l'abusif tout de suite que je n'étais plus prête à croire à quoi que ce soit. Et dans un sens c'est ce qui pouvait le rendre fascinant mais je ne suis pas certaine que c'était tout à fait l'intention du drama. Et ce qui me rend triste c'est qu'il y avait moyen de faire plus. Et même de véritablement écrire une sorte de rédemption pour le personnage si le drama y tenait vraiment. [spoiler] La fin était un gros bordel le concernant. Je ne pouvais juste pas me réjouir de le voir rejoindre l'héroïne, vu leur passé cela ne me semblait pas être quoi que ce soit de « happy end ». Ce qui est triste c'est que ses lignes -avant l'épilogue post ending- sont mignonnes mais pas dans la bouche de ce personnage, pas après tous les évènements du drama. Mais ce qui est encore plus triste est que son « Je t'aime » silencieux est un très très beau moment. Parce qu'enfin, il rentre dans son monde à elle. Il ne la force pas à parler, il lui dit silencieusement, dans la langue qu'elle utilise, qu'il l'aime. Et c'est une scène qui aurait si facilement pu fonctionner si elle s'était déroulée avant, lors d'une scène où il lui ferait ses adieux. Plus de « parle parle, tu es mon jouet » mais un « je t'aime » silencieux et respectueux où enfin il cesse de la retenir contre son gré. [/spoiler] Malgré cela, Takenouchi Yutaka est tout à fait fascinant dans ce rôle et m'a fait ressentir toutes sortes de choses à l'égard de son personnage qui reste ce que j'ai trouvé de plus intéressant dans Hoshi no Kinka même si j'aurais aimé qu'il soit mieux géré que cela.

 

Hoshi no Kinka est un drama plus qu'imparfait et honnêtement je me sens pas de vous le recommander. Il y a des joyaux qui brillent dedans, des scènes qui sont très belles, d'excellentes performances... mais est-ce que cela vaut vraiment le coup ? Un peu comme pour Aya, je ne pense pas que le drama fasse pleuvoir suffisamment d'étoiles sur nous pour vraiment justifier le voyage. Donc à moins que vous aimiez vraiment un des membres du casting ou que vous soyez fan de mélodrames terribles, je dirais que vous pouvez passer à côté de cette série.

YOU LIE YOSHIHIKO T.T
YOU LIE YOSHIHIKO T.TYOU LIE YOSHIHIKO T.TYOU LIE YOSHIHIKO T.T
YOU LIE YOSHIHIKO T.TYOU LIE YOSHIHIKO T.T
YOU LIE YOSHIHIKO T.TYOU LIE YOSHIHIKO T.TYOU LIE YOSHIHIKO T.T

YOU LIE YOSHIHIKO T.T

Tag(s) : #Dramas - séries et animes

Partager cet article

Repost 0