[Retour mouvementé au bercail] Housebound

Publié le 23 Août 2015

Housebound

 

 

Sorti en 2014

 

Réalisé par Gerard Johsnstone

 

 

Avec :

 

Morgana O'Reilly >>> Kylie Bucknell

Rima Te Wiata >>> Miriam Bucknell

Gien Paul Waru >>> Amos

Cameron Rhodes >>> Dennis

Ross Harper >>> Graeme

etc

 

 

Dontesque ?

 

Lorsque Kylie est à nouveau arrêtée et menée devant le juge, celui-ci décide qu'elle a besoin de stabilité avant tout et l'envoie passer huit mois, sous surveillance, chez sa mère à qui elle n'a pas parlé depuis des années. Ce n'est déjà pas du goût de la jeune femme mais lorsqu'il s'avère en plus que la maison est probablement hantée, les choses se compliquent encore plus.

 

 

8/10

 

Je vous avoue que parfois je ne capte pas super bien Netflix et la façon dont le site décide de me recommander certains trucs. Genre il lui est arrivé une fois de me proposer Mean Girls parce que j'aime le Seigneur des Anneaux. Et euh, ouais, c'est cool et j'aime les deux films mais … le rapport ? Enfin j'étais restée un peu perplexe. Maintenant quand Netflix me propose Housebound, bien entendu, je ne me pose pas de questions car le site a forcément du capter que les films d'horreur c'était fait pour moi. Et celui-là, Netflix a insisté hein ! Il n'a pas arrêté de me le proposer jusqu'à ce que je craque. « RAH mais j'en ai marre de voir ce poster bordayl. Allez je clique » Et bon, heureusement que j'ai cliqué quand même parce que Netflix m'avait drôlement bien cernée et j'ai beaucoup beaucoup aimé Housebound. Qui ne m'a pas fait peur du tout par contre mais ce n'est pas grave, c'est juste moi qui suis un petit peu endurcie et, de toute façon, il y avait plein de choses à apprécier à côté de cela. Quand je dis que cela n'a pas fonctionné sur moi parce que je suis endurcie, n'allez pas imaginer que le film m'aurait traumatisée si j'avais été plus innocente : ce n'est pas un coup à perdre le sommeil. Mais il y a du sang quand même et des idées un peu glauques donc je peux imaginer sans mal que cela fasse peur à certaines personnes. C'est un film d'horreur comique certes, mais un film d'horreur quand même.

 

Et un film surprenant je dois dire. On pense savoir exactement où les choses vont aller mais le film regorge de surprises et elles ont des ampleurs différentes. Parfois on va avoir un twist qui jette une lumière toute neuve sur tout le reste mais parfois les surprises vont de la réaction d'un personnage à juste le choix d'un objet plutôt qu'un autre qui donne une autre dimension à une scène. C'est un film que je pensais vraiment « tracé » d'avance mais j'ai constaté avec beaucoup de plaisir qu'il était bien moins prévisible que je ne l'avais pensé. On ne parle pas de choses qui vont vous retourner le cerveau et vous faire réfléchir pendant des plombes mais simplement d'un scénario qui va suffisamment à l'encontre de nos attentes pour maintenir notre intérêt.Et puis, à côté de cela, tout simplement le film est drôle. Il y a plein de blagues visuels mais aussi, justement, de réactions inattendues qui font sourires ainsi qu'un décalage général et drôle entre l'attitude de certains personnages et ce qui est en train de leur arriver -je pense notamment à la mère de notre héroïne-. On passe de blagues visuelles à des blagues dans le dialogue et la plupart fonctionnent, on s'amuse. C'est pour cela aussi d'ailleurs que le film ne m'aurait pas traumatisée : quelque part il maintient toujours un certain degré de légèreté. Mais cela ne veut pas dire qu'il ne peut pas avoir des thèmes avec un peu de poids et j'ai été surprise de constater que ce film pouvait se montrer touchant par moments.

 

Notre personnage principal, au début, ne m'a pas été super sympathique je dois dire. Qu'elle commette des délits n'était pas le problème mais je n'appréciais pas son attitude vis-à-vis des autres -c'était voulu par le film hein, ce n'était pas un souci d'écriture- et je la trouvais simplement désagréable. Mais on finit par s'y attacher au fur et à mesure que son attitude change et au cœur de ce film il y a une histoire d'individus qui cherchent à se connecter aux autres. Une fille et une mère qui n'arrivent plus à communiquer et veulent retrouver un lien -même si elles ne s'en rendent pas forcément compte au début-, un beau-père qui essaie de communiquer avec l'adolescente qui subitement se retrouve dans sa maison, etc. Et parce que c'est le thème, je dois bien admettre que sur la fin je me suis attachée à des personnages auxquels je ne pensais pas m'attacher et que j'ai été émue. Notamment il y a une « récap dessinée » -je n'en dis pas plus pour ne rien spoiler- qui m'a fait sourire, m'a amusée, et à la fois m'a touchée, c'était un joli moment.

 

Donc en fait c'était cool comme film. Le casting était bon, le film était à la fois amusant, surprenant et touchant par moments avec sa dose de suspense et d'horreur -même si elle ne m'a pas impressionnée-. J'ai aimé les personnages et l'ambiance, j'estime ne pas avoir perdu mon temps du tout et je ne peux que bien entendu vous pousser à ne pas perdre votre temps de la même façon que moi. Après tout, vous avez aimé La Marche de l'Empereur, pas vrai ? Donc vous aimerez certainement Housebound.

Rédigé par Milady

Publié dans #Cinéma d'Océanie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :