Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Time Lapse

 

 

 

Réalisé par Bradley King

 

Sorti en 2014

 

 

Avec :

 

Danielle Panabaker >>> Callie

Matt O'Leary >>> Finn

George Finn >>> Jasper

etc

 

 

Dontesque ?

 

Trois amis découvrent, dans la maison en face de la leur, un appareil photo énorme qui depuis des mois prend des photos de leur salon. Et la situation est compliquée par le fait que le propriétaire de l'appareil est mort dans sa cave et que l'appareil semble prendre des photos d'évènements ne s'étant pas encore passés.

 

 

6/10

 

J'aime bien Netflix les gens. Parce que c'est un peu comme youtube, à force de cliquer sur des liens en ayant aucune idée de sur quoi on clique, on peut tomber sur des trucs cools. Et des fois on tombe sur des merdes aussi. Et des fois on tombe sur Time Lapse qui n'est pas une merde mais qui n'est pas non plus exactement extraordinaire mais dès que j'ai vu le synopsis, mon intérêt a été piqué. Un appareil photo qui prend des photos de l'avenir ? Des personnages qui s'entrainent dans la folie les uns les autres ? COUNT ME IN. Par contre je dois bien admettre que j'ai passé la moitié du film à me dire « bordayl, cette histoire me paraît étrangement familière.... mais pourquoi, POURQUOI ? T.T » et en fait, après coup, il s'est avéré en discutant avec mon père que dans ma vie j'ai du voir deux épisodes de The Twilight Zone -oui, j'ai une sorte de gros trou de culture télévisuelle là- et que l'un des deux avait une idée très similaire à celle-ci -ou, plus exactement c'est Time Lapse qui a une idée très similaire vu que le film est arrivé bien après-. Bon mais tout cela mis de côté, causons du film. Qui était divertissant. Mais avec lequel je dois bien admettre avoir eu pas mal de problèmes, dont un majeur.

 

En fait, le concept est intéressant. De base c'est vrai que j'ai un faible pour tout ce qui est « voyage dans le temps » et, même si les personnages ne voyagent pas physiquement dans le temps, leurs images oui et donc ça compte. Même si bien souvent ces histoires contiennent des problèmes, elles sont aussi souvent pleines de twists divertissants et donnent de quoi penser. Et ici, bien entendu, cela n'a pas loupé. C'est juste intéressant pour moi de me demander ce que j'aurais fait à leur place, de voir comment ils gèrent les choses, de me demander si les photos sont une réalité possible ou la seule réalité possible, et juste de les regarder se débattre avec les conséquences inévitables de leurs actions. Oui oui sauf que. Sauf que les conséquences ne m'ont JAMAIS parues inévitables. Lorsqu'ils voient la première photo et acceptent le fait qu'okay, l'appareil prend des photos de l'avenir, il m'a paru naturel que leur curiosité et leur cupidité prennent le dessus, c'est très humain et je ne peux pas affirmer que je n'en aurais pas fait autant, j'aurais été tentée de jouer au loto probablement -mais je ne peux pas affirmer non plus que c'est ce que j'aurais fait parce qu'il y avait quand même un cadavre dans l'équation et que cela change toute la donne...-. Quand ils pensent qu'ils DOIVENT reproduire ce qu'il y a sur la photo histoire de ne pas finir calcinés parce que le temps se vengerait sur eux qu'ils essayaient de la lui faire à l'envers, ça aussi je comprends. Mais il y a une solution simple : ne juste pas regarder la photo.

[Prisonniers du futur] Time Lapse[Prisonniers du futur] Time Lapse[Prisonniers du futur] Time Lapse
[Prisonniers du futur] Time Lapse

Il m'a toujours semblé que les personnages pouvaient à tout moment échapper à ce qui leur arrivait et que leur « nous sommes esclaves de ce qui a été décidé par les photos » n'était que du vent parce que de base ils créaient l'obligation. Bref. Je comprends que l'idée était de dire « ils sont trop obsédés, trop curieux, ils ne peuvent pas ne pas regader parce qu'ils sont enfermés dans leur fixation » sauf que malheureusement, cela ne passe pas suffisamment bien, ce n'est pas suffisamment mis à l'écran pour que cela se ressente et du coup j'ai juste eu l'impression que ces personnages rataient l'évidence parce qu'ils étaient bêtes. Forcément, ça casse un peu le film puisque ça enlève énormément de poids à absolument tout ce qu'il s'y passe.

 

Après, c'est vrai aussi que j'ai eu un problème avec le casting. Les acteurs ne sont pas mauvais mais ils ne sont pas très bons non plus, j'ai eu du mal à avaler les personnages pour tout vous dire. Même sur le papier ils ne me semblaient pas réels et les acteurs n'arrivaient pas à changer cela, je n'avais pas le sentiment de regarder des personnes mais des membres d'un casting. Le film m'a semblé très froid parce que je n'arrivais à compatir à la situation de personne, je n'arrivais pas à m'identifier ni aux personnes ni à leurs décisions. Certains personnages avaient du potentiel pourtant, il y avait des conflits à creuser mais... le film est passé à côté à mes yeux. Pour autant, je ne me suis pas ennuyée, comme je vous le disais c'était divertissant parce que malgré tout, on se demande où tout cela va aller et parce que oui, il y a des tours et détours surprenants. Et j'apprécie toujours l'idée. A défaut qu'elle soit bien exploitée, j'aprécie l'idée de départ parce qu'elle nourrit, tout simplement, ma propre imagination. Mais non, Time Lapse n'est pas un film que j'ai trouvé très réussi, il m'est en fait paru assez médiocre au delà de la réalisation qui, elle, arrivait efficacement à créer une ambiance intéressante et angoissante.

 

Vous conseillerais-je le film ? Forcément, non, pas vraiment. Mais je n'irais pas non plus vous dire de l'éviter à car malgré tout, il m'a rendue suffisamment curieuse pour que je le regarde jusqu'au bout sans grimacer. Je pense qu'il fait un divertissement acceptable, je pense simplement aussi que vous pouvez trouver mieux. Après, il semble que beaucoup de gens ne soient pas d'accord avec moi du tout donc vous pourriez faire partie de cette catégorie~

Tag(s) : #Cinéma Occidental

Partager cet article

Repost 0