Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ragnarok

 

 

Sorti en 2013

 

Réalisé par Mikkel Braenne Sandemose

 

 

Avec :

 

Pal Sverre Valheim Hagen >>> Sigurd Svensen

Nicolai Cleve Broch >>>> Allan

Bjorn Sundquist >>> Leif

Sofia Helin >>> Elisabeth

Maria Annette Tandero Berglyd >>> Ragnhild

Julian Podolski >>> Brage

 

 

Dontesque ?

 

Un archéologue passionné découvre de nouveaux artefacts liés au mythe de Ragnarok, la fin du monde dans la mythologie nordique, et décide de partir en expédition en compagnie de ses deux enfants.

 

 

6,5/10

 

 

Dans un moment de « je n'ai rien à faire de ma vie là tout de suite et rien de ce que je suis censée regarder ne me tente justement parce qu'il FAUT que je regarde tout cela », j'ai cliqué sur des trucs au hasard sur Netflix -beaucoup de mes histoires commencent comme cela en fait.....- et je suis tombée sur Ragnarok. Je n'ai même pas vraiment lu le synopsis en fait, je me suis juste dit que vu le titre cela devait parler de chaos, destruction, batailles épiques et fin du monde. Que des trucs qui me parlent énormément et vous imaginez donc mon enthousiasme !

 

Bon … au final malheureusement ce n'était pas vraiment cela. Et je vous avoue que j'ai été un petit peu déçue parce que l'histoire est plus « petite » que cela -alors que le build-up semble également promettre quelque chose de plus, on a quand même droit à des flash backs de vrais vikings et cela donne l'idée de quelque chose de plus important, de plus grand quelque part-, c'est juste une aventure familiale avec une île abandonnée et un gros truc qui menace nos personnages principaux qui doivent essayer de fuir l'île en un seul morceau. Cela vous dit quelque chose ? Oui, à certains égards, Ragnarok ressemble beaucoup à Jurassic Park... on a le côté familial avec les deux gosses -un jeune garçon et une fille plus vieille- qui ici doivent trouver une nouvelle « connexion » avec leur père veuf. Au début, on commence avec un sens d'émerveillement tandis que nos personnages découvrent l'île et voient leurs rêves se réaliser -enfin du côté des adultes surtout- puis on vire dans quelque chose de plus proche du film d'épouvante -légère l'épouvante, cela reste un film pour toute la famille … bon après Jurassic Park aussi et cela ne l'a pas empêché de me traumatiser à coup de raptors mais c'était une autre époque- tandis que nos protagonistes essaient d'échapper à ce qui les traque. J'ai vraiment retrouvé du Jurassic Park là-dedans et je ne peux pas dire que cela m'ait déplu vu qu'après tout... ben j'aime beaucoup Jurassic Park.

 

Et puis la montée de la tension est plutôt bien gérée. On a une certaine idée d'à quoi la créature va ressembler parce qu'on en a vu une représentation et parce qu'on finit par en voir une version « bébé » mais la version adulte est longtemps gardé cachée, on n'en voit que des petits bouts ou pas de bout du tout, juste son effet sur l'environnement, et du coup on est tenu en haleine pendant un bon moment. Après quand la créature apparaît effectivement, les effets ne sont pas excellents, elle ne fait pas très « vrai », mais comme malgré tout le film continue à ne pas trop abuser de sa présence, cela ne m'a pas posé problème. Ragnarok est décidément bien plus intéressé par ses personnages que par son monstre qui ne sert que de prétexte à rapprocher notre famille en deuil. Et l'assistante du meilleur ami. Qui est complètement bad-ass o.o Elle a clairement été mon personnage favori je dois dire. Pas que je n'ai pas aimé les autres notez bien ! Si je suis honnête, je les aurai probablement oublié dans un mois mais le temps d'un film, j'ai apprécié de les « cotoyer ». Le père était touchant dans le mal qu'il avait à gérer sa fille très affectée par la mort de sa mère et les enfants étaient tous les deux attachans. La fille, l'ainée, était clairement le « challenge » du film mais Ragnarok arrive à trouver un bon équilibre si bien qu'elle est amère mais pas insupportable. C'est une enfant qui a du mal à accepter la mort de sa mère et le changement que cela implique dans sa vie et ça la rend parfois difficile mais jamais détestable, jamais vraiment baffable comme peuvent le devenir certains personnages de film. Et dans un sens j'imagine que l'idée de Ragnarok a été plus ou moins mise en scène : le monde de cette famille a eu lieu lors de la mort de la mère, ils ont eu la tête sous l'eau pendant un temps et ils se sont relevés ensemble pour reconstruire leur monde. Mais bref sérieusement, c'est l'assistante du meilleur ami -qui les accompagne dans leur mission archéologique en plus du guide local- qui m'a marquée parce que... parce qu'encore une fois, la bad-assitude de ce personnage o.o En fait c'est assez simple, ils seraient tous morts si elle n'avait pas été là. Dès la première petite épreuve, ils seraient tous morts. La demoiselle est une survivor et elle leur sauve la peau des fesses plus d'une fois.

 

Je n'ai pas grand chose à vous dire finalement sur ce film. C'est un petit film. C'était super agréable de se plonger un petit peu dans quelque chose de différent -c'est un film norvégien- et d'entendre une autre langue que de l'anglais, du japonais ou du coréen -ces trois langues me sont devenues plus familières à l'écran que le français en fait o.o quand je regarde une série ou un film francophone c'est exotique maintenant...-. Les personnages sont sympathiques à défaut d'être mémorables et le film apporte son lot de divertissement. Il ne déborde pas exactement d'originalité et je ne peux pas dire qu'il m'ait surprise -au delà de la découverte initiale « arf pas de fin du monde alors ? :'( » - mais j'ai passé un bon moment. Je ne vais pas vous presser de le regarder à tous prix mais si vous avez du temps à tuer, hein, pourquoi pas !

Tag(s) : #Cinéma Occidental

Partager cet article

Repost 0