Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Sorti en 2014

 

Réalisé par Rob Marshall

 

D'après la comédie musicale de James Lapine & Stephen Sondheim

 

 

Avec :

 

Meryl Streep >>> la Sorcière

Emily Blunt >>> la Femme du boulanger

James Corden >>> le Boulanger

Anna Kendrick >>> Cendrillon

Chris Pine >>> le Prince charmant de Cendrillon

Lilla Crawford >>> le Petit Chaperon rouge

Daniel Huttlestone >>> Jack

 

 

Dontesque ?

 

Les histoires du petit Chaperon Rouge, de Cendrillon, de Jack et de Raiponce se croisent tandis que pour obtenir d'une sorcière qu'elle lève la malédiction jetée sur leur famille, le Boulanger et sa femme se mettent à la recherche de quatre objets : des cheveux jaunes comme le maïs, une vache aussi blanche que le lait, une cape rouge comme le sang et une chaussure en or.

 

 

 

6.5/10

 

Cela faisait un bail que je devais regarder ce film. Dès les premiers posters, j'ai su qu'un jour ou l'autre je me poserais devant parce que j'aime Disney, parce que j'aime les comédies musicales, parce que j'aime les contes de fée et parce que les posters étaient jolis. Du coup j'ai fait bien attention à ne lire aucun avis sur le film et c'est le cœur tout palpitant de joie et d'enthousiasme que je me suis enfin lancée dans ma pronenade à travers les bois. Et... mettons que c'était assez inégal comme promenade en fait. Je ne dirais pas que c'était tout mauvais mais ce n'était clairement pas tout bon non plus. Au début, j'étais à fond dedans, la scène d'ouverture ayant vraiment tout de suite sollicité mon attention, et il y a des moments magnifiques dans le film, mais il y a aussi plein de choses qui ne fonctionnaient pas, des choses importantes. C'est le positif qui l'a emporté pour moi cela dit et c'est donc par cela que je vais commencer.

 

Je dirais que ce qui m'a le plus plu, finalement, ce sont les chansons elles-mêmes. Et, plus particulièrement encore, les paroles. Alors c'est dommage parce que j'imagine bien que les paroles ne sont pas à mettre au crédit du film mais peu importe, on n'y pense pas en regardant le film et le fait est que j'ai trouvé les paroles des chansons particulièrement bien écrites. Elles sont joliment rythmées, elles sont drôles et elles ne sont jamais dénuées de sens. Et j'aime également les mélodies d'ailleurs. Elles me sont toutes restées en tête, certaines m'ont émue, d'autres m'ont amusée, et lorsqu'elles étaient écrites pour plusieurs personnes, la façon dont le tout était arrangé était vraiment bien foutu. Du moins j'ai trouvé, du haut de ma totale non-connaissance en musique. Après le souci c'est que malheureusement l'interprétation ne suivait pas toujours. Certains acteurs faisaient du très bon boulot mais certains autres étaient bien moins bons, le pire d'entre tous, à mes yeux, étant clairement Johnny Depp qui n'avait juste rien à faire là. Il chantait très moyennement, il jouait … ben comme d'habitude ces derniers temps en fait -pas mal donc mais rien de neuf-, bref c'était pas la joie. J'ai aussi un peu bloqué sur Jack que je trouvais assez agaçant comme personnage, rapport à un acteur que je n'ai pas trouvé excellent. Après on avait d'autres types de performances. Par exemple Chris Pine et Billy Magnussen dans le rôle des deux princes n'étaient pas exactement parfaits niveau chant mais leur duo sur Agony était à mourir de rire parce qu'ils étaient tous les deux clairement à fond dans leur rôle, ils se faisaient plaisir, la chanson est drôle de base et la mise en scène appuyait grandement la performance. De même j'ai eu du mal avec les performances vocales de Lilla Crawford -bon mais en l'occurence ce n'est pas parce qu'elle n'était pas bonne mais parce que j'ai du mal avec sa voix, c'est une question de préférence personnelle pour le coup- et Meryl Streep mais cela passe parce qu'elles sont toutes les deux impeccables niveau jeu. Le reste du casting ne m'a pas posé problème et j'ai apprécié de les voir jouer ainsi que de les entendre enchanter même s'il y a finalement une partie du film, quelque part entre le second et le troisième quart je dirais, où la musique semble s'arrêter avant de reprendre dans la dernière ligne droite. Cela m'a rendue un peu triste je dois vous dire.

Faut dire qu'il y a autre chose dans cette dernière ligne droite qui m'a fait de la peine : on perd un peu en humour. Le film a sa part d'obscurité tout le long, bien entendu, mais c'est avant tout un film drôle. La plupart des personnages, quand on y réfléchit bien, sont plutôt agaçants, voire antipathiques selon de qui on parle, mais ce sont ces petites variations sur nos attentes par rapport aux versions les plus populaires de ces personnages qui créent la comédie et je dois dire que j'ai beaucoup souri. De la Cendrillon particulièrement indécise à la gloutonnerie du petit Chaperon Rouge en passant par la personnalité particulièrement vaine du Prince Charmant, les petits et gros décalages qui se révèlent dans les bois -qui sont établis comme un endroit faisant vraiment ressortir ce qu'il y a de plus enfoui au fond des gens- sont divertissants et font beaucoup pour le film. Et au delà du facteur « divertissement », ces décalages sont au cœur du message du film qui, entre autres, nous parle des apparences, de nos attentes et des erreurs qu'elles peuvent nous faire faire. « Les sorcières peuvent avoir raison, les ogres peuvent être bons » nous dit-il dans une des dernières chansons. Tout de même le souci c'est que beaucoup des personnages ne m'étaient pas franchement sympathiques et que du coup on ressent d'autant plus la longueur du film qui prend un tour un peu étrange dans son dernier quart.

 

En effet, il arrive un stade du film où tout semble véritablement fini. Tous les personnages semblent avoir atteint une conclusion et on est prêt à leur dire au revoir. Mais subitement le film nous ressort un détail introduit plus tôt qu'on avait oublié et tout repart pour 30 minutes supplémentaires. Et il y a de bonnes choses dans la conclusion, notamment la chanson No One Is Alone qui est particulièrement belle et délivre un très joli message, mais encore une fois, je n'étais pas à fond derrière les personnages et du coup l'idée de les regarder trente minutes de plus dans un « rajout » d'histoire, un rajout inutile et bien plus sombre le reste qui plus est... ça casse le rythme, ça laisse sur une moins bonne impression et le film n'était déjà pas exactement parfait. Je pense que le film aurait vraiment gagné à être plus court, à couper quelques passages pour avoir un rythme plus soutenu. Il y a de bons éléments dedans et j'ai aimé la façon dont tous les contes étaient agencés les uns avec les autres mais il y avait également beaucoup de problèmes et cela donne quelque chose d'inégal avec une dernière ligne droite particulièrement lente.

 

Au final, j'ai quand même vraiment bien apprécié Into the Woods. Les décors étaient jolis, les costumes très réussis -j'ai eu un faible pour les robes des belles sœurs de Cendrillon-, il y avait pas mal de comédie, de jolies mélodies et de bonnes paroles. Certains acteurs étaient meilleurs que d'autres, certains chanteurs étaient meilleurs que d'autres et il y avait clairement des défauts dans l'écriture mais malgré tout, j'ai passé un bon moment. Vers la fin je vous avoue que j'ai regardé l'heure une ou deux fois mais je reverrais avec plaisir certaines scènes de ce film, à défaut de vouloir le revoir dans son intégralité.

Tag(s) : #Cinéma Occidental, #Disney

Partager cet article

Repost 0