Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Sorti en 2008

Réalisé par Jon Favreau

Ecrit par Matt Holloway, Art Marcum, Mark Fergus & Hawk Ostby

 

Avec:

Robert Downey Jr >>> Tony Stark/Iron Man

Gwyneth Paltrow >>> Pepper Potts

Jeff Bridges >>> Obadiah Stane

Terrence Howard >>> James Rhodes

 

Dontesque?

Inventeur génial, Tony Stark est un homme riche ayant hérité de l’empire de son père qu’il a fait prospérer en continuant à inventer et vendre des armes à l’armée américaine. Cependant, lorsqu’il est enlevé par des terroristes en Afghanistan, il commence à réaliser l’effet de ses armes dans le monde et décide de changer de direction.

 

~oOo~

Il y a finalement peu de films du MCU –ou Marvel Cinematic Universe- que j’ai vus. Les films tirés des comics Marvel que je connais le mieux sont ceux tournant autour de Spiderman ou des X-Men mais je ne suis pas super au point sur la bande des Avengers ou sur les séries que Marvel nous a offertes ces derniers temps. Vous me direz : c’est pas grave, j’en mourrai pas. Et c’est vrai mais dans le tas, il y a des films – et des séries- que j’ai vraiment envie de voir et j’ai le sentiment que je n’en profiterai pas pleinement si je ne regarde pas tout le reste également –eh oui c’est le piège du MCU- Donc voilà, j’ai décidé de me mettre à jour en reprenant depuis le début. Je vais juste sauter Incredible Hulk parce que, je suis désolée, ce film ne m’intéresse juste pas et, d’après ce que j’ai compris, c’est le plus sautable de tous. J’ai déjà regardé Captain America : The First Avenger et je me suis donc dit qu’il était temps de revenir à Iron Man, un film que j’avais en fait déjà vu mais que je me sentais plutôt bien de revoir car je me souvenais avoir apprécié la première fois même si je ne me rappelais absolument pas du contenu. Et c’était plutôt cool la seconde fois aussi les gens, c’était plutôt cool. C’est le volet qui nous conte l’ « origin story » de Iron Man et c’est vrai que les origin stories sont souvent répétitives mais celle-ci ne l’est pas tant, Iron Man étant un personnage plutôt particulier.

A l’instar de l’homme chauve-souris, Tony Stark est un self-made superhero déjà. Pas tout à fait un self-made man parce qu’il a quand même hérité de la compagnie et de l’argent de son père, il n’est pas parti du bas de l’échelle, mais en revanche il a fabriqué ses pouvoirs et il les a fabriqués tout seul. Et c’est une joie de le voir faire d’ailleurs. Toute la phase où il passe de prototype en prototype fait partie de mes passages favoris, j’adore le regarder tester ses idées, améliorer sa machine. Mais il les a fabriqués à partir de quelque chose qu’il avait déjà : son intelligence, ses ressources, son acharnement et son expertise en technologie. Et c’est la différence avec plusieurs superhéros : Stark a toujours eu le pouvoir. Ou plutôt Stark a toujours eu les ressources, les moyens d’obtenir le pouvoir, et il a passé la moitié de sa vie à les utiliser de la mauvaise façon. Il n’est pas un type parti de rien qui subitement se découvre des aptitudes extraordinaires et, à la limite, s’égare deux secondes mais revient rapidement dans le droit chemin. Il n’est pas non plus vraiment comme Thor qui a en commun avec lui un pouvoir qui remonte et une responsabilité publique mais qui, lui, s’il apprend aussi à utiliser ses pouvoirs comme il faut, doit plutôt juste grandir tandis que pour Stark il s’agit réellement de devoir racheter des années à alimenter les problèmes du monde. Il est rattaché à une situation très réelle, une situation que nous connaissons, qui sonne plus proche de nous que des aliens envahissant la Terre. C’est pas qu’il n’y ait pas des thèmes universels dans tous les récits de super héros mais quelque chose dans Iron Man est bien plus proche de notre univers. Son monde n’est pas exactement le nôtre, il est plus avancé technologiquement, mais il ne parait pas si lointain. Enfin indépendamment de cela j’apprécie Stark parce qu’il passe en gros de « chaotic neutral » à « chaotic good » : il est narcissique, il est arrogant, il boit trop, il couche à droite à gauche sans véritable respect pour ses partenaires, il n’aime pas beaucoup les règles et il n’est juste pas le genre « héro » en clair mais il est charismatique, il est intelligent, il a de la répartie, on a envie de le suivre et on a envie qu’il se rachète. Robert Downey Jr était un coup de génie niveau casting, il fait le personnage et c’est en large partie grâce à lui si Iron Man est l’un des personnages les plus populaires du MCU. Mais mon appréciation de ce film, si elle repose principalement sur lui, ne s’y limite quand même pas tout à fait –heureusement- et Iron Man a notamment à nous proposer celle qui est probablement –du peu que j’ai vu pour le moment, okay- mon personnage féminin favori de tout le MCU : Pepper Potts.

 [Back in yellow & red] Iron Man [Back in yellow & red] Iron Man
 [Back in yellow & red] Iron Man [Back in yellow & red] Iron Man

Parce que je vais vous avouer un truc : je ne suis pas spécialement fana de l’action dans Iron Man. Ce n’est pas que je la trouve mal foutue, elle se tient, il y a de bons moments, elle est bien rythmée et les armures sont crédibles mais simplement, et c’est vrai dans beaucoup de films de Marvel, je suis largement plus intéressée par les interactions entre personnages que par les scènes où tout fait « boum ». C’est assez étrange pour moi d’ailleurs vu qu’en général je suis du genre à kiffer les choses qui font boum mais même dans Avengers, je préfère largement la première moitié du film à la seconde et mes scènes favorites sont celles où les personnages sont dans la même pièce et causent. Mais on aura l’occasion de parler d’Avengers, restons sur Iron Man : l’action est fun, j’aime bien voir Iron Man voler et taper sur le méchant mais quand même, je suis plus investie dans les personnages et leurs relations… et la relation Potts/Stark en est une que j’adore. Pepper Potts, interprétée par une Gwyneth Paltrow pleine de charme et de personnalité, est une jeune femme intelligente et compétente qui est toute dévouée et très attachée à son patron mais pas de façon aveugle et elle donne son opinion quand personne d’autre n’oserait le faire. Il y a une petite réplique de sa part que je n’ai pas appréciée je vous avoue –lorsqu’elle s’adresse à la conquête d’un soir de Stark- mais j’ai le sentiment qu’elle jugeait surtout la façon dont la demoiselle en question avait balancé ses idéaux par la fenêtre. La remarque restait déplacée mais malgré tout j’apprécie vraiment Pepper, j’aime qu’elle soit la seule amie de son patron, qu’il se repose sur elle parce qu’il sait qu’elle a les épaules pour et j’aime qu’elle participe activement à la résolution du film. Elle a de la répartie et son association avec Stark construit le cœur du film à mes yeux, j’aime vraiment leurs interactions.

Par contre je n’ai pas été super convaincue par l’antagoniste du film pour tout vous dire. Bon clairement, déjà, le « retournement » quant à son identité n’en est pas un et n’en a jamais été un, on l’identifie tout de suite. Mais surtout… je ne sais pas les gens, j’oublie toujours tous les détails le concernant parce que je ne le trouve pas charismatique, vraiment pas marquant. Pourtant l’acteur est bon et ce n’est pas comme si, sur le papier, il n’avait pas du potentiel ! Notre antagoniste est en gros ce que Tony Stark aurait pu devenir s’il n’avait pas pris le bon virage au début du film et il fait ressortir l’éternelle idée que la technologie –ou n’importe quel autre pouvoir- est bonne ou mauvaise selon l’usage qu’on en fait, selon les mains dans lesquelles elle tombe. Okay, pourquoi pas, mais le personnage en soi me passe complètement au dessus de la tête. C’est vrai que ce n’est pas évident d’exister face à un Robert Downey Jr qui prend énormément de place mais en rentrant dans Iron Man, je me souvenais de Stark, je me souvenais de Potts, je me souvenais même de Phil Coulson –qui nous introduit S.H.I.E.L.D.- mais je ne me souvenais pas de l’antagoniste. Bon à la décharge de celui-ci c’est vrai que l’on retrouve les trois autres dans Iron Man 2 et Avengers, que j’avais tous vus, si bien qu’ils avaient eu plus de chance de faire impression mais bref l’antagoniste ne me transporte pas.

Somme toute Iron Man reste un film extrêmement fun. Robert Downey Jr est une des meilleures choses qui pouvaient arriver à Marvel et il donne tout son charisme et son charme à un personnage qui aurait pu assez facilement prendre le public à rebrousse-poil, l’histoire est intéressante avec une origin story un peu différente de d’habitude, Potts est un personnage que j’aime beaucoup et sa relation avec son patron est très prenante, l’action est enthousiasmante, il y a une super bande-son pleine de rock et la conclusion du film est une surprise bienvenue parce qu’elle nous change. J’aime aussi beaucoup la petite scène après le générique de fin parce qu’en regardant en arrière, les mots de Samuel L.Jackson me font sourire. A l’époque on n’y pensait pas forcément trop mais maintenant qu’on rentre dans la phase 3 du MCU, réentendre à la fin du premier film de la phase 1 ce « tu fais partie d’un plus grand univers, tu ne le sais juste pas encore » est assez amusant. Et pour conclure : j’aime toujours beaucoup Iron Man et je m’en vais donc regarder le 2 –dont j’ai très très peu de souvenirs pour le coup-.

7.5/10

Tag(s) : #Cinéma Occidental

Partager cet article

Repost 0