[Didn't make it playing by the rules~] Captain America : The Winter Soldier

Publié le 27 Décembre 2015

 

 

Sorti en 2014

Réalisé par Anthony & Joe Russo

Ecrit par Christopher Markus et Stephen McFeely

 

Avec :

Chris Evans >>> Steve Rogers / Captain America

Scarlett Johansson >>> Natasha Romanoff / Black Widow

Anthony Mackie >>> Sam Wilson / Falcon

Samuel L Jackson >>> Nick Fury

Sebastian Stan >>> Bucky

 

Dontesque?

Après une mission ne s’étant pas déroulée comme prevue parce que Black Widow avait des ordres différents des siens, Captain America confronte Nick Fury et découvre les plus grands desseins de SHIELD. Mais Nick Fury lui-même n’a pas accès à tout et lorsqu’il commence à se poser des questions, il est traqué et, dans sa chute, entraine Captain America qui se retrouve –presque- seul contre tous à essayer de démêler un complot qui le dépasse.

 

~oOo~

YAAAAAAAASSS *O* Je suis tellement heureuse les gens. Tellement. Et un peu surprise aussi. Je m’attendais à ce que le film soit bon parce qu’on m’en avait dit énormément de bien mais comme je m’étais quand même tenue suffisamment loin des réactions pour, surtout, éviter les spoilers, je n’avais pas vraiment de détails et j’imaginais que ce serait un bon film, je n’imaginais pas que ça allait faire de Captain America le personnage que j’ai soudainement le plus envie de retrouver dans le MCU. J’attendais Civil War pour Tony Stark mais, subitement, c’est une égalité. J’avais déjà commencé à m’attacher un petit peu à Steve Rogers et à apprécier sa présence à l’écran mais si The Winter Soldier est le type de films auquel s’attendre dans sa « franchise perso », j’en veux plus, s’il vous plait et merci. Et j’ai super hâte de voir, en plus de Civil War, Avengers : Infinity Wars parts 1 & 2 parce que tous ces films ont en commun de réunir les scénaristes et réalisateurs de The Winter Soldier. Je veux. Gimme. Naow.  C’était vraiment pas ce à quoi je m’attendais de la part des réalisateurs dont je connais surtout les noms parce qu’ils ont bossé sur Arrested Development et Community –que j’aime toutes les deux notez bien- et You, me and Dupree –dont je ne me souviens pas bien pour le coup- mais j’ai adoré ce film. Faisons donc ensemble la liste de ce qu'il fait de bien~

 

 

Première surprise : Captain America lui-même. Déjà dans les précédents films, mais surtout dans The Avengers, je commençais à m’y attacher un petit peu mais c’est vraiment The Winter Soldier qui a changé la donne. Et je dirais que, probablement, c’est sa scène avec Peggy qui m’a fait faire le virage. A ce stade j’aimais déjà bien Captain America, j’appréciais sa droiture, son envie de faire le bon choix, son désir de protéger le peuple et ses libertés. C’est vrai qu’à la base, avant de regarder tous les films, je l’imaginais un peu trop « boy scout » pour être bien intéressant mais il m’a été prouvé que j’avais tort et il y a un charme à ce personnage qui représente tout le meilleur possible de l’humanité. Bref, j’avais commencé à l’apprécier sincèrement et puis il y a eu cette scène avec Peggy –et bordayl je me félicite un peu de ne pas avoir encore regardé la série Agent Carter parce que ça aurait certainement rendu ce passage de Winter Soldier trop difficile pour moi-. Parce que le temps a passé pendant qu’il dormait sous la glace, Steve Rogers est en décalage avec son époque, il a beaucoup à rattraper et c’est pas toujours évident de s’adapter même s’il a l’air de faire plutôt du bon boulot. Mais au-delà de son retard de culture, il y a surtout le fait que beaucoup des gens qu’il connaissait sont morts et j’avais plus ou moins supposé que c’était le cas de Peggy ce qui aurait déjà été triste en soi.. mais, au lieu de cela, on a ce moment où Steve est assis à son chevet parce que non, elle n’est pas morte, mais elle est une vieille femme à présent, une femme affaiblie dont la mémoire flanche. Au milieu de la conversation, elle oublie qu’il était là et s’émerveille à nouveau de le découvrir vivant. Et je ne peux qu’imaginer à quel point le cœur de Steve doit se briser parce qu’un proche dont la conscience s’effrite petit à petit, je ne sais que trop bien à quel point c’est difficile à vivre, alors quand en plus on rajoute le côté « seule personne avec qui j’ai un véritable passé », ça devient déchirant cette histoire. On peut lire la tristesse sur son visage –je me suis trouvée une grande appréciation de Chris Evans, en tant qu'acteur, via ce film- mais il lui sourit, il joue le jeu avec toute la douceur et toute l’affection du monde. Et je ne peux décemment pas ne pas aimer un personnage comme cela. Surtout qu’à côté de cela, le pauvre se prend une certaine révélation assez difficile à gérer en pleine figure… suivie par encore une autre. J’avais sérieusement envie de lui faire un thé, de lui mettre une couverture sur les épaules, de l’asseoir et de lui dire « okay, on va se poser deux secondes et ça va aller ». Mais bien entendu il n’a pas le temps de s’asseoir et ça a fait ma joie parce que Captain America, il est gravement bad-ass quand même.

[Didn't make it playing by the rules~] Captain America : The Winter Soldier[Didn't make it playing by the rules~] Captain America : The Winter Soldier
[Didn't make it playing by the rules~] Captain America : The Winter Soldier[Didn't make it playing by the rules~] Captain America : The Winter Soldier[Didn't make it playing by the rules~] Captain America : The Winter Soldier
[Didn't make it playing by the rules~] Captain America : The Winter Soldier[Didn't make it playing by the rules~] Captain America : The Winter Soldier

Dans mon article sur The Avengers je vous disais que j’appréciais beaucoup la contribution de Black Widow question action dans le MCU parce qu’elle est plus dans le « corps à corps » qui reste mon « style » d’action favori. Captain America donne dans le même style et The Winter Soldier est une JOIE à regarder. A peine fini, j’avais envie de revoir plein de scènes –et je me suis pas privée-, j’ai adoré l’action de ce film. Elle est rapide, elle est joliment chorégraphiée, elle fait une bonne utilisation des environnements des personnages, elle ne semble pas répétitive, le fait que le Captain soit un surhomme est utilisé mais ça n’empêche pas le film de le mettre parfois en position de vulnérabilité, il se fait sérieusement amoché vers la fin si bien qu’il y a quand même de quoi s’impliquer dans le combat. Pareil pour Black Widow d’ailleurs ! Ce personnage est une sorte de machine à tuer mais dans son grand moment contre le Winter Soldier –bon elle a plein d’autres bons moments cela dit-, j’ai un peu tremblé pour elle parce que même si je ne pensais pas que le film la tuerait, je n’avais pas envie de la voir se faire tirer ou taper dessus. De tous les films du MCU que j’ai vus jusqu’à présent, Winter Soldier est clairement celui qui a le plus enthousiasmé la fan de films d’action en moi. La confrontation avec les pirates au début –très très mauvais acteurs les pirates par contre… pour le public américain cela ne se ressent peut-être pas parce qu’ils parlent français mais pour ma part j’étais entre la grimace et le rire moqueur-, le combat dans les rues, la bagarre dans l’ascenseur, bien sûr toute la confrontation finale, il y avait plein de bonnes scènes là-dedans et j’ai été RA-VIE. [spoiler] Et c’est vrai qu’apparemment dans cet univers y a pas grand-monde qui meurt –sérieusement le titre aurait pu être « Captain America : The Winter Soldier - OMG en fait il était vivant »- mais [/spoiler]  l’action fonctionne aussi bien parce qu’au-delà du spectacle, on s’implique dedans. J’ai aimé ces personnages. Captain America, donc, parce que c’est un type bien, parce que sa certaine candeur m’a fait rire parfois, parce que j’ai admiré ses convictions et parce qu’à côté de cela le type peut botter les fesses de n’importe qui mais également Black Widow que, cette fois-ci, on apprend vraiment mieux à connaître. Son besoin de rédemption avait déjà été abordé dans the Avengers mais The Winter Soldier nous plonge bien plus dans ses insécurités, dans ses peurs pour l’avenir et dans ses regrets. Son association avec Captain America fonctionne particulièrement bien, ils forment un bon duo parce que les ressources de Black Widow sont un atout inestimable à un Captain qui ne peut pas travailler sans équipe et parce que la sincérité de Steve Rogers ont une influence positive sur Black Widow qui veut se montrer à la hauteur de la confiance qu’il est prêt à lui accorder. Ils sont rejoints après cela par the Falcon, un personnage introduit pour la première fois par ce film, et… okay, la façon dont Falcon est intégré dans l’histoire repose un peu beaucoup sur des coïncidences mais le personnage est sympathique et son échange avec le Captain en début de film continue de me faire rire. Par contre, ne lui en déplaise, à quelques chansons près, je ne suis pas fan du tout de Marvin Gaye. Pardon :(

Il y a des points du scénario qui me laissent un peu perplexe je vous avoue. Le retournement à répétition – [spoiler] OMG le vilain scientifique est vivant ! OMG Bucky est vivant ! OMG Nick Fury est vivant ! etc [/spoiler] - commence à faire sourire au bout d’un moment, la grande révélation centrale du film m’a fait me poser pas mal de questions – [spoiler] non parce que comment SHIELD a-t-il réussi à se faire infiltrer à ce point sans que personne ne remarque vraiment rien ? Je sais pas, c’est un peu étrange quand même [/spoiler] – et, du coup, ayant vu la bande-annonce de Civil War parce que j’avais pas le choix –avec celle de the Avengers, je crois bien que c’est la seule bande-annonce de MCU que j’ai vue avant de regarder le film-, y a une certaine surprise qui n’en était pas vraiment une – [spoiler] mais cela ne m’a pas empêchée de ressentir l’impact de la révélation sur le Captain… d’autant que je me demande à quel point ça avait été une surprise pour le public de toute façon à la base vu que le masque ne cache pas grand-chose… j’aurais été surprise parce que je retiens pas facilement la tête des gens mais… [/spoiler] -  mais comme je me sentais concernée par les personnages, c’est passé sans souci, d’autant que j’aime plutôt bien la situation dans laquelle ça les laisse, j’ai envie de les voir repartir de là.

Captain America : The Winter Soldier a été une grande et excellente surprise pour moi. Je me suis retrouvée à encourager les personnages principaux à voix haute devant mon écran, j’ai été touchée par plusieurs scènes, j’étais à fond dans l’action, je n’ai pas vu le temps passer et quand le film s’est terminé, j’étais juste triste que ce soit fini. C'est, je pense, le seul film du MCU pour le moment que je regrette vraiment de ne pas être allée voir au cinéma. En gros je suis conquise, complètement conquise, et je pleure un peu que Civil War ne sorte pas la semaine prochaine.

8/10

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :