[Disney Project] Camp Rock

Publié le 13 Décembre 2015

 

 

Diffusé en 2008

Réalisé par Matthew Diamond

Ecrit par Julie Brown, Paul Brown, Karin Gist & Regina Hicks

 

Avec :

Demi Lovato >>> Mitchie Torres

Joe Jonas >>> Shane Gray

Meaghan Jette Martin >>> Theresa « Tess » Tyler

Alyson Stoner >>> Ella Pador

Etc

 

 

Dontesque?

Mitchie, une jeune fille issue d’une famille modeste et rêvant de faire sa vie dans la musique, a la chance de pouvoir intégrer « Camp Rock » -un camp de vacances pour apprentis pop stars- grâce à sa mère engagée comme cuisinière sur place. Elle y fera la rencontre de Shane, une pop star super populaire qui passe son été dans le camp de vacances pour redorer son blason.

 

 

3/10

Mon Dieu, Camp Rock… voilà un film que je n’avais vraiment pas envie de revoir. J’étais tombée dessus à la télé lorsque j’étais exilée en Angleterre il y a 5-6 ans et l’avais regardé dans un moment de désœuvrement parce qu’honnêtement le film m’avait pas mal fait rire mais j’en gardais le souvenir de quelque chose d’assez mauvais et je n’avais décidément pas envie de m’y replonger. Cependant, depuis six ans j’ai fait pas mal de chemin et notamment je me suis trouvée une appréciation sincère des High School Musical –okay de façon un peu plus « ha ha, comment ça craint » pour le 2 mais quand même- du coup je me disais que peut-être ce coup-ci j’apprécierais aussi Camp Rock, savait-on jamais. Mais non, Camp Rock cela ne passe juste pas. Et pourtant, le message est très similaire –« sois toi-même »-, les personnages se ressemblent –on a le type populaire incompris, la fille moins populaire secrètement talentueuse, la blonde qui veut voler la vedette à tout le monde et bien entendu des « minorités » ethniques en sidekicks -avec « minorités » entre guillemets parce que ce sont surtout des minorités à l’écran- et il y a le même genre de pop un peu niaise dans les deux… j’en étais à me demander si j’étais juste hypocrite ou inconstante dans ma tête, pourquoi HSM et pas Camp Rock ? Mais après réflexion j’ai fini par trouver la réponse à ma question et du coup ça va quand même drôlement mieux, je sais pourquoi je n’aime pas Camp Rock. Tout de même, à la décharge du film, c’est vrai que j’ai beaucoup ri.

Même qu’une fois c’était voulu par le film ! La plupart du temps je riais à des scènes qui n’étaient pas censées vraiment me faire rire et les blagues du film ne me faisaient pas rire plus que cela mais il y a ce moment où Shane Jonas, après avoir été laissé à Camp Rock, appelle ses frères et leur sort « c’est bon je me suis baigné dans l’eau fraiche, j’ai regardé un arbre. Cela fait trois heures, j’ai besoin de produit pour cheveux ! ». Pour le coup la préciosité de Shane et son dédain pour l’expérience « Camp Rock » exprimé par ce magique « j’ai regardé un arbre » m’ont fait sincèrement rire avec le film. Le reste du temps je riais plutôt à ses dépends. Parfois je riais de l’importance extrême que tout le monde semblait prêter au Camp Rock –apparemment tu ne peux pas faire de la musique sans passer par là et je kiffe le « mais sois pas déprimé, tu es une légende du Camp Rock » qui est censé dire au mec que sa vie est glorieuse- , parfois je riais du fait qu’on a des dizaines et des dizaines de gamins qui bossent tous pour le « final jam » -encore que Camp Rock n’a pas trop l’air de savoir ce qu’est un jam en fait…- et qu’au final on a le droit à trois pauvres performances… oh et j’ai aussi beaucoup aimé le « Etre un connard fait partie de mon image de rockstar » de Shane. Voui voui voui petit, je pense que tu peux être gentil avec les gens parce que personne ne te voit comme une rockstar en fait. Et en général pour un film qui s’appelle Camp Rock, le film n’a pas l’esprit très rockn’ roll. Mais ça a la limite je ne l’ai jamais vraiment retenu contre le film. Okay cela me fait sourire un peu de voir un Camp Rock où on apprend aux gosses à danser synchro plutôt qu’à se servir de leurs instruments mais mettons. Le fait est qu’il y a de quoi se marrer devant Camp Rock même si la plupart du temps on rit du film et pas avec lui. Et en cela c’est une expérience qui devrait être fun ! Sauf que non. Parce que j’ai un souci avec les personnages et, plus particulièrement, avec l’héroïne, Mitchie.

Sans parler de la prestation de Demi Levato –qui n’est pas fameuse mais qui n’est pas incongrue dans cette production-, c’est vraiment le personnage que je n’apprécie pas du tout. Dans les toutes premières scènes ça va, j’aimais même bien le fait qu’elle soit aussi reconnaissante envers ses parents de lui permettre de réaliser un de ses rêves, je trouvais cela cool de la voir aussi enthousiaste et aussi appréciative des efforts de son entourage. Mais dès qu’elle arrive dans le camp, elle se met à mentir pour faire partie de la clique des trois populaires et on n’est pas dans une configuration à la Mean Girls –avec lequel il y a quelques similitudes- où elle intègre un groupe de chipies en « undercover » et se laisse prendre à leur jeu. Non, non, là elle est prévenue depuis le début du caractère moins que sympathique de la leadeuse, elle se rend bien compte que c’est une gosse de riche gâtée et condescendante. Mais elle veut briller, elle veut trainer avec les « populaires ». Après cela elle nous fait le coup de « je voulais juste m’intégrer » mais à priori elle n’était pas mise à l’écart, elle s’était fait une amie à peine arrivée au camp ! Ce n’est pas une enfant qui a du mal à s’intégrer et elle n’est pas dans un camp où absolument tout le monde a des parents richissimes. Donc en clair elle a subitement honte des parents qu’elle remerciait si sincèrement lors de l’intro et se range derrière quelqu’un de très clairement très antipathique juste parce qu’elle est attirée par le bling. Dans la catégorie un peu ironique aussi, je trouve cela assez marrant que pendant tout le film notre blonde en chef soit présentée comme une diva refusant de laisser la lumière briller sur qui que ce soit d’autre qu’elle –elle fait de Mitchie une back-up singer juste pour la garder dans l’ombre- et qu’à la fin du film, lors de la grande prestation de Mitchie et son amie, le film ne nous montre QUE Mitchie. Nope, l’autre elle fait partie du décor, rien à faire. Donc en clair le film se comporte comme la blonde en chef. Par ailleurs un autre souci que j’ai eu avec Mitchie est qu’elle passe une grande partie du film à mentir, à se dissimuler, et que son grand moment vient lorsqu’elle chante « Me voilà, je suis exactement là où je devais être, bla bla bla, c’est moi, je ne vais plus me cacher, bla bla bla », lorsqu’elle célèbre qui elle est, j’avais juste envie de demander : mais qui es-tu au juste ? A aucun moment je n’ai eu le sentiment d’apprendre à la connaître donc quand elle me chante qu’elle est enfin elle-même , c’est fort cool mais je m’en moque en fait.

Shane m’a moins dérangée pour le coup. C’est vrai qu’il est parfois un peu désagréable au début mais c’est toujours tourné à la dérision et il est *censé* être désagréable. C’est l’effet recherché, de montrer que c’est un gamin arrogant et immature qui va grandir en trouvant la fille « différente des autres » -beaucoup de lol à l’intérieur de moi-même lorsqu’il sort cela à Mitchie d’ailleurs parce que dans le genre fadasse elle se posait là quand même-. Donc c’est vrai qu’il m’a moins dérangée et j’en viens à mon second souci vis-à-vis du film : ce n’est pas vraiment une comédie musicale. Les personnages chantent des chansons mais ce sont des performances, pas des chansons écrites à la place de dialogues. Prenez la première scène par exemple –celle qui est dans l’article-: Mitchie se lève au son de Who will I be et se lance dans une série d’actions absolument pas naturelles où elle ne fait que poser pour la caméra. Et c'est un gros souci du film à mon sens : si Mitchie CHANTAIT Who will I be devant la caméra, cela irait nettement mieux. Parce que tout le film est comme cette introduction et la différence entre un truc comme High School Musical qui balance toute réalité par la fenêtre et créé un monde guimauve et  quelque chose comme Camp Rock qui fout de la guimauve dans un monde qui se présente au moins un peu basé dans la réalité, est une différence peut-être pas énorme mais une différence qui change tout dans mon appréciation. Au-delà du fait que j’aime nettement mieux Troy et Gabriella  que Shane et Mitchie, tout ce qu’HSM a de niais passe mieux juste parce que les personnages vivent sur la planète « comédie musicale ». Et aussi –et c’est une conséquence de cela- parce que HSM peut partir dans le délire. Les personnages d’HSM assument bien plus d’être des stéréotypes, cela se voit particulièrement chez Sharpay qui est d’une exagération incroyable. Tandis que Camp Rock créé le personnage de Tess, certes plus humain –et franchement à la fin je me sentais plus désolée pour elle que pour Mitchie-  mais aussi bien moins fun et beaucoup plus intéressant. En clair l’un des deux part à fond dans son truc tandis que l’autre est trop tiède pour être attachant ou intéressant à mon goût. Et je conçois fort bien qu’on ne partage pas mon avis mais c’est ce qui explique que j’aime l’un et pas l’autre.

A côté de cela, les personnages secondaires ne sont pas très intéressants et il y a ce passage chelou à la fin où un personnage de décor subitement prend le devant de la scène et où le film nous balance des flash-backs au ralenti comme pour nous dire « oui, émotion, vous étiez censés vous intéresser à elle depuis le début » mais cela m’a fait le même effet que si subitement à la fin du Retour du Jedi on nous balançait des flash-backs en noir et blanc et slow-mo de toutes les scènes d’un ewok lambda comme pour nous dire qu’en fait le film était aussi vraiment à propos de lui. Ze fuck, Movie ? Bon et puis cela n’a pas aidé que je n’aie pas été fan de la bande-son. Ce sont des chansons génériques pour la plupart et je n’ai rien contre, j’accroche même à beaucoup de chansons génériques, mais simplement pas celles-là. Il y a un ou deux morceaux qui étaient suffisamment gais pour ne pas me déplaire mais il n’y a rien qui m’ait donné envie d’aller chercher la musique sur youtube on va dire.

Somme toute Camp Rock ne m’a pas plus convaincue la seconde fois. Je n’aime pas vraiment les personnages, l’histoire ne m’intéresse pas, je ne trouve rien d’attachant à la mièvrerie du film et je ne suis pas fan de la musique. J’ai ri à plusieurs reprises mais pas assez pour ne pas finir par m’ennuyer. Vous imaginez donc que j’ai super hâte de regarder le 2, pas vrai ? :D Foutu projet Disney. 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :