Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Sorti en 2012

Réalisé par Christopher McQuarrie

Ecrit par Christopher McQuarrie

D’après le roman de Lee Child

 

Avec :

Tom Cruise >>> Jack Reacher

Rosamund Pike >>> Helen Rodin

Etc

 

Dontesque?

Lorsque cinq personnes sont abattues en pleine rue et leur tueur arrêté, lors de l’interrogatoire celui-ci ne laisse échapper que quelques mots sur un papier : « appelez Jack Reacher ».

 

~oOo~

La raison pour laquelle j’ai regardé ce film est simple et probablement très prévisible : je kiffe Tom Cruise –en tant qu’acteur… en tant que personne je ne m’y intéresse pas plus que cela mais j’aime le voir à l’écran et j’ai un profond respect pour le sérieux et la passion avec lesquels il fait son travail- et parce qu’il a beau vieillir –y a des gens qui prétendent que non et c’est vrai qu’il y va largement plus lentement que le reste d’entre nous mais il a plus la même tête que dans Legend quand même… dans 40 ans, je lui prévois peut-être d’en faire 50-, Tom Cruise trouve toujours ses chemins dans mes rêveries Okay, j’arrête de vous en dire trop, concentrons-nous à nouveau. J’en étais à : j’aime beaucoup Tom Cruise et j’étais donc d’humeur à regarder un de ses films. J’ai un peu regardé ce que j’avais à disposition et il y a plein de choses que je n’ai pas vues en fait mais, vous le savez, quand j’ai le choix, j’ai tendance à aller vers les films d’action et je me suis donc décidée pour Jack Reacher. J’ai eu un moment de doute quand même parce que le film s’ouvre sur Jai Courtney, aka l’un des acteurs les plus ennuyeux d’Hollywood –je suis désolée, il parait qu’il est bon dans Spartacus mais dans les films que j’ai vus de lui il était d’une fadeur à pleurer, zéro personnalité, c’en était presque triste- mais j’ai continué et c’était……………………

 

MOYEN

!!!

Oui ce film est en fait un de ces films que j’ai appréciés mais dans lesquels j’ai relevé plus de défauts que de qualités. Cela dit, parce que je veux commencer dans la positivitây, lançons tout cela avec ce que j’ai préféré dans ce film : *dites le tous avec moi parce qu’il y a zéro suspens* Tom Cruise. J’aime juste vraiment cet acteur. Il a du charisme, il est plus qu’à l’aise dans les scènes d’action, il est bad-ass et même menaçant quand il faut et puis il arrive aussi à mettre une touche d’humour dans sa performance, ce qui ne peut être qu’un plus. Du coup c’est con que le personnage de Jack Reacher ne soit vraiment pas engageant. Il a quelque chose de légèrement intéressant au début parce qu’on n’en sait pas grand-chose si bien que l’aura de mystère fait le boulot à la place du reste mais, ensuite, le film nous en dit un peu trop. Il ne nous en dit pas beaucoup mais le personnage perd son côté « fantôme ». Quelque part je pense qu’il aurait fallu qu’il parle moins, qu’il soit gardé plus dans l’ombre. Mais puisque le film décide de nous en dévoiler un petit peu plus, j’aurais apprécié de pouvoir l’apprécier lui-même plus. Et j’avoue que j’ai été dérangée par le degré de sexisme assez balèze du film. Le sexisme n’est pas exactement une denrée rare à Hollywood mais en général je ne me laisse pas vraiment arrêter. Je le remarque, je le note, il me déplait, mais, selon son degré, selon ce qu’il y a à côté, selon l'intention qu’il y a ou n’y a pas derrière, il ne m’empêche pas nécessairement d’apprécier un film. Ici je vous avoue qu’il m’a vraiment dérangée pour le coup. A la limite je vais laisser passer le moment où Jack Reacher insulte ouvertement une jeune fille dans un élan de slut-shaming assez balèze parce que cela faisait partie d’un plan et que son but était d’être insultant pour obtenir un résultat. [Désolée j’entre en mode spoiler mais ne vous inquiétez pas, ce sera vite fini] En revanche je suis déjà un peu moins ravie par le fait que  la jeune demoiselle, Nancy, se retrouve tuée vers les trois quarts du film parce qu’elle n’a pas voulu suivre le conseil de notre héro –en fait apparemment le fait qu’il soit violent et l’ait menacée jusqu’aux larmes n’avait pas eu l’air de la dissuader de l’inviter à sortir parce qu’il est trop sexy- et parce qu’elle s’est arrêtée pour parler à un inconnu dans la rue, pensant qu’il était une de ses conquêtes dont elle ne se souvenait pas tant elle a couché à droite à gauche. En clair : couchez pas trop les filles, vous finiriez crevées sur le trottoir, c’est mauvais pour vous. Un peu à la décharge du film, je pense que nous étions censés nous prendre d’affection pour le personnage, prendre sa mort à cœur et la trouver injuste -et effectivement, j’ai eu un pincement au cœur- mais ça reste limite cette affaire. [/spoiler]

[Fantôme en marge de la société] Jack Reacher[Fantôme en marge de la société] Jack Reacher
[Fantôme en marge de la société] Jack Reacher
[Fantôme en marge de la société] Jack Reacher[Fantôme en marge de la société] Jack Reacher

Non, le véritable souci de ce film finalement c’est, tout simplement, le personnage féminin principal, notre héroïne. Elle est tellement peu intéressante et si peu « solide » -et moyennement interprétée aussi mais je vais laisser cela de côté- que c’en est véritablement triste. Voilà une femme adulte qui se présente comme une personne avec la tête sur les épaules et un code de valeurs strict mais qui, au final, n’est rien de plus qu’une gamine triste que papa ne l’aime pas suffisamment. Ce qui n’est pas encore un problème –encore qu’ajouté au reste ce soit déjà frustrant- parce que les relations parents/enfants sont compliquées et créent effectivement des motivations pour plein de gens –genre : moi-. Donc le fait que les valeurs de notre héroïne soient basées sur sa relation difficile avec son père est crédible et ne la rend pas moins complexe. En revanche, le fait qu’elle balance absolument toutes ses valeurs par la fenêtre parce que Tom Cruise a tombé la chemise, ça commence à devenir bien plus douteux. La ligne qui sépare les antagonistes de Jack Reacher est très très fine. La différence est que Jack Reacher, nous dit-on, est animé par sa soif de justice mais au final il ne fait qu’appliquer à répétition sa propre peine de mort. Or notre héroïne se spécialise dans la lutte contre la peine de mort et croit fermement que chaque homme, même le type qui a tué cinq innocents dans la rue sans raison, a droit à un procès juste. Mais bon Tom Cruise a le droit de juger et exécuter comme il sent, il est une exception parce qu’il est sexy –d’ailleurs il n’y a quasiment aucun personnage féminin dans ce film qui ne lui fasse pas d’avances-. Après je vous avoue que parfois cela m’a fait rire quand même. Parce que parfois quand Jack, occupé qu’il était à résoudre l’affaire de la demoiselle pour elle, lui expliquait des trucs, ils étaient tellement près l’un de l’autre que cela en devenait drôle tellement c’était forcé. La tension ne prenait pas vraiment, je me disais juste à quel point ce serait chelou qu’au milieu d’une conversation avec un ami j’aille subitement me mettre à deux centimètres de son visage pour lui parler. Bon après c’est vrai que lorsque mrCruise ôte ses vêtements, j’ai des moments d’absence moi aussi… mais je ne tire jamais vraiment un trait sur mes objections et si l’héroïne avait pu faire pareil, Jack Reacher s’en serait mieux porté.

J’aurais d’autres objections à ce film, dont certaines que je n’ose trop évoquer parce que je ne me sens pas équipée à en parler, mais c’était donc ma principale : le personnage féminin central. Et au-delà du problème qu’elle pose en tant que personnage féminin, c’est juste dommage d’avoir un personnage central aussi peu intéressant et malheureusement cela s’étend aussi aux antagonistes. L’antagoniste de tête, le leader, a un certain charisme grâce à l’acteur et on sent que ce n’est pas un type qui a eu la vie facile mais on ne le voit pas non plus faire grand-chose si bien qu’au final lui-même n’est pas passionnant. Quant à ses sous-fifres, ils sont du muscle essentiellement et y a pas non plus de quoi en écrire des pages mais au moins c’est vrai que la fadeur de Jai Courtney ne dérange pas trop parce qu’il n’a pas trop à faire. Et en général tout est gardé à une échelle nettement inférieure que ce à quoi je m’attendais. Le film se lance comme si on allait avoir une grosse conspiration mais au final on tombe dans une enquête un peu plus basique que cela.

Mais malgré tout, malgré le fait que je me rende compte que j’ai vraiment noté plus de négatif que de positif, j’ai bien aimé ce film. Déjà parce que je me suis demandée ce qu’il se passait et que j’avais envie de savoir la vérité. Ensuite parce que si je trouve que le personnage de Jack Reacher n’est pas *assez* gardé dans le mystère et n’est pas du tout engageant en tant que personne, il y a quelque chose qui me plait dans l’idée d’un fantôme, d’un type capable de disparaître et de se fondre dans le monde comme cela et je ne dirais pas non à le voir dans d’autres films si les autres films sont mieux écrits et construisent le personnage de façon plus intéressante sur la base qu’ils ont. Par ailleurs l’action est bien exécutée avec de l’humour bienvenu dans le tas –le regard que lance Reacher à son couteau pendant que les antagonistes lui tirent dessus m’a beaucoup fait sourire je dois dire- et puis, encore une fois, on ne perd rien à le réitérer, j’adore Tom Cruise et c’est un plaisir de le voir à l’écran.

Donc si comme moi vous aimez Tom Cruise et les films d’action, même si celui-là ne révolutionne rien, il pourrait vous occuper une soirée convenablement. Il a ses problèmes, clairement, et je ne peux pas dire que je sois fan de tout ce qu’il a à proposer mais je ne regrette malgré tout pas de l’avoir regardé. Ce qui, j’imagine, fait un peu de moi une hypocrite … mmh... Regardez la bande-annonce pour oublier que je vous ai déçus les gens.

6/10

Et sur ce nous allons finir sur ce montage de Tom Cruise en train de courir parce que, ne me jugez pas (trop), j’avoue qu’il m’a un peu mis la larme à l’œil. En même temps je suis fragile dans ma tête à la base. Enfin, voilà.

Tag(s) : #Cinéma, #Cinéma Occidental, #USA, #Jack Reacher, #2010s, #2012, #Christopher McQuarrie, #Lee Child, #Adaptation, #Tom Cruise, #Rosamund Pike, #Action, #Thriller

Partager cet article

Repost 0