Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Episodes 1 et 2

 

Diffusé en 2015

10 épisodes

D’après le manga de Nakahara Aya

 

Avec :

Fukada Kyoko >>> Shibata Michiko

Fujioka Dean >>> Kurosama « Shunin » Ayumu

Miura Shohei >>> Mogami Daichi

Nonami Maho >>> Ikushima Akira

 

Dontesque ?

A trente ans, Michiko n’a ni partenaire romantique, ni travail, et se fait taxer son argent par un jeune homme dont elle s’est entichée. Sans le sou et désespérée, elle se retrouve à travailler dans le restaurant d’un ancien supérieur qu’elle détestait.

 

~oOo~

Non parce que cela n’allait pas du tout tout cela ! Je m’étais complètement éloignée de mon ménage de printemps, et tss, c’est mal. Du coup, j’y suis revenue, et sur ma liste il y avait beaucoup de Jdramas de la saison dernière que je m’étais promis d’essayer, donc j’ai commencé par Dame na watashi –oui le titre est trop long donc j’abrège- pour la simple et –pas forcément- bonne raison qu’il venait alphabétiquement avant le reste dans mon dossier. Et puis c’est vrai que dedans il y a des acteurs que j’aime bien. Miura Shohei est inégal, mais il m’est sympathique, et je l’avais vraiment bien aimé dans Ashita, mama ga inai, tandis que Fujioka Dean m’avait bien plu dans le film Summer’s Tail –que j’ai vu il y a très longtemps cela dit, donc je ne me souviens pas en détail de sa performance, j’ai juste gardé un sentiment général d’appréciation- et dans le drama Tantei no Tantei, même s’il y tenait un rôle plutôt secondaire. Quant à Fukada Kyoko, elle et moi avons une relation amour/haine un peu. Ou appréciation/agacement plutôt, « amour/haine » étant un petit peu trop extrême. Il y a des dramas tels que Gakkou Ja Oshierarenai ou –étrangement- Karei Naru Spy –je dis « étrangement » parce que c’est un drama à surjeu, et que surjeu + Fukakyon aurait du égaler une catastrophe pour moi- où je l’aime bien, et des trucs du genre JOKER GAME ou Kamisama Mou Sukoshi Dake où elle ne passe pas du tout. Bref en clair, c’est du 50/50 qui ne suit pas une logique très claire, et j’abordais Dame na watashi sans trop savoir à quoi m’attendre de son côté, mais les deux autres acteurs me parlaient, et puis je me sentais bien de regarder une romcom à la Jdrama... sans oublier l’Ordre Alphabétique Suprême. Au final, entre le drama et moi, cela n’a juste pas fonctionné, et je vous écrit donc cet article pour vous expliquer pourquoi j’ai décidé de m’arrêter à l’épisode 2 –vous savez que j’essaie de vous parler de ce qui ne me plait pas, pour des raisons déjà évoquées sur ce blog-.

Je ne vais pas vous brosser un tableau complètement noir cela dit. Parce qu’il y a quand même quelques petits trucs dans ce drama qui m’ont plu, et qu’il serait vaguement « malhonnête »  de ma part de ne pas les mentionner, car non, Dame na watashi n’est pas le pire drama de la création. Il est même fait de façon plutôt compétente. Il est correctement réalisé je trouve, avec une ambiance agréable et un casting qui, sans faire d’étincelles, se débrouille de façon convaincante. Sans oublier que, d’un point de vue parfaitement superficiel, tout le monde est absolument ravissant, en particulier Fukakyon que j’ai le sentiment de trouver encore plus belle à chaque projet. Je ne sais pas si elle s’embellit avec l’âge, ou si c’est juste que j’oublie qu’elle est superbe entre chacun de ses projets, mais en tous les cas, elle est magnifique, et je suis superficielle, donc ça me faisait une bonne raison de garder les yeux ouverts. Pas que le drama soit vraiment foncièrement ennuyeux cela dit, du moins pas trop. Les deux personnages principaux –Michiko/Fukakyon et Shunin/Fujioka Dean- n’ont pas vraiment d’ « alchimie romantique » dans les deux premiers épisodes –ce qui est compréhensible puisque la partie romance n’a pas vraiment commencé entre eux-, mais ils se répondent bien, il y a une dynamique fraiche et plutôt divertissante entre eux, qui rend certaines de leurs scènes rigolotes. Je n’ai honnêtement pas trouvé le drama plus drôle que cela, je ne me suis pas amusée outre-mesure, et je n’ai pas été vraiment touchée par l’histoire et les personnages non plus, mais les deux leads ont une dynamique qui a du potentiel, et le drama utilise un de mes éléments narratifs dramatesques favoris, à savoir « la cohabitation forcée », si bien que j’imagine que les deux personnages passeront beaucoup de temps ensemble… donc c’est plutôt positif. Enfin au niveau des acteurs en tous cas, puisqu’au niveau des personnages… on en reparle plus tard.

Pour continuer dans ce que le drama fait de bien, il nous propose un personnage féminin secondaire qui m’a tout de suite conquise en la personne d’Akira. Si je n’ai pas super apprécié son « je balance une assiette par terre » et ne partage pas toutes ses opinions, il y a quelque chose dans l’assurance d’Akira qui me parle énormément. Elle n’est pas sans faille, on voit clairement que rompre avec Shunin dans l’épisode 1 a été difficile pour elle, mais c’est un personnage qui a la tête sur les épaules et semble avoir une bonne dose de self-respect, ce que j’apprécie. J’ai été agréablement surprise de la voir former une amitié aussi rapidement avec l’héroïne, -elles ne sont pas rivales en amour, mais Michiko vit avec l’homme avec lequel Akira vient de rompre, dans d’autres dramas cela aurait très facilement pu faire d’Akira une peste servant d’obstacle à l’OTP- et je suis toujours partante pour un peu de solidarité féminine, si bien qu’Akira a probablement été mon personnage favori de ces deux premiers épisodes, en fait. Oh, avec les « gangsters » qui deviennent serveurs dans le restaurant de Shunin, parce que je trouve adorable la façon qu’ils ont de fangirliser sur leur patron, et parce qu’ils ont ce côté « grands maladroits au cœur tendre » qui me parle toujours. En plus, Tarui me fait vaguement penser à Oguri Shun dans Gokusen –rapport aux cheveux je pense- et si m’évoquer Gokusen n’est pas *exactement* la meilleure chose à faire, j’aime en revanche chaque occasion de penser à Shun.

[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)
[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)
[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)

Voilà. Comme je vous le disais, le tableau n’est pas complètement noir. Mais, malgré l’ambiance plutôt lumineuse et légère du drama, la toile reste sombre pour moi, et tout de suite, je m’en vais tâcher de vous expliquer pourquoi.

Déjà, je n’ai juste pas eu le sentiment que le drama me proposait quoi que ce soit de vraiment neuf. Alors, bien sûr je n’ai vu que deux épisodes, mais au-delà de la relation Akira/Michiko, tout m’a semblé assez classique dans ce drama au point de départ bien connu de « omg j’ai 30 ans et je suis célibataire, j’ai raté ma vie ». En soi, être un drama classique n’est pas une tare : tout est question d’exécution après tout, et si vous prenez mes dramas favoris, certains sont tout ce qu’il y a de plus classiques. Sauf que dans Dame na watashi, question simplement de « feeling » peut-être, je ne trouve rien de vraiment accrocheur dans l’exécution. Mais, surtout, j’ai juste de gros soucis au niveau du cœur du drama, de ce qui est vraiment son centre, à savoir l’OTP. Et, oui, j’appelle Shunin et Michiko l’OTP parce que soyons honnête, le personnage de Miura Shohei est fort mignon mais Dame na watashi ne me donne pas le sentiment d’être un drama parti pour prendre de gros risques et faire de gros écarts à la « formule », si bien que Michiko sortira peut-être avec lui quelques épisodes, mais que je n’ai aucun doute que dans le dernier épisode, elle finira dans les bras de Shunin, après sans doute que l’un des deux ait couru pour rejoindre l’autre, parce qu’une bonne scène de course ça fait toujours bon effet. Oui Shunin lui est clairement destiné. Parce que Miura –dont j’ai même pas vraiment retenu le nom du personnage parce qu’il est encore peu apparu- il est choupi, disponible, et il kiffe l’héroïne, donc clairement, ce n’est pas le bon. Dans les dramas, tu finis avec le type qui n’est émotionnellement pas disponible parce qu’il est amoureux de la même femme depuis des années, que tu as rencontré en premier, et qui te traite mal. Enfin « mal ». Okay, okay, je vous vois venir de derrière vos écrans, me dire que Shunin il est quand même drôlement sympa avec Michiko, et… oui, c’est vrai, il est généralement sympa avec elle. Et puis le type est un surhomme ! Pas parce qu’il est capable de se battre, pas parce qu’il est capable de sauter du haut d’un pont sans se faire mal, et pas parce qu’il sait cuisiner, mais parce qu’il est capable de jouer à ces jeux avec un grappin où on doit choper des peluches, et de choper la peluche du premier coup, sans même trembler un petit peu. DIS-MOI TON SECRET O ETRE SUPERIEUR ET DIVIN. Et oui, c’est très gentil de sa part de faire à manger à une Michiko qui meurt de faim, de lui offrir un travail parce qu’elle est sur la paille et de fêter ses réussites. Je dis pas le contraire. Quand je dis « mal », je ne veux pas  dire qu’il la torture, mais qu’il la traite de façon qui me dérange venant d’un partenaire romantique en devenir. Encore que parfois il la traite aussi de façon qui me dérange point barre parce que n’oublions pas qu’il est le type qui l’humiliait carrément dans son ancien travail –et okay elle était pas dégourdie, mais cela n’excuse rien-, qui continue de l’humilier à quelques reprises dans ces épisodes, et aussi qui demande à ses subordonnés de la SUIVRE pour vérifier ce qu’elle fait de sa vie. Alors voui, voui, tu t’inquiétais et tout Shunin, et c’est fort sympa de ta part, mais je trouve quand même que tu es bien prompt à violer sa vie privée en la faisant prendre en filature, et dans le genre « stalker par procuration », cela se pose là, donc ça me fait grimacer. « Mais j’étais inquiet euh » c’est un peu facile. Et puis c’est assez révélateur du souci que j’ai avec cet OTP : Shunin est constamment en train de veiller sur Michiko, de s’occuper d’elle comme si elle était un animal de compagnie ou une enfant. Entre elle et le chat errant dont il se retrouve le nouveau « propriétaire » -j’aime pas trop le dire comme cela vu que c’est un être vivant mais bon-, il n’y a pas de grande différence : il la nourrit, il la loge, il lui caresse la tête quand elle fait quelque chose de bien… Elle se fait littéralement la réflexion qu’il agit comme un parent envers elle. Alors entre ça, le « je te fais suivre pour vérifier comment tu gères ta vie », et le fait qu’il veuille lui payer leur sortie « parce que tu es une femme après tout » -tu pouvais pas juste t’en tenir à « parce que cela me fait plaisir de t’offrir ce truc » ?-, je grince vaguement des dents.

Mais en vrai, ce qui me dérange le plus, ce n’est pas Shunin en soi, c’est que le drama justifie parfaitement ses actions, les rend même absolument NECESSAIRES, parce que Michiko est parfaitement inepte. Si Shunin ne s’occupait pas d’elle, je soupçonne qu’elle finirait par tomber dans un trou sur le chemin et par y crever, ne sachant pas comment en sortir. Elle m’a fait me demander tout le long comment elle avait survécu jusque là un petit peu, et ce personnage est mon vrai gros souci avec ce drama.

[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)
[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)
[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)

Je pourrais parfaitement accepter son manque d’expérience amoureuse. Alors, c’est clair que c’est un peu étrange de l’entendre dire « on ne m’a jamais demandé ‘tu veux sortir avec moi ?’ auparavant » parce qu’elle est magnifique, clairement à la recherche de l’amour, et parce qu’elle est écrite comme la parfaite « jeune femme toujours de bonne humeur » -c’est elle qui le dit : sa signature personnelle est sa bonne humeur constante- qui a l’air d’être une sorte de modèle de la perfection - à Dramaland en tous cas-, du coup on se demande ce qui peut bien faire que les hommes détournent littéralement le regard lorsqu’elle leur sourit –dans l’épisode 2… et je veux bien qu’elle soit tombée par terre, mais euh, c’était pas non plus la honte sur sa famille pour treize générations, et puis même la justification de l’âge, j’ai du mal à l’avaler, parce que Fukakyon pourrait facilement passer pour plus jeune-. Mais je pourrais accepter son manque d’expérience, son manque de confiance en soi qui lui fait se demander « il a perdu un pari ? » lorsque Miura lui propose un rendez-vous, et même je pourrais m’y retrouver. Je sais que ces personnages un peu timides et sans expérience à 30 ans agacent certaines personnes, mais la vérité c’est que même sans être dans leur situation exacte, et en tant que personne ayant eu les expériences que j’ai eues, je les comprends. Le souci, c’est qu’elle a l’air incapable de fonctionner. Non seulement elle a du mal en amour, mais elle a également du mal en société en général apparemment –non parce que son aveuglement vis-à-vis de Junta, s’il relevait en partie de la naïveté en amour, dénotait également d’une naïveté vis-à-vis du monde, tout court-, et beaucoup de mal professionnellement quand elle a un travail. Encore une fois, je pourrais presque accepter tout cela, parce que je comprends le fait d’être paumée –pas à ce point okay, mais…- mais le drama enfonce le clou avec un manque de subtilité qui m’a rendu cela impossible, faisant de son héroïne une véritable imbécile en détresse. C’est con, mais ça s’accumule : elle se voit offert le gîte et le manger par Shunin, elle est sauvée des vieux messieurs par Shunin, elle ne peut se défaire de Junta qu’en étant accompagnée non pas d’une, mais de DEUX personnes –dont l’une, la personne qui fait vraiment la différence, envoyée par Shunin, bien entendu-, elle passe son temps à tomber devant Miura qui doit la relever à chaque fois –leurs trois premières rencontres sont exactement cela : elle se casse la gueule, il l’aide… et oui, ce sont de petites choses, c’est même mignon en fait si on le prend hors-contexte, mais quand on l’ajoute au reste et au ton général du drama, eh bah ça illustre drôlement la position de l’héroïne en fait-, elle accepte de sortir avec lui parce qu’il lui offre un bonbon –en vérité, elle accepte parce qu’elle n’est pas habituée à ce qu’on lui offre des choses, et encore une fois, c’est pas si absurde, et la scène pourrait être choupie, mais le choix du bonbon, dans un drama qui appuie bien sur le fait que son héroïne est une enfant dont tout le monde doit s’occuper, n’est pas un choix anodin, c’est un autre coup de marteau sur ce pauvre clou qui n’avait rien demandé-, … Le tout combiné m’agace.

Alors le drama est peut-être l’histoire de comment elle devient –ENFIN- une adulte, et sans doute qu’il y aura de cela. Mais je n’ai pas le sentiment que le drama soit plus –ou autant- intéressé par la maturation de son héroïne que par son carré amoureux, et je soupçonne qu’à la fin elle n’aura pas suffisamment grandi, pas de façon suffisamment satisfaisante, pour justifier que je me tape tout un drama d’une héroïne qui me tape sur les nerfs –et pour le coup la prestation over-kawaii de Fukakyon n’aide pas- tandis qu’elle se fait materner par le reste du monde. Les petits gestes des personnages et les scènes qui semblent inoffensives –et le seraient si elles étaient moins nombreuses et dans un autre contexte- mais réitèrent toujours la même idée, ainsi que les grandes lignes de l’écriture du personnage de Michiko et la façon dont elles forcent une relation de « responsable » à « personne à charge » entre Shunin et elle, font que je n’ai pas envie de continuer Dame no watashi. Ce n’est pas ce que j’ai vu de pire, je ne suis pas étonnée non plus que ce drama ait trouvé son public, mais je n’en fais simplement pas –en vérité : plus- partie.

[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)
[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)
[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)
[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)[MP2016: Fukakyon errante cherche nouveau foyer] Dame na watashi ni koishite kudasai  ダメな私に恋してください (eps 1 & 2)
Tag(s) : #TV, #Dramas - séries et animes, #Drama, #Japon, #Dame na watashi ni koishite kudasai, #Premières Impressions, #2010s, #2015, #TBS, #~ 10 épisodes, #Kawai Hayato, #Fukuda Ryosuke, #Tsukikawa Sho, #Yoshizawa Tomoko, #Nakahara Aya, #Adaptation, #Fukada Kyoko, #Fujioka Dean, #Miura Shohei, #Nonami Maho, #Romance, #Comédie, #From hate-annoyance to love, #OMG still single

Partager cet article

Repost 0