Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Coucou les gens :D

 

Comment vous portez-vous ? De mon côté, bah, c’est comme d’hab, ça va, mais j’ai chaud. Et aussi, je réalise que je n’ai pas forcément bien choisi mon moment pour revenir aux dramas, haha, parce que mon père est à la maison pour un temps, et que du coup, nous marathonons Supernatural le soir. Or, comme je ne suis pas fan de regarder mes dramas la journée, je galère à caser tout ça, et je n’ai même pas pu regarder le début de W. Enfin, je me plains pas trop, j’apprécie bien entendu de retrouver les frères Winchester tous les soirs ♥ (surtout qu’on est dans la saison 4, on vient de passer Yellow Fever, donc on est dans le bon… et à raison de 4-5 épisodes par soirées, comme on fait pour le moment, on aura pile le temps d’aller jusqu’à la fin de la saison 5, et zop, my work is done, le reste importe peu… et puis ça tombe bien, ce sont les saisons que j’ai en dvds :P) Mais bref, je galère un peu, mais j’ai quand même trouvé le temps de m’injecter ma dose de Woobie, ouf ♥ -mais tard, d’où les Cernes aujourd’hui- Et cette fois encore, on ne va parler que d’Uncontrollably Fond, d’ailleurs.

J’ai réfléchi au meilleur moment de la semaine pour sortir mes Cernes, et une fois que j’aurai sorti mon premier article sur les quatre premiers épisodes de W, je pense que le bon jour sera le samedi. Le plan est ainsi :

Aujourd’hui : on cause de Fond, épisodes 5 et 6

Dimanche : on cause de Bring it on, Ghost, épisodes 5 et 6 + Fond, épisodes 7 et 8

Le lundi suivant (1er aout : W, épisodes 1 à 4

Le samedi suivant (6 aout donc) : des Cernes sur Bring it on, Ghost + Fond + W

Et donc normalement, le 6 juin, tout est en ordre, et vogue la galère :D Mais évidemment, ça c’est le plan, et comme dit Miguel dans la Route d’El Dorado, il y a mon plan, et puis après il y a le plan de l’univers, en gros, et ça faudra voir comment ça se goupille, hein. Mais à priori, c’est comme ça que j’ai prévu les choses, et j’espère que ça se passera comme ça ~ En attendant, causons Woobie.

 

Uncontrollably Fond

Episodes 5 et 6

[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond
[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond

Pour commencer par des impressions rapides qui ne spoilent personne :

Bonne nouvelle : le drama me plait toujours. Et je suis contente. Parce que j’ai essayé de me remettre aux dramas plusieurs fois, et que je craignais que cette fois encore, cela ne tienne pas, mais pour le moment, si, alors yay ! Et, plus que sur le scénario, je mets cela sur le compte de l’ambiance générale du drama. Au niveau de l’histoire, je vois facilement les soucis qu’on pourrait avoir : Joon Young est un personnage que je plains et auquel je suis attachée, mais il fait également preuve de pas mal d’égoïsme (dans sa situation, c’est compréhensible, mais « compréhensible » ne signifie pas « excusable »), les scènes de Ji Tae ne fonctionnent vraiment pas toutes, et Noh Eul est attachante mais Suzy commence à montrer ses limites. Mais j’apprécie ces personnages quand même, je les trouve intéressants, j’ai envie de voir les deux leads continuer à interagir (peu d’interactions dans l’épisode 6 d’ailleurs, c’était dommage, je me suis même demandé si Woobie était occupé sur un autre tournage ou quelque chose du genre), et j’ai surtout envie que Noh Eul soit mise au courant de la maladie de Joon Young, car à mon sens ça rendrait déjà les choses un peu plus saines. Mais, avant tout, c’est l’ambiance du drama qui le « fait » à mes yeux, et même si je conçois que sa lenteur puisse ne pas plaire, je continue de m’imprégner avec énormément de plaisir de sa tranquillité.

Oh et aussi j’aime toujours vraiment bien la musique utilisée. Pas forcément l’OST (encore qu’il ait les jolies, mais un peu génériques, balades habituelles, et cette chanson, Find a wrong picture, qui fait rétro et me semble droit sortie d’un drama de 2002, genre Full House, ce qui ne me déplait pas du tout), mais plus les insert-songs, du genre Golden Love (de Midnight Youth) qui est utilisée dans l’épisode 5. Ce ne sont pas nécessairement toutes des chansons que j’écouterais en dehors du drama, mais elles sont utilisées au bon moment, et soulignent vraiment l’émotion des scènes, tout en respectant la tranquillité du drama, et étant moins intrusives que dans certains Kdramas *hum*Heirs*hum*.

[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond

Et maintenant, histoire de discuter un peu plus, mais en spoilant des choses :

 

Alors, comme je le disais dans le paragraphe sans spoilers, c’est vrai que Joon Young, tout en étant un personnage qui retient et brise mon cœur, fait preuve de pas mal d’égoïsme cette semaine. C’était également le cas les semaines passées, et je peux me fourvoyer, mais j’ai le sentiment que c’était moindre, et que c’était plus vrai dans les flash-backs si bien qu’on pouvait se dire qu’il avait un peu évolué. Et il a évolué, clairement, mais lorsqu’il sort à Noh Eul (citation libre) « Ne peux-tu pas me voir aussi ? Ne vois-tu pas tout ce que j’ai fait pour toi ? », j’avais envie de lui répondre qu’il n’a pas fait grand-chose pour elle : il a surtout tout fait pour lui. Alors, ce n’est pas tout à fait vrai, car je ne doute pas que l’accident de voiture lui pèse encore sur la conscience et que cette culpabilité, ainsi que l’affection qu’il a pour Noh Eul, le poussent effectivement à faire en partie certaines choses pour elle, du genre lui assurer un travail ou faire tous les ponts de Séoul pour l’empêcher de se jeter dans le fleuve Han… mais en vérité, il fait ce documentaire pour passer du temps avec elle, et lors de cette scène de « ne vois-tu pas ce que j’ai fait pour toi ? », il fait référence surtout à sa déclaration en public, ainsi que sa volonté de balancer sa réputation par la fenêtre pour être avec elle, sauf qu’elle n’avait rien demandé du tout. Elle n’a jamais exprimé de sentiments à son égard, elle n’avait clairement pas envie d’être affichée devant une horde de fans qui, à présent, la détestent, et elle avait certainement encore moins envie d’avoir sa tête dans les journaux et des reporters devant sa maison. J’ai apprécié la petite touche « Joo Young décide de poursuivre les haters en justice », parce qu’on nous expliquait dans un épisode précédent qu’il n’osait pas, de peur d’incriminer sa propre mère, mais qu’apparemment c’est un risque qu’il veut bien prendre lorsque ce n’est plus juste lui, mais Noh Eul, qui est visée… sauf que c’est de sa faute à lui si elle est visée. La déclaration de Joon Young était égoïste… Enfin, pas la déclaration elle-même, mais la mise en scène… On pourrait discuter de la déclaration, car Joon Young sait qu’il n’a que trois mois à vivre et que du coup, il est destiné à briser le cœur de Noh Eul si elle le lui offre, mais d’un autre côté, avoir un temps limité à vivre n’enlève pas le droit à être aimé, je dirais même qu’il en a plus besoin que quiconque. En revanche, il va sans dire que Noh Eul devrait être mise au courant, mais pour revenir à ce que je disais, c’est la mise en scène de la déclaration qui était égoïste, et quand on y pense, lorsqu’il prend la main (et pas le poignet, ouf, c’est déjà ça) de Noh Eul devant les reporters : que risque t-il ? Joon Young, qui se propose en contraste à un Ji Tae qui n’est pas capable de tout mettre en jeu pour Noh Eul, ne met pas grand-chose en jeu non plus à ce moment-là : il n’a juste plus rien à perdre.

Et c’est bien sûr ce qui fait que le personnage continue de me briser le cœur.  Je ne suis pas ravie de le voir presser Noh Eul de questions sur les hommes de sa vie alors que ça ne le regarde pas, et je pense qu’elle a tous les droits de le renvoyer chier (et franchement, y a même des moments où elle ne le fait pas et devrait), mais au début de l’épisode 5, lorsqu’il lui demande de sortir avec lui pour juste trois mois sans que personne sache s’il est sérieux ou pas (il leur dit que oui, et il l’est effectivement, mais la situation fait que…), et même lorsqu’il lui fait sa déclaration à grand renfort de nounours (encore) et orchestre (ça, c’est nouveau :D), il a une sorte de supplication dans les yeux qui me fait du mal. C’est tout à l’honneur du Woobie qui le fait bien ressortir, et ça rejoint un peu mes histoires de perches des Cernes précédentes, mais malgré l’air assuré et rendre-dedans qui fait que Noh Eul a le sentiment qu’il se moque, dans son regard, on peut limite l’entendre supplier Noh Eul de comprendre qu’il est sérieux, et de l’aimer. Je suis faible, et je trouve ça déchirant. Comme la façon, pendant son concert, dont il ne la quitte pas des yeux derrière ses lunettes noires, et perd et retrouve le sourire selon s’il la trouve parmi la foule ou pas (cette scène = T.T ♥)

[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond
[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond

(En parlant de ce concert, Woobie avait la classe avec sa guitare, et je kiffe sa voix et tout, mais la musique de Shin Joon Young m’a semblé drôlement plate…. J’étais toute contente que ça commence en mode « rock un peu musclé » et c’est retombé tel le soufflé moyen, arf) 

Bon, et pour rester sur Joon Young, je suis toujours vraiment attristée par cette histoire avec sa mère, et je vous avoue que je commence à vraiment prendre la mère de Joon Young en grippe. J’espérais vraiment que son rejet de Joon Young était motivé par plus qu’un simple changement d’orientation, et le drama a l’air de me dire que non, c’est bien juste ça. Alors le fait que Joon Young devienne procureur était important pour elle parce qu’elle voulait se vanter devant le père de Joon Young, mais ça c’est son problème, et je comprends qu’elle kiffe pas forcément que son fils soit devenu idole, mais delà à le renier ? A poster des commentaires haineux ? A le rejeter chaque fois qu’il vient la voir avec un besoin CLAIR de soutien ? Ze fuck, lady ? Je croise encore les doigts pour qu’il y ait PLUS, parce que pour le coup, je me dis que Joon Young a des raisons de pas savoir aimer les gens si l’amour de sa mère était conditionnel *à ce point*. Heureusement que Noh Eul a plus de chance, côté famille ♥ Car oui, son petit frère, Jik, continue d’être tout à fait adorable, et je fonds quand je vois comment il veut protéger sa grande sœur. Bon, c’est peut-être pas recommandé de continuer à jeter les gens dans les poubelles, mais je mentirais si je vous disais que voir Haru dans la benne à ordure ne m’a pas procuré un minimum de satisfaction. En vérité, je ne déteste pas Haru, et je vous avoue qu’en tant que shippeuse maladive, je ne suis pas opposée au Haru/Jik (qu'honnêtement je sens un peu venir, même si je peux me tromper), mais elle avait besoin d’être remise à sa place depuis quelques épisodes. Pas forcément de cette façon-là, mais je prends. Enfin, la relation Jik/Noh Eul me remplit toujours de sentiments bisounours.

[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond
[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond

Par contre, comme je le disais dans mon paragraphe sans spoilers, je trouve que Suzy commence un petit peu à montrer ses limites. Généralement, je trouve que dans ce drama, elle arrive à me vendre son personnage dans le sens où elle me fait y croire et m’y attacher, mais dans l’épisode 6, il y a cette scène où, après avoir trop bu, elle parle à Ji Tae au téléphone, et c’est une scène qui est censée me briser le cœur parce que Joon Young est présent si bien qu’on a trois cœurs brisés : celui de Noh Eul qui se sent trahie et abandonnée, celui de Ji Tae qui se sent lâche et piégé par les méfaits de son père, et celui de Joon Young qui est complètement ignoré et regarde la femme qu’il aime déclarer son amour à quelqu’un d’autre. Le truc c’est qu’autant les réactions de Lim Ju Hwan et Woobie sont bonnes (et je précise que je cause des acteurs, parce que sinon Joon Young aurait pu gérer ça mieux), autant la façon dont Suzy délivre ses lignes (et c’est quand même autour de ça que s’articule la scène) est maladroite, grossière, si bien que l’émotion n’est pas passée pour moi. Et c’est dommage, parce qu’il y avait du potentiel « OMG WAE U DO THIS TO ME, DRAMA ?! T___T » dans ce passage. Tant pis. Dans l’ensemble, je continue quand même de vraiment bien apprécier Noh Eul, et Suzy, que je trouve attachantes toutes les deux, et j’étais contente que ces épisodes 5 et 6 se déroulent un peu plus de son côté, parce que c’est vrai que jusque là, le point de vue de Joon Young a un peu dominé.

[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond
[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond

Malheureusement, Ji Tae tire toujours la courte paille pour moi, et sa scène la plus décisive de cette semaine est tombée à l’eau à mes yeux. Il s’agit de celle où il lâche la main le poignet de Noh Eul. Bon déjà, niveau réal, je vous avoue que la scène m’a fait rire, parce qu’on avait Noh Eul et Joon Young habillés de blanc, contre un Ji Tae tout de noir vêtu, ce qui n’est pas super subtil comme indication. Et ensuite, le moment parait forcé. J’ai déjà parlé de Joon Young dans cette scène-là, qui ne risque pas tant tout ce qu’il a mais n’a surtout plus rien à perdre, et du côté de Ji Tae, lui a bien entendu beaucoup à perdre, et c’est même assez complexe, car s’il est révélé au grand jour, il risque d’alerter son père (ce qui, potentiellement, pourrait mettre la jeune femme en danger, encore que ce ne soit pas *forcé*), de perdre l’affection de Noh Eul, et de ne plus pouvoir l’aider. Il semble que l’idée de perdre Noh Eul soit sa motivation principale, mais ce n’est pas la seule, et bref, ce n’est pas étonnant qu’il se soit retiré, même si oui, c’est un peu lâche. Le truc, c’est que la scène est mal exécutée, si bien qu’il lâche la main le poignet de Noh Eul et baisse les yeux, planquant son visage, après que les journalistes présents aient pu prendre plein de photos de lui… du coup… le mal est déjà fait ^^’ En tout cas, il devrait. Et Uncontrollably Fond of zi Woobie veut me dire que non, mais je suis désolée, les photos ont été prises et il me semble inconcevable que les journalistes ne s’intéressent PAS au mec mystérieux s’étant interposé entre Joon Young et Noh Eul avant de s’enfuir. Les enjeux de la scène étaient réels, en clair, jusqu’à ce qu’ils soient mis à néant par sa mauvaise exécution, ce qui m’en a cassé le poids.

C’est con, parce qu’encore une fois, j’apprécie le personnage de Ji Tae. Bon, j’admets, j’ai une sorte de bias pro-Lim Ju Hwan qui joue (et bordel, qu’est-ce qu’il est sexy en mode chaebol o.o je l’aime vraiment bien en chomeur à tendance hipster –cf. les lunettes sans verre- mais dans son costume bien taillé, il fait du bien à mes yeux ce jeune homme), mais le personnage lui-même est au cœur de conflits qui lui pèsent dessus de façon qui m’intéressent, et j’ai envie de voir où il va aller. J’ai mes problèmes avec le coup du fils caché, et je grimace un peu de voir la mère mêlée à tout ça aussi, mais tant qu’on reste sur le coup de l’accident du père de Noh Eul, et la culpabilité par proxy de Ji Tae, ainsi que son affection pour la jeune femme, je suis intéressée. A un moment donné, Ji Tae s’énerve contre sa petite sœur parce qu’il craint pour Noh Eul, et son père s’émerveille de le voir se mettre en colère. Apparemment Ji Tae ne s’énerve tellement jamais, que son père avait même hésité à lui faire voir un psy, et tout de suite, en entendant le père nous sortir son « Pourquoi Ji Tae ne s’énerve t-il jamais ? Il a milles raisons d’être en colère, mais il ne s’énerve jamais. Est-ce que quelque chose ne va pas chez lui ? », j’ai pensé à Avengers, et à la ligne de Hulk qui explique que son secret pour ne pas craquer et devenir tout vert, est qu’il est en colère tout le temps. Ji Tae me fait un peu le même effet. Sa colère se calme peut-être quand il est avec Noh Eul, à la limite (mais elle est remplacée par des sentiments tout aussi compliqués), mais j’ai le sentiment que ce personnage est sous pression tout le temps, et que c’est exactement pour ça qu’il n’a pas l’air de craquer. Mais il va craquer. Il a déjà commencé, en fait, et un jour il va probablement péter un plomb, et je suis intéressée par ce pétage de cable.

[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond
[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond[Cernes sur petit écran] Uncontrollably Fond

Sur ce… je vous en ai encore écrit beaucoup trop ^^’ Désolée ^^’

Mais c’est bon, je pense que j’ai tout dit. Et maintenant, j'ai très envie de voir la suite ~

 

Enfin, en attendant, il me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne soirée, et une bonne continuation de semaine ♥

 

Ja ~

J'aime beaucoup ce décor ♥

J'aime beaucoup ce décor ♥

Tag(s) : #Cernes sur petit et grand écrans, #Uncontrollably Fond

Partager cet article

Repost 0