Le blog a neuf ans \O/ (+ départ + Lee Soo Hyuk/Jun Ki + séries)

Publié le 4 Juillet 2016

Coucou les gens !

 

Comment allez-vous ? Il fait beau chez vous ? Le soleil ne vous assomme pas trop ? Pour ma part, je prie pour que le temps à Paris me laisse tranquille, parce que je me souviens d’étés assez difficiles à vivre (à moins qu’on ait appris à ne plus respirer, mais je n’en suis pas encore là). Car oui, je vais à Paris, et c’est en partie pour ça que je vous écris ce petit mot. Mais aussi pour dire que…

 

Ce blog a 9 ans à présent :’)))))))

 

 

Et, vous vous en doutez, je n’ai pas de semaine anniversaire de prévue. J’en ferai une, probablement, pour la dixième année (en vérité, j’ai déjà commencé à préparer mon coup, je compte frapper assez fort si je peux), mais cette année, avec le hiatus drama notamment mais également des soucis plus personnels qui ne me lâchent pas (mais s’améliorent quand même un peu ces derniers temps), je refais l’impasse. Cependant…

Cependant, j’espère que vous ne vous figurez pas que je ne suis pas reconnaissante pour cette année que vous avez bien voulu passer avec moi, malgré les changements, les projets qui trainent, etc.  J’ai conscience d’être quelqu’un de privilégié, mais mettons que j’ai eu des années plus faciles quand même niveau moral/santé (pas celle juste avant cela dit, haha), et ça parait drôlement niaiseux, mais ça m’était extrêmement précieux d’avoir ce blog pour donner une direction à mes journées. On va pas aller jusqu’à « raison de vivre », hein, mais quand on est au chômage depuis des mois, qu’on n’a pas une vie sociale florissante, et que de toute façon on est trop complexée pour traverser la rue certains matins, eh bah c’est drôlement important d’avoir quelque chose à faire au lieu de tourner en rond dans son salon toute la journée. Cela donne un but, une structure, une impression d’accomplissement, et ce sont des choses très importantes. J’ai une appréciation énorme de ce blog, et de tous les gens qui y passent un instant ou plusieurs. Comme je le disais plus tôt dans l’année, il ne fait plus aucun doute que, dans un sens, ce blog a fait son temps. Il y a des tas de facteurs à cela, mais je reçois 1/10 des visites et commentaires que je recevais avant, et bref, « l’âge d’or » (si je veux) est passé. Et je ne peux pas faire comme si ça ne m’attristait pas légèrement, parce qu’avec mes histoires de « structure, accomplissement, but », il y aussi, je pense, une quête de validation à travers ce blog. Mais ça, c’est mon problème: ce sont mes insécurités, mon manque d’estime de moi, mes complexes, ma fatigue d’avoir eu un boulot où on me traitait comme de la merde, qui parlent, qui font de chaque manifestation de lecteur une validation de moi, et une validation qui manque quand elle n’est pas là. Tout ça, c’est quelque chose que je dois régler, et si vous me permettez, je vais m’applaudir un tout petit peu, parce que je pense que je continue de faire des progrès. Je suis personnellement contente de la direction que j’ai prise. Je me replonge doucement dans les dramas parce que ça me manque, mais je suis heureuse de ne pas m’être forcée à travers le manque d’entrain, heureuse de ne pas avoir fait passer mon manque d’assurance au dessus mes envies. Je suis ravie d’avoir un peu exploré le cinéma, j’ai le sentiment de mieux réussir à parler de films (un peu), je suis contente d’avoir parlé de séries occidentales un peu plus (même si pas tant que ça, mais bon), je lis à nouveau (et ça, ça m’avait drôlement manqué) et me dis qu’un jour j’arriverai aussi à écrire convenablement sur les livres que je lis (c’est un truc que j’ai toujours trouvé particulièrement difficile, bien plus que tout le reste),… et j’ai même enfin trouvé le courage de faire les vidéos que je me promettais de faire un jour ! Y a encore un gros travail à effectuer, d’accord, mais vous savez quoi, au moins, je me suis vraiment lancée, et si vous me permettez de continuer à me lancer des fleurs, je suis fière de moi d’avoir fait le premier pas, et de ne pas avoir abandonné (encore ? haha) en cours de route.

J’ai un peu plus honte d’avoir laissé autant de projet en suspens, je me sens un peu coupable, mais je suis quand même contente d’avoir pris les choses à mon rythme… enfin je me sens toujours coupable...

Mais on peut pas tout faire non plus, bordayl. OH è.é

Donc voilà, ce blog marque sa neuvième année ! Cela me fait me sentir un chouïa vieillie, mais à chaque année qui passe, je me félicite un peu plus de l’existence de ce blog, me dis que j’ai eu une drôlement bonne idée en le créant, et me sens fière de ne pas l’avoir lâché. Et chaque année, je suis reconnaissante envers toutes les personnes qui viennent s’égarer par ici. Vous êtes les meilleurs, et je vous kiffe tous ♥

Merci !

Et pour vous remercier, donc, je me caaaasssseeee ! Avouez, c’est tout ce que vous attendiez, mwhahaha. Mais pas de bol, je vais aussi revenir. Oui,  je ne m’en vais que quelques jours :D Et, comme d’hab, hein, j’ai prévu des trucs pour pendant mon absence,… mais je serai moins réactive que d’habitude pour répondre aux commentaires, par exemple (en même temps, même quand je suis là, je réponds parfois avec une semaine de retard, mais chuuuuuut, faisons comme si ce n’était pas le cas, okay ?). Je pars le 6, reviens le 11 dans la nuit (et après ça, je serai pas seule chez moi donc je serai toujours un peu distraite, mais moins). En fait, je m’en vais gaiement participer à la Japan Expo. Pas en tant que visiteuse, je vais aider à tenir un stand (eh ouais, y en a qui bossent, oh è.é) … mais cela dit, j’imagine que j’aurai le temps de regarder un peu ce que propose cette JE. La dernière fois que je suis allée à la Japan Expo, c’était il y a… je ne sais pas, 8 ans ? En tout cas, longtemps. Enfin, bref, je serai partie quelques jours, et vous voilà au courant ~

Sinon, puisque j’en suis à blablater, je vous donne quelques nouvelles et tout~

Donc, ces derniers temps, entre les moments où je galère à rassembler mes idées sur Salem (j’ai fini le bouquin y a un moment, j’ai une vidéo à faire dessus ainsi que sur les adaptations que je n’ai pas encore regardées, mais j’ai beau savoir de quoi je veux parler, j’ai du mal à agencer les idées dans le bon ordre) j’ai décidé de regarder le Kdrama Scholar who walks the night, sur lequel je vous réserve un article pour quand je l’aurai terminé. Je dois admettre néanmoins que je galère un petit peu. Et pour le coup ce n’est pas parce que « blabla hiatus drama », mais parce que ce drama-là est particulièrement lent… mais, déjà, les jolis visages de Lee Jun Ki et Lee Soo Hyuk aident :

Le blog a neuf ans \O/ (+ départ + Lee Soo Hyuk/Jun Ki + séries)Le blog a neuf ans \O/ (+ départ + Lee Soo Hyuk/Jun Ki + séries)Le blog a neuf ans \O/ (+ départ + Lee Soo Hyuk/Jun Ki + séries)
Le blog a neuf ans \O/ (+ départ + Lee Soo Hyuk/Jun Ki + séries)Le blog a neuf ans \O/ (+ départ + Lee Soo Hyuk/Jun Ki + séries)Le blog a neuf ans \O/ (+ départ + Lee Soo Hyuk/Jun Ki + séries)

En particulier, Lee Soo Hyuk (qui passe quand même la majeure partie de son temps à ne pas faire grand-chose, ce qui est bien triste) a cette tendance à avoir l’air d’orgasmer de temps en temps que je trouve très intéressante, pour la raison évidente que ça vient construire le thème du vampire comme représentation de nos instincts libérés dans une société qui… okay, j’aime juste regarder Lee Soo Hyuk orgasmer du visage et nous gratifier parfois d’un petit gémissement … VOUS ETES CONTENTS ?! Vous savez la vérité maintenant T.T

Le blog a neuf ans \O/ (+ départ + Lee Soo Hyuk/Jun Ki + séries)Le blog a neuf ans \O/ (+ départ + Lee Soo Hyuk/Jun Ki + séries)Le blog a neuf ans \O/ (+ départ + Lee Soo Hyuk/Jun Ki + séries)
Le blog a neuf ans \O/ (+ départ + Lee Soo Hyuk/Jun Ki + séries)Le blog a neuf ans \O/ (+ départ + Lee Soo Hyuk/Jun Ki + séries)

Mais pour de vrai, il y a des thèmes dans le drama que je trouve intéressants. Un surtout, dans le parallèle entre Gwi (le personnage de LSH) et ses victimes. C’est pas un thème suffisamment développé par le drama, mais il est intéressant néanmoins. Mais bref, je vous parlerai du drama plus en longueur lorsque je l’aurai (enfin) terminé.

En revanche, si j’ai regardé quelques trucs sur lesquels il faut que je me décide à écrire (Jessica Jones S01 et the 100 S3, si j’en trouve le courage … ;A ;), il y en a d’autres qui ne trouveront pas d’articles sur ce blog, et notamment Teen Wolf (comme vous le savez), True Detective S01 (il me semble vous l’avoir dit aussi), et Game of Thrones S06.  Du coup, puisque ces trois dernières séries n’auront pas leur propre article, je me suis dit que je ferais aussi bien de les évoquer ici, juste histoire que vous sachiez que je les ai appréciées toutes les trois.

La raison pour laquelle je n’écrirai pas sur Teen Wolf est que j’ai regardé les trois premières saisons sans me concentrer à fond dessus. L’idée était de me choisir une série plutôt longue, plutôt sympa mais pas trop bonne afin de me servir de bruit de fond, et je savais que Teen Wolf serait la série parfaite pour ça parce que j’en avais déjà vu les ¾ de la saison 1 (et n’en avais retenu que Stiles/Dylan O’Brien, haha), si bien que j’avais une assez bonne idée de ce qu’elle donnait. Et elle m’a fait un très bon bruit de fond pendant en gros deux saisons et demie (même si de temps en temps je me retrouvais quand même à regarder l’écran parce que les messieurs de cette série sont drôlement agréables à regarder), mais après ça, j’ai commencé à juste vraiment la regarder, parce que c’est une série qui a tendance à s’améliorer et qu’il y a eu un véritable tournant à la mi-saison 3 à mes yeux. Je pense que la saison 3 est toujours ma favorite. J’aime bien les saisons d’après également, mais la saison 3 faisait ce mix parfait de bons antagonistes, de bonnes idées, et de personnages qui étaient probablement au pic de ce que j’aimais chez eux. Même si j’aime aussi bien ce que réservent les saisons d’après, notamment pour Lydia et Stiles qui ont une relation que j’aime tout particulièrement (je les shippe, mais j’aime aussi beaucoup leur lien d’âmes sœurs platoniques). En général, de toute façon, je crois bien que toutes mes relations favorites tournent autour de Stiles (qui est mon personnage favori, parce qu’il est touchant mais surtout drôle… et je pense que ce n’est pas une coïncidence qu’il soit le seul humain sans pouvoirs de la bande…) : celle avec son père que je trouve extrêmement touchante (elle me rappelle un peu la relation entre Veronica et son père dans Veronica Mars), celle avec Lydia donc (Lydia qui est mon second personnage favori de la série, parce que je surkiffe qu’elle soit la ‘mean girl’ qu’on pense stéréotypée, mais qui est en fait super intelligente, et devient de plus en plus bad-ass... au passage, elle est aussi une des plus vulnérables physiquement de la bande, et encore une fois, je ne pense pas que ce soit une coïncidence qu’elle me plaise autant), mais également celle avec Scott.

Scott, le personnage principal de la série, est largement éclipsé par son entourage à mes yeux, mais c’est un type sympa, je trouve ça cool, et sa bromance avec Stiles me plait énormément, ils sont la constante l’un de l’autre, et je les adore ensemble. Après, Teen Wolf, je vous disais « mix parfait » en parlant de la saison 3, mais je ne dirais pas que la série, elle, est parfaite, loin de là. Outre des choix de réalisation et de montage qui me font parfois me poser sérieusement des questions (la plupart du temps je comprends quel est l’effet voulu, mais bordayl, qu’est-ce que ça peut virer kitsh et maladroit au final), c’est vrai aussi que je n’arrive généralement pas (il y a des épisodes exceptions) à prendre cette série vraiment au sérieux. Cela dit, et c’est vraiment ce qui « sauve » Teen Wolf, la série elle-même ne se prend pas au sérieux. C’est ce qui fait (en partie, parce que j’aime aussi vraiment bien, par exemple, sa volonté de proposer un cast de plus en plus mixte et divers au fil des saisons, même si c’est parfois maladroit, et que bien sûr il faut que tout le monde soit beau… bref le second degré de la série par rapport à elle-même est ce qui fait en partie) que cette série est largement plus agréable à regarder que d’autres classées dans le même genre et qui se prennent trop au sérieux. Teen Wolf a de plus en plus d’ambition, mais elle n’a pas trop de prétention, et ses personnages sont attachants, si bien que j’ai hâte de découvrir la saison d’après !

Pour ce qui est de True Detective, saison 1, la raison pour laquelle aucun article n’est prévu pour le moment est que je l’ai méchamment binge-watchée. Pour le coup, un article n’est pas complètement exclu, mais il faudrait que ça vienne plus tard, après que j’ai revu la série en notant ce dont je veux parler, parce que là j’ai l’impression que si j’essayais, j’oublierais forcément des trucs que je finirais par regretter de ne pas avoir dits. Mais étant donné que j’ai binge-watché la série en une soirée (ou deux ? Je sais plus, mais il me semble bien que c’était une) vous vous doutez que ça m’a plu. Mon plus gros regret, c’était le manque assez cruel de crocodiles, quand même. Vu l’endroit où cela se passe, la série aurait pu avoir la décence de me montrer au moins UN crocodile, mais (spoiler) non. Grosse déception à ce niveau-là. C'était pourtant pas beaucoup demander, je me serais contentée d'un bébé crocodile. Même d'un bébé crocodile nain. Pourquoi cette cruauté, série ? .TT Mais pour le reste, bien qu’il faudrait que je démêle mieux les thèmes de la série et ce qu’elle en dit, j’ai vraiment adoré. Le suspense était au rendez-vous, la série était magnifiquement réalisée (et je n’ai jamais sauté un seul opening, parce que l’opening aussi était joli), et baignait dans une ambiance sordide et glauque fort appréciable. Bien entendu, faut pas être trop sensible pour se lancer dedans, mais j’ai adoré me plonger dans les méandres des esprits corrompus qu’on y trouve, entre le personnage de McConaughey (qui livre ma performance favorite de cette série… tout le monde est très bon, mais j’ai méchamment « craqué » sur McConaughey) cynique, et semble-t-il, détaché de l’humanité, et celui de Woody Harrelson, hypocrite et incroyablement sexiste. Je redoutais un peu la fin, car on m’avait dit qu’un épisode en particulier signait le début du « bon » après « l’excellent », mais finalement tout s’est très bien passé, et même si j’ai eu mes deux-trois mini-déceptions, dans l’ensemble, j’ai adoré. C'était une expérience assez hypnotique, entre cynisme, pathétisme, mais avec une lueur d'espoir dans le tas, et j’aurais besoin de causer beaucoup plus si je voulais vraiment vous en dire ce que j’en pense... si bien que je finis par ne pas vous en dire grand-chose. Mais je vous encourage à regarder cette série (malgré le cruel manque de crocodiles) si ce n’est pas déjà fait (non parce que j’ai du retard, comme d’hab, donc j’arrive après tout le monde), et un jour j’en parlerai peut-être comme il faut.

Dans le cas de Game of Thrones, enfin, c’est juste que je n’ai pas parlé des saisons précédentes (et honnêtement je me souviens mal des premières) si bien qu’il serait un peu incongru de vous balancer mon avis sur la saison 6 comme ça, à mon sens. En plus, elle s’est finie il y a peu (vous avez vu comment je suis into ze actualitaayyyy !!! Applaudissez-moi, svp), et la paranoïa des spoilers ne s’est pas encore calmée. Mais sachez que j’ai aimé cette saison 6, et que je suis un peu deep into le caca, parce que je veux voir trois personnages régner sur l’univers tout entier, que ces personnages ne sont pas dans le même clan (et autant y en a deux qui sont réconciliables, autant le troisième, ça me parait pas faisable) et que de toute façon il se prépare une apocalypse ice-zombies qui risque de foutre le trône de fer en l’air (remarquez, dans ce cas-là, tout le monde est malheureux au moins). Bref, j’ai adoré la saison 6, j’ai pas mal hurlé de joie, de tristesse, et de surprise, et j’ai super hâte de découvrir la suite, qui bien sûr n’est pas pour tout de suite, comme la saison 4 de the 100, omg univers, why so cruel ? La phrase m’a un peu échappé, mais en gros j’essaie de vous dire que GoT S6, c’était drôlement cool, dans le sens « épique, et violent » du terme.

Maintenant, ce sont Orphan Black (dont j’ai déjà vu les 2/3 de la saison 1 il y a un ou deux ans), Penny Dreadful et The Last Kingdom sur lesquelles je lorgne dans l’immédiat (mais ça veut rien dire du tout, parce que je change d’avis tout le temps). Questions bouquins, bien entendu, il faut que je me penche sur Shining (mais en fait j’essaie de ne pas me lancer dans un autre Stephen King avant que le plan de vidéo sur le précédent Stephen King ne soit fixé, histoire de garder les idées claires), mais j’ai également, sur la liste de « bientôt » : Amongst Others (recommandé par SALT), Childhood’s End (recommandé par Ethlenn), Sarah et le lieutenant français (recommandé par personne), A Head Full of Ghosts (recommandé par Stephen King) Six of Crows (recommandé par Athena Zelda) et le premier volume du Labyrinthe, parce que je suis curieuse de voir ce que donnent les livres (mais pour le moment j’ai acheté que le 1). A priori les deux dont je vous parlerai le plus rapidement seront Childhood's End et Six of Crows, parce que ce sont ceux que j'emmène à Paris avec moi pour me tenir compagnie dans les transports. Côté dramas, après Scholar who walks the night, il y a Mirror of the WitchKing of Noodles et « unnamed Yamapi-drama » (c'est pas pour le suspense que je ne donne pas le titre: j’ai juste pas décidé quel drama je regarderais encore) que j’aimerais voir en priorité, et côté films, je ne vous fais même pas la liste parce qu’elle est tellement longue qu’elle me déprime. Vraiment.

Voilà en gros où j’en suis :D

Et vous, les gens, vous en êtes où ?

En tout cas, je réitère mon merci, et je vous dis à bientôt !

Même si je suis pas encore partie.

Je pars qu’après-demain.

Zut.

*Vite, une diversion*

 

Merci Gwi ♥

You never let me down ♥

 

Rédigé par Milady

Publié dans #Blablas

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :