Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Hey les gens :D

 

Comment allez-vous ?

Pour ma part, je croule méchamment sous les dramas depuis que je m’y suis remise. Sérieusement. Non parce qu’en plus il y a les dramas dont je vous parle, mais il y a aussi ceux dont je ne vous parle pas. Tu m’étonnes que j’ai plus le temps de bouquiner. Enfin ça va certainement se ré-équilibrer au bout d’un moment, mais pour l’instant, pfiou, c’est chargé et je me pose des questions. La principale étant : Cinderella and the four knights. Pourquoi est-ce que je regarde ce truc ? Il y a deux semaines, je me demandais pourquoi Uncontrollably Fond, qui est si loin de ce qui m’enthousiasme le plus d’habitude, était le drama à m’avoir ramenée à Dramaland, et la grande question aujourd’hui c’est : je n’ai plus le temps de dormir parce que je regarde trop de trucs, alors pourquoi est-ce que je me charge à regarder Cinderella and the Four Knights, qui incarne pas mal le concept de médiocrité ? Pas que le drama n’ait pas son lot de petits détails positifs, mais il fait une jolie collection de clichés (même la 2nd lead féminine est rentrée dans son rôle habituel), ne développe pas bien ses personnages, est voué à faire finir une héroïne sympathique avec un monsieur pour le moment à peine supportable, et est réalisé de façon risible, avec une overdose de paillettes sonores assez balèze, et un excès de flashback qui démontre assez bien que le drama prend son public pour des cons. Ce n’est pas irrregardable (la preuve : je regarde), mais vu le temps que je n’ai pas…

Sauf qu’en vérité, je ne regarde pas Cinderella MALGRE que ce soit médiocre, mais PARCE QUE c’est médiocre. Ouaip. Parce qu’il y a un confort à la médiocrité les gens. Je sais exactement où va le drama (bien sûr, je ne prédis pas le futur, donc on n’est jamais tout à fait à l’abris d’un twist, mais mettons que je parierais pas dessus), je n’ai strictement aucune attente donc le drama ne peut pas me décevoir, il n’y a pas de vrai suspense (et je n’écris pas dessus) donc je ne suis pas forcée de me jeter sur chaque épisode et peux les caser quand j’ai un moment à tuer, et je n’ai aucun scrupule à laisser mon attention se relâcher si je veux répondre à un commentaire, ou faire un dessin, ou je ne sais quoi. Honnêtement, j’ai besoin de dramas et films médiocres, parce que des fois c’est exactement ce que je cherche. Et dans un sens, je m’en sens limite coupable, parce que je suis d’avis qu’on devrait toujours exiger la meilleure qualité possible (après tout, c’est du bon sens : on attend des gens qu’ils fassent bien leur travail et il en va de même pour les scénaristes, les acteurs, les réalisateurs, etc), mais honnêtement parfois je décide de ne pas regarder quelque chose parce que ça a l’air trop bon. Et je ne le dirai jamais assez, mais je crève de chaud, j’ai le cerveau fondu la moitié du temps, et regarder Cinderella sans me soucier de queudale, juste regarder les personnages bouger et aller exactement où je sais qu’ils vont aller, … c’est reposant.

Mais on n’est pas là pour parler de Cinderella. Non, nous avons trois autres dramas à nous occuper, alors let’s go !!!

 

 

 

Bring it on, Ghost !

Episodes 13 & 14

[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W

Pour commencer par ne pas spoiler :

La partie sur BIOG va aller plutôt vite cette semaine, car pour être honnête, je n’ai pas grand-chose de plus à dire que la semaine dernière. Il y avait quelques scènes mignonnes cette semaine, mais pas tout à fait autant qu’avant, et c’est toujours normal vu qu’on est dans la dernière ligne droite du drama, mais c’est toujours le priver (en partie) de ce qui fait son charme. D’autant que cette semaine, il y avait également moins de Ghostfacers, et ça c’est fort triste. Les épisodes étaient divertissants, mais le drama a connu des jours meilleurs on va dire, et pour être honnête, même si on avance un peu dans le scénario, j’ai eu le sentiment que cette semaine les épisodes étaient surtout du remplissage pour retarder un final qui aurait aussi bien pu avoir lieu dans l’épisode 14. Les épisodes étaient suffisamment plaisants donc, mais je n’ai pas grand-chose à en raconter.

[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W

Et maintenant, en spoilant (pour passer cette partie, cliquez ICI) :

Cette semaine, parce que je n’ai pas une tonne de choses à dire sur ces épisodes (mais aussi parce que je suis fatiguée, un peu, au moment où je tape tout ça) j’ai décidé de partir sur une liste. Et puis qui n’aime pas une bonne liste, pas vrai ? Perso, j’adore ça. Celle-ci, je ne sais pas si elle est spécialement bonne, mais c’est une liste, et il y a trois trucs dessus. Let’s go !

(1) Donc on a retrouvé le père de Bong Pal, et il est pas dans la meilleure des formes. En fait c’est pas qu’il est mort, mais un peu quand même, et on a surtout retrouvé son cadavre, ce qui m’a rendue plus triste que je ne l’aurais pensé. Pas parce qu’on a perdu un personnage auquel j’étais supra-attachée, vu que je ne connaissais pas ce type, mais parce Bong Pal l’a pris assez violemment, et que ça m’a rendue triste de le voir triste. Enfin, au moins, après quelques menaces et autres péripéties, ça a fini par pousser le moine à dire la vérité à Bong Pal, un truc qu’il aurait dû faire depuis le début. Non parce que la maladie de « surtout ne rien se dire les uns les autres » ne touche pas que les personnages de Fond hein (lol cela dit, dans W quand on voit où « dire la vérité » les a menés … mais j’en dis pas plus : spoilers et tout). Et moi je me demande quand même : quel bien ça fait de ne rien dire à Hyun Ji, au juste ? Sérieusement, quels sont les bénéfices ? Parce que clairement le Pr. Darkside lui tournait autour, et à quel moment le moine (qui est à présent largement mieux disposé à l’égard de Hyun Ji, et la prévient même du deuil de Bong Pal, ce que j’ai trouvé cool… je pense sincèrement qu’il a le bien de Hyun Ji à cœur) s’est dit que laisser Hyun Ji au cœur du danger sans la prévenir du dit danger serait plus sage ? Ze fuck ? Du coup maintenant, elle est bien dans le caca, et tu m’étonnes quoi !

Enfin en tout cas j’ai eu ma réponse : le Pr et le mauvais esprit ne font plus qu’un à présent, donc j’imagine qu’il va falloir éliminer les deux. Ce qui semble triste: ça veut dire qu’il y a un petit garçon, qui à un moment donné n’était pas mauvais, mais qui a vu sa vie « volée ». On voit clairement que le père du Pr. frappait la mère, et le gamin dit que c’est lui qui a tué son père, probablement pour protéger sa mère. Au niveau de la chronologie, c’est un peu bizarre car on voit déjà l’aura du « démon » autour de lui après le meurtre de son père, mais dans un autre flash-back, il semble avoir été possédé après le meurtre ? L’explication, cependant, est certainement que le flash-back post-meurtre était vu du point de vue de la mère. Son fils a tué son mari, et à ce moment-là, elle a cessé de le reconnaître comme son fils. On a donc un gosse qui a grandi dans une famille violente, qui a tué son père, et qui a été entièrement rejeté par la mère qu'il voulait protéger. Une cible parfaite pour la possession, et on peut voir cette possession comme une représentation des conséquences d’un foyer abusif sur un enfant. L’esprit maléfique dit « je l’ai sauvé de l’abysse », et on peut voir ça comme un enfant maltraité qui a refoulé son enfance et s’est créé une seconde identité pour gérer tout ça. Bien sûr, en vrai, ça marche pas vu que l’esprit existe bien (il a possédé Bong Pal avant ça, donc c’est une identité à part entière), mais je trouve ça intéressant de le voir comme une sorte de représentation surnaturelle d’une évolution naturelle qu’aurait pu avoir un enfant ayant grandi dans ces circonstances. Auquel cas quand le Pr devra mourir parce que lui et le démon ne font plus qu’un, les parents seront véritablement ceux qui ont « volé » la vie de leur gosse. Bon mais je sens que je commence à m’égarer (il est tard et tout… pas quand vous lisez, enfin pas forcément, mais quand j’écris, il est tard).

[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W

(2) Je trouve qu’il y avait pas mal de « prétextes » dans ces épisodes. Par exemple, le coup de la mère de Hyun Ji. Je comprends qu’elle ait quelques réserves par rapport à Bong Pal, mais je trouve ça étrange qu’elle les ait de manière aussi violente un moment, puis finalement pas tant que ça à la fin de la semaine. Dans un sens, je comprends que quand elle dit à Bong Pal de virer, c’est aussi parce qu’elle est sous le choc de l’évanouissement de sa fille, mais après coup, même si je comprends que Bong Pal n’aille plus voir Hyun Ji à l’hôpital… arf, je sais pas, c’est une question de ressenti, mais j’ai juste le sentiment que tout ce bordel servait juste à retarder la réunion de l’OTP, un peu comme le fait que Seo Yeon, un personnage qui avait été complètement écarté par le drama quasiment, s’assoit à côté de Bong Pal  à nouveau, juste pour que Hyun Ji ne puisse pas s’asseoir là. Au passage, après s’être fait tristement rejetée, elle va boire un coup avec Bong Pal, et je dois dire que j’ai trouvé la réaction de Hyun Ji assez naze pour le coup. Qu’elle soit jalouse, ça je dis pas, c’était même plutôt mignon. Non, ce que je trouve assez nul, c’est de laisser Seo Yeon bourrée dans l’établissement. Alors oui, y a un taxi dehors, mais la demoiselle est saoule, et ils auraient pu au moins l’accompagner jusqu’au taxi ! Laisser quelqu’un de saoul livré à soi-même comme ça, c’est pas prudent du tout (sans doute encore plus quand c'est une femme), et bref j’ai trouvé ça assez nul. Mais pour revenir aux prétextes, j’ai le sentiment que le drama n’avait plus assez de matière et cherchait juste à retarder l’inévitable. J’ai eu un peu la même impression avec la scène du karaoke par exemple. C’était fun de voir les Ghostfacers chanter Heartbeat et Taecyon se moquer de sa propre chanson (ET SI, TAEC, MOI JE L’ECOUTE TOUJOURS TA CHANSON BORDAYL) mais parce que Hyun Ji et Bong Pal ne chantent jamais de chanson après, la scène paraissait anecdotique, surtout dans cette avant-dernière semaine, comme là pour tuer le temps. La plupart des scènes des ghostfacers disent quelque chose sur les personnages, mais celle-là ? Rien. Et j’étais contente de la blague hein, mais tant qu’à faire le drama aurait AUSSI pu faire quelque chose de la scène. Bon, j’ai juste un sentiment général, entre l’amnésie que je pensais finie mais en fait non, et le reste, que le drama n’a plus assez de matière et cherche à faire durer les choses. Et c’est pas si grave honnêtement, parce qu’il reste facile à regarder, mais du coup c’est difficile de s’intéresser à fond, on va le dire comme ça.

(3) Juste pour dire qu’ils sont toujours choupissimes, que les voir échanger des sms jusqu’à ce qu’ils tombent de fatigue était adorable. Et même si Hyun Ji ne se souvient pas des ghostfacers, c’était agréable de les voir être tous ensemble ♥ Je dois dire que la formation du groupe d’amis autour de personnages qui étaient tous isolés chacun de leur côté, est un de mes aspects favoris de ce drama (et je regrette encore plus que Seo Yeon ne soit pas incluse du coup). Oh, et aussi, je pense que j’ai découvert ce que le drama a de VRAIMENT fantastique : la vitesse à laquelle leurs téléphones se chargent o.o En l’espace de vingt secondes ils sont pleins quoi ! Ze fuck ? D: Ou alors j’ai un téléphone encore plus naze que je pensais ? (c’est vrai qu’il est assez naze ces derniers temps)

Enfin voilà quels sont mes sentiments cette semaine :) C’est pas négatif, il n’y juste rien de supra neuf dedans. Mais je suis curieuse de voir comment tout ceci va se terminer, et finalement, le cute m’aura effectivement portée jusqu’au final !

[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W

 

 

 

Uncontrollably Fond

Episodes 15 & 16

[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W

Pour commencer par le pas vous spoiler quoi que ce soit :

Beaucoup de « mais où est Pororo ? » cette semaine, et très peu de « Oh, le voilà ! ». Je partage l’interrogation de Joon Young cela dit : mais où EST Pororo ? Est-ce que le drama n’a pu louer le chien que pour quelques épisodes ? Pororo me manque. C’est sans doute le personnage qui a fait le moins de conneries ! Et qu’est-ce que ça lui a valu ? Il a été foutu à la porte de chez lui, et le drama n’a plus l’air d’en vouloir :( Arf, plus t’es décent, moins ça paye dans ce drama, c’est triste. Come back, Pororo ! We love you ! Je veux plus de Pororo et moins de déco creepy dans la baraque de Joon Young. Non parce que ça :

 

 

Je dis non.

C’est un coup à me provoquer une crise cardiaque si j’entre dans le salon sans allumer la lumière, et à me causer des cauchemars dans lesquels ces mannequins prendraient vie Toy Story –style pour ramper jusqu’à ma chambre. Shin Joon Young a pourtant bon goût (j’aime bien ses habits, et il a des posters de Kim Woo Bin partout !) mais là il a déconné. Donc : plus de Pororo, moins de mannequins creepy, et parce qu’on en est à la wishlist, je propose qu’on vive tout le drama dans une séquence-rêvée, parce qu’en rêve, Joon Young et No Eul sont heureux, et que c’est assez adorable. Je suis pas fan des fake-outs « HAHA EN FAIT C’ETAIT UN REVE », mais en l’occurrence c’était pas un fake-out, vu que la séquence commençait par « bon attention, ce que vous allez voir n’est pas réel », et j'ai bien aimé voir Joon Young et Eul se rouler par terre en rigolant, moi ! Du coup, j’aurais bien foutu un gros « FIN » à la fin de la séquence, et c’est bon, c’était torché, en 16 épisodes, c’est-à-dire le temps que le drama aurait dû faire de toute façon. Mais personne ne m’écoute à Dramaland :(

Bon, bon, mais j’aime toujours ce que j’ai toujours aimé dans ce drama, à savoir son ambiance, et il y avait de très jolies scènes dans ces épisodes. En particulier deux, dont une qui m’a brisé le cœur, un truc de fou (j’en ai repleuré en faisant mon plan pour aujourd’hui d’ailleurs). C’est juste que ces jolies scènes s’inscrivent n’importe comment dans le drama. Et de toute façon, c’est le souci de Fond : il y a de bonnes touches ici et là, mais la narration fait n’importe quoi. C’est con parce que c’est joliment réalisé, qu’une partie du casting est bonne, et qu’il y a quelques scènes qui sortent du lot, mais j’ai l’impression de voir quelqu’un construire un mur avec des briques en les mettant dans des sens aléatoires : les briques sont jolies, mais y a plein de trous entre, et le mur se casse la gueule. Et aussi j’ai envie de baffer certaines briques. Mais un peu comme si je baffais mon écran de PC, je ne ferais que me faire mal à la main.

Arf.

Enfin, c’est tristounet, le drama aurait pu être meilleur. Cela dit, je ne m’attendais pas vraiment à ce qu’il le soit. Fond continue de jouer dans ce que j’attendais, et en ça je ne me sens pas déçue. Et en attendant, je continue d’apprécier ce que j’appréciais déjà.

[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W

Et maintenant, en spoilant comme un sale phasme (cliquez ICI pour sauter la partie spoilers) :

C’est fou ce que les personnages de ce drama sont de véritables girouettes. Ils sont infoutus de prendre une décision et de s’y tenir ! Ils font du véritable flip-flop, et ce serait amusant si ce n’était pas aussi frustrant. Par exemple, cette semaine, au début de l’épisode 15, on a Jung Eun qui hurle à Ji Tae « Je ferai TOUT pour t’avoir à nouveau, Ji Tae » (au passage, on pourrait sérieusement discuter de « l’a-t-elle déjà ‘eu’ ? »… enfin: sérieusement, mais rapidement, parce que la réponse est « non », c’est assez clair) et à la fin de l’épisode 15, elle a décidé de laisser tomber Ji Tae. Ce qui me paraitrait au passage très sain, mais vu que c’est pour mieux tomber dans les bras de Shin Joon Young, … c’est pas beaucoup plus sain. Mais surtout, en l’espace d’un épisode, elle passe de « JI TAE I WILL KILL 4 U » à « WE ARE NEVER EVER GETTING BACK 2GETHER » (mais la vipère qui sert de mère à Ji Tae n’a pas l’air d’accord, donc ça parait mal barré), et ce n’est pas comme s’il y avait eu une ellipse d’un mois au milieu (parce que s’il y avait eu ellipse d’un mois de toute façon, elle aurait pas eu de plan B, vu que Joon Young serait mort HAHA #lecancercestrigolo). Et j’adore aussi la façon dont se passe sa décision d’aller vers Joon Young. D’abord elle est en colère contre lui parce qu’il l’a faite poireauter (compréhensible), puis elle lui balance un verre au visage, le blessant au passage (moins compréhensible), du coup elle décide de laisser tomber Ji Tae pour Joon Young (parce qu’apparemment elle est maso, et adore être blessée dans son ego), puis Joon Young l’embrasse et elle semble kiffer (à nouveau compréhensible, ça reste Woobie), et donc elle le baffe. CA VA TU TIENS DEBOUT A FORCE DE TOURNER DANS TOUS LES SENS ?! Bon, en vérité, c’est pas que je comprenne pas l’enchainement (et puis elle a l’excuse d’être bourrée…. Je me demande si les autres personnages sont bourrés depuis 3-4 semaines ?), c’est juste qu’à cause de la tendance de tous les personnages à faire des virages subits, ça m’a fait rire. Et honnêtement, même si pour Jung Eun en particulier, choisir entre Joon Young et Ji Tae est comme choisir entre la peste et le choléra, moi j’irais plus que jamais vers Joon Young, parce que même si les deux m’agacent, Ji Tae avait décroché une palme la semaine dernière, et là je crois qu’il a touché le fond.

Je ne crois pas que j’avais encore vraiment ressenti de la haine à l’égard de Ji Tae, juste un sérieux agacement, mais quand il a demandé à Joon Young de mourir dans son coin, et lui a sorti que, oui, il espère que Joon Young mourra vite, … juste… non. Je veux bien que Joon Young soit pas son type favori dans la vie, mais déjà que sortir à quelqu’un « va mourir » sous le coup de l’énervement, c’est pas classe, dire tranquillement à un homme à qui il reste moins d’un mois à vivre qu’il ferait mieux de mourir vite, tout seul de son côté ? C’est tellement cruel et inhumain que j’ai même du mal à croire que Ji Tae, un personnage que le drama essaie quand même de nous vendre humain un minimum, ait pu sortir un truc pareil. Qu’il sorte à Joon Young de pas s’approcher de No Eul est une chose (et je suis déjà moyennement fan de leurs discussions « passons nous No Eul »), mais ça ? Nope. Un festival de nope dans mon esprit. Et du coup, je vous avoue que le cri de Joon Young après ça, son « Pourquoi tu répètes ça ? Je ne vais pas mourir. Je n’ai même pas encore trente ans. » m’a fait du mal, un peu. Par contre, j’ai aussi eu un sourire juste avant, parce que Ji Tae sort « Meurs dans ton coin, c’est mon dernier avertissement », et… lol, Ji Tae, tu vas lui faire quoi s’il refuse ? Le mec a deux semaines à vivre, qu’est-ce que tu peux lui faire ? A part t’en prendre à sa famille à la limite. Et… okay, en fait, il y a deux semaines j’aurais soutenu que Ji Tae avait encore suffisamment de décence pour ne pas s’abaisser à ça mais vu que (1) les personnages se trahissent tout le temps, et (2) Ji Tae vient de demander à un patient en phase terminale de mourir plus vite… je ne suis plus sûre de rien.

[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W

Dans la catégorie « girouette » aussi, nous avons cette scène où Eul vient voir Joon Young pour lui dire « adieu pour toujours »… après lui avoir assuré qu’elle le verrait tous les jours et ne le lâcherait pas. Drama, wae tu refuses que tes personnages soient cohérents ? Enfin de toute façon, ça n’a pas tenu plus d’un épisode, vu que Eul a lu sur les lèvres de Shin Joon Young (et c’est une très jolie idée d’ailleurs, j’aime bien son « je l’entends… je l’entends clairement »,… mais ça arrive trop tard… ça aurait pu marcher au début du drama ou dans d’autres circonstances, mais maintenant que Joon Young a eu vraiment le temps de lui parler de sa maladie, tout ce que je me suis dit c’est « c’est cool de planter des Easter eggs dans tes vidéos, mais sérieux, au lieu de ça, tu aurais aussi pu lui dire au lieu de lui laisser de quoi se sentir coupable après ta mort »), elle est allée voir le Dr Kang (qui n’en a apparemment rien à battre du secret médical… et je lui en voudrais, mais à ce stade, je suis juste contente que QUELQU’UN ait fini par expliquer la situation à Eul), et elle est au courant de tout ! Pfiou (c’est la semaine des découvertes : Choi Hyun Joon a également découvert que Joon Young est son fils). Du coup, elle comprend (en partie, y a encore l’affaire Jung Eun) mieux ce qui s’est passé, et vu qu’elle aime bien sûr encore Joon Young, ça change la donne, et elle veut être à ses côtés. Mais au moins, cette fois-ci, quelque chose a vraiment bouleversé la situation, parce que lorsqu’elle vient lui sortir « allez, adieu », c’était encore du flip-flop. Oh, elle n’avait jamais été aussi proche de faire le bon choix cela dit ! A ce stade du drama, elle était sur le point de couper les ponts avec Joon Young ET Ji Tae, ce qui était clairement le meilleur des choix pour elle (même si à sa place j’aurais quand même pris l’argent du démon qui sert de mère à Ji Tae)… mais n’empêche que tournez, tournez girouettes.

Comme je le disais néanmoins, il y a de jolies scènes dans ce drama, et cette semaine, il y en a deux qui me sont particulièrement resté.

(1) Celle où Young Ok fait de l’acupuncture sur son fils. Déjà, de base, ça faisait plaisir de la voir prendre la défense de Joon Young dans son restaurant, je suis vraiment contente de voir que cette relation-là est enfin en vraie voie de réparation. Je n’ai pas envie de dire qu’elle est réparée, car ça prend plus de temps que ça de réparer cinq ans de rejet, mais ils n’ont jamais autant été sur le bon chemin, et je peux imaginer le soulagement de Joon Young lorsque sa mère lui dit « Choi Hyun Joon n’est qu’un étranger pour nous à présent ». Parce que Joon Young a toujours été élevé dans l’ombre de Choi Hyun Joon, et que c’est cette ombre qui a empoisonné toute sa vie, qui continue d’empoisonner sa vie (et c’est pas fini vu que maintenant CHJ est au courant que Joon Young est son fils, si bien que c’est lui qui va vouloir s’insérer dans sa vie ^^’), et qui a cassé la relation qu’il y avait entre lui et sa mère. Le fait que Young Ok finisse par se débarrasser de cette ombre est le plus gros pas en avant qu’ils pouvaient faire tous les deux, et je suis contente qu’ils l’aient fait, que Joon Young soit débarrassé au moins de ce poids-là. Le truc c’est que malgré que Joon Young m’agace pas mal, je suis toujours triste pour lui. En partie grâce à la réalisation, en partie grâce à Woobie, et en partie aussi parce que Joon Young a beau se montrer drôlement con ces derniers temps et mériter bien quelques baffes (okay, je suis contre la violence… mettons des baffes virtuelles ?), il ne mérite pas de mourir. Ce n’est pas quelqu’un de mauvais. Comme il dit, il n’a même pas trente ans, et bref, sa situation continue de me rendre triste. Du coup le voir avec Young Ok comme ça, se sentir tout heureux d’une situation aussi banale que sa mère lui demandant s’il a maigri (et je me suis posé la même question lors de la scène de l’ascenseur au début de l’épisode 15 d’ailleurs), parce que c’est une chaleur à laquelle il n’a pas eu droit depuis des années… ben ça m’a foutu la larme à l’œil, je dois dire. C’est la façon dont il la regarde, ce sont les couleurs de la scène, je sais pas. Bon par contre, il m’a aussi fait rire Joon Young quand il sort à sa mère « Si tu m’aimes, dis-le simplement », parce qu’il est mal placé pour ce genre de leçons. Mais sinon, très jolie scène.

[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W

(2) La scène où Noh Eul vient dire « adieu » à Joon Young. On est bien d’accord, elle s’inscrit très mal dans la progression du drama, et en plus elle sert pas à grand-chose (okay, elle sert à rien) vu que la situation change tout de suite après. Mais la scène en soi, indépendamment du reste, est jolie. Il y a des tas de choses que j’aime dedans, comme le fait que la caméra appuie sur les mains des personnages pour nous parler de leurs émotions, mais surtout, j’en aime l’idée, et l’atmosphère. La semaine dernière je vous disais que le drama continuait de me faire pleurer et qu’écouter du Nell après les épisodes n’aidait pas, mais cette scène EST une chanson de Nell, quasiment. En particulier son début. Elle commence en silence, et j’adore ces lignes de No Eul : Je suis venu te dire au revoir. Nous nous connaissons depuis tellement longtemps. J’ai pensé que nous méritions un véritable au revoir, mon ami.  Et… il y a juste une dernière chose que j’aimerais demander avant de partir : pourquoi avons-nous rompu ?

Après, il y a toute l’histoire du chèque, etc, mais ce n’est en gros que la continuation de ça, c’est juste une façon de dire « au revoir » et de tirer un trait. Donc pour revenir sur les lignes que j’ai citées, il n’y a pas de colère dans les propos d’Eul. Elle ne déteste pas Shin Joon Young, on a juste un personnage qui réalise que cette relation ne peut pas marcher. Elle ne comprend pas pourquoi, elle aimerait comprendre « où est-ce que ça a déraillé ? », mais il y a juste une calme résignation, et cette acceptation que la personne en face fera toujours partie de sa vie, qu’elle a eue une place suffisamment importante pour que tous les deux méritent un au revoir, mais que leur relation est brisée, est d’une tristesse infinie.

[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W

Cela me rappelle pas mal une scène de I Need Romance 2 qui m’avait pas mal brisée également. Je la décrivais comme ça : Il me semble que la scène qui m'a le plus marquée est celle de la rupture suite à la dispute dans la rue. La dispute était déjà énorme. Violente, destructive, désespérée. Et la rupture après cela n'est plus que le vide, les ruines, la triste constatation qu'il n'y a plus rien à sauver. Après la tempête qu'avait été la dispute, voir Choupette et Nyou simplement accepter que c'était la fin, que tout était détruit, … ça m'a brisé le cœur. Du film Very Ordinary Couple, j’écrivais ceci  (en mentionnant INR2 aussi d’ailleurs) (ah et je précise que ce qui suit n'est pas un spoil de la fin) : Et je crois que la plus jolie scène de tout ce film, à mes yeux, est celle où enfin les deux personnages sont capables de se regarder dans les yeux et de se dire « Je t'ai aimé, j'ai fait de mon mieux et je sais que toi aussi. Nous avons eu nos bons moments et un jour je ne me souviendrai plus que de ces bons moments mais maintenant, il est temps d'arrêter ».

On touche un peu à ce genre de choses du côté d’Eul dans cette scène. C’est assez unilatéral parce que tout n’a pas été dit du côté de Joon Young, mais ces scènes-là, ces scènes d’acceptation que les débris ne sont plus recollables, me font toujours un coup au cœur absolument énorme (j’avoue, je n’ai pas juste un peu pleuré en écrivant mon plan, j’ai les larmes aux yeux maintenant aussi). Et c’est un thème que le groupe Nell (spécialiste de la rupture) exploite beaucoup, d’où que j’y ai pensé. Cette scène de Fond a l’ambiance de l’album Let’s take a Walk, et me fait penser à Thank You, avec une touche de Down. Je dis pas que les paroles correspondent à 100%, mais c’est ce à quoi j’ai pensé. Et oui, on peut en retrouver dans les paroles aussi, de ces « Merci, tu me manques  […] Est-ce que c’est vraiment pour moi que tu as fait tout ça ? Et nous parlons de nous quitter, et la douleur et les cicatrices ne s'effacent pas, mais si c’est comme ça, ai-je le droit de penser que nous nous sommes aimés ? » de Thank You, au « Je ne t’en veux pas, mais ça fait mal » de Down.  Enfin, Nell de toute façon, c’est beaucoup de rupture, beaucoup d’acception, beaucoup de larmes. Je suis toujours un peu hantée par le « Quand, fatigué, je finirai par lâcher prise / Comme deux inconnus qui se croisent / Comme si nous ne nous connaissions pas / Nous continuerons nos vies / Et tous ces sourires, toutes ces larmes / Deviendront un livre / Intitulé « souvenirs » / Abandonné sur l’étagère de ma mémoire / Et il prendra peu à peu la poussière, au fil du temps » de Onetime Bestseller.

Donc je suis en larmes maintenant.

Eh merde.

Damn you, scene ;A ;

Damn you, Nell ;A ;

Vite, vite Jik, que se passe t-il de ton côté ? Tu as le cœur qui bat super fort quand Haru te tient la main ? Aw, c’est adorable. Heureusement qu’il est là, lui ! Même si j’ai hurlé un « nooooooooooooooon » retentissant lorsqu’il sort à Haru qu’il veut rencontrer ses parents. Et puis de toute façon, je suis plutôt d’accord avec Haru : ce n’est plus l’ère Joseon, ils peuvent bien sortir ensemble s’ils veulent, pas besoin de demander la permission aux parents. N’empêche qu’ils sont choupis, et que c’est toujours aussi agréable d’avoir ça au milieu du reste.

Et voilà. Honnêtement, j’ai aimé cette semaine pour les deux scènes dont j’ai parlé. Le drama est toujours en chute libre, mais la première scène m’a réchauffé le cœur, tandis que la seconde (même si, encore une fois, je suis consciente qu’elle était mal placée) l’a piétiné, et … parfois j’aime bien qu’on me piétine le cœur ? Arf, je suis aussi maso que Jung Eun.

[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W

 

 

 

W

Episodes 10 & 11

[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W

Pour commencer par ne rien spoiler :

Yep. Finalement, W est toujours là, il n’a pas quitté les Cernes. Et pour une raison simple : je me suis beaucoup amusée cette semaine. Je ne retire rien du tout de ce que je disais la semaine dernière, le drama est toujours un gros bordel d’écriture qui se foire sur les bases mêmes d’un scénario, simplement je crois bien que tout coucher par écrit m’a fait du bien. J’ai poussé mon coup de gueule (cf la semaine dernière donc, pour les détails), accepté que ce drama avait une écriture foireuse, réajusté mes attentes, et une fois tout ça fait, j’ai pu m’éclater à nouveau, donc yay \^O^/ Bon, et puis mon réajustement a aussi coïncidé avec un truc en particulier dont je ne peux pas vous parler dans cette partie sans spoilers malheureusement, mais mettons que le drama a établi une dynamique qui me plait entre certains personnages.

Par contre, en parlant de personnage, So Hee et Do Yoon seraient-ils à W ce que Pororo est à Fond ? :O Parce que j’ai un peu le même sentiment de « ils les ont loués et ils ont plus d’argent ». J’aimerais bien les voir plus moi ! Cela me fait de la peine qu’ils ne participent pas beaucoup. Enfin, au moins, côté IRL on a Soo Bong, et le pauvre, il vit des moments un peu difficiles et confus, mais au moins il est super attachant. Oh, et aussi, (désolée, vu que c’est chaud de parler de W sans spoiler, je pars un peu dans tous les sens) je pense que ce serait bien que Kang Ki Young ait droit à un rôle principal dans un drama, parce que plus je le vois, plus il me plait décidément. Il a commencé dans de tous petits rôles, il est graduellement plus devant la caméra, et j’aimerais bien qu’il finisse par décrocher le haut de l’affiche. Si possible pas dans un rôle comique. Il y est bon, mais j’aimerais voir s’il peut faire autre chose~ Et puis tant qu’à faire, Jeong Eu Gene pourrait avoir le premier rôle féminin dedans, parce qu’elle aussi je trouve qu’elle se débrouille vraiment bien.

Mais bref. Pour revenir aux épisodes de cette semaine, à travers l’acceptation, j’ai trouvé l’appréciation à nouveau, et c’est cool, j’ai donc pu profiter des nouveaux retournements de ces épisodes.

[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W

Et enfin pour vous spoiler plein de choses (cliquez ICI pour passer les spoilers) :

Comme je vous le disais, je suis passée en mode « LOL IDGAF » (écrire en majuscules et langage moins que français ou anglais est une passion, oui… j’aime presque autant ça que faire des métaphores nazes et utiliser des noms d’animaux randoms). Heureusement d’ailleurs, parce que le drama continue son petit bonhomme de chemin niveau incohérence. Ah oui, j’ai dit que je me laissais pas perturber : ça veut pas dire que je m’en rends pas compte. Bien entendu. Donc, par exemple, cette semaine, tout le monde peut « invoquer » Yeon Joo apparemment  ? Et la téléporter à des endroits aléatoires d’ailleurs (avant elle se téléportait là où elle avait disparu la dernière fois, et ça lui arrive encore parfois, mais des fois elle se téléporte à l’endroit parallèle où elle était avant, et des fois à côté de la personne qui l’a invoquée). Et puis Chul ne peut plus l’invoquer ? En même temps, ce « quand je pense à toi » a toujours été bancal, car ça aurait dû l’invoquer bien plus souvent. Mais du coup, y a quelques semaines, quand il pensait à elle après leur baiser, elle apparaissait dans la seconde, mais quand non seulement il pense à elle, mais en plus il l’appelle carrément, elle vient plus ? Et la semaine dernière elle disparaissait d’elle-même, rapidement, mais cette semaine elle a à nouveau désespérément besoin d’un « à suivre »…. WHATEVER DRAMA, I DON’T CARE (but you suck) (but I don’t care) (I also love writing in english on a blog that’s all in french)(I wonder if I can insult all the people reading without them realizing it, now)(I won’t though, I love you guys)(lol,jk, I don’t)(but I do, srsly)

(…)

Dans la catégorie “je me pose des questions” aussi, je me demande vraiment ce qui se passe du côté d’Oh Sung Moo. Il n’a pas échangé de place avec le tueur, celui-ci semble simplement lui avoir volé son visage, et ainsi son âme, en faisant une sorte de zombi à son service. Mais un zombi qui dessine au lieu de bouffer entrailles et cerveaux. Ce qui est largement plus sympathique, faut bien le dire. N’empêche qu’il a une gueule qui fait peur. Mais donc, je comprends pas supra bien comment ça marche, ni exactement comment fonctionne cette histoire de tablette éteinte (j’ai bien compris que ça coupait le lien entre les deux, mais je suis pas certaine que ça pose pas d’autres questions…) Je comprends l’idée que les deux ont la même âme par contre, car effectivement, le méchant n’ayant eu jusque là pas d’identité, il était la représentation la plus directe de la volonté d'Oh Sung Moo, et les deux s’acharnaient sur Chul, sans qu’aucun n’ait véritablement de raison. Et d’ailleurs, c’est assez « juste retour de bâton » que Sung Moo ait fini par être effectivement dévoré par un monstre. Ce n’est juste pas celui auquel il s’attendait (même si je ne comprends toujours pas pourquoi il s’attendait à ce que ce soit Chul). C’est un véritable monstre, et on pourrait argumenter que ce monstre est lui-même (rapport aux volontés similaires). Donc en clair, c’est la base de la « self-fulfilling prophecy », c’est-à-dire du chemin qu’on emprunte à force de vouloir l’éviter : Oh Sung Moo s’est tellement méfié, a tellement voulu éviter le monstre, qu’il l’est devenu lui-même et a fini dévoré. Triste. Mais je vais pas chialer sur son sort, parce que déjà j’aime toujours pas Oh Sung Moo, ensuite je suis certaine qu’un retournement le fera revenir à la normale, et enfin, je dois dire que je kiffe bien l’idée du manhwa contrôlé par le méchant.

[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W

Cela dit, dans la partie sans spoilers je vous disais que mon appréciation de ces épisodes s’était faite en partie grâce à mon acceptation nouvelle, mais également parce que le drama instaurait une dynamique plaisante entre certains personnages. Et je suis restée vague pour pas spoiler, mais en fait c’est surtout que le drama ré-instaure une dynamique entre deux personnages : Chul et Yeon Joo. On est revenu à un Chul qui vit sa vie (difficile sa vie, certes) et une Yeon Joo qui apparait ici et là, en sachant bien plus que lui, et l’intriguant donc au plus haut point. Et je ne m’en étais pas rendue compte, mais cette dynamique là m’avait manqué. Alors, il y a toute une « couche » en plus, parce que Yeon Joo a déjà vécu une version de cette histoire, une version de sa relation avec Chul, mais la base est la même : il a les questions, elle a les réponses, il lui fait confiance instinctivement, elle lui sauve la vie et lui « souhaite un happy ending ». Les débuts des personnages m’avaient énormément plu, et j’ai aimé les revivre. J’ai adoré le regarder ne pas capter ce qu’elle racontait, et se demander s’il est trop bête pour tout saisir, et pour moi ça a été une nouvelle raison d’apprécier le reboot de la semaine dernière. En général, les reboots (qui sont le plus souvent créés à base d’amnésie) c’est pas extra, mais dans ce drama, pour moi, ça fonctionne. Parce que, déjà, les personnages n’avaient pas le choix, ils s’étaient beaucoup trop enfoncés dans une impasse (bon la scénariste aurait certainement pu faire une autre pirouette scénaristique, d’accord, mais celle-là est aussi sensée qu’une autre). Ensuite parce que ça joue dans le thème du libre arbritre, du set-up, en donnant à Chul l’occasion de faire des choix différents. Et enfin parce que ça nous rend, donc, cette dynamique qui m’avait manqué. Aussi agréable que ce soit de voir deux personnages être adorables en couple (et on a eu un peu de ça cette semaine, avec le passage de l’achat de robe, de la glace, etc… et j’ai fondu comme aurait fondu la glace en question si elle avait fait un tour dans ma maison, où je soupçonne que le thermomètre est cassé parce que la température qu’il m’indique est trop basse pour être vraie… traduction : J’AI CHAUD BORDAYL), il y a un charme spécial à les regarder s’apprivoiser, commencer à se connaître, et cela me fait plaisir d’y revenir. Avec en bonus le fait que Han Hyo Joo me fait du mal au cœur parce que sa situation est affreusement triste. Et je l’ai déterminé dans la partie spoiler de Fond : j’aime bien me faire malmener le cœur, c’est un de mes passe-temps favoris.

Du coup, je suis quand même un peu déçue que Chul ait déjà trouvé un manhwa, et soit donc parti pour apprendre très vite la vérité. Je voulais que la situation dure encore un tout petit peu. Mais bon, ça n’a jamais été le point fort de ce drama, et je suis quand même intéressée. En fait le truc, c’est que j’adorais assez l’idée de faire douter Chul en introduisant le fichier audio. J’aurais même aimé que le méchant aille encore plus loin en lui créant de faux souvenirs (il ne peut pas changer le passé, sinon il annulerait sa propre existence, mais il peut certainement se la jouer inception), mais j’adore le fait qu’il joue avec l’esprit de Chul (qui le vit mal d’ailleurs, et j’imagine que s’il est sur le point de disparaître, c’est parce qu’il est en train de baisser les bras, ce qui va contre son set-up… je me demande pourquoi So Hee n’est pas en train de disparaître par contre, parce que je ne vois pas quel rôle elle sert du coup… à la limite Do Yoon le cache, mais So Hee ?). Parce que j’aime beaucoup l’idée que ce soit « Chul et Yeon Joo contre le reste du monde », avec une touche de « Yeon Joo devant sauver Chul de ses propres doutes ». Mais s’il a l’explication rapidement, cette idée-là disparait un peu. Pas tout à fait, heureusement, et donc j’ai quand même drôlement hâte de voir ce qui va se passer la semaine prochaine.

Et mon impatience me fait plaisir, je dois dire~ J’avais peur de ne plus pouvoir apprécier ce drama, mais comme je le disais, tout est question de priorité, j’ai réajusté  les miennes, et du coup, pluie de yays dans ma face !

P.S. La Poupinette en mode « discret parce que recherché par la police » (même si tout le monde peut voir son visage en fait) c’est sexy, je retiens. J’approuve la casquette et le pull noir.

[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W
[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W[Cernes sur petit écran] Bring it on, Ghost ! / Uncontrollably Fond / W

 

 

Et c’est tout pour cette semaine les gens !!

Comme vous avez pu le constater, le bilan est largement plus positif que la semaine dernière et… c’est cool !

 

Donc j’espère que votre week-end sera cool aussi ♥

 

Ja !

 

Tag(s) : #Cernes sur petit et grand écrans, #Bring it on, ghost !, #Uncontrollably Fond, #W

Partager cet article

Repost 0