Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Episodes 1 & 2

 

Diffusé en 2016

Parti pour faire 16 épisodes

 

Avec :

Park So Dam >>> Eun Ha Won

Jung Il Woo >>> Kang Ji Woon

Ahn Jae Hyun >>> Kang Hyun Min

Lee Jung Shin >>> Kang Seo Woo

Son Na Eun >>> Park Hye Jin

Choi Min >>> Lee Yoon Sung

 

 

Dontesque ?

Eun Ha Won, une jeune femme affirmée mais aux circonstances financières difficiles et ne pouvant certainement pas compter sur l’aide de sa belle-mère et sa belle-sœur, rêve d’aller à l’université, mais voit son destin subitement lié à celui de trois jeunes hommes riches, Kang Ji Woon, Kang Hyun Min et Kang Seo Woo, avec lesquels elle va se retrouver à cohabiter à la requête de leur grand-père qui espère qu’elle saura leur mettre du plomb dans la tête.

 

~oOo~

Si on me propose de jolis jeunes hommes en concentré, je vais pas dire non, hein ! … Surtout si Jungshin fait partie de ces jolis jeunes hommes. C'est une très bonne motivation ♥ Enfin. En vérité, je dirais que ma grande motivation, c’était plutôt mon envie générale de tester les nouveautés, parce que ça fait longtemps que je n’ai pas navigué dans Dramaland et que, mon navire retrouvé, j’ai envie d’explorer les océans dans toutes les directions (vers la métaphore pourrie et au-delà !) pour voir si je ne trouve pas plusieurs îles paradisiaques où passer du bon temps. Et si de jolis jeunes hommes en pagne me servent des cocktails tant qu’à faire dans des noix de coco (vive les clichés, oui), je vais pas me plaindre. Donc motivation numéro 1 : envie de tenter les nouveautés ; et motivation numéro 2 : le joli casting, et surtout, surtout, Jungshin. Parce que j’aime Junghshin, mais que finalement j’ai zappé beaucoup de ses dramas, et n’ai même pas regardé son plus important, vu que les family dramas de cinquante épisodes et moi, on a un peu de mal. J’étais donc ravie de pouvoir le regarder, à la place, dans une rom-com de 16 épisodes, même si les comparaisons avec Boys Over Flowers m’inquiétaient un petit peu (au final, cela dit, je trouve Cinderella plus proche d’ « Atashinchi no Danshi rencontre, ben, Cendrillon »). J’ai donc gaiement regardé les deux premiers épisodes pour me faire une idée (oui, en général vous savez que je me fais un avis sur quatre, mais parce que je compte tenter autant de dramas que possible, je vais me contenter de deux^^), et suis ressortie de ces deux épisodes… sans opinion très poussée, en fait. Je ne sais pas trop que penser de ce drama, parce qu’honnêtement, je n’ai pas eu le sentiment qu’il me proposait grand-chose à quoi penser. Ce qui n’est pas nécessairement rédhibitoire, ça dépend du degré de divertissement on va dire. Donc regardons tout ça.

Et on va commencer par un léger souci pour moi : la grande idée de ce drama est qu’à la fin l’héroïne va finir avec un des chevaliers, et le « favori de la course » est celui que j’apprécie le moins. Ce qui dans une romcom (donc un drama dont le but est en majeure partie de me faire vouloir l’OTP ensemble), est quand même drôlement con.

Pour le moment, si j’avais mon mot à dire, Seo Woo serait le « chevalier vainqueur ». Des « chevaliers » de notre Cendrillon, pour le moment, c’est celui qui a le moins été mis en avant, et a le moins interagi avec elle également. Il est assez en retrait, et Jungshin lui-même n’a pas eu trop l’occasion de faire quoi que ce soit, mais Seo Woo semble être le plus décent des trois. Je ne comprends même pas vraiment son grand-père lorsqu’il dit de lui que c’est un « bon à rien », alors même que Seo Woo est le seul des trois petits-fils qui semble avoir un travail. Alors le grand-père n’approuve apparemment pas de sa profession de chanteur/compositeur/star, mais en attendant, pour toute la fierté qu’a Ji Woon de son passé à se débrouiller tout seul, Seo Woo est le seul qui a un boulot, et dont je me dis que si son grand-père lui coupait les vivres, il pourrait se débrouiller. C’est aussi le seul (peut-être juste parce qu’il n’a pas passé trop de temps avec encore… #penséedéprimantedujourbonjour) qui n’a pas abusé de l’héroïne, Eun Ha Won. Pour le moment, il s’est montré amical, lui a juste dit bonjour, et a même essayé de la protéger de la haine de sa famille, parce qu’elle lui faisait de la peine. Donc à choisir, je partirais dans sa direction, sauf qu’il est clair que Seo Woo n’a aucune chance avec notre lead, le véritable duel étant parti pour se faire entre Ji Woon et Hyun Min. Cela dit, ce n’est pas comme si ça me brisait le cœur, parce que comme je le disais, Seo Wo n’a eu que très peu de scènes avec l’héroïne de toute façon, donc ils n’ont pas vraiment développé d’alchimie ou quoi que ce soit. C’est juste qu’il me semble la meilleure alternative à ce qui est probablement parti pour se passer.

Mettons qu’à Dramaland, les premières lignes de casting mentent rarement (ça arrive… mais rarement) si bien que tout semble destiner notre héroïne à tomber dans les bras de Ji Woon. Selon comment on décide d’interpréter la transposition du conte de Cendrillon dans l’épisode 1, on peut d’ailleurs voir Hyun Min comme la bonne fée, la marraine de l’héroïne, puisque c’est lui qui, pour un total de trois heures (donc jusqu’à minuit), lui permet d’aller au « bal », lui fournit la robe et les chaussures, et créé l’évènement qui va lui permettre de transformer sa vie, et donc de rencontrer le prince qui, dans cette vision des choses, serait Ji Woon. Mais c’est selon l’interprétation. Parce qu’on pourrait considérer que le grand-père Kang est la marraine, d’autant que Hyun Min joue en partie le rôle du prince également en étant abandonné à minuit par la jeune femme qui lui balance une chaussure au visage. Mais à priori, Hyun Min a plus de chance de finir par se remettre avec Hye Ji (son amie d’enfance avec laquelle il est sorti un moment) et Ji Woon serait donc parti pour être le « dernier homme debout », sauf que Ji Woon est le Kang que j’aime le moins, donc forcément, ça ne me réjouit pas des masses. « Mais Mila » me direz-vous « qu’as-tu contre ce pauvre Ji Woon ? ». Merci de poser la question.

[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)
[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)
[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)
[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)

Que ce soit du côté de Hyun Min ou Ji Woon, le drama joue la carte classique du « bad boy au grand cœur blessé ». Du côté de Ji Woon, la blessure vient, après avoir grandi dans un orphelinat et avoir galéré dans la vie, de se retrouver dans une famille qui le déteste (okay, il n’y a que Hyun Min qui le déteste vraiment), à vivre une vie qui ne cadre pas avec sa fierté, et fragilise les liens qu’il a avec ses amis. Sans compter qu’il est amoureux d’une jeune femme qui n’a d’yeux que pour un Hyun Min qui se comporte comme un connard avec elle. Et du côté de Hyun Min, on ne sait pas encore trop ce qu’il s’est passé, mais à en croire les dialogues et certains regards lorsqu’il pense que personne ne le voit (par exemple, il a l’air effectivement désolé lorsqu’il court après l’héroïne suite au mariage, et il n’a pas l’air enchanté d’avoir utilisé Hye Ji pour échapper à son rendez-vous arrangé, sans oublier la façon dont il regarde sa photo d‘enfance), il y a un élément dans son passé qui lui a laissé un certain traumatisme. Okay. En attendant, les deux ont eu des moments assez peu glorieux, notamment vis-à-vis de l’héroïne. Hyun Min, lui, s’est servi d’elle pour essayer de foutre un mariage sens dessus dessous, tandis que Ji Woon l’a humiliée et lui a balancé son mépris au visage à plusieurs reprises, de manière particulièrement injustifiée. La raison pour laquelle Ji Woon me déplait plus, surtout en tant que « futur mr. Eun Ha Won », est justement ce mépris. Il a pourtant plus de scènes où il aide Ha Won, et celle où ils mangent des nouilles ensemble était en fait mignonne, entre toutes leurs chamailleries. Mais le mépris me fait du mal. De l’autre côté, je ne pense pas qu’il y ait de véritable mépris de la part de Hyun Min dans la façon dont il traite Eun Ha Won ou les femmes avec lesquelles il sort. Enfin. Il n’y a clairement pas d’estime ou de respect, mais Hyun Min est avant tout (en apparence en tout cas, on verra bien ce que le drama nous racontera plus tard) un narcissique égoïste avec un sérieux « prince complex ». Il n’y a qu’à voir la scène où il vient au secours d’Eun Ha Won aux prises avec les journalistes : il fangirlise complètement sur lui-même, s’émerveillant de sa propre classe et « blaguant » qu’elle est forcément tombée amoureuse de lui parce qu’il est trop cool, alors qu’elle a l’esprit à cent lieues de là. En clair, ce n’est pas tant qu’il estime que les autres sont « en dessous de la surface de la Terre », mais plus qu’il se voit dans la mésosphère. Alors que Ji Woon, lui, se montre effectivement méprisant, jugeant l’héroïne minable à plusieurs moments du drama. Alors, il y a en vérité beaucoup de colère mêlée à tout ça, et un rapport compliqué à l’argent (qui est le grand thème du drama, l’argent régissant tout : le destin des vivants, la place des morts, et bien entendu les relations entre les gens), sa famille, Hye Ji, etc … et je n’approuve pas plus l’attitude finale de Hyun Min, mais simplement, question d’appréciation personnelle, je suis moins agacée par un type superficiel qui se prend pour la 8ème merveille du monde que par un hypocrite (non parce qu’il les utilise, hein, les cartes de crédit de son grand-paternel) qui prend les autres pour des sous-merdes et s’estime moralement supérieur. Et puis, après il y a l’autre détail : Hyun Min m’a fait rire à plusieurs reprises. Le voir fangirliser sur lui-même, justement, m’a amusée, alors que Ji Woon a la partie plus « lourde » de l’histoire. Bon, Hyun Min a bien Hye Ji (qui, au passage, a l’air gentille, et ça fait plaisir, parce que je m’attendais à avoir une « 2nd lead garce » habituelle, et à la place on a un personnage que je peux apprécier, et dont je peux même espérer qu’elle finisse par devenir amie avec Ha Won) et son traumatisme passé supposé pour servir de « poids », mais sa partie de l’histoire reste légère, alors que du côté de Ji Woon on a tout le drame, et je sais pas, peut-être que si je ressentais une connexion au personnage ça passerait mieux, mais en attendant, le regarder s’apitoyer sur lui-même, ça m’a plutôt plombé l’ambiance.

Même si, oui, d’accord, ce n’est pas cool que son grand-père ait apparemment payé ses amis pour qu’ils l’abandonnent (et c’est encore moins cool que les amis aient accepté). Et là vous commencez peut-être à voir une sorte de truc récurrent : y a de l’abus partout. Enfin, non, pas du côté de Seo Woo (qui est en retrait, donc c’est peut-être à venir :DDDD #JOIE), de Hye Ji, d’Ha Won  et à la limite peut-être du secrétaire du grand-père (qui au passage devrait sans doute reprendre l’entreprise… je vois pas pourquoi le grand-père s’emmerde avec des petits-fils qu’il juge incapables alors qu’il a un type apparemment plus qualifié à portée de main), mais sinon, les personnages principaux sont tous abusifs d’une façon ou d’une autre. Hyun Min manipule Ha Won et est un connard avec Hye Ji, Ji Woon humilie Ha Won (et balance sa voiture dans celles des inconnus aussi… je comprends que c’était pour aider ses potes, mais faut apprendre à gérer tes pulsions, dude o.o) et le grand-père, que le drama veut nous pousser à apprécier en lui faisant faire des blagues un peu kitsch et en le faisant s’entendre avec Ha Won, est manipulateur, et je ne comprends pas son acharnement à vouloir rendre Ji Woon malheureux en le faisant absolument rentrer dans une famille dont il ne veut pas (secret de naissance ou pas). Qu’il veuille unir sa famille, okay, mais quand la résistance est telle, payer les amis de ton petit-fils pour qu’ils le lâchent, c’est le niveau « Belle-mère de Kdrama », et je vois pas pourquoi ça passerait mieux avec lui qu’avec le stéréotype précédemment cité. Après c’est sûr que comparé à la famille de He Won, il a au moins le mérite de venir avec des voitures de luxe (que je trouve assez laides cela dit, mais ça c’est juste moi) et des tonnes de fric, parce que la famille d’He Won vient juste avec l’abus et les dettes (encore plus de #JOIE :D... je mets des hastags si je veux d'abord #IcandowhatIwant #shutup #leaveMilaalone). Alors du côté de la sœur et de la belle-mère, bien sûr, on s’attendait à ce que ce soit le cas, parce qu’on est dans une adaptation libre de Cendrillon après tout, mais le père m’a prise par surprise. Qu’il ne soit pas présent est une chose, mais le « tu n’es pas ma fille » et la gifle qu’il balance à He Won ont été une sorte de choc pour moi, et bref, parmi tous les clichés qui foisonnent dans ce drama, on peut donc cocher la case « parents de merde » (yay =_=).

Et celle « Choupette en galère » aussi, car Ha Won est un personnage qui ne manque pas de familiarité. Elle est la Choupette qui a du mal financièrement, cumule les jobs, et tâche de garder la tête haute dans les moments difficiles. En même temps, eh, elle est censée Cendrillon, donc ça fait partie de la description, hein ! Et puis, je l’aime bien Ha Won. Je trouve l’actrice convaincante et sympathique, et j’aime la façon dont notre héroïne ne se laisse pas démonter. Elle a été élevée aux arts martiaux et aux principes de Sun Tzu, elle a de la force dans les muscles et l’esprit vif. Elle est capable de faire (littéralement) plier les genoux à Hyun Min pour qu’il s’excuse d’une connerie qu’il a faite en public, elle sait quoi répondre à Ji Woon quand il lui balance son mépris au visage, elle n’hésite pas à se mettre en sous-vêtements et pieds nus dans la rue pour préserver sa fierté, et si quelqu’un lui manque de respect, elle ne se laisse pas faire, mais s’excuse auprès des autres pour l’esclandre après coup. Auprès de sa famille, elle a un peu plus quelque chose de « martyre » parce qu’il y a un lien qu’elle veut préserver (enfin, n’empêche que trop c’est trop, et qu’à la fin de l’épisode 2, elle balance tout, parce qu’il faut pas pousser non plus), mais avec le reste du monde, pas du tout, et c’est quelque chose que j’apprécie. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, et elle est certainement l’élément du drama que je préfère pour le moment. Mon passage favori la concernant étant, je pense, le passage où elle s’étonne que les riches héritiers ne soient pas élevés égoïstes exprès, parce qu’elle pensait que le but était de les rendre plus intéressés par l’argent que tout le reste afin d’éviter qu’ils dilapident la fortune familiale en œuvres caritatives, haha. Encore que j’aime bien aussi la fameuse scène où Hyun Min s’impressionne tout seul d’avoir manipulé les médias pour l’aider, et où il est persuadé qu’elle fangirlise sur lui, alors qu’en vérité elle est juste très occupée à pleurer sa confiance en des médias aussi facilement corrompus. Bref, l’héroïne est à ranger dans la catégorie des « pour » à mes yeux.

Dans cette catégorie, on va classer aussi :

(1) L’idée de la collocation forcée. Je suis pas fan de la façon dont le grand-père s’y prend du côté de Ji Woon, mais pour être honnête, les collocations réticentes font partie des « tropes » dramatesques que je préfère. J’ai un faible pour ce type de scénario. Et puis, j’ai envie de voir Ha Won foutre du plomb dans la tête des Kangs, un peu. Etant donné que j’aime aussi regarder les gens devenir amis, je ne suis pas contre une naissance de bromance non plus, même si le côté « rivaux amoureux » risque de faire pencher les choses de l’autre côté, pendant un certain temps au moins.

(2) L’adaptation du conte. Cela dit, ça, c’était éphémère et maintenant j’imagine que c’est terminé. Mais c’était amusant, dans les deux premiers épisodes, de voir comment les éléments du conte étaient transposés. On a eu le bal avec la belle-sœur présente, la belle-famille bien entendu, et puis aussi la recherche de l’inconnue à travers le pays, les chaussures, la limite à minuit… Et puis là, c’est moi qui vais chercher beaucoup trop loin, (parce que ça se rapporte surtout à Disney et pas tellement au conte de base, et que les couleurs ne sont pas les mêmes, donc c’est capillo-tracté à mort) mais la porte de la maison de l’héroïne, celle qu’elle doit passer pour entamer le prochain chapitre de sa vie, et la robe que Hye Ji coud  pour le « bal » sont toutes les deux bleues, ce qui qui me rappelle la robe de Cendrillon dans le film d’animation. Mais ça, c’est juste moi qui délire.

[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)
[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)
[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)
[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 & 2)

(3) On ne peut pas dire que ce soit vraiment une qualité, mais ce drama n’a pas l’air supra intelligent et il y a des trucs à la con dedans qui me font rire. Par exemple, lorsque le secrétaire/assistant du grand-père présente les trois Kangs à Ha Won, il lui montre une vidéo, et je suis obligée de me demander comment ils ont pu aller filmer tout ça. C’est tellement évident que ce sont des images qui ne peuvent venir que du drama lui-même. Ce ne serait pas choquant dans une récap de la série, mais dans un document vidéo présenté intra-drama, ça m’a fait rire. Enfin, j’imagine que c’est pas censé venir en faveur du drama, mais j’avoue qu’il y a quelque chose de divertissant à tout ça.

Ensuite, si on veut observer l’autre côté de la pièce, en plus de l’abus de plusieurs des personnages, je dirais que j’ai principalement deux reproches :

(1) Honnêtement, je trouve la réalisation assez peu inspirée. Kwon Hyuk Chan, le réalisateur, a l’habitude des dramas qui « brillent » et des romcoms, ayant notamment bossé sur Gentleman’s Dignity, Secret Garden et Lie To Me pour SBS (jamais seul, cela dit), mais ici, je trouve que quelque chose ne fonctionne pas parfaitement, et je me demande si le « nœud » ne se situe pas au niveau de la tentative de réconcilier l’ambiance visuelle généralement terre-à-terre des dramas de tvN et celle plus bling-bling de certaines scènes qui, effectivement, veulent présenter leur histoire de Cendrillon à la BOF pour le coup. Mais surtout, les scènes qui m’ont déplu sont celles où sont utilisées les superpositions d’images…. Le truc c’est que je suis nulle à décortiquer ce qui relève de la réalisation et du montage, du coup je ne saurais pas vous dire exactement ce qui m’a dérangée, mais par exemple lorsque l’héroïne pleure en attendant son bus après avoir découvert que l’urne de sa mère a été reléguée à la réserve, la superposition des images m’a donné un effet de « trop » qui a fait que je n’ai pas réussi à ressentir l’émotion de la scène, trop distraite que j’étais.

(2) Et là on touche à mon vrai grand problème, je pense : je n’ai trouvé aucun lien profond entre les personnages auquel me raccrocher. Le grand-père semble largement déconnecté de ses petits-fils, qui sont déconnectés les uns des autres en majeure partie. Les relations avec le plus de « poids » pour les personnages sont soit brisées (Hye Ji/Hyun Min, He Won/son père, Ji Woon/ses amis), soit carrément vindicatives (Hyun Min/Ji Woon, He Won/sa belle-famille). La seule relation qui semble à la fois affectueuse etavoir une véritable importance pour les personnages est celle entre Hye Ji et Ji Woon, mais elle est déséquilibrée aussi, vu que l’un est amoureux de l’autre sans retour, et elle est empoisonnée par la présence de Hyun Min. Et je ne peux pas dire que j’ai ressenti grand-chose par rapport à ce lien. Même les liens vindicatifs ne me font pas ressentir grand-chose (que ce soit de l’émotion ou de l’intérêt), parce que finalement on n’a pas de vraie grande raison à ce que Hyun Min et Ji Woon, par exemple, se détestent. Enfin, ça tourne encore autour de l’argent, mais ça ne s’ancre en rien de particulier et viscéral à ces personnages (rien qu'on nous dise encore, en tout cas). En clair, tout ça sonne un peu creux, et les personnages ne sont pas passionnants séparément, sans l’être plus les uns par rapport aux autres.

Alors, que conclure ?

En général, donc, j’aime bien me faire un avis sur quatre épisodes, comme je le disais dans l’intro, parce qu’à Dramaland (mais partout également), il arrive parfois que la première semaine ne soit pas très représentative du reste. Mais ces deux premiers épisodes ne sont pas solides du tout à mes yeux, et je ravalerai peut-être mes mots, parce que prédire le futur cela n’a jamais été mon truc, mais celui du drama se profile médiocre. Potentiellement divertissant, mais médiocre. Maintenant, pour être honnête, par pure superficialité, amour de Jungshin et appréciation de l’héroïne, j’ai l’intention de regarder les épisodes 3 et 4, et peut-être même tout le drama, en tant que plaisir « coupable » (entre guillemets, parce que je ne me sens pas vraiment coupable). En revanche, le drama ne rejoindra pas mes Cernes~ Mais ça, c’était prévu : je n’ai pas l’intention de parler de plus de trois dramas à la fois (non parce qu’il faut que je vive un peu ><), sauf énorme coup de cœur de la mort qui tue. Ce que n’est pas Cinderella~

[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 &amp; 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 &amp; 2)
[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 &amp; 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 &amp; 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 &amp; 2)
[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 &amp; 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 &amp; 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 &amp; 2)
[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 &amp; 2)[Premières Impressions] Cinderella and the four knights  신데렐라와 네 명의 기사 (épisodes 1 &amp; 2)
Tag(s) : #TV, #Dramas - séries et animes, #Drama, #Corée du Sud, #Cinderella and the four knights, #Premières Impressions, #2010s, #2016, #tvN, #~ 15 épisodes, #Kwon Hyuk Chan, #Min Ji Eun, #Won Young Sil, #Bae Myo, #Adaptation, #Park So Dam, #Jung Il Woo, #Ahn Jae Hyun, #Lee Jung Shin, #Son Na Eun, #Choi Min, #Romance, #Comédie, #From hate-annoyance to love, #From cohabitation to love, #Famille, #Possible SLS, #Reverse Harem

Partager cet article

Repost 0