Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Diffusé en 2016

Parti pour faire 18 épisodes

 

Avec :

Park Bo Gum >>> Lee Young

Kim Yoo Jung >>> Hong Ra On

Jin Young >>> Kim Yoon Sung

Kwak Dong Yeon >>> Kim Byung Yeon

Chae Soo Bin >>> Jo Ha Yeon

 

Dontesque ?

Hong Ra On, une jeune femme débrouillarde qui se travestit en homme pour gagner l’argent qui lui permettra de repayer ses dettes puis de retrouver sa mère, peut-être, sans le savoir, se prend la tête avec le prince héritier du pays. De fil en aguille, elle se retrouve eunuque dans le palais royal, devant cacher son identité à tout le monde.

 

~oOo~

J’essaie de ne pas trop penser à la quantité de dramas que je suis d’ingurgiter… mais que voulez-vous, j’ai quitté Dramaland longtemps, donc maintenant c’est l’orgie. Et comme pour Cinderella and the Four Knights, je sors mes Premières Impressions sur les deux premiers épisodes seulement (ce sera pareil pour toutes les nouveautés) par souci de temps, mais aussi parce que j’ai plus de chance de mettre en pause un drama qui me plait à l’épisode 2 pour le reprendre plus tard, qu’à l’épisode 4 (à l’épisode 4, généralement, si le drama me plait, c’est foutu, je suis « in » et on ne peut plus me faire sortir… à moins bien sûr qu’un des leads choppe une amnésie subite et cancérigène injectée par sa belle-mère). Sur ce, donc, Moonlight drawn by clouds. Qu’à la base je voulais voir parce que (1) le casting –mon amour des B1A4 et, donc, Jin Young, ne date pas d’hier ; j’aime bien Park Bo Gum ; Kwak Dong Yeon m’avait plu dans Adolescence Medley et Age of Feelings ; et Kim Yoo Jung est une actrice qui a beaucoup de talent et que j’ai plus ou moins vue grandir, et devenir meilleure et meilleure… elle est encore toute jeune par contre, et ça me fait super bizarre de me dire que Jin Young est le plus vieux des quatre, dans ma tête ça « compute » pas des masses- (2) les posters étaient jolis (3) j’ai un faible pour la trope « gender bender ». Je comprends fort bien que ça ne plaise pas à tout le monde, mais j’y peux rien, ça fait partie de mes faiblesses. Du moins quand les dramas se situent dans la comédie, parce que dans les dramas plus sérieux, ça marche souvent moins bien. Mais Moonlight  avait l’air de vouloir partir plus dans la romcom que dans le sageuk sérieux, et j’étais d’humeur. Et tout de suite, le drama a commencé avec un caméo de Cha Tae Hyun, donc ça aussi, ça m’a directement mise en mode « wiiiiiiii \O/ » (on l’a déjà déterminé, je suis un être simple). Et dans l’ensemble, ces deux premiers épisodes m’ont plu. J’ai un gros bémol, cela dit. J’en parlerai à la fin, mais j’ai un vrai souci avec le personnage de la princesse. En attendant, parlons d’abord du reste.

Et déjà, du point de vue de la forme, je trouve Moonlight très plaisant à regarder. L’image est très lumineuse, l’OST très enjoué, et le drama, avec sa légèreté et son dynamisme, semble parfait pour ce mois d’aout où la canicule fait fusionner mon corps et mes habits. Plusieurs fois, dans le fond, on entend les cigales, et Moonlight est très estival, sauf que les personnages n’ont pas l’air de subir les 110°C qu’il fait chez moi (oui, okay, mon thermomètre affiche moins, mais je suis persuadée qu’il me ment). Bref, l’ambiance est fraiche et agréable, et je dois dire que je me suis beaucoup amusée devant Moonlight de toute façon, éclatant de rire une ou deux fois, et ce dès le début du drama. Par contre, je sais pas si KBS prend des leçons chez tvN en ce moment, mais j’ai un peu de réserve sur le bruitage « aboiement » que je trouve sur-utilisé et sur les paillettes sonores (j’ai décidé d’appeler comme ça ce son qui t’indique que « omg scène romantique qui te fait chavirer à l’intérieur de toi-même ») qui sont toujours bien kitsh, et dont je fais déjà une overdose dans Cinderella and the Four Knights en ce moment, en plus. Mais sinon, la forme me parle, et avec sa légèreté, ses anachronismes (Lee Young/le prince, le personnage de Park Bo Gum, a plus ou moins inventé l’avion dans l’épisode 1), et son mépris assumé de tout réalisme, Moonlight a une vibe très Sunkyunkwan Scandal qui me plait. Avec l’avantage d’avoir une héroïne plus engageante.

[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)
[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)
[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)
[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)

Kim Yoo Jung ne déçoit pas dans ce drama, et même si on ne croit pas une seconde à son déguisement, elle a du charisme, beaucoup d’énergie, et je suis tombée sous son charme à la Vitesse grand V. En fait, vu qu’Hong Ra On apparait avant Lee Young, je suis tombée amoureuse d’elle en premier. La voir jouer les entremetteuses pour Cha Tae Hyun m’a amusée, et son dynamisme a eu rapidement raison de moi. Elle a l’air d’être intelligente et d’avoir de la ressource, je me suis directement attachée à sa relation avec son père (j’ai un faible pour les familles « composées » à partir d’étrangers à la base), et j’ai déjà envie de la soutenir. Je ne suis pas la seule d’ailleurs, parce qu’on dirait que notre prince, pour tout ce qu’il se moque d’elle, est déjà attachée à la jeune femme (qu’il prend pour un jeune homme, mais bon). Il la compare à un « chiot » (plus exactement, ça vient d’elle à la base, mais maintenant il l’appelle comme ça), et il a déjà l’air de la trouver adorable. Quand elle le mord, plus tard, il regarde son doigt blessé en souriant tout seul, quand elle laisse échapper qu’ils ne se verront bientôt plus, il a l’air peiné, et il a beau grommeler, il en est déjà à manger ses repas avec elle, alors que rien ne l’y oblige spécialement. En fait, c’est même quelque chose que j’ai particulièrement apprécié : Lee Young, son garde du corps Byung Yeon (interprété par Kwak Dong Yeon donc… et je ne résiste jamais à un garde du corps mi-ténébreux mi-poupinette) et Hong Ra On ont l’air de bien s’entendre assez rapidement, et on les voit déjà partager un repas, et s’amuser ce faisant. Je trouve que ça fait plaisir comme dynamique, j’aime bien qu’ils deviennent copains rapidement, même si bien entendu, ils vont se chamailler et tout. Notamment, j’espère vraiment que Byung Yeon va continuer de crécher dans ce bâtiment abandonné assigné à Hong Ra On, parce que je suis toujours partante pour un peu de cohabitation maladroite. Mais pour revenir à notre prince (et au passage, je suis un peu déçue que Ra On découvre son identité dès l’épisode 2…  pour le coup, j’aurais bien aimé que le malentendu dure juste encore 2 épisodes de plus), Park Bo Gum fait beaucoup pour le rôle, car de même que Kim Yoo Jung, il a du charme, un bon timing comique, et pas mal d’énergie. J’aimerais bien qu’il ne jette pas ses eunuques hors des pièces (enfin ça arrive une fois, et c’était bien sûr exagéré pour l’effet comique), et j’ai un autre gros regret vis-à-vis de son attitude par rapport à sa sœur, mais Park Bo Gum et Kim Yoo Jung se répondent vraiment bien l’un à l’autre pour le moment, et j’ai beaucoup aimé les regarder tous les deux, qu’ils soient ensemble ou pas. Lee Young a mauvais caractère, clairement, mais il fait un personnage que je trouve attachant malgré tout, et même si pour le moment je suis surtout vendue sur le côté « cute », je me demande quand même ce qui s’est passé au niveau de sa mère, de la nouvelle reine, et s’il va prendre le pouvoir et remettre de l’ordre dans un pays à la place de son père, roi-marionnette manipulé par son Ministre de la Guerre.

En effet, tout drama se doit d’avoir son petit axe « plus sérieux » et dans celui-là, on a le thème de la corruption des nobles qui font leur richesse sur le dos des paysans, ainsi que cette figure masquée (mon argent est misé sur Yoon Sung, le personnage de Jinyoung, et je pense que celui de Byung Yeon aussi, mais c’est un peu tôt pour affirmer quoi que ce soit, bien entendu), et la relation brisée entre Lee Young et Yoon Sung. On ne sait pas trop ce qu’il s’est passé de ce côté-là, mais apparemment, à une époque, Byung Yeon, Lee Young et Yoon Sung étaient amis, mais Lee Young et Yoon Sung se sont fâchés, et si Yoon Sung n’a pas l’air de détester Lee Young, voire même de regretter leur amitié, Lee Young semble un peu plus amer, et Byung Yeon s’est rangé dans son camp. Le drama nous dira plus tard ce qu’il s’est passé exactement, mais ça doit forcément avoir quelque chose à voir avec la nouvelle reine, et le grand-père de Yoon Sung qui manipule le roi, ainsi que cette prophétie qui voudrait Yoon Sung roi et Lee Young mort jeune. Je me demande si elle se réalisera. Pas littéralement, mais vu qu’on sait tous que Lee Yong et Ra On sont l’OTP, je me demande si Yoon Sung finira par prendre le trône (avec la bénédiction de son ex-ami redevenu son ami, because bromance = yay), et si Lee Young ira vivre avec Ra On, mort aux yeux du pays.  Bon, je ne sais pas, mais en attendant, on n'a pas vu beaucoup de Yoon Sung, mais mon faible pour Jin Young et (apparemment) les personnages imbus d’eux-mêmes de façon comique, a porté ses fruits. Il a déjà eu le coup de foudre (c’est plus ou moins lui qui le dit) pour Ra On (dont il a percé l’identité à jour très rapidement), et ça va sans doute pas se passer super bien pour lui, mais c’est pas grave, il lui restera Byung Yeon, je suis sûre qu’on peut faire quelque chose de ce côté-là.

[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)
[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)
[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)

Mais maintenant, j’en viens au sujet qui fâche : la princesse. Franchement, je me suis énormément amusée devant Moonlight, j’étais toute joyeuse, le casting me plaisait, les personnages aussi, l’ambiance, je rigolais, j’avais trouvé de quoi occuper (encore plus) mon été (je vais mourir T.T). Bref j’étais ravie, et puis paf, nous est tombée sur la gueule la princesse, enfermée dans son fat suit.

 

 

Et la blague c’était que « elle est grosse, elle mange tout le temps », avec un frère qui ne peut pas croire qu’une lettre d’amour adressée à elle soit sincère, parce qu’elle est grosse donc forcément, on ne peut pas vanter sa beauté sans se foutre de sa gueule. La blague est inutile, cruelle, et non seulement elle me fait grimacer méchamment, mais en plus, quelque part, elle me fait me sentir coupable. Ce n’est pas la première fois que j’apprécie un personnage ou un drama problématique, et ce ne sera pas la dernière, mais il y a une différence avec Moonlight à mes yeux, parce que cette blague grossophobe à la con, nous est balancée sans qu’elle ne se rattache à rien, si bien que la princesse va certainement maigrir, et tout sera oublié, et on pourra fangirliser à fond sur Lee Young, parce qu’à la différence d’un Domyouji Tsukasa qui est écrit violent, ou un Goguma (I need romance 3) qui est écrit abusif (que c’ait été l’intention de l’auteur ou pas n’est pas la question, l’idée c’est que ces traits ne sont pas des détails passagers mais sont ancrés dans leurs personnage), la blague « haha elle est grosse LOL moquons-nous, elle le mérite » est juste un détail, un truc en passant. Et à la fin du drama (si je regarde bien jusqu’au bout), quand j’écrirai sur la série, j’aurai peut-être complètement zappé l’incident (peu probable), ou bien (c’est plus probable) je ne saurai pas comment le ramener sur le tapis, parce que ce sera considéré « un détail de la première semaine », ça n’aura (sans doute… on sait jamais, après tout) plus rien à voir avec le drama dans son ensemble. Sauf qu’en ne le ramenant pas sur le tapis, j’ai le sentiment que je le passerai dessous, et ça m’ennuie, parce que ça ne devrait pas être « juste un détail ». Bref. Ca craint. Tu crains, Drama.

Et malgré tout, je vais te regarder, parce que comme je le disais, ce n’est pas la première fois et ne sera pas la dernière que j’aimerai un drama dont un aspect ou son entièreté me pose problème (y a qu’à voir ce que je regarde en ce moment, hein !), et j’ai juste vraiment beaucoup aimé ce qu’il y a à côté. Je ne vois rien de grandiose dans Moonlight, mais le casting est très plaisant, le drama est fun et léger quand il ne part pas dans la grossophobie de bas étage (pas qu’il y ait de haut étage mais bon), il y a plein de jolies poupinettes à regarder, j’ai un faible pour ce type d’histoire, et en plus, j’ai chaud. Et la chaleur, c’est dur les gens. Donc je vais regarder. Mais n'empêche que le traitement de la princesse craint un max. Quant à savoir si ça va rejoindre les Cernes : je n’en sais rien. Honnêtement je réservais un peu la place pour Scarlet Hearts, donc je verrai tout simplement la semaine prochaine, quand j’aurai pesé l’un et l’autre~

[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)
[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)
[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)
[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)[Premières Impressions] Moonlight drawn by clouds  구르미 그린 달빛 (épisodes 1 & 2)
Tag(s) : #TV, #Dramas - séries et animes, #Drama, #Corée du Sud, #Moonlight drawn by the clouds, #Premières Impressions, #2010s, #2016, #KBS, #~ 20 épisodes, #Kim Sung Yoon, #Kim Min Jung, #Im Ye Jin, #Yoon Yi Soo, #kk, #Adaptation, #Park Bo Gum, #Kim Yoo Jung, #Jin Young, #Kwak Dong Yeon, #Chae Soo Bin, #Historique (ou "historique"), #Fusion sageuk, #Gender Bender, #Romance, #Comédie

Partager cet article

Repost 0