Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Episodes 1 à 4

 

Diffusé en 2015

Parti pour faire 16 épisodes

Ecrit par Song Jae Jung

Réalisé par Jung Dae Yon

 

Avec :

Han Hyo Joo >>> Oh Yeon Joo

Lee “Poupinette” Jong Suk >>> Kang Chul

Jeon Eu Gene >>> Yoon So Hee

Lee Tae Hwan >>> Seo Do Yoon

Lee Si Un >>> Park Soo Bon

Kim Eui Sung >>> Oh Sung Moo

Etc

 

Dontesque ?

 

Lorsqu’il était jeune, Kang Chul a perdu toute sa famille et a été accusé de leur meurtre. Des années plus tard, il a retourné sa situation, s’est constitué une fortune, et est bien déterminé à retrouver l’assassin lui ayant volé sa famille. Sauf que ce que Kang Chul ne sait pas, c’est qu’il n’est qu’un personnage de manwha populaire, et qu’Oh Yeon Joo, la jeune femme sortie de nulle part et qui lui a sauvé la vie alors qu’il se vidait de son sang, n'est autre que la fille de son créateur, entrée dans le manhwa sans savoir ni comment ni pourquoi.

 

~oOo~

Est-il nécessaire que je précise la raison pour laquelle je me suis retrouvée devant ce drama ? Non. Mais allons-y gaiement quand même, parce que je sens que vous avez du temps à perdre. En vérité, il y a trois raisons : (1) de la même façon que je kiffe les histoires de voyage dans le temps, j’ai un gros faible pour les voyages inter-dimensionnels (j’aime bien quand mes personnages sont paumés dans un nouveau monde en fait)  (2) j’aime énormément la scénariste, Song Jae Jung, dont j’ai vu et aimé tous les dramas depuis Cofee House (il serait temps que je retourne en arrière dans sa dramagraphie, je sais) (3) la Poupinette Jong Suk, bien entendu. Si Dramaland m’offre le Woobie (mourant, okay, mais…) et la Poupinette en même temps, je ne peux pas me plaindre, j’accepte mon cadeau de Noël avant l’heure avec le sourire. Même si du coup, ça va faire passer les semaines très, très lentement. En plus, comme je vous le racontais dans mes dernières Cernes, mes soirées sont réquisitionnées un moment, donc je ne pourrai pas me jeter sur les épisodes à peine sortis. Arf. Non, parce que comme vous l’avez certainement compris, j’ai adoré ces quatre premiers épisodes. En vérité, vous le saviez même probablement avant de me lire, parce que moi je l’ai su avant même de regarder le drama, alors ! Je savais tellement que j’allais aimer, qu’avant de lancer l’épisode 1 j’ai même eu ce petit moment d’hésitation en mode « si je lance, je sais que je vais forcément accrocher et devoir attendre chaque semaine… je ferais peut-être mieux d’attendre qu’il soit fini ? ». Mais l’appel de la Poupinette… of course.

Cela dit, la Poupinette, elle a failli me faire arrêter le drama, haha. Parce que voyez-vous, notre héro, Kang Chul, personnage principal de son manhwa, a une histoire qui commence mal (faut dire que c’est un revenge-manhwa, donc faut bien qu’il se venge de quelque chose, hein ! Et il va pas se venger qu’on lui ait offert un poney), et du coup la Poupinette se retrouve à pleurer et avoir l’air toute triste. Or, désolée Woobie, comme je le disais aux gens sur FB, il semble que je sois plus disposée à regarder Woobie mourir sur 20 épisodes que la Poupinette pleurer sur une minute. Du coup, vers le début de l’épisode 1, j’ai mis le drama en pause, et je suis allée regarder un peu de I Hear Your Voice et School 2013. Sauf que la Poupinette pleure dedans aussi, et je me suis donc dit que je POUVAIS le faire, et je suis revenue à W, parce qu’il n’y avait pas de raison que ce drama n’ait pas droit à son opportunité de me brutaliser le cœur. Ceci étant dit, et pour tout l’amour (infini) que je porte à la Poupinette Jong Suk, je dirais tout de même ceci : il fait un peu jeune pour ce rôle. Il passe parce que Kang Chul est un personnage de manhwa, et que ces personnages sont souvent dessinés pour être plus beaux que la moyenne, ce qui se traduit souvent par « plus jeune », et aussi parce que je l’aime et qu’il est bon, mais il y a des moments où je me dis que quelqu’un du genre Won Bin aurait été plus adapté au rôle à la base. Mais bon, je ne me plains pas, vous savez bien que je regarderais la Poupinette jouer Conan si on me le proposait (mais ce serait bizarre), et puis il est très bien (le personnage a des moments d’égarement vestimentaire par contre… mais s’il continue à porter des jeans, je lui pardonne, car je suis un être magnanime). De même que j’apprécie beaucoup Han Hyo Joo, l’actrice principale (que je connaissais surtout d’Iljimae avant ça...), d’ailleurs !

Au début, j’ai eu un petit moment de doute parce que je trouvais qu’elle surjouait un peu, mais finalement je trouve que ça va avec son personnage qui est clairement voulue exubérante, et plus les épisodes passent, plus je suis sous le charme. Elle me fait beaucoup rire, et je n’ai aucun doute qu’elle saura m’aller droit au cœur quand il faudra. Elle me fait vraiment aimer son personnage, Oh Yeon Joo, que je trouve très engageante. J’aime le fait, déjà, que Yeon Joo soit intelligente. Elle est évidemment un peu dépassée par les situations, mais c’est compréhensible (je sais pas si vous vous êtes déjà subitement retrouvé propulsé dans une BD, mais j’imagine qu’il y a de quoi être déstabilisé), et je trouve qu’elle s’adapte vite, qu’elle saisit plutôt rapidement les règles, se pose les bonnes questions, et j’adore qu’elle n’ait pas froid aux yeux. J’ai éclaté de rire lors de ses tentatives de choquer Kang Chul pour provoquer un « à suivre » et pouvoir rentrer dans son monde (cela dit, en parlant de cet « à suivre », je trouve les règles floues à cet endroit: je ne comprends pas pourquoi il n’en est pas apparu un lors de certains retournements de l’épisode 4 où Chul était CLAIREMENT sous le choc d’un retournement digne d’un « à suivre »). Elle a de la ressource cette demoiselle ! Et puis, elle est aussi gentille, drôle, et j’aime qu’elle soit franche avec elle-même. Elle ne tarde pas à reconnaître que son idole de papier devenue réalité, fait battre son cœur à toute vitesse, par exemple. Et en même temps, je la comprends vu que moi-même… moi-même…

 [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4)
 [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4)
 [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4)
 [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4)

Je vous avoue, que je les ai aimés ensemble au premier regard. Leur premier regard, je veux dire. Parce que sinon mon premier regard sur eux deux ensemble a été le poster, et je le trouve assez naze. On offre à la personne en charge du poster l’idée de mondes parallèles, et tout ce qu’il arrive à pondre c’est ce poster générique ? J’aime bien l’idée du rose/bleu parce que, comme le titre le rend évident, c’est censé rappeler les couleurs des lunettes 3D, tandis que les traits sur le poster rappellent un papier froissé, ce qui transmet l’idée du dessin 2D qui passe en 3D, mais malgré cette bonne idée là, je trouve le poster assez banal au premier abord, et je me dis que l’idée aurait pu être gardée tout en proposant quelque chose avec plus d’impact. Parce qu’honnêtement, pour quelqu’un n’ayant aucune idée de ce qu’est le drama, le poster fait juste penser « comédie romantique banale ou fille = rose, et garçon = bleu ». BREF. Je les ai aimés ensemble à LEUR premier regard. Kang Chul, sans la dimension « manwha ayant pris vie », serait certainement un héro assez fade (il est le personnage lambda de la revenge-story de base), mais l’histoire n’étant pas celle de sa vengeance intra manwha (au passage, le manwha W avait l'air d’être assez flou dessus, et de ce que le drama nous montre, ça a l’air d’être un truc que j’aurais pas envie de lire… surtout qu’avec les rebondissements récents, le public doit se demander si l’auteur a commencé à fumer la moquette), le personnage prend une dimension tout à fait différente. En premier lieu, la situation souligne l’intelligence et la perspicacité d’un Kang Chul qui avait déjà réalisé que quelque chose ne tournait pas rond, et qui tire de bonnes conclusions, mais qui, sans l’aide de Yeon Joo (qu’il appelle « la clé de son existence », et il a pas tort… l’instinct est fort dans sa famille) n’arrive juste pas à recoller bien tous les morceaux, parce qu’il faut bien admettre que la conclusion « je vis dans un manhwa » n’est pas évidente à atteindre. Kang Chul a en commun avec Boong Do (le personnage masculin principal de Queen In Hyun’s Man, de la même scénariste) sa capacité d’adaptation aux situations. Il accepte rapidement qu’il est dans une situation extraordinaire qu’il ne saisit pas, il commence à se poser les bonnes questions, et il sait également qu’il a besoin d’aide. Et même s’il est plus « dark » (entre guillemets tout de même) que Boong Do, je dirais que les deux personnages partagent une certaine douceur. Pour un héro de revenge-drama, un type qui a été emprisonné pour le meurtre de toute sa famille, un type qui est traumatisé au point de pas pouvoir avoir de chez lui et de dormir avec un flingue sous son oreiller, un type que l’univers entier veut tuer et qu’on découvre dans une flaque de son propre sang  en haut d’un building, il a quand même fait drôlement de chemin depuis ses jours « alcools et plongeon dans le fleuve Han » (et oui, si vous vous posiez la question, j’ai mal vécu cette scène).  Et puis cela vient aussi de Lee Jong Suk, car la Poupinette a toujours ce quelque chose d’un peu délicat, voire fragile, que j’aime énormément, et qui s’entend dans sa voix quand il parle à Yeon Joo. Je me demande s’il serait capable de jouer un antagoniste… c’est quelque chose que j’aimerais bien voir un jour, peut-être dans un film (car en drama, ça me parait râpé). C’est ce quelque chose, je pense, qui m’a fait aimer les deux leads ensemble à leur premier regard. Parce qu’avant qu’on nous dise réellement quoi que ce soit sur Chul, Yeon Joo le ramène à la vie sur le toit de l’hôtel, et il était censé mourir à ce moment-là (encore), mais il l’a attrapée elle, sa « clé », elle lui fait entamer une seconde existence, et il a beau dire après qu’elle n’est pas belle (je sais pas trop ce qu’il a dans les yeux ce petit, elle est superbe), à cet instant, je pense qu’elle était sans doute l’apparition la plus belle de toute sa vie et il a ce regard en mode « poussin qui sort de l’œuf », il la reconnait. Et on a déjà déterminé que j’avais un cœur en marshmallow à moitié fondu.

 [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4)
 [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4)
 [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4)
 [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4)

En fait je les apprécie tellement séparément et ensemble que ça a failli être un problème, parce que du coup, quand aucun des deux n’était à l’écran, j’ai eu envie d’avancer plus vite une ou deux fois. Ils ont une très bonne dynamique, ils me font rire et m’attendrissent, et j’ai hâte que Yeon Joo finisse par penser « cette phrase » qu’elle lui répète pour le surprendre, et hâte qu’il finisse par y croire également. Bon, et puis quand même, mon souci ne relevait pas du « cette partie-là ne m’intéresse pas », mais plus du « cette partie-ci m’intéresse tellement que j’ai envie d’y revenir tout le temps ». Car en vérité, il y a des choses et des gens que j’apprécie à côté de ces deux-là. Du côté des personnages par exemple, bien que j’aie un peu été déçue par So Hee (ex-héroïne du manhwa avant que Yeon Joo débarque et vole le premier rôle), j’ai hâte de voir comment elle va évoluer car à la base je l’avais vraiment aimée, et que je comprends aussi qu’elle se sente perdue dans une situation que personne ne veut lui expliquer. Et puis j’ai eu un gros coup de cœur pour Do Yoon, le garde du corps, que j’ai décidé d’aimer à la première apparition parce que son expression me faisait rire, et aussi parce que, même si j’ai mis quelques scènes à me rendre compte que c’était lui, j’ai gardé beaucoup l’affection pour l’acteur,  Lee Tae Hwan, depuis Please come back Ahjussi. La troupe de dessinateurs du côté de Yeon Joo, ainsi que ses collègues me font rire (on retrouve donc Kang Ki Young dans le tas, qui est également dans Bring it on, Ghost !... lui et Lee Tae Hwan ont d'ailleurs tous deux débuts dans le drama King of High School Conduct où ils jouaient des potes du héro, donc ce sont des retrouvailles, aw ♥ même s’ils partagent aucune scène, mais bon). Et puis, surtout, il y a bien entendu le père de Yeon Joo, c’est-à-dire l’auteur de W. Qui n’est pas vraiment sympathique (il n’arrête pas d’essayer de tuer un type qu’il sait vivant après tout, et oui, c’est un meurtre, en effet), mais qui m’intéresse dans le sens où toute la dynamique créateur/création est intéressante. Je vous avoue que j’ai un peu de mal à suivre son raisonnement du « monstre qui va le dévorer « (je comprends qu’il soit perturbé que son manwha ait pris vie, mais j’ai l’impression qu’il manque une étape entre ça et « mon personnage est un monstre qui aura ma peau »… peut-être que si tu arrêtais d’essayer de le tuer ?), mais le conflit m’intéresse énormément, et il  risque d’y avoir une sacré confrontation.  On ne peut pas vraiment blâmer l’auteur d’avoir tué les parents de son personnage (après tout, comment pouvait-il savoir ?), mais comment Chul pourrait-il ne pas être en colère de voir que tous ses malheurs et traumatismes existent pour le divertissement d’autrui ? (tout ceci me rappelle d’ailleurs plusieurs scènes de Last Action Hero qui avaient ce thème-là, mais sur un ton forcément plus léger)

Rah, et puis j’adore toutes les possibilités et tous les détails qui vont avec ce concept. Rien que voir le temps avancer plus vite lors d’une ellipse parce qu’il ne se passe rien dans la vie de Kang Chul, ça m’éclate. Et du coup, ça me fait me poser des tas de questions, même si je sais qu’elles n’auront pas toute une réponse : genre si un flash-back est écrit, est-ce que Yeon Joo pourrait voyager dans la timeline de Chul ? Cela n’arrivera certainement pas, surtout maintenant, mais à la différence de la vie, les histoires n’ont pas besoin d’être linéaires, du coup ça me ferait rire. Mais ça n’arrivera pas. En revanche j’ai hâte de découvrir plus de règles, notamment celle qui régit l’entrée dans l’autre monde. On sait comment on sort, mais comment est-ce qu’on rentre ? Et la fin de l’épisode 4 pose encore plus de questions ! J’ai super hâte vraiment. Ma seule petite crainte cela dit, c'est de savoir ce que le drama va raconter sur ses 16 épisodes. Car finalement, à partir du moment où Chul sait qu'il est un personnage et qu'il a un créateur: alors quoi ? Que fait-on après ça ? Toutes ses questions trouvent en gros leur réponse avec juste cette révélation, et je suis incertaine de ce que le drama va nous raconter ensuite. Je ne dis pas qu'il n'y a aucune possibilité, il y en a des tas et j'ai confiance en cette scénariste, mais je n'ai aucune idée de la direction que veut prendre ce drama, ce qui est à la fois une bonne chose, et une source d'inquiétude... Mais surtout une bonne chose pour le moment, car j'ai très envie de voir la suite, d’autant que grâce aux personnages qui ne sont pas des moitiés de cons, le drama avance vite. En plus, il est très joli à regarder (j’ai un faible pour les mélanges dessins/live…), et finalement mes deux seuls regrets sont que je vais devoir attendre entre chaque semaine et que le Lee Jong Suk que j’avais pourtant dessiné sur le même modèle de Cintiq que le père de Yeon Joo ne soit jamais venu à la vie. WTF UNIVERSE WHERE IS MY KANG CHUL ?!

Enfin bref.

J’aime beaucoup, donc forcément, vous vous doutez que je vais continuer. Quant à savoir si j’écrirai dessus chaque semaine, je suis encore en plein débat. Une partie de moi a envie de garder l’expérience pour soi, une seconde partie se dit qu’elle va forcément avoir envie de raconter plein de choses, une troisième partie se dit que tout le monde en parle déjà de toute façon, une quatrième se voit honnêtement très mal se contenir, et une cinquième se dit qu’il est temps de commencer à dessiner un webtoon avec tous mes bias dans les rôles principaux, des fois que. Bref le conflit va bon train. Je vous tiens au courant pour mon webtoon~

 [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4)
 [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4)
 [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4)
 [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4) [Premières Impressions] W 더블유  (épisodes 1 à 4)
Tag(s) : #TV, #Dramas - séries et animes, #Drama, #Corée du Sud, #W, #Premières Impressions, #2010s, #2016, #MBC, #~ 15 épisodes, #Jung Dae Yon, #Song JAe Jung, #HAn Hyo Joo, #Lee Jong Suk, #Jeon Eu Gene, #Lee Tae Hwan, #Lee Si Un, #Kim Eui Sung, #Fantastique, #Romance, #Vengeance, #Thriller, #Famille, #Univers parallèles

Partager cet article

Repost 0