Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Coucou les gens !

Votre vie est-elle cool ? J’espère bien. Et j’espère aussi que mes Cernes ne la rendent pas moins cool. Parce que ce serait triste. « Mais pourquoi tu sors ça subitement ? » me direz-vous. Eh bien, j’ai une raison, je ne balance pas ça juste parce que je n’ai rien à dire (je suis rarement à court de mots, vous avez dû le remarquer… haha… pardon OTL). Non, si je sors ça maintenant, c’est parce qu’en ce moment, sur twitter, et via les commentaires un peu aussi, j’ai beaucoup discuté avec les gens de la question de la critique, et de la négativité.

(Ce qui va suivre va être assez brouillon, désolée, parce que c’est un peu brouillon dans ma tête aussi) (Et aussi, ça va être long… je crois que les intros à rallonge sont en train de se généraliser, au point que j’hésite à mettre un lien pour les sauter au même titre que les parties spoils, haha)(aussi, cette introduction sera illustrée de clips de SHINee… y a pas vraiment de raison, mais c’est comme ça)

Twitter est déprimé, les gens. Bon, okay, certaines personnes sont déprimées. Parce qu’elles ont le sentiment, en venant sur twitter, de tomber sur un puits de négativité. Et je vous avoue que je fais partie de ces gens, un peu. Le souci étant que je participe au puits de négativité. Par exemple, beaucoup des gens que je suis et qui me suivent se plaignaient que tout le monde n’arrêtait pas de basher W, et qu’au bout d’un moment, ils n’osaient plus dire qu’eux aimaient bien le drama, parce qu’ils avaient le sentiment qu’on se moquerait d’eux. Ce qui, bien entendu, n’aurait pas été le cas (je pense), mais je comprends leur sentiment. Parce que j’ai souvent le même. Parce que j’ai l’impression qu’on parle beaucoup de ce qui ne va pas, et pas de ce qui va bien (en matière de divertissement… enfin on peut étendre ça à d’autres domaines, mais là je cause divertissement en l’occurrence). Il y a un phénomène étrange qui fait que, quand les gens aiment vraiment, vraiment quelque chose, au lieu d’en vanter les mérites sans réserve, beaucoup se retrouvent à d’abord en concéder les problèmes. A cause de ce genre de messages, par exemple :

Parce que qui dit qu’ils font « semblant », qu’ils ne sont pas « honnêtes » ? Est-ce que parce qu’ils ne sont pas d’accord avec nous (je m’inclus, vu que j’ai trouvé W mauvais aussi), ça veut dire qu’ils mentent aux autres ou à eux-mêmes quand ils disent que le drama est excellent ? Est-ce qu’ils n’ont pas juste vu des qualités qu’on n’a pas vues, ou bien donné la priorité à d’autres éléments que nous ? Pourquoi seuls les gens reconnaissant des défauts à un drama qu’on n’a pas aimé mériteraient-ils notre respect ? Notre accord, peut-être, voire notre compréhension, mais notre respect ? Alors, le message vient de quelqu’un d’adorable qui est super cool, et, en vérité, n’irait sans doute pas mépriser quelqu’un sur ses goûts, un peu comme j’ai plusieurs amies qui vont sortir du « si vous aimez ça, je vous juge » alors que ce serait faux si elles se retrouvaient face à la personne. Et puis ne nous leurrons pas, j’ai sorti ce genre de choses moi aussi. Pour rire, d’accord, mais parfois pas de façon bien explicite, et de toute façon, ça participe quand même à un climat général où, donc, les gens se sentent obligés de concéder d’abord et tout le temps afin de se « justifier », parce que s’ils parlaient surtout du positif, les gens en face se diraient « oh, elle/il est aveuglé/e, c’est juste une fangirl/un fanboy non-éclairé/e ». Alors que s’ils commencent par concéder « oui, ça, ça va pas », alors forcément les autres vont se dire « oh, voilà quelqu’un de lucide et ‘objectif’ ». Mais au final ils concèdent tellement, ils veulent tellement prouver qu’ils ont la tête froide, les yeux en face des trous, qu’un déséquilibre se créé et qu’ils passent plus de temps à concéder qu’à parler de ce qu’ils aiment, et ça créé le puits de négativité, pour tout le monde et même pour eux-mêmes (parce que j’ai vu des gens concéder tellement qu’ils en oubliaient pourquoi ils avaient aimé une œuvre à la base, oui).

Je ne sais pas comment je suis sur twitter. Au niveau des tweets de base, je ne pense pas être plus négative que positive, ou spammer vraiment, mais dans les conversations, je ne sais pas ce que ça donne. J’ai souvent le sentiment d’être terriblement négative, une vraie rabat-joie.  Et je ne sais pas si c’est vrai (c’est aux gens dont je rabats la joie de me dire, après tout) ou si c’est dû aux tensions. Parce qu’en revanche, je me rends compte clairement de ces tensions. Par exemple, un truc qui m’est arrivé plusieurs fois ces derniers temps, avec des gens différents : une amie va parler d’un truc qu’elle adore, c’est cool, on va commencer à discuter, et au bout d’un moment, je vais dire « moi y a juste ça qui m’a gênée », et subitement tu sens la tension qui se créé. Parce que dans ce climat négatif où certaines personnes ont l’impression de rien pouvoir aimer pleinement sans qu’on leur tombe dessus pour leur « faire voir la lumière et les guérir de leur aveuglement » en quelque sorte, la personne, de façon compréhensible, va se braquer. Et parce qu’elle se braque, je commence à me braquer aussi car j’ai le sentiment de ne pas pouvoir avoir une opinion, mais aussi parce que je me sens coupable, parce que je me dis que je devrais me taire, ne pas m’exprimer afin de ne pas faire chier. Tout le monde se sent mal, et c’est la faute ni de l’une ni de l’autre (je trouve). Alors heureusement, quand les deux personnes se connaissent, à travers la discussion, on s’entend, on comprend les intentions de l’autre, mais il y a des discussions que ces braquages empoisonnent. Dans ma Tline, j’ai des personnes qui n’osent plus dire « j’aime ça » parce qu’elles ont peur qu’on se moque d’elles, et j’en ai d’autres qui n’osent plus dire « je n’aime pas ça » parce qu’elles ont peur de passer pour de sales rabat-joies qui forcent leur négativité sur les autres (et je ressens les deux). Bonjour le climat.

Cela ne se voit peut-être pas, mais quand j’écris un post négatif, j’essaie toujours de concéder. C’est plutôt dans ce sens-là que je le fais. Quand j’aime quelque chose et que j’y vois des problèmes, j’en parle, parce que je trouve ça intéressant et que je n’aime pas laisser des choses de côté, mais si je n’ai pas de vrai souci, je ne vais pas m’amuser à chercher des défauts juste pour en trouver et me « crédibiliser ».  En revanche, quand j’écris sur quelque chose que j’ai généralement trouvé mauvais, déjà, j’essaie de rester juste. Et par ça, je ne veux pas dire « objective » (vous et moi on est bien d’accord que j’ai balancé l’objectivité par la fenêtre le jour où j’ai décidé que KimuTaku était une divinité :D) mais simplement « juste » dans le sens où je tâche de ne pas me braquer et refuser de voir le positif dans quelque chose que je n’aime pas. Et parfois, à moins que la chose en question m’ait vraiment, vraiment énervée, je vais même activement tâcher de trouver quelques trucs positifs à dire. C’est mon petit effort pour équilibrer, que cela se ressente ou pas.

Et puis après on a des exemples comme ceux de mon paragraphe sur Moonlight Drawn by Clouds la semaine dernière.  Le fait est que la semaine dernière j’ai surtout fait des reproches au drama, alors que j’avais beaucoup aimé le regarder (cette semaine j’en fait encore plusieurs, mais ce coup-ci je me suis ennuyée sévèrement donc c’est pas pareil), et la raison est que j’avais des choses précises à reprocher, et que mon positif était plus flou, un mélange de charme des acteurs, de « waaah c’est joli », et de choupisme de l’OTP. Ce genre de choses. Des trucs qui sont difficiles à développer sans tomber dans la répétition alors que les problèmes que j’avais étaient clairs et demandaient à être développés pour que l’idée passe correctement. Le résultat est néanmoins 90% de texte négatif sur des épisodes que j’avais appréciés à 90%. Et dans ces moments-là, je me dis « merde, je devrais passer mes problèmes sous silence » (sauf que dans ma tête, ce serait tricher…). Et puis après on a le cas W, un drama que j’ai fini par trouver vraiment mauvais, si bien que j’ai failli arrêter d’écrire dessus, parce que comme je l’expliquais dans des Cernes précédentes, je ne prends pas de plaisir à balancer du négatif tout le temps, c’est même plutôt taxant. Alors j’ai continué parce qu’il s’est trouvé qu’après ça, j’ai eu un regain d’appréciation, puis l’appréciation est malheureusement retombée, et à ce stade c’est juste que le drama était quasiment fini, donc la complétiste en moi a pris le relai. Mais il n’y a pas que ça. En effet, c’est vrai que je n’aime pas abreuver les gens de négativité, mais tant que je trouve un intérêt à discuter du drama, j’ai envie de le faire. Et honnêtement, il y avait de l’intérêt dans les erreurs de W. Sauf qu’à côté de ça, je me dis aussi que j’aurais dû arrêter d’en parler. Bon, c’est certes un peu différent sur mon blog que sur twitter : ici c’est très facile de ne pas me lire, il suffit d’arrêter de venir. Mais malgré tout, j’avais l’impression jouer les rabats-joie.

Aussi, j’avais l’impression qu’on allait penser que je prends les gens de haut. J’essaie toujours de faire attention à ce qu’il soit évident que je juge une œuvre et pas son public, mais je ne sais pas si j’y arrive, et encore une fois, à cause du climat qui règne, et fait que les gens se braquent de façon compréhensible, j’avais peur d’être facilement mal interprétée. Et puis après tout, j’en sais rien, peut-être que j’écris effectivement comme si je donnais des leçons aux gens ! Je sais, par exemple, que quand j’explique quelque chose et veut être précise et être comprise, j’ai tendance à me faire un peu froide parce que j’essaie d’être claire, ce qui peut être mal interprété, sans que ce soit la faute de l’interlocuteur puisque, oui, effectivement, mon ton a changé.

Bref, le retour des Cernes m’a beaucoup fait penser à ça. Surtout que j’ai repris avec Uncontrollably Fond (un drama que j’ai vraiment aimé, mais qui avait son beau lot de bordel), Bring it on Ghost (qui, un peu comme Moonlight la semaine dernière, avait des soucis précis et un charme plus général qui faisait que souvent le négatif l’emportait dans le texte) et W, donc y a eu pas mal de discussions de soucis. Et à chaque fois, je me sentais un peu coupable. Heureuse de discuter (oui, quand même hein :D toutes les Cernes sont écrites avec plaisir, sur des sujets dont j’ai envie de discuter, je vous rassure), mais un peu coupable quand même. Et c’est pour ça que j’ai commencé cet article tel que je l’ai fait : j’espère que quand je fais des reproches à un drama que j’aime, j’arrive quand même à faire passer que j’apprécie le drama (ou film, vous pouvez appliquer ça à tout le blog). Et j’espère que quand je fais des reproches à un drama que vous aimez, vous n’avez jamais l’impression que je vous reproche à vous d’aimer le drama, et que j’essaie de vous « faire voir la lumière ». Bref, j’espère juste ne pas vous plonger dans un puits de négativité. Parce que ça me ferait chier. Et si vous avez ces impressions, faut me le dire.

Bref, je crois que j’avais envie d’en parler « un peu » (non parce que « un peu » ça fait trois pages en vrai :D) de ça, parce que beaucoup de gens sur twitter avaient l’air vraiment tristes, donc… voilà.

Pour revenir à des choses plus gaies, j’ai regardé l’épisode 8 de Cinderella and the Four Knights, enfin, et j’ai enchainé avec les épisodes 9, 10, 11 et 12. Ouaip, d’un coup, comme ça. Et je vous confirme ce que je vous disais dans les dernières Cernes où j’en parlais : y a eu un « shift ». Déjà, dans l’épisode 5 je me disais que le lead devait avoir subi un échange de cerveau parce qu’il était subitement devenu bien moins imbuvable, et plus ça va, plus il est choupi. Et à partir de l’épisode 7, je ne sais pas si ça vient de moi, mais j’ai le sentiment que le drama est devenu plus volontairement fun. Enfin avant ça il essayait déjà d’être fun, mais je riais surtout de lui, alors que maintenant je ris surtout avec lui. Ce que j’apprécie. Bonne direction :D Et je ne sais pas d’où ça sort, car au-delà de Ji Woon qui a inexplicablement fait un virage, je n’ai pas le sentiment que le drama ait radicalement changé quoi que ce soit ! Il y a toujours des flash-backs excessifs, une Hye Ji qui tire l’ambiance vers le bas (encore que, à partir de l’épisode 11, j’aime mieux la direction prise là aussi, Hye Ji m’a fait rire, donc wouhou !) et des paillettes sonores, mais… je sais pas. En tout cas, ça me plait bien, écoutez ! Je suis contente de l’avoir gardé comme  « drama de soirée pas prise de tête à regarder quand j’ai envie », parce que je passe de bons moments devant. Je n’ai pas encore regardé l’épisode 13 parce que ce week-end je ne suis pas seule (c'est pour ça aussi que cet article sort plus tôt que d'habitude), mais j’ai hâte de le regarder~

Sur ce, les gens, on va parler des dramas de la semaine ! Et dites-donc, ça va être presque court. Parce que ce coup-ci, je me suis contenue comme il faut sur Moonlight, et qu’il n’y a plus de W, si bien que Scarlet Hearts est la seule partie vraiment développée. Je ne me plains pas, ça me permet de souffler un petit peu :) Je n’ai pas encore regardé le début de Shopping King Louie, mais comme je le disais la dernière fois, j’ai l’intention de le tenter, puis the K2, et de sortir des Premières Impressions sur leur quatre premiers épisodes (oui, c’est ce que je fais d’habitude quand je ne tente pas 10 00 dramas, après tout^^), puis qui sait, peut-être qu’ils viendront compléter ces articles :D

En attendant, let’s go, dramas !

 

 

 

Moonlight Drawn by Clouds

Episodes 9 & 10

[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts

Juste une observation pour commencer : c’est moi ou la robe verte d’eunuque de Ra On n’a pas le même vert que les autres robes d’eunuque ? Et si cela ne vient pas de moi, alors est-ce qu’il y a une explication ou bien c’est juste pour marquer que c’est le personnage principal ? Au passage, puisqu’on cause de couleurs, je trouve ça marrant que même à l’époque le rose était apparemment pour les filles, et le bleu pour les garçons, dites-donc :D Mais surtout cette histoire de vert.

Et avant de rentrer dans ce qui n’a pas fonctionné pour moi cette semaine (pardon), laissez-moi réitérer : cet OTP est adorable. Surtout Park Bo Gum. Enfin. Non, surtout Lee Young en fait. Parce que Kim Yoo Jung est adorable et très bonne actrice, le personnage n’est juste plus aussi fun, comme je l’expliquais la semaine dernière. Du coup, même si Ra On a ses moments plus dynamiques et mignons (cette semaine avec la petite princesse par exemple ♥), le dynamisme de l’OTP est porté en grande partie par Park Bo Gum, je trouve. Mais ça va, parce qu’il en a à revendre. [spoiler] Et je vous dis pas comme j’ai fondu lorsqu’il demande à Ra On de rester à ses côtés en langage des signes. J’ai également beaucoup apprécié qu’il refuse de la laisser se la jouer Petite Sirène (cette histoire est décidément supra populaire à Dramaland, … sans doute parce qu’ils y voient la Noble Idiotie ultime, même si eux et moi ne sommes pas forcément d’accord) en disparaissant sans rien dire et lui fasse comprendre que c’est con de s’effacer pour son bien à lui, parce qu’il ne va pas bien quand elle n’est pas là. Non, en vrai, elle devrait surtout s’éloigner pour son bien à elle parce qu’elle risque de se faire décapiter :D Mais chut. [/spoiler] Plein de bonnes choses donc.

[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts
[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts
[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts

Mais les gens, je ne peux pas vous mentir : je me suis ennuyée cette semaine. Et je ne veux pas dire « un peu », je veux dire que j’ai sérieusement trouvé le temps long et espéré que les épisodes finissent plus vite. Ce qui n’est pas bon. Et me rend triste. Et il y a deux raisons à ça.

(1) L’OTP prend vraiment le pas sur tout le reste. Et non seulement leur dynamique est moins fun qu’au début, mais surtout elle me semble faire un peu du surplace, parce qu’il y a pas mal de répétitions. [spoiler] Genre dans l’épisode 9, on a quand même eu droit à trois scènes « Reste avec moi », et chaque scène était jolie, mais au bout d’un moment j’avais compris, quoi. [/spoiler] En vérité, ce ne serait pas si gênant, mais comme ça se fait au détriment du reste… Parce que là, les autres personnages ne font finalement que des caméos hein. Ils apparaissent trente secondes, puis disparaissent. Alors il y en a beaucoup, donc l’OTP n’est pas à l’écran tout le temps, mais le temps alloué à chaque personnage est très court, si bien que dans ce temps-là, on ne les développe pas beaucoup, et pour moi ça accentue la lassitude. C’est con, parce que j’aime bien les personnages secondaires ! Yoon Sung est adorable, la petite princesse est toute mignonne (et a un peu plus de place cette semaine, parce qu’après les eunuques et l’envoyé de Qing, elle permet de faire avancer l’OTP), Ha Yeon est franchement sympathique, la Dark Poupinette porte vachement bien la couette (c’est important) (oh et aussi, backstory tragique, blabla) (osef : la couette), mais j’ai sérieusement l’impression que leurs scènes revenaient à faire « coucou ! oh, bye bye ».

(2) Aussi adorable soit l’OTP, leurs scènes m’agacent souvent, parce qu’ils ne prennent aucune précaution. Et ils ont l’air de traiter toute la situation avec tellement de légèreté que ça m’empêche de voir le moindre sérieux dans ce drama, sans compter que ça me fait les trouver stupides. [spoiler] Sérieusement quoi, le coup de porter Ra On sur son dos, le baiser que tout le monde peut voir… même le coup du langage des signes : fallait vraiment que les eunuques soient bouchés parce que même sans sous-titres, l’émotion de la scène est assez claire. Mais mettons qu’ils soient bouchés. Cela n’enlève rien à la bêtise de l’OTP qui va échanger des bracelets assortis (qu’Hae Young a repéré direct, donc c’est vous dire si c’est bien cacher), avoir des discussions risquées derrière des murs en papier (donc la Dark Poupinette entend tout, et si lui entend tout, ça veut dire que n’importe qui passant par là pourrait entendre aussi), et faire se promener Ra On en robe dans un jardin qui n’est si privé que ça puisque les eunuques en connaissent le chemin et qu’Hae Young peut y rentrer. [/spoiler] Bref c’est complètement con, et dans un drama dont la mince intrigue est que Lee Young doit prendre le trône, je trouve que ça le fait sembler bien peu préparé à la tâche. Ce qui n’est pas une bonne chose. D’autant que ça contredit le fait qu’à côté de ça, le jeune homme a l’air vif d’esprit.

Désolée Moonlight, mais cette semaine, pour la première fois, j’ai trouvé plus de négatif que de positif, je me suis sentie plus agacée qu’attendrie, et généralement, je me suis ennuyée. J’espère que c’est passager :( -P.S. l’extension a été rejetée, le drama fera le nombre d’épisodes prévu à la base, et c’est cool ! Merci KBS !-

[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts
[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts
[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts

 

 

 

 

Moon Lovers

Episodes 8 & 9

[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts

D’abord, on résume et on spoile pas :

 

:D … </3 … *O*… T.T … ♥ … ><

 

Pour résumer, donc.

Non, plus sérieusement, j’ai beaucoup aimé cette semaine. C’était largement mieux que la semaine dernière (que j’avais appréciée aussi, pour rappel) ! Toujours des soucis de rythme un peu, et des scènes pas toujours idéalement placées, mais c’était bien moins gênant que la semaine dernière, et je dois dire qu’avec la semaine des épisodes 4 & 5, celle-ci a été ma favorite. Il s’est passé beaucoup de choses, et j’étais à fond dedans. Par contre, j’en veux un peu au drama parce que ça fait des jours que j’ai cette chanson dans la tête du coup :

Et j’aime beaucoup cette chanson, c’est juste qu’elle ne veut plus sortir maintenant. Argh. Oh, et puisqu’on est dans les considérations d’ordre minime, est-ce que quelqu’un sait comment marche la numérotation des princes ? Je m’étais dit, sans y réfléchir, que ça devait se faire dans l’ordre de naissance, mais une scène cette semaine m’a (enfin) fait réaliser que ce n’était pas ça, du coup si quelqu’un a la réponse ? C’est pas super important, je suis juste curieuse.

Bref, j’ai vraiment aimé ces épisodes. Ils étaient très forts en émotions, j’aime le fait qu’Hae Soo ait une direction (même si elle… chancelle ? un peu…), je continue de me sentir vraiment triste pour Wook, et ces épisodes étaient riches en So, ce que je ne peux qu’apprécier. A la fois d’un point de vue scénaristique et d’un point de vue esthétique. Pour des raisons évidentes. Mais enfonçons la porte ouverte quand même, juste pour le plaisir :

[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts
[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts
[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts

Voilà, voilà.

Beaucoup de choses bien satisfaisantes ces épisodes, et j’ai super hâte de voir la suite, même si la preview me fait pleurer intérieurement. C’est pas grave, fais-moi mal JohnnyMoon Lovers.

[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts

Et maintenant, en bons gros barbares que nous sommes, on spoile (cliquez ICI pour sauter tout ça) :

J’ai souri, cette semaine. Enfin, souvent je souris, en fait, c’est quelque chose d’assez quotidien, mais j’ai souri devant ce drama pour une raison précise, lorsque Soo s’occupe de maquiller le prince So avec sa BB Cream improvisée (il faudrait qu’elle trouve le moyen de s’associer avec Dr Jin, ils révolutionneraient le monde). Parce qu’avec SALT, la semaine précédente, on parlait d’un truc qui revient souvent dans les dramas : un personnage (généralement masculin… si vous avez un contre exemple, en fait, exprimez-vous surtout !) veut en embrasser un autre, et cet autre, au début surpris, ferme les yeux en signe de consentement, en mode « okay vas-y ». Alors avec SALT on discutait de comment c’était utilisé, comment ça s’inscrivait dans le contexte de certains dramas, et de pourquoi c’était problématique comme scène parfois, de si les scénaristes disaient toujours quelque chose via ce genre de procédé ou s’ils l’utilisaient juste parce que c’est juste une scène clichée qui leur facilite la vie. Et la scène de Moon Lovers m’a fait penser à ça. Bien entendu, ce n’est pas tout à fait la même chose, surtout du point de vue d’Hae Soo qui n’a pas de sentiments romantiques à l’égard de Wang So, et aussi parce qu’elle n’essaie pas de l’embrasser (… elle et moi sommes très différentes : j’ai essayé d’embrasser Lee Jun Ki à ce moment-là, pour ma part), mais du point de vue de Wang So, je vois un parallèle, parce qu’en fermant les yeux, il réaffirme son accord, il la laisse toucher ce qu’il cachait sous son masque, il accepte une intimité qui, pour lui, est bien plus intime qu’un baiser. C’est la culmination d’une évolution qu’on a suivie sur plusieurs épisodes : au début il voulait la repousser, il a commencé subitement à ne plus spécialement chercher à la faire fuir, il s’est mis à aller la trouver de lui-même même pour ne rien dire de spécial, et finalement, il a commencé à parler de lui-même, sans qu’elle lui demande quoi que ce soit. Et dans cette scène, il se remet entièrement entre ses mains. Comme il dit : « je suis à toi » (et si vos genoux ont failli à ce moment-là, bienvenue au club).  Donc voilà, pas de baiser à ce moment-là, mais un personnage qui dit quand même « tu as le droit de me toucher » et ferme les yeux, acceptant d’être vulnérable et intime avec la personne en face. Et c’était bien fait.

Et puis on a eu un baiser aussi, à la fin de l’épisode 9, qui était « bien fait » également. Entre guillemets, parce que ce ne sont pas les mêmes circonstances. C’est une bonne scène, mais le baiser est une agression : Hae Soo est terrifiée, elle lui demande de s’éloigner, il l’embrasse de force en grande partie par possessivité (« Tu es ma personne. Tu m’appartiens, tu es à moi ! Sans ma permission, tu ne peux pas partir. Tu ne peux pas mourir. Tu es complètement à moi. »), elle n’a pas l’air bien ravie (et elle ne ferme pas les yeux pour le coup, elle a surtout l’air de vouloir le repousser). Bref, agression quoi. Ce qui n’en fait pas moins une bonne scène, parce que je la trouve très sensée, elle s’inscrit tout à fait dans le personnage de Wang So, qui ne nous a jamais été présenté comme un prince charmant et parfait, mais comme quelqu’un « d’à la limite », qu’un rien peut faire basculer. Et je vais revenir sur la question dans un tout petit temps, mais d’abord causons d’Hae Soo.

Parce que j’ai un peu eu du mal à complètement saisir Hae Soo dans ces épisodes. Je comprends sa peur, elle est légitime : l’histoire lui dit que Wang So va tuer tous les gens qu’elle a appris à aimer, et en plus il y a des chances pour qu’elle ait lancé la machine (en maquillant ses cicatrices et lui permettant d’être accepté de son père et du peuple), y a de quoi flipper, c’est raisonnable. Ce qui m’étonne un peu plus, c’est sa panique totale et la façon dont elle le repousse aussi énergiquement. Je ne parle pas de sa réaction à ses avances : elle ne l’aime pas, elle ne veut pas de ses avances, elle le repousse, c’est naturel. Je parle de son changement général vis-à-vis de l’idée que oui, Wang So va forcément finir par tuer tout le monde. Hae Soo a toujours vu la personne chez Wang So, même quand tout le monde lui répétait qu’il n’est qu’un animal. Il l’a menacée, elle l’a vu tuer des gens, mais elle a toujours insisté qu’il était quelqu’un de bien. Elle a eu tout ça sous les yeux, mais elle n’a jamais démordu de l’idée qu’il n’est pas un monstre. Et elle voit directement l’effet que sa présence a eu sur lui : il sourit plus, il ne menace plus les gens, il n’a tué personne depuis plusieurs épisodes. Alors, je sais bien que la dame qui la forme (et qu’au passage j’adore : je trouve que ces deux personnages ont une très jolie relation, et je suis contente qu’Hae Soo puisse avoir un personnage féminin sur qui compter après que Chae Ryung ait « disparu » et que Myung Hee soit morte) lui dit qu’on ne peut pas changer les gens, mais Hae Soo a déjà changé Wang So. En bien. Et même si elle n’en a pas le sentiment, on peut le voir autrement : si elle pense avoir influencé sa destinée en maquillant ses cicatrices, est-ce que ça ne veut pas dire que, justement, elle peut influencer sa destinée ? Et donc sauver les autres ? C’est son premier réflexe d’ailleurs, et je sais pas, le fait qu’elle baisse les bras aussi vite et cède à la panique ne semble pas correspondre vraiment à Hae Soo. Bon, après, je comprends qu’elle soit fatiguée et tout, mais j’ai eu le sentiment de la voir agir légèrement contre ce qui avait été établi la concernant. Peut-être que c’est juste parce que ça se passe très vite (le rythme, encore). Ou bien peut-être que c’est parce que je n’arrive pas à vraiment déterminer ce que sont ces visions qu’elle a. Sont-elles

(A) de véritables visions de l’avenir ? C’est-à-dire, est-ce qu’elle a vraiment des prémonitions ? Je sais que l’astronome Ji Mong dit avoir des visions lui aussi, mais en vérité ce sont des souvenirs enfouis (ce qui est bizarre, au passage : j’aurais compris qu’il oublie à moitié sa vie d’avant s’il était arrivé enfant de cinq ans dans le corps d’un enfant de cinq ans, et avait été réellement élevé et formé en mode Koryeo, mais puisqu’il est arrivé adulte, est-ce que ce n’est pas chelou qu’il ait zappé son existence précédente ? ou bien est-ce que c’est un coup à la Neverland où plus tu passes de temps dans cet endroit, plus tu oublies des choses ? est-ce que ça veut dire que si Hae Soo reste longtemps, elle oubliera sa vie d’avant ?), mais les visions d’Hae Soo ne sont (à priori) pas des souvenirs, donc est-ce que ce sont de véritables prémonitions, de vraies visions ?

(B) juste une illustration de sa panique ? Vous savez, dans les dramas, quand un personnage en kiffe un autre, et que cet autre lui manque, souvent les séries utilisent l’idée de l’hallucination pour dire « poupette manque à poupinette, aw ». Et bien sûr, on n’est (généralement) pas censé penser que poupinette voit littéralement et clairement poupette, parce que sinon ce serait inquiétant, mais c’est la façon du drama de nous exprimer le manque de façon visuelle. Alors il est possible que les images vues par Hae Soo ne soient pas de vraies visions, pas des trucs qu’elle voit clairement et de façon définie, mais simplement la façon du drama de nous exprimer visuellement son angoisse. Après tout, elle est clairement en mode panique, et même lors de sa première vision, on peut se dire qu’elle a juste fini par capter qui Wang So est censé devenir, et que la vision n’est que la traduction visuelle de cette crainte qui l’assaille subitement.

Et je ne pense pas que A ou B soit un faux-pas pour le drama du tout, je cherche simplement à déterminer si les visions sont la cause de la panique, ou juste sa traduction visuelle, parce que ça voudrait dire des choses différentes.

[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts
[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts
[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts
[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts

Bref. En tout cas, ça m’a rendue triste de la voir rejeter Wang So, aw. Juste un épisode après lui avoir dit qu’il pouvait lui faire confiance et qu’elle ne changerait pas en plus :( Et comme je vous le disais, donc, je trouve que le geste de So s’inscrit parfaitement dans la continuité du personnage. On le sait, la chose qu’il vit le plus mal est le rejet. Mais il y en a certains plus faciles à encaisser que d’autres. Cette semaine, d’ailleurs, il a fait pas mal d’avancées à ce niveau-là !

(1) Il a affronté le rejet du peuple. Il s’est tenu devant la foule deux fois, et a gagné leur reconnaissance la seconde, gagnant au passage celle de son père (et c’était touchant de le voir aussi heureux d’enfin pouvoir appeler son père « père » et pas juste « votre Majesté »).

(2) Il a affronté sa mère et l’a envoyée paitre deux fois cette semaine. La seconde étant la plus satisfaisante des deux. Le rejet de sa mère est bien entendu ce qui a toujours fait le plus mal à Wang So, et c’est pas comme s’il y était subitement devenu immunisée, on voit bien lors de la scène de repas qu’il y a encore une partie de lui qui espérait, et je pense qu’il n’a pas encore tout à fait tué cette partie de lui, mais il progresse, et c’est super satisfaisant de le voir balancer « la prochaine fois que vous organiserez un repas de famille, inutile de m’appeler ». Il a également refusé de se faire utiliser, et bordayl, ça fait plaisir. Cela dit, faut dire aussi que la Reine Yoo n’y est pas allée de manière fine, organisant vite fait un repas de famille et sortant un « c’est bon on est une famille… oh dis, tu veux pas tuer ton frangin au fait ? thx bye » pas bien subtil. J’ai été assez déçue même. C’est encore une question de rythme et de développement des personnages secondaires, mais je trouve qu’autant c’était super satisfaisant de voir Wang So ne pas se laisser avoir, autant cette scène laisse une image assez décevante de la Reine Yoo. On est loin de la finesse manipulatrice d’une Mishil (oui, j’avais vraiment envie de caser Mishil dans la conversation ♥ pardon… mais l’argument tient), c’était bien grossier.

Mais Wang So est « habitué » à être rejeté par le peuple (pas toooout à fait à tort, btw, parce que même si je ne soutiens pas le lynchage dont il est victime, et même s’il est rejeté en partie parce qu’il a été « exilé » et que les cicatrices c’est pas cool, dans son mécanisme de défense « être craint à défaut d’être aimé », bah, oui, il s’est fait craindre du peuple qui le voit comme le type qui tue facilement et fonce à cheval au milieu d’une foule sans se préoccuper de la sécurité des autres) et par sa mère, pas par Soo qui s’est toujours « accrochée » à lui, même quand ça ne semblait pas forcément raisonnable. Et s’il a pu se tenir face au peuple, obtenir la reconnaissance de son père, la force de tenir tête à sa mère, c’est en grande partie grâce à Hae Soo. Parce qu’elle a maquillé ses cicatrices, d’un point de vue physique, mais plus généralement parce qu’elle lui a dit qu’elle n’avait pas peur de lui, qu’elle voyait la bonne personne en lui, qu’elle ne le trahirait pas, et qu’il l’a cru. D’où les yeux fermés, puis le regard d’adoration qu’il pose sur elle la seconde fois où elle le maquille. Il sait qu’il y a au moins une personne sur laquelle il peut compter, qui voit derrière le masque ET les cicatrices. Elle lui sert de roc, et ça lui permet d’affronter le reste. Du coup quand le roc s’effrite, forcément, ça va plus.  « Pas toi ! Ne me repousse pas. Ne me dis pas de partir. Ne me dis pas que j’apporte le malheur avec moi, que je suis un animal. Toi, au moins, tu ne peux pas me faire ça. » lui dit-il. C’est le rejet qu’il ne peut pas encaisser. Et du coup, il pète un câble. Wang So nous a toujours été présenté comme un personnage instable (c’est ce qui le rend intéressant, et fait que j’apprécie autant le personnage), qui a du mal à gérer ses émotions. Hae Soo a permis de largement calmer tout ça, mais lorsqu’elle fait mine de s’éloigner, bam, ça bascule. Et pour moi ce baiser forcé est à mettre un peu sur le même plan que quand il la menaçait au début du drama. A l’époque il essayait de l’intimider pour l’éloigner, et maintenant qu’il veut au contraire la garder pour de lui, il a une réaction violente également, mais différente. Et j’ai le sentiment que le drama essayait de me vendre la scène comme triste et dramatique (ce qu’elle est) plutôt que romantique. Bref, je trouve toujours le personnage vraiment intéressant, Lee Jun Ki est toujours en sans-faute, et j’ai toujours super envie d’en voir plus (en fait il est possible qu’à la fin de l’épisode 9 j’ai hurlé « naaaaoooon, wae u over, episode ? ;A;  gimme la suite naow ») (même si le voir le sang à la bouche de So dans la preview me fait mal à l’avance ;A;).

[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts
[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts
[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts
[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts

Okay, et maintenant qu’on a passé quatre pages à causer d’Hae Soo et Wang So, évoquons quand même les autres ! Et parce que j’ai pitié de vous, je vais faire ça avec des « points », comme ça, cela devrait limiter un peu la casse~ go !

(1) … est-ce que ça craint si je me suis sentie triste pour Wang Yo cette semaine ? C’est ce que je disais la semaine dernière : je suis triste qu’on n’ait pas plus de temps à passer sur les personnages secondaires, parce qu’il y aurait de quoi faire, et pour Yo… j’aimerais vraiment me pencher sur l’éducation qu’il a reçue. Non parce qu’à peine il merde, sa mère le claque et lui sort qu’il sert à rien. De base, si la reine Yoo a rejeté So en bloc, c’est parce qu’il ne lui sert à rien (enfin… elle pourrait s’en servir en vrai, mais elle n’en a pas eu la présence d’esprit faut croire), et lui rappelle son échec, parce qu’elle calcule vraiment ses enfants par rapport à ce qu’ils lui apportent. Lorsqu’elle sort à Yo « tu es censé m’aider à m’élever », il a l’air d’avoir un petit choc. Parce qu’il sait bien que sa mère a une ambition dévorante, mais je crois bien qu’il s’était laissé penser qu’elle l’aimait sincèrement, et se rend compte à ce moment-là qu’elle serait sans doute capable de l’abandonner s’il lui devenait inutile. Du coup, j’ai été un peu triste pour lui. Et maintenant il est même envoyé loin de la cour, rejeté par le roi. Et c’est pas comme s’il ne l’avait pas mérité ou comme si le roi avait tort (non parce que le jeune homme a commandité un assassinant du prince héritier y a pas 7 épisodes quand même), mais je sais pas, j’ai eu de la peine pour Wang Yo et ça m’a fait espérer qu’on en voit plus.

(2) Ecoutez, quand Baekhyun n’en fait pas des tonnes, ça se passe vachement mieux. Je le trouve vraiment crispant (oui, j’ai pas renchéri la semaine dernière, mais ça passait pas) quand il joue le côté aegyo du perso, et quand il est plus exubérant en général, mais dans cette scène où il confronte Hae Soo et doit dire adieu à son premier amour, il était bien. Il m’a fait de la peine et tout. Donc j’ai de l’espoir pour Baekhyun si on lui donne les rôles qu’il faut, il peut s’améliorer. Et pour parler d’Eun maintenant, écoutez, j’ai envie de voir comment ça va se passer son mariage (qui s’est passé supra vite… à peine annoncé, boum, c’était fait, c’était limite chelou… rythme rebelote). Il est toujours très immature, et ça me rend un peu triste pour Soon Deok (et ça me fait demander aussi pourquoi elle le kiffe à la base), mais pour le coup, il est jeune et obligé de se marier à quelqu’un qu’il connait à peine alors qu’il en aime une autre, donc… il a de quoi protester le petit. Mais mettons que j’ai de la peine pour Soon Deok parce qu’elle se retrouve dans la même position que Myung Hee : mariée à un homme qu’elle aime (et c’est cool de la part du général d’avoir fait en sorte que quitte à ce qu’elle épouse quelqu’un, elle épouse celui qu’elle aime, yay for daddy !) et qui ne l’aime pas (enfin pour Wook du coup, la situation à la fin n’était plus la même exactement). Et qui est amoureux d’Hae Soo, haha. Bon mais je pense qu’Eun et Soon Deok vont finir par avoir un mariage heureux, le drama a l’air de prendre ce ton pour eux. Et avec un peu de chance Soon Deok n’aura plus à dormir par terre (aw). Par contre, j’ai eu la même réaction qu’Eun lorsqu’elle a tué l’oiseau. Bien sûr, elle avait raison, et elle m’a fait rire à se demander s’il comptait manger l’oiseau vivant, mais j’ai grimacé quand elle lui a tordu le cou, et je me serais probablement enfuie aussi. Pardon Soon Deok, je t’aime quand même.

(3) Je suis largement moins intéressée par la romance qui se profile du côté de Baek Ah, mais en revanche j’aime Baek Ah lui-même, qui est certainement le plus gentil des princes. Les autres sont sympas aussi, mais ils sont gentils avec les gens qu’ils connaissent et apprécient (ce qui est fort cool, hein) alors que Baek Ah a l’air d’être gentil avec tout le monde, et d’aller vers les autres pour aider. Même si tout cela est né d’un virage pas très bien amené, j’aime beaucoup le voir s’amuser avec Hae Soo, et j’aime aussi sa relation avec So, une amitié respectueuse dans laquelle Baek Ah s’efforce de respecter So et celui-ci est honnête avec lui en retour, reconnaissant ses efforts. Bref, c’est cool.

(4) Wook, oh Wook, mon cœur a mal pour toi, vraiment. J’ai énormément de compassion pour lui, et je n’ai pas pu m’empêcher d’être triste qu’il ne puisse pas faire sortir Hae Soo du palais. Oui, oui, je suis également contente parce que c’est dans ce palais qu’elle est au cœur de l’intrigue, et peut interagir avec tout le monde, mais argh. Parce que comme on le sait, Wang Wook souffre particulièrement de son impuissance, et il est obligé de regarder une Hae Soo complètement paniquée qui flippe de plus en plus, sans pouvoir rien y faire. Il voudrait la sauver, la faire sortir, mais il a les mains liées, et j’imagine que ça doit le bouffer de l’intérieur. Ils sont tout mignons tous les deux, à se tenir la main dans les grottes, s’offrir des versions animées de leur ballade sous la neige, se dire « je t’aime », et une partie de moi aimerait que Wook dise « et puis merde », fasse sortir Hae Soo en douce, et se barre dans un coin du pays où personne ne viendra les emmerder. J’ai juste vraiment de la peine pour ce personnage qui non seulement étouffe de son côté, mais doit en plus regarder la personne qu’il aime étouffer aussi sans pouvoir y faire quoi que ce soit. Et comme je me doute que ça va pas s’arranger… il ne me reste plus qu’à prier à la Grande Licorne Magique de l’Espace. Encore une fois. Ne me laisse pas tomber, Ô Grande Licorne Magique de l’Espace. Je compte sur toi, démerde-toi pour que tout le monde ait un happy-end. Quitte à cloner Hae Soo.

Et ceci conclue mes impressions sur Moon Lovers cette semaine (en fait techniquement j’ai d’autres notes, mais elles sont pas aussi importantes et je viens d’entamer ma septième page sur la question). C’était une très bonne semaine pour ce drama, avec plein d’émotions de partout, et je suis super impatiente d’avoir la suite !  I need moar. MOAR.

[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts
[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts
[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts
[Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts [Cernes sur petit écran] Moonlight drawn by clouds / Scarlet Hearts

 

 

 

Et sur ce, les gens, eh bien, c’est tout pour cette semaine :D

 

Du coup il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne fin de week-end !

 

Ja ♥

 

 

 

 

L'espace commentaires peut contenir des spoilers, il est à lire à vos risques et périls :) -mais bien sûr si vous me parlez sans spoiler parce que vous n'avez pas lu/vu l'oeuvre, je vous réponds sans spoiler également hein^^ juste faites gaffe aux autres commentaires-

Tag(s) : #Cernes sur petit et grand écrans, #Moonlight drawn by the clouds, #Moon Lovers: Scarlet Hearts Ryeo

Partager cet article

Repost 0