Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

16 épisodes

Diffusé en 2008

Sur CGV

Ecrit par Kim Nam Hee

Réalisé par Jang Doo Ik (Love and marriage, Trio,…)

 

Avec :

Hwang Jung Eum >>> Na Hye Jung

Im Sung Uhn >>> Ahn Sung Sook

Jung Hee Jung >>> Kim Hyo Won

Song In Hwa >>> Jang Sun Hee

Jung Yoon Sun >>> Seo Kyung Ah

Lee Seol Ah >>> Ha Na

 

Dontesque ?

Quatre jeunes femmes (une lycéenne se rebellant contre le remariage de sa mère, une autre devant gérer une grossesse accidentelle, et deux sex-workers se débattant avec leurs propres soucis, dont le regard que la société porte sur elles) se lient d’amitié dans un drama qui s’attache à nous raconter leur vie de tous les jours.

 

~oOo~

Mudaepo m’a demandé de regarder ce drama, donc je l’ai regardé…  juste… un an plus tard. OUI BAH C’EST BON HEIN. Non, c’est vrai, j’avoue, j’ai déconné. Je dois des articles à mudaepo depuis un an, et à la place je suis partie en hiatus assez balèze sur les dramas, et en vérité le divertissement asiatique en général. J’ai voulu me forcer, mais je me suis dit que ce n’était pas une bonne idée : j’avais peur de prolonger mon hiatus, et également peur que le fait de me forcer me fasse passer à côté des titres et groupes conseillés. Alors à la place, j’ai juste attendu que « ça » revienne. Et vu que « ça » est revenu, j’ai ressorti ma mudaepo-liste, et doucement, j’ai commencé à m’y mettre. Doucement. Parce que je suis débordée. Mais je m’y suis mise. Je réitère : OUI BAH C’EST BON HEIN ;A; De toute façon, vous et moi on sait bien que vous m’aimerez quoi que je fasse, donc n’essayez même pas d’avoir l’air fâchés. Mudaepo, c’est autre chose, il a le droit d’être fâché. Mais bref, tout ça pour dire que j’ai regardé Little Mom Scandal, et même qu’au-delà de la mudaepo-liste, j’étais enthousiaste, parce ça avait l’air intéressant comme drama, et qu’en plus il y avait Hwang Jeun Eum au casting (qui ne hurle pas dans ce drama, je précise pour les gens que ça inquiète… en fait je pense que c’est sans doute une de ses prestations les plus calmes que j’ai vues), or j’aime bien Hwang Jeung Eum. Après avoir vu le drama, je dirais qu’effectivement il était intéressant. Je n’ai pas été investie émotionnellement de manière égale tout le long du drama, mais je n’ai jamais perdu mon intérêt, et je suis contente d’avoir regardé cette série (qui se présente étrangement sous un format de deux saisons de 8 épisodes… qui ont été diffusées à la suite… du coup pourquoi deux saisons ? Je sais pas).

Ma plus grosse difficulté, en fait, à la base, ça a surtout été la qualité de la vidéo. Parce que le drama n’est pas si connu, ou je ne sais quoi, je n’ai pas réussi à trouver le drama en excellente qualité, et avec le temps c’est fou ce que je suis devenue gâtée par rapport à l’époque où je pouvais regarder mes dramas sur Dailymotion en 240p sans souci. Maintenant ça me fait frissonner. Bref, c’est dommage pour Little Mom Scandal en plus, parce que j’ai bien aimé le « look » du drama, du coup j’aurais voulu en profiter mieux. C’est pas vraiment qu’il ait une réalisation remarquable (ou en tout cas, ça ne m’a pas frappée), mais il a quelque chose de rétro, à la fois dans l’esthétique et l’ost, qui m’a parlé. Enfin la qualité de la vidéo ne m’a pas empêchée d’apprécier la volonté du drama d’aborder des tas de sujets généralement délaissés en tout cas. Sérieusement, je crois bien que c’était la première fois, dans un drama, que je voyais un cours d’éducation sexuelle. Je me trompe peut-être, mais ça m’a semblé super neuf de voir la prof parler de sexe et contraception à ses élèves, leur sortant la traditionnelle banane pour leur montrer comment manipuler un préservatif.  Et le drama ne parle pas que de ça ! Un de personnages se retrouvant enceinte alors qu’elle n’est encore qu’au lycée, la question de l’avortement est également abordée, et une partie du drama se déroule également dans le club où plusieurs des protagonistes travaillent le long de la série, un club dans lequel les hommes payent pour vivre leurs fantasmes sexuels. Les personnages ne sont pas des prostituées dans le sens où elles ne couchent pas avec leurs clients, mais elles font malgré tout commerce de leur corps, et en conséquence, ne sont pas très bien considérées par la société. Leur occupation est notamment un obstacle dans leurs relations amoureuses, car leurs partenaires peuvent mal vivre la chose, et elles ne sont pas toujours sûres de si elles doivent leur en parler ou pas. Mais le drama ne se prive pas de souligner l’hypocrisie de certains personnages qui ne voient pas de problème à ce que des hommes fréquentent ces endroits, mais méprise les femmes qui y travaillent. La série a clairement une volonté d’aller dans des endroits que la plupart des dramas évitent, et de le faire sans juger ses héroïnes, laissant au public le soin de se positionner tout seul. Ce que j’ai apprécié. Après, c’est vrai que pour toute sa volonté évidente de se montrer réaliste (plusieurs fois, le texte lui-même souligne cette volonté en voix-off, parlant de la nature de la vie et nous rappelant que rien n’y est noir ou blanc, tout heureux ou tout triste), le drama ne donnait pas toujours ce sentiment. De temps en temps, il s’égarait un petit peu dans des territoires romcomesques avec un optimisme ou des péripéties qui semblaient exagérées, et parfois (comme à la fin de la saison 1 par exemple) il balançait subitement de la tragédie qui, sans sembler hors-de-propos était précipitée et pas forcément bien gérée. Bref, j’ai apprécié l’idée, mais y avait quand même des couacs ici et là.

[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들
[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들
[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들
[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들

Pour revenir à mon idée de positionnement du public, le drama propose effectivement des personnages qu’il décide de ne pas juger, les « laissant » vivre (entre guillemets parce que forcément, le drama repose sur un script, mais vous comprenez ce que je veux dire, je pense), nous laissant les apprécier comme nous le voulons, et ça a fait que mes sentiments par rapport à ces personnages n’arrêtaient pas de changer. Ce n’est pas une mauvaise chose, c’était même un des intérêts du drama, mais ça a fait que non seulement je ne soutenais pas toujours les personnages, mais parfois je ne les aimais même pas. Il y en a même certains que j’ai détestés carrément pendant certains pans du drama (je pense surtout à Hana dans la saison 2, que j’ai étrangement fini par apprécier, mais que je supportais à peine au début, et répprouvais encore à moitié à la fin... notre relation était compliquée). Par exemple, si vous prenez Hye Jung, le personnage de Hwang Jang Eum, j’ai passé 90% du drama à espérer que sa romance prenne fin. C’était aller contre les espoirs du personnage, mais cette romance me paraissait dérangeante à beaucoup trop de niveaux. Ce qui est intéressant, cela dit, c’est que ce n’est pas une de ces romances problématiques de Kdramas où on repère un souci qui n’était pas voulu par l’auteur, mais juste une romance très controversée qui nous est présentée à la fois à travers les yeux de l’entourage de Hye Jung qui, comme moi, la trouvait dérangeante, et à travers ceux de Hye Jung qui, elle, vit sa première véritable histoire d’amour. On a les deux points de vue, on peut adopter celui qu’on veut, voire en adopter un troisième, et le drama ne nous dit pas qui a tort ou raison. Du coup, j’étais frustrée de voir Hye Jung s’enfoncer dans une voie que je désapprouvais, mais ce n’était pas insupportable comme de voir un OTP dysfonctionnel se créer dans une romcom, parce que le drama n’essayait pas de me forcer à aimer ce couple, et parce que je n’avais pas le sentiment qu’il allait forcément en faire le « couple final » aussi. Les personnages de Little Mom Scandal font des conneries, mentent, manipulent parfois, et je désapprouvais parfois complètement de leurs actes (par exemple, autant je n’ai aucun mépris pour les femmes qui travaillaient dans le club, autant le coup des lycéennes de se faire passer pour des prostituées pour voler de l’argent, je trouvais ça très moyen, tout en méprisant les clients à la recherche de mineures avec qui coucher), j’avais parfois envie de leur foutre des baffes (la relation entre Hye Jung et sa mère, par exemple, m’a parfois vraiment fait grincer des dents et hurler à Hye Jung de grandir un peu), voire de les envoyer passer une nuit en prison (Kyung Ah, un personnage que j’ai fini par prendre en affection, a commencé bien mal par exemple), … et le drama ne cherche pas à leur trouver d’excuse, pas plus qu’il ne cherche à les condamner. Et puis à côté de ça, on les voit aussi se soutenir, et je pense qu’à mes yeux, s’il y a toujours une chose qui semblait les racheter, c’était leurs relations entre elles. C’est rare qu’un drama se penche vraiment sur une dynamique entre femmes sans qu’elles soient juste toutes à la recherche de l’amour, et même si les personnages de Little Mom Scandal vivent leurs histoires d’amour chacune de leurs côtés, ce ne sont pas des histoires « destinées », certaines n’aboutissent pas, certains des personnages ne finissent pas « casés », et les romances, les personnages masculins, bien qu’importants, ne prennent jamais le pas sur l’exploration des personnages féminins en tant que personnes, et sur l’exploration de leurs liens. Bien entendu, il y a des disputes, certaines sévères, mais Little Mom Scandal, au final, dresse quand même surtout des portraits de femmes, de solidarité féminine, et ça fait plaisir.

Mon seul regret, c’est que j’ai trouvé le drama plus intéressant que toujours engageant émotionnellement, et que c’était sans doute inévitable car la raison pour laquelle je n’étais pas engagée à fond, était également la raison de mon intérêt, c’est-à-dire ce yoyo des personnages dans mon estime et mon affection. C’est d’ailleurs aussi la raison pour laquelle je ne suis pas rentrée dans les détails avec cet article : je ne peux pas vraiment parler des personnages sans spoiler des tas de choses, et tous les hauts et bas que j’ai eus avec eux. Or, tant qu’à faire, autant que vous en fassiez l’expérience vous-mêmes. Car oui, je vous conseille de tenter le coup. Le drama ne plaira pas à tout le monde, non seulement parce que c’est toujours le cas mais parce qu’il touche à des sujets sensibles et que la façon dont il les traite pourrait ne pas convenir à tous, le drama pouvant faire preuve de pas mal de maladresse, voire de « laxisme », à certains moments. Mais parce que ces sujets sont rarement abordés, et aussi parce que c’est rare de trouver un drama sur un groupe de femmes qui garde son focus sur ce groupe de femmes, je vous encourage à jeter un œil à Little Mom Scandal~ Merci mudaepo !

[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들
[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들
[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들
[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들[Entre femmes] Little Mom Scandal  리틀맘 스캔들
Tag(s) : #TV, #Dramas - séries et animes, #Drama, #Corée du Sud, #Little mom scandal, #2000s, #2008, #CGV, #~ 15 épisodes, #JAng Doo Ik, #Kim Nam Hee, #Hwang Jung Eum, #Im Sung Uhn, #Jung Hee Jung, #Song In Hwa, #Jung Yoon Sun, #Lee Seol Ah, #Tranche de vie, #Drame, #Comédie, #Sismance, #Coming of age, #Romance, #Amitié, #Age difference, #Famille

Partager cet article

Repost 0