Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Diffusé en 2016

Sur tvN

16 épisodes

Ecrit par Min Ji Eun & Won Young Sil

D'après un roman de Bae MYo

Réalisé par Kwon Hyuk Chan (Secret Garden, Lie to me, Gentleman's Dignity)

 

Avec :

Park So Dam >>> Eun Ha Won

Jung Il Woo >>> Kang Ji Woon

Ahn Jae Hyun >>> Kang Hyun Min

Lee Jung Shin >>> Kang Seo Woo

Son Na Eun >>> Park Hye Jin

Choi Min >>> Lee Yoon Sung

 

 

Dontesque ?

Eun Ha Won, une jeune femme affirmée mais aux circonstances financières difficiles et ne pouvant certainement pas compter sur l’aide de sa belle-mère et sa belle-sœur, rêve d’aller à l’université, mais voit son destin subitement lié à celui de trois jeunes hommes riches, Kang Ji Woon, Kang Hyun Min et Kang Seo Woo, avec lesquels elle va se retrouver à cohabiter à la requête de leur grand-père qui espère qu’elle saura leur mettre du plomb dans la tête.

 

~oOo~

 

Il était une fois, CN Blue, Jungshin, et une Mila faible qui trouve la basse, les cheveux longs et les grandes jambes très sexy. Et puis We Got Married, qui n’a rien arrangé (je parle de la saison à laquelle Yonghwa, toujours de CN Blue, a participé, et dans laquelle Jungshin a fait plusieurs apparitions). A mon retour aux dramas, il y a 2-3 mois, j’étais d’humeur à tout tenter, toutes les nouveautés, et Cinderella me proposait Jungshin dans une maison avec trois autres jolis jeunes hommes, donc superficielle que je suis, forcément… Et je n’avais pas su quoi penser des deux premiers épisodes, trouvant le tout assez médiocre sans avoir de réaction prononcée, mais j’avais continué quand même, et je dois dire que petit à petit, suite à deux tournants en particulier dans le drama (aux épisodes 5 puis 7), je me suis prise au jeu, j’ai commencé à beaucoup m’amuser devant ce drama. Si je devais, malgré tout, donner deux raisons principales qui m’ont tenue devant… Bon, on en parlera à la fin (je vous tease à mort oui, et si vous mourrez de suspense, je vous autorise à revenir me hanter depuis la tombe… on regardera Pride sous la couette, ce sera fun).

Je vous le disais, il y a eu deux tournants importants dans Cinderella à mes yeux, et le premier s’est situé à l’épisode 5, qui est celui où le lead masculin, Ji Woon, est subitement devenu… supportable :O. Parce que moi, au début, je ne pouvais vraiment pas l’encadrer, et je désespérais de voir qu’Ha Won était destinée à finir avec. Ce qui dans une romcom n’est pas l’idéal, vous en conviendrez : on est généralement censés soutenir le couple principal, c’est tout l’enjeu du truc. « Mais » me direz-vous « comment pouvais-tu être certaine que c’était bien lui le lead ? ». Haha, jeunes âmes naïves. En vérité, non, vous ne me direz pas ça, parce qu’on savait tous.tes que Ji Woon était le lead, le « vainqueur annoncé » dans la course pour le cœur d’Eun Ha Won. Je le savais, vous le saviez, et les gens qui n’avaient fait que regarder le casting sur dramawiki le savait. Jung Il Woo (qui joue Ji Woon, donc) est le premier acteur masculin à apparaître dans le casting, il est devant sur le poster, et en plus son personnage est celui qui s’entend le moins bien avec Ha Won au début du drama, or si les dramas nous ont appris quelque chose, c’est que moins tu kiffes un flower boy au début d’une série, plus tu as de chance de lui faire des bisous toute nue à la fin. Et Cinderella ne plaisante pas avec ses clichés. Bon, okay y a pas d’amnésie, mais tout de même, Cinderella prend ses clichés au sérieux, et il ne le fait même pas de façon discrète, il n’y a qu’à voir dans les premiers épisodes la façon dont les « plans » de la maison dans laquelle les personnages vont cohabiter nous sont présentés. On a quatre personnages masculins importants, dont trois « chevaliers » riches qui sont censés se disputer le cœur de la princesse : Ji Woon le rebelle, Hyun Min le play boy, et Seo Woo le « bon à rien ». Que je mets entre guillemets oui. Parce que je ne comprends toujours pas que le grand-père l’appelle comme ça, et qu’Ha Won doive l’en défendre à la fin. Seo Woo, interprété par Jungshin donc, est, tout bias mis de côté, clairement la meilleure option dès le départ : il est gentil jusqu’à la toute fin du drama, il ne s’énerve jamais contre Ha Won, la traite toujours avec égard même quand elle vient fouiller dans ses affaires intimes, et le commentaire « bon à rien » est d’autant plus injustifié que c’est le seul des trois à gagner son propre argent, à avoir un boulot, un boulot auquel il bosse vraiment et qui ne lui laisse que dix jours de congé par an…  Du coup, je ne sais pas trop ce qui s’est passé de ce côté-là, si on était censé le voir plus comme quelqu’un d’irresponsable et que ce n’est pas passé à l’écriture. Peut-être ? Bref, toujours est-il que le jeune homme est adorable, ce qui signifie bien entendu qu’il n’a aucune chance. Il peut courir si il veut, mais en vrai, il n’est même pas vraiment dans la course, il a zéro chance de passer la ligne d’arrivée (il est loin sur le poster en plus). Et lorsque le drama nous parle de comment est agencée la maison, il nous dit où sont les chambres de Ji Woon et Hyun Min, les deux compétiteurs sérieux, par rapport à celle d’Eun Ha Won, mais celle de Seo Woo ? Rien à battre. Ce qui ne m’a pas manqué plus que ça, j’étais pas en suspense de savoir où elle était spécialement, mais ça illustre assez bien la position du drama qui te dit dès le départ qui est qui, et ne va pas s’embarrasser de brouiller les pistes. On peut voir ça comme une mauvaise chose (le drama est très prévisible) ou comme une bonne (Cinderella sait exactement ce qu’il est, et ne fait pas semblant d’être autre chose), mais en tout cas y a pas de confusion.

[Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan)
[Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan)
[Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan)
[Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan)

Donc, c’était évident que Ji Woon distancerait les autres, et je ne l’aimais pas. Je le plaignais un peu (pour des raisons sur lesquelles je reviendrai un peu plus tard), mais je ne l’aimais pas, parce qu’au début du drama, il se présente comme un hypocrite de base qui méprise l’héroïne et s’estime moralement supérieur à tout le monde, dispensant des leçons du haut de son piédestal. Et puis subitement, pouf, entre l’épisode 4 et l’épisode 5, il a sans doute une révélation, parce qu’on se retrouve avec un personnage largement moins hautain, et donc carrément plus appréciable. Et cela n’a fait que s’améliorer, si bien qu’à la fin, mon appréciation de Jung Il Woo aidant, je l’appréciais tout à fait, et j’en étais même à trouver qu’il gérait, notamment dans sa façon très directe de rejeter les conneries que certaines personnes pouvaient lui sortir. Ha Won et lui, une fois l’OTP formé, étaient un couple mignon, qui avait l’air de bien s’entendre, et j’ai aimé les regarder ensemble. Mon seul regret, c’est que plus j’appréciais Ji Woon, plus Ha Won prenait le chemin inverse. Eun Ha Won est le personnage qui m’avait vraiment convaincue à la base. L’actrice, Park So Dam, a énormément de charisme et donnait toute son énergie à une héroïne qui me touchait et que je pouvais soutenir, parce qu’elle ne se laissait pas faire, parce qu’elle avait ses limites, et refusait (justement) de se laisser mépriser par ce type (Ji Woon, donc) qui ne la connaissait pas et se permettait de la traiter comme une moins que rien. Je ne me suis jamais mise à la détester ou quoi que ce soit, elle a retenu mon affection, mais à la fin, dans le dernier quart du drama, alors que Ji Woon gagnait des points, Ha Won en perdait, et ça m’a rendue triste que l’évolution de l’un ne puisse apparemment se faire qu’au détriment de l’autre. Et puis je vous avoue que ces derniers temps, j’ai vu beaucoup de dramas arnaquer leur lead féminin sur leur dernière ligne droite (ou dès leur point de départ, pour certains), donc même si je n’avais pas vraiment d’attentes pour Cinderella, ça m’a quand même laissé un goût un peu amer dans la bouche.  Enfin, malgré tout, l’OTP a fini par me convaincre à grand renfort de scènes adorables, et parce qu’ils semblaient confortables ensemble.

J’en reviens à présent à la raison pour laquelle je plaignais Ji Woon, même lorsque je ne l’aimais pas (ce qui va me permettre du thème principal du drama) : son grand-père … craint. Pour le dire gentiment. Je pourrais le dire moins gentiment, mais j’ai décidé d’être en mode bisounours aujourd’hui. Bref, le grand-père craint. Trop pour que le drama puisse mener à bien sa conclusion. Et c’est là que ça va fâcher. Enfin, bien entendu, il y a d’autres choses qui fâchent. Je dirais que les trois principales sont (1) les clichés à la con utilisés sur la fin, qui plombent l’ambiance… bon, en vérité on pourrait regretter toute la prévisibilité de l’ensemble, certes (2) la forme du drama qui est parfois bien ridicule, avec notamment une sur-utilisation de ce que j’appelle des « paillettes sonores » pour bien nous signifier que la scène qu’ils nous montrent sous trois angles différents est trop kyattante becoz « omg elle est dans ses braaaaaasss » (3) ces putains (pardon, j’ai trahi mon serment de bisounours poli) de flash-backs. Ah ça, si vous aimez les flash-backs (on sait jamais) vous allez être servis. Je déconne pas, l’épisode 14 doit être constitué à 40% de flash-backs. Et dans le tas, il y a très peu de flash-backs qui apprennent quelque chose au spectateur (donc des flash-backs de l’enfance des personnages, par exemple), le drama préférant nous montrer des trucs inutiles (genre au début on voit un objet dans une rivière, puis Ji Woon le pantalon mouillé et l’objet à la main, et le drama se sent obligé, plus tard, de nous montrer qu’en fait il est allé DANS l’eau, des fois qu’on ait pas capté) et des flash-backs d’évènements qui se sont déroulés IL Y A CINQ MINUTES. Je sais que j’ai une mémoire pourrie, mais pas à ce point. Et non seulement c’est ennuyant, parce que du coup on nous répète les mêmes scènes, ce qui rend le tout très longuet, mais en plus ça veut dire soit que le drama prend vraiment son public pour des cons, soit qu’il a tellement peu de fond qu’il est obligé de combler les épisodes comme il peut, soit les deux.  Mais je reviens à ce que je disais : je plaignais Ji Woon, son grand-père craint, et ça fait du mal au drama. Parce que le thème principal de Cinderella, plus même que l’argent et « comment l’amour c’est trop cool », c’est la famille. Et ce thème est géré n’importe comment, de façon beaucoup trop légère.

Vous me direz (j’aime bien vous faire dire des choses comme ça) « Mais Mila, en même temps, tu étais un peu prévenue, non ? A la base, l’héroïne entre dans la maison des cousins pour les rabibocher, elle est une inconnue essayant de souder une famille qu’elle ne connait absolument pas ». Certes. Mais ça, ça ne me posait pas vraiment problème, je n’avais pas de souci avec l’idée qu’Ha Won essaie de rabibocher les cousins, et de les faire se rapprocher. Pour deux raisons :

(1)  Sa mission consistait en grande partie à faire d’eux des êtres humains décents, ce dont ils avaient tous bien besoin. A part Seo Woo. Mais les deux autres avaient du chemin à faire, pour devenir des gens mieux. Ji Woon, j’en ai déjà parlé, mais Hyun Min avait bien besoin qu’on lui remonte les bretelles aussi, et lui montre une meilleure direction à prendre. J’ai bien aimé Hyun Min en vérité. Parce qu’il était drôle. Au passage je vous parlais de deux tournants dans le drama, et le second se situe dans les épisodes 7-8 : c’est le moment où Ji Woon passe d’un type qui passait le plus clair de son temps à broyer du noir, à un personnage plus fun, ce qui subitement rend tout le drama plus léger, et plus amusant. Parce qu’avant ça, le personnage en grande partie responsable de la comédie, c’était quand même Hyun Min. Et c’est pour ça (en plus du fait qu’il était amoureux de lui-même, mais ne méprisait pas les autres) que je l’aimais mieux : son narcissisme était amusant, ses excès aussi. Ahn Jae Hyeon s’est bien débrouillé dans ce drama. Pas qu’il livre la prestation du siècle, mais on sent qu’il s’amuse, et je me suis amusée avec lui. Ce qui ne signifie pas, donc, qu’il n’avait pas deux trois choses à travailler, parce que la façon dont il traitait Hyun Ji (le second rôle féminin) était exécrable, à la repousser aussi cruellement que possible à chaque fois. Je n’ai pas aimé Hyun Ji du tout (elle était un vrai poids pour le drama, chaque fois qu’elle était à l’écran, l’énergie qui était le point le plus rédempteur du drama, retombait d’un coup), et tout l’axe écrit entre elle et Hyun Min était assez minable, mais bref, le jeune homme avait besoin que quelqu’un le regarde droit dans les yeux et lui dise d’arrête ses conneries. Idem pour Ji Woo.

(2) Pour être honnête, les liens entre les trois cousins sonnaient très creux. C’est même un des soucis que j’ai eu au début du drama, je ne ressentais pas vraiment les liens entre ces personnages. Seo Woo est très retiré, il ne se mêle juste pas de la vie des deux autres parce que leur querelle l’épuise, et la querelle entre Ji Woon et Hyun Min m’a honnêtement semblée très superficielle. Elle prend ses racines dans les mal-êtres des deux personnages, certes, mais chacun de leur côté, et la discorde qu’il y entre eux, leur relation, ressemble plus à un caprice qui s’éternise. Du coup, ça ne me dérangeait pas plus que ça qu’Ha Won s’immisce là-dedans.

[Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan)
[Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan)
[Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan)
[Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan)

Là où j’ai commencé à me sentir un peu plus mal à l’aise, c’est lorsqu’elle commence à insister, dans l’épisode 4, pour qu’ils aillent tous au service funéraire de leurs paternels. Chaque personnage a une relation à sa famille compliquée, et elle vient leur parler de tout ça, comme si elle savait quoi que ce soit de leur vie, donnant des leçons générales de « une famille, c’est ça »… qui m’a fait grimacer. Ji Woon s’énerve à un moment donné, et pour être honnête, je le comprenais. Parce que (même avant ça) elle parle de « famille », de comment un enfant se sent par rapport à ses parents, et elle suppose des tas choses, mais en vérité, elle ne sait pas quelle est la situation, et toutes ces choses générales qu’elle sort sont intrusives, et irrespectueuses. Et mon grand souci avec le drama, en vérité, c’est qu’il lui donne toujours raison, et se comporte en gros comme elle, en nous délivrant ce message magnifique de « la famille c’est trop magique ». [spoiler, j’imagine] Ji Woon et Hyun Min ont tous les deux été victimes de leur famille. Hyun Min a été victime de négligence dans sa jeunesse, et Ji Woon souffre en particulier de l’attitude de son grand-père. Sans parler du reste, le grand-père, au début du drama, PAYE les amis de Ji Woon pour que ceux-ci lâchent Ji Woon, et que celui-ci se retrouve isolé, sans emploi, et donc obligé de venir vivre avec ses cousins. Et à la fin d’ailleurs, le grand-père récidive. Parce que, comme il dit, « ces gens-là (comprendre : les pauvres) ne sont pas comme nous » (autant vous dire que tout l’axe du drama visant à m’attendrir sur le sort de ce personnage s’est misérablement planté et que je n’ai pas eu une once de sympathie à son égard). Ji Woon dit, très justement, qu’il n’a pas choisi de vivre dans la maison de son grand-père, mais qu’il y a été contraint. Et le drama aimerait nous dire à la fin que « oui, mais quand même, le grand-père il aime son petit-fils, c’est sa famille et tout, donc finalement il est gentil et tout va bien, non ? ». Bah non. Quant à Ha Won, son père l’a ignorée pendant des années tandis qu’elle subissait la maltraitance de sa belle-mère et sa belle-sœur, il a fini par la foutre à la porte, et à la fin, quand il découvre l’abus dont elle a été victime, qu’est-ce qu’il fait ? Eh bah il lui demande de pas rentrer à la maison, parce qu’il ne peut pas rejeter sa femme et sa fille comme ça. Oh bah non, ce serait dommage de vraiment prendre le parti de la victime. Mais malgré tout, le drama, par une pirouette, se sent d’arranger les choses, comme ça, parce que que sont des années de maltraitance face au fait que « c’est ta famille » ?  [/fin des spoilers] Et je trouve ça gênant, oui. Parce que la famille est le thème principal de Cinderella, et ce qu’il nous en dit, comme tellement d’œuvres, c’est que la maltraitance et l’abus peuvent être facilement pardonnés parce que la famille est magique, et qu’au final, tout le monde s’aime. Sauf que non. Et ça me dérange parce que, d’accord il est clair que personne ne va sérieusement écouter Cinderella (heureusement), mais beaucoup de dramas portent ce genre de message, et à force, qu’est-ce que ça dit aux gens qui n’ont pas une famille heureuse, qui ont été/sont victimes de mauvais traitements, dont les liens familiaux sont brisés,… ? Cela m’agace déjà quand les dramas balancent ce genre de choses en passant, mais là c’est tout le thème. 

Bref. Et là vous me demanderez (je continue à mettre des mots dans votre bouche, oui… écoutez, moi, j’y mettrais bien du chocolat, mais j’y peux rien si nous sommes séparés par un écran !) « mais du coup, pourquoi tu as regardé le drama ? ». Bonne question, hypothétique lecteur. Eh bien, si je devais lister les raisons, je dirais que :

(1) En premier lieu, le drama a ses moments funs, heureusement ! Comme je le disais, Hyun Min m’a fait rire plus d’une fois, Ha Won avait du peps, Ji Woon se fait plus fun au fil du drama, Seo Woo est adorable, le quatrième chevalier (oui, je n’en ai pas parlé parce que le drama le zappe souvent aussi) Yoon Sung est également attachant, et j’ai souvent souri. Parfois avec le drama, parfois du drama, mais un sourire est un sourire.

(2) On l’a déterminé, je suis un être très superficiel, et tout ce casting est drôlement joli à  regarder. Oui, ça compte.

(3) Il y a un confort aux clichés et à la médiocrité (l’un n’entrainant pas nécessairement l’autre). Pour ce qui est de la médiocrité, honnêtement, des fois j’aime bien avoir une série à regarder sans trop m’investir intellectuellement dedans, sans ressentir trop de suspense non plus, juste un truc suffisamment divertissant pour égayer mes soirées creuses, mais pas accaparant, afin que je puisse dessiner devant, par exemple. Et pour ce qui est des clichés, je pense qu’ils ont quelque chose de réconfortant, honnêtement. Quand je suis un peu triste, j’aime bien revoir des dramas que j’ai aimés, c’est confortable, je sais à quoi m’attendre, et je sais que j’ai aimés, c’est comme se mettre dans une couverture. Et les dramas vraiment clichés, ont ce petit côté nostalgique qui me renvoie à mes débuts, tout en ayant cet aspect « pas de surprises ». C’est comme revoir un drama que j’ai déjà vu, mais avec des variations. Et après c’est plus ou moins bien fait, évidemment.

(4) Je ne savais pas que le traitement du thème allait craindre à ce point, car ce qui m’a le plus énervée est surtout concentré sur les derniers épisodes.  A ce stade, j’étais déjà bien entrée dans le drama.

(5) J’ai pu écouter la reprise d’Angel (des Super Junior à la base) par les BTOB à chaque épisode, et j’aime beaucoup cette chanson :D Je l’ai dans la tête depuis que le drama a commencé, et je ne m’en plains pas, même pas un peu.

Je suis rentrée dans le drama bien plus que je m’y attendais, et je me suis vraiment amusée à le regarder. Je ne peux pas vraiment le recommander, pour toutes les raisons expliquées dans l’article, mais si vous vous reconnaissez dans mes derniers points, si vous sentez que c’est une histoire qui vous parle, alors pourquoi pas, vous passerez peut-être un bon moment.

[Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan)
[Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan)
[Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan)
[Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan) [Après le bal] Cinderella and the four knights 신데렐라와 네 명의 기사 (bilan)

Oui, jm'en fous, je mets l'originale, voilà.

 

 

 

 

L'espace commentaires peut contenir des spoilers, il est à lire à vos risques et périls :) -mais bien sûr si vous me parlez sans spoiler parce que vous n'avez pas lu/vu l'oeuvre, je vous réponds sans spoiler également hein^^ juste faites gaffe aux autres commentaires-

Tag(s) : #TV, #Dramas - séries et animes, #Drama, #Corée du Sud, #Cinderella and the four knights, #2010s, #2016, #tvN, #~ 15 épisodes, #Kwon Hyuk Chan, #Min Ji Eun, #Won Young Sil, #Bae Myo, #Adaptation, #Park So Dam, #Jung Il Woo, #Ahn Jae Hyun, #Lee Jung Shin, #Son Na Eun, #Choi Min, #Romance, #Comédie, #From cohabitation to love, #From hate-annoyance to love, #Famille, #Possible SL, #Reverse Harem

Partager cet article

Repost 0