Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Diffusé en 2016

16 épisodes

Ecrit par Oh Ji Young

Réalisé par Lee Sang Yeob  (The woman who still wants to marry, entre autres)

 

 

Avec :

Seo In Guk (Reply 1997, King of High School Life Conduct, Hello Monster, etc) >>> Louie

Nam Ji Hyun (Queen Seon Deuk, Giant, Warrior Baek Dong Soo, etc) >>> Go Bok Sil

Yoon Sang Hyun (Secret Garden, I hear your voice, Pinocchio, etc) >>> Cha Joong Won

Im Se Mi (That winter, the wind blows, Two weeks, Heartstrings, etc) >>> Baek Ma Ri

Kim Young Ok (Chuno, Dal Ja's Srping, Cofee Prince, etc) >>> Choi Il Soon

Eom Hyo Seop (The Princess Man, Nine, Heart to Heart, School 2013, etc)  >>> Kim Ho Joon

Oh Dae Hwan (Veteran, Marine Boy, etc) >>> Jo In Sung

Hwang Young Hee (Can you hear my heart, Beethoven Virus, etc) >>> Hwang Geum Ja

 

 

Dontesque ?

Louie est un jeune homme riche ayant un oeil pour les produits de luxe, et qui a vécu sa vie isolé. En effet, sa grand-mère est la seule famille qui lui reste, et elle est persuadée que s’ils vivent ensemble, ce serait dangereux pour son petit-fils bien-aimé. Du coup, il vit dans un autre pays, entouré seulement de domestiques qui veillent sur sa santé et sa sécurité en permanence, le faisant se sentir assez étouffé. Lorsque sa grand-mère a une attaque, Louie se rend en Corée du Sud et, malheureusement, a un accident de voiture. Lorsqu’il se réveille, il est complètement amnésique, et fait la rencontre de Go Bok Sil, une jeune femme qui galère financièrement et le recueille parce qu’il porte la veste de son petit-frère disparu, qu’elle était justement venue chercher à Séoul à la base.

 

 

Love.png

YES YES YES ! Enfin ! ENFIN !

J’ai repris les dramas en milieu d’année, après un gros hiatus d’un an, et tous les bilans que j’ai écrits jusque là, ont été mitigés. Même les dramas que j’ai aimés n’étaient pas excellents, et je commençais à me demander si ça venait de moi, si j’étais devenue aigrie, je ne sais pas. Mais enfin, enfin je vais pouvoir vous taper un article qui va se transformer en déluge d’amour. Je vous ai même ressorti la note sur 10 alors que je ne note plus les dramas dans les articles, juste pour l’occasion. Et pourtant, franchement, c’est pas sur Shopping King Louie que j’avais parié à la base. Enfin après avoir vu les quatre premiers épisodes, plus, mais j’avais commencé ce drama pour rire, parce que le synopsis sur dramawiki était tellement bateau (et erroné, aussi) que c’était une blague dans ma tête.  Si j’avais croulé sous les dramas à ce moment-là, même pour la blague, je ne sais pas si je l’aurais commencé. Et j’aurais eu tort. Parce que moi qui désespérais de ne pas avoir un seul vrai coup de cœur 2016, c’est bon, j’en ai un : c’est ce drama. Shopping King Louie est mon drama 2016 favori à partir d’aujourd’hui, et devoir m’en séparer a été un crève-cœur (il est possible que j’aie chialé pendant tout le dernier épisode, puis encore après en me couchant et réalisant que c’était fini… et en partie c’était des larmes de bonheur pour les personnages, certes, mais c’était aussi méchamment parce que le drama était fini et que ma dose hebdomadaire de joie, amour et chaleur venait de me quitter). Donc heureusement que j’ai été attirée par cette blague de synopsis que proposait dramawiki. Et suis tombée amoureuse du couple central du drama, aussi.

Et en même temps, comment aurais-je pu faire autrement ? Je suis faible, et ils sont adorables. Séparément et ensemble (mais surtout ensemble, parce que ce drama est une ode à « être ensemble »). Je pense que mon aspect favori de ce duo est la façon dont leur relation finit par vraiment s’équilibrer, et surtout progresse très naturellement. Cela faisait longtemps, en fait, que je n’avais pas vu deux personnages dramatesques se rapprocher de façon aussi naturelle, sans avoir besoin de mettre des mots sur tout. Bien sûr, au bout d’un moment, ils se disent qu’ils s’aiment et tout, et on retrouve même certaines étapes clichées des dramas (mais les plus lourdes durent rarement longtemps, honnêtement, car Shopping King Louie prend très au sérieux sa mission de rendre son public heureux) mais j’ai eu le sentiment de voir leur couple s’installer petit à petit, sans qu’il y ait besoin d’un grand retournement. C’était agréable. Et j’ai tellement aimé, aussi, la façon dont ils se soutenaient l’un l’autre. Bok Sil prend un Louie amnésique sous son aile, et elle devient son ange gardien, le centre de son univers, mais en retour il devient son soutien émotionnel, la personne qui l’attend à la maison, va la chercher à l’arrêt de bus, et tout le long du drama ils couvrent l’autre d’affection. Ils sont tellement bien ensemble que même le « rival » de Louie (entre guillemets parce qu’il n’a jamais été un véritable concurrent, et il est le premier à s’en rendre compte) les shippe à moitié ensemble. Bok Sil (adorable Nam Ji Hyun) est une jeune femme vive, intelligente, pleine de potentiel, et dotée d’une patience et d’une bienveillance incroyables, mais elle n’en manque pas de caractère pour autant, et elle était un plaisir à suivre. Quant à Louie (Seo In Guk, particulièrement en forme), il m’a fait très rapidement fondre. C’est vrai que pendant une bonne partie du drama, il est inconscient et a des réflexes de riche qui lui font faire n’importe quoi, du genre utiliser les économies de Bok Sil pour faire du shopping, mais il est toujours évident que son cœur est au bon endroit, et qu’il a le bonheur de Bok Sil très à l’esprit (d’ailleurs il dilapide les économies en grande partie pour lui faire des cadeaux ^^'). Il est égaré, mais jamais mauvais. Et pour une fois, dans une histoire d’amnésie, je n’avais aucune inquiétude du tout quant au moment où il retrouverait sa mémoire, parce que j’avais pleinement confiance en son bon cœur, et en la solidité de sa relation avec Bok Sil. J’avais raison.

Et c’est dur, vraiment, de ne pas aimer le personnage : il y a une raison pour laquelle tout son entourage, même les gens qu’il agace à la base, finissent par l’apprécier, et c’est que Louie, que ce soit avant, pendant ou après son amnésie, aborde les gens en les aimant quasiment toujours par avance. Lui et Bok Sil ont ça en commun qu’ils chérissent vraiment leur entourage. Lorsqu’il retrouve sa mémoire et qu’on lui parle de sa vie « de pauvre », il répond « je n’ai jamais vécu comme quelqu’un de pauvre », et lorsqu’il réunit les gens, les autres remarquent qu’il a juste invité toutes les personnes qu’il connait, et c’est parce qu’aussi niais que ça puisse paraître, il ouvre son cœur à tout le monde, rendant impossible pour les autres de ne pas lui ouvrir leur cœur en retour, ce qui fait qu’il tisse des liens avec un large nombre de personnes, et que ces liens deviennent sa richesse. Comment pourrait-il avoir le sentiment d’avoir vécu pauvrement lorsqu’il a été couvert de toute l’affection, non seulement de Bok Sil (qui est décrite comme un « ange sans aile » par Louie, et honnêtement autant l’image de l’ange me paraît souvent trop forcée et clichée pour ne pas me faire grimacer, autant pour Bok Sil, ça semble trop coller pour ne pas fonctionner, aussi parce que Louie n’essaie pas de faire une figure de style: c’est sincèrement comme ça qu’il la voit, s’émerveillant de tout ce qu’elle fait à chaque instant) mais également du reste de son entourage ? Au contraire, il s’estime riche, avec ou sans compte en banque de ouf. Bok Sil et Louie sont deux personnages dont le message principal est que la clé du bonheur est d’être soi-même et d’aimer les autres sans réserve, sans cynisme… je ne peux pas résister face à ce genre de personnages.

[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이
[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이
[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이
[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이

En vérité, l’intrigue du drama est très simple. Parfois il ne se passe même pas grand-chose, et soyons honnête, Shopping King Louie aurait facilement pu faire 4 épisodes de moins. Il y avait une bonne conclusion à l’épisode 12 (sur fond de Reality… cette scène m’a fait pleurer de bonheur, j’en pouvais plus), et le drama aurait pu s’arrêter dans n’importe quel des épisodes suivants, notamment à la fin du 15 qui avait également des airs de conclusion. Et dans beaucoup de dramas, ça m’aurait fait soupirer, mais honnêtement dans Shopping King Louie, j’étais juste contente de passer plus de temps avec tous ces gens, et au lieu de me sentir soulagée une fois le drama réellement fini, je me suis juste sentie très triste (et à la fois le cœur gonflé d’amour et de bonheur...). Et la raison pour laquelle le manque d’intrigue ne m’a pas dérangée ici, par rapport par exemple à un drama tel que Moonlight drawn bythe clouds, c’est vraiment que Shopping King Louie ne se limite pas au choupisme de son OTP (qui est quand même incroyablement choupi), mais nous propose un large groupe de personnages.

Et il est tellement, tellement évident que Shopping King Louie (le drama comme le personnage, en fait) AIME ses personnages. Il ne peut pas leur donner à tous un temps d’écran égal, bien entendu, mais il n’en sacrifie aucun. Parce qu’ils lui tiennent véritablement à cœur, et toute l’affection de la série pour ces personnages transparaissant, je me suis également attachée à chacun d’entre eux. J’ai été touchée par l’amitié de Jo In Sung (le voisin du dessous) et Louie, j’ai été touchée par le fait que sa mère devienne petit à petit la mère de substitution d’une Bok Sil qui manquait cruellement d’une famille (à la fin ce n’est plus un problème, elle en a une nouvelle particulièrement large), j’ai adoré Joong Won (le « 2nd lead ») et la façon dont il pousse Bok Sil à exploiter son potentiel, et celle dont il est bourru mais ne se conduit pas amèrement de n’avoir aucune chance, s’attachant même à Louie au fil du drama. J’ai aimé la grand-mère de Louie, et j’ai aimé la mère de la « rivale », « rivale » qui était elle-même plus drôle qu’elle n’était mauvaise au final. J’ai pris en plein cœur la relation de Louie à son majordome, et à la fin j’étais presque autant investie dans la relation entre les deux serviteurs que dans celle de l’OTP. J’avais envie de voir les collègues de travail de Bok Sil, et puis j’avais envie de voir le flic qui l’aide à chercher Bok Nam, son petit-frère. J’avais envie de voir tout le monde, j’avais envie qu’ils soient heureux, et j’avais envie qu’ils soient ensemble. Parce qu’au lieu de créer le conflit en faisant de certains personnages des pourris profonds, Shopping King Louie les rend excentriques, et parfois égarés, en colère, mais jamais mauvais (il y a des semblants d'exceptions, mais rares, et toujours plus tournées en ridicule qu'autre chose). Dans quel autre drama a-t-on des mères qui apprécient toutes leurs belles-filles ou beau-fils potentiels ? Un 2nd lead qui chante une chanson au 1st lead pour qu’il n’ait pas peur dans le noir, et un 1st lead qui lui déclare son amour à plusieurs reprises ? Des mères de famille qui, dans n’importe quel autre drama, se seraient crêpé le chignon, ici fondent un club, se donnent des surnoms et se soutiennent, sans s’occuper de statut social, et sans être en compétition les unes avec les autres. Est-ce que c’est réaliste ? Aucune idée. Mais Shopping King Louie a l’air de partir du principe que les gens sont fondamentalement bons, il les fait s’aimer les uns les autres, et m’a fait moi, les aimer tous.

[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이
[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이
[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이

Bien entendu, parfois, il y a des moments un peu tristes, mais encore une fois, le drama s’est donné pour mission de vous faire sourire, de vous faire croire aux happy-ends et au meilleur des gens, donc la tristesse, même si elle touche, ne dure jamais bien longtemps. Et oui, c’est vrai que parfois il y a des moments où le scénario part dans l’absurdité, part dans des maladresses, ou sert des retournements qui dans n’importe quel autre drama m’auraient fait faire la grimace… mais dans ce celui-là, je suis passée par-dessus sans même vraiment y réfléchir. Et c’est vrai aussi que le drama fait quatre épisodes de plus que nécessaire, mais je n’ai même pas envie de dire qu’il faisait quatre épisodes de TROP, parce qu’encore une fois, j’étais juste contente de voir tous ces gens un peu plus longtemps. Et aussi parce qu’en conséquence, le drama se termine sur les mots « Je t’aime » avec en fond musical un OST qui chante « merci », et je n’aurais pu rêver meilleure façon de conclure cette série.

Je pourrais développer un peu plus loin, décortiquer les intrigues, et vous lister toutes les chansons que le drama utilise pour nous faire rire (The winner takes it all, l’OST de In the mood for love, A whole new world,…), nous émouvoir (j’ai beaucoup pleuré sur My Way), nous réchauffer le cœur, et parfois tout ça à la fois (Reality, She, Love is all you need), vous dire à quel point j’ai aimé entendre chacune d’entre elles, et vous parler de la réalisation, des couleurs, de l’humour visuel, mais je pense que le plus important à souligner dans Shopping King Louie c’est vraiment plus l’émotion que les détails. Il y a des séries dans lesquelles j’ai peur de l’avenir, parce qu’elles peuvent basculer à tout moment, mais je n’ai jamais eu peur de ce que me réservait Shopping King Louie, parce qu’il y avait une chose sur laquelle je savais que je pouvais compter : ce drama aime ses personnages, il aime ses spectateurs. Avec maladresse parfois, comme Louie qui fait des tas d’erreurs, mais avec la même sincérité et la même constance que ce personnage.  Et de la même façon que Louie et Bok Sil ouvrent leur cœur aux gens, les poussant à leur ouvrir leur cœur en retour, le drama a le cœur sur la main, et je lui ai donné le mien, sans aucune réserve, jusqu’à arriver à la même conclusion que lui : je t’aime, et merci.

[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이
[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이
[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이
[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이[All you need is love, et ce drama en a à en revendre] Shopping King Louie 쇼핑왕 루이
Tag(s) : #TV, #Dramas - séries et animes, #Drama, #Corée du Sud, #Shopping King Louie, #Premières Impressions, #MBC, #2010s, #2016, #~ 15 épisodes, #Lee Sang Yeob, #Oh Ji Young, #Seo In Guk, #Nam Ji Hyun, #Yoon Sang Hyun, #Im Se Mi, #Kim Young Ok, #Eom Hyo Seon, #Oh Dae Hwan, #Hwang Young Hee, #Amnésie, #Amitié, #Famille, #Bromance, #Comédie, #Feel good, #From cohabitation to love, #Romance, #Female crush, #Coup de coeur

Partager cet article

Repost 0